Education européenne et plus d'un million d'autres livres sont disponibles pour le Kindle d'Amazon. En savoir plus


ou
Identifiez-vous pour activer la commande 1-Click.
ou
en essayant gratuitement Amazon Premium pendant 30 jours. Votre inscription aura lieu lors du passage de la commande. En savoir plus.
Plus de choix
Vous l'avez déjà ? Vendez votre exemplaire ici
Désolé, cet article n'est pas disponible en
Image non disponible pour la
couleur :
Image non disponible

 
Commencez à lire Education européenne sur votre Kindle en moins d'une minute.

Vous n'avez pas encore de Kindle ? Achetez-le ici ou téléchargez une application de lecture gratuite.

Éducation européenne [Poche]

Romain Gary
4.4 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (9 commentaires client)
Prix conseillé : EUR 6,20
Prix : EUR 5,89 LIVRAISON GRATUITE En savoir plus.
Économisez : EUR 0,31 (5%)
o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o
Il ne reste plus que 5 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Voulez-vous le faire livrer le mercredi 23 avril ? Choisissez la livraison en 1 jour ouvré sur votre bon de commande. En savoir plus.

Formats

Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle EUR 5,99  
Album --  
Broché --  
Poche EUR 5,89  

Vous cherchez un livre ?

Tous nos livres
Retrouvez toutes les nouveautés en précommande à -5% et livrées gratuitement.

Description de l'ouvrage

16 novembre 1972 Folio (Livre 203)
La cachette fut terminée aux premières lueurs de l'aube. C'était une aube mauvaise de septembre, mouillée de pluie; les pins flottaient dans le brouillard, le regard n'arrivait pas jusqu'au ciel. Depuis un mois, ils travaillaient secrètement la nuit : les Allemands ne s'aventuraient guère hors des routes après le crépuscule, mais, de jour, leurs patrouilles exploraient souvent la forêt, à la recherche des rares partisans que la faim ou le désespoir n'avaient pas encore forcés à abandonner la lutte. Le trou avait trois mètres de profondeur, quatre de largeur...

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Éducation européenne + Les racines du ciel + Les cerfs-volants
Acheter les articles sélectionnés ensemble


Descriptions du produit

Quatrième de couverture

«La cachette fut terminée aux premières lueurs de l'aube. C'était une aube mauvaise de septembre, mouillée de pluie ; les pins flottaient dans le brouillard, le regard n'arrivait pas jusqu'au ciel. Depuis un mois, ils travaillaient secrètement la nuit : les Allemands ne s'aventuraient guère hors des routes après le crépuscule, mais, de jour, leurs patrouilles exploraient souvent la forêt, à la recherche des rares partisans que la faim ou le désespoir n'avaient pas encore forcés à abandonner la lutte. Le trou avait trois mètres de profondeur, quatre de largeur...»

Biographie de l'auteur

Romain Gary, né Roman Kacew à Vilnius en 1914, est élevé par sa mère qui place en lui de grandes espérances, comme il le racontera dans La promesse de l’aube. Pauvre, «cosaque un peu tartare mâtiné de juif», il arrive en France à l’âge de quatorze ans et s’installe avec sa mère à Nice. Après des études de droit, il s’engage dans l’aviation et rejoint le général de Gaulle en 1940. Son premier roman, Éducation européenne, paraît avec succès en 1945 et révèle un grand conteur au style rude et poétique. La même année, il entre au Quai d’Orsay. Grâce à son métier de diplomate, il séjourne à Sofia, New York, Los Angeles, La Paz. En 1948, il publie Le grand vestiaire, et reçoit le prix Goncourt en 1956 pour Les racines du ciel. Consul à Los Angeles, il quitte la diplomatie en 1960, écrit Les oiseaux vont mourir au Pérou (Gloire à nos illustres pionniers) et épouse l’actrice Jean Seberg en 1963. Il fait paraître un roman humoristique, Lady L., se lance dans de vastes sagas : La comédie américaine et Frère Océan, rédige des scénarios et réalise deux films. Peu à peu les romans de Gary laissent percer son angoisse du déclin et de la vieillesse : Au-delà de cette limite votre ticket n’est plus valable, Clair de femme. Jean Seberg se donne la mort en 1979. En 1980, Romain Gary fait paraître son dernier roman, Les cerfs-volants, avant de se suicider à Paris en décembre. Il laisse un document posthume où il révèle qu’il se dissimulait sous le nom d’Émile Ajar, auteur d’ouvrages majeurs : Gros-Câlin, La vie devant soi, qui a reçu le prix Goncourt en 1975, Pseudo et L’angoisse du roi Salomon.

Détails sur le produit

  • Poche: 288 pages
  • Editeur : Gallimard (16 novembre 1972)
  • Collection : Folio
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2070362035
  • ISBN-13: 978-2070362035
  • Dimensions du produit: 17,5 x 10,7 x 2,3 cm
  • Moyenne des commentaires client : 4.4 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (9 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 38.772 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Commentaires en ligne 

4.4 étoiles sur 5
4.4 étoiles sur 5
Commentaires client les plus utiles
33 internautes sur 33 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 L'ouvrage qui révéla Romain Gary 6 mai 2004
Par Denis
Format:Poche
"Education Européenne" fut écrit par Romain Gary pendant la Seconde Guerre Mondiale alors qu'il était aviateur aux sein des forces alliés. Il est publié en 1945 et rencontre un vif succès (le premier prix des critiques lui est même décerné). Romain Gary y conte l'histoire d'un groupe de résistant polonais: leurs rêves, leurs espoirs, leurs idéaux, leurs petites et grandes misères et les arrangements et compromis qu'exigent la guerre. Pour survivre et résister. On y découvre des personnages attachant (des deux bords), de jeunes gens qui découvrent la vie dans la douleur et, comme toujours avec Gary, beaucoup d'espoir malgré tout. Son optimisme perce déjà et il caractérise toute son oeuvre. Bref, c'est ouvrage plaisant et bien que "le premier" de ses romans, l'un des plus aboutis (ce n'est en aucun cas une "oeuvre de jeunesse" mais une de ses plus belles créations).
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
8 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un livre fabuleux 15 juillet 2011
Par Dory
Format:Poche
J'ai lu Education européenne dans le cadre de mon cursus littéraire au lycée. Je dois admettre qu'au départ je n'étais pas emballée, mais au fur et a mesure des pages, Gary nous emporte dans un univers complexe et magnifique. Janek devient partisan dans une forêt de Wilno. On pourrait s'attendre à un récit pessimiste et cruel sur la guerre mais l'auteur nous expose surtout son point sur la vie. De grandes valeurs sont présentes telles que l'amour, l'espoir, la musique, l'art en général et ce livre nous permet de nous interroger sur des questions existentielles comme la place de la littérature dans les pires circonstances, ce qui permet de garder l'espoir ...
Au final, vous sortirez un peu perplexe de cette lecture qui ne vous dira jamais s'il faut désespérer de l'homme ou croire en lui et c'est ce qui fait tout le charme de cet ouvrage. Pas de leçon de moral, mais un récit qui nous touche au plus profond de nous même.
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
5 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 le chant des partisans 20 mai 2011
Par Bruce Tringale TOP 50 COMMENTATEURS
Format:Poche
Premier Roman de Romain Gary, Education Européenne est le récit initiatique d'un adolescent caché au fin fond d'une forêt polonaise par - 40° qui va devoir se battre pour survivre. Il rencontre un groupe de survivants organisés comme dans le film Les Insurgés avec qui il va cohabiter.
L'Education Européenne décrit la grandeur et le déclin de notre culture capable d'engendrer à la fois des merveilles (l'art, la musique , la distinction d'une civilisation démocratique ) et l'abomination du nazisme . Le petit Janek, entre deux expéditions dangereuses en zone ennemie, parachèvera cette éducation en assassinant impitoyablement une patrouille Allemande dont il avait gagné la confiance.

Les chapitres de Gary sont très courts, son écriture tendre et poétique est très rythmée, entrecoupée de contes et légendes que Gary prête à ses personnages pour résister à la mort et au froid. Il y est notamment question d'un résistant légendaire polonais qui redonne courage à son peuple opprimé et dont Janek découvrira l'identité.
Le nombre de thèmes abordés par Gary est impressionnant pour un roman qui ne dépasse pas les 300 pages : la mort de l'innocence, le sort monstrueux réservés aux femmes et aux enfants par les nazis, l'importance des mots lorsque la civilisation s'effondre par pans entiers, la magie de la musique mais aussi la loyauté et la camaraderie. ...
Lire la suite ›
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Un conte initiatique 1 mars 2011
Par Romur TOP 500 COMMENTATEURS
Format:Poche
Si la France connaît bien sa Résistance, qui lui a permis de conserver une certaine dignité malgré le régime de Vichy, elle connaît plus rarement la résistance allemande et ignore les autres résistances qui se sont obstinées face à l'envahisseur allemand en Europe centrale. Education européenne est le récit d'une de ses résistances, bien loin des réseaux de Londres et des soutiens alliés, dans un pays où l'hiver est encore plus impitoyable que l'occupant et où la préoccupation première des résistants, avant de se battre, est de se chauffer et de se nourrir.

C'est l'histoire de Janek, adolescent à peine sortie de l'enfance qui à l'impression de jouer aux cow-boys et aux indiens lorsque son père l'emmène se cacher dans la forêt. Sans nouvelle de sa famille, il se réfugie auprès d'un groupe de résistants. Parmi ces personnages hauts en couleur, en l'espace de quelques années, confronté à la souffrance, la mort et l'amour, il va devenir un adulte.

Comme tous les romans de Romain Gary, un récit bouleversant, empreint d'humanisme, de noblesse, d'héroïsme, d'optimisme, de générosité.

« Je voudrais que mon livre soit un de ces refuges, qu'en l'ouvrant, après la guerre, quand tout sera fini, les hommes retrouvent leur bien intact, qu'ils sachent qu'on a pu nous forcer à vivre comme des bêtes, mais qu'on n'a pas pu nous forcer à désespérer. »
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
Commentaires client les plus récents
Rechercher des commentaires
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit
ARRAY(0xa5080264)

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?