undrgrnd Cliquez ici Toys NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Rentrée scolaire Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux Montres Montres
EUR 5,10
  • Tous les prix incluent la TVA.
En stock.
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Érasme : Grandeur ... a été ajouté à votre Panier
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 3 images

Érasme : Grandeur et décadence d'une idée Poche – 9 octobre 1996


Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Poche
"Veuillez réessayer"
EUR 5,10
EUR 5,00 EUR 6,00

Livres et manuels scolaires Livres et manuels scolaires


Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Érasme : Grandeur et décadence d'une idée + Fouché + Magellan
Prix pour les trois: EUR 18,00

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Présentation de l'éditeur

D'Érasme de Rotterdam (1467-1536), on ne connaît plus guère que ses portraits peints par Holbein, Dürer, Quentin Metsys, son ami, et une oeuvre, Éloge de la folie, associée à un mot : l'humanisme.De cette figure marquante de la Renaissance, Stefan Zweig nous donne un portrait qui lui restitue toute sa dimension. Grand voyageur, Érasme fut le premier penseur à se définir comme Européen. À l'affût des différents savoirs, passionné d'imprimerie, il prôna l'accès de tous à la culture et à la connaissance. Réformateur audacieux, mais épris de tolérance et de dialogue, il dénonça tous les fanatismes, chercha à conjurer la rupture religieuse qui allait ensanglanter l'Europe. Il fut le premier intellectuel au sens moderne, père spirituel de Spinoza ou de Voltaire. Publié en 1935, cet essai reflétait les préoccupations de l'écrivain autrichien, dans une Europe en proie aux totalitarismes et bientôt à la guerre. Il n'a rien perdu de son actualité.



Détails sur le produit

  • Poche: 185 pages
  • Editeur : Le Livre de Poche; Édition : Le Livre de Poche (9 octobre 1996)
  • Collection : Littérature & Documents
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2253140198
  • ISBN-13: 978-2253140191
  • Dimensions du produit: 17,5 x 10,9 x 1,3 cm
  • Moyenne des commentaires client : 4.4 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (21 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 5.866 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.4 étoiles sur 5

Commentaires client les plus utiles

35 internautes sur 38 ont trouvé ce commentaire utile  Par BAGRATION COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEUR le 9 avril 2007
Format: Poche
Erasme, inspirateur de Luther (qui lui reprochera furieusement de ne pas l'avoir rallié en lui disant "tu n'es pas pieux"), Erasme fidèle à sa foi qu'il voulait intériorisée, apaisée, épurée de ses scories passionnelles, mais surtout Erasme "créateur" d'un concept nouveau, la Tolérance (pour paraphraser Saint Just : " la tolérance, une idée neuve en Europe"), c'est cet Erasme là que nous raconte Stefan Zweig. Né pauvre, élevé à la dure dans un siècle dur, il deviendra Conseiller des Princes et donnera à la foi chrétienne une impulsion qu'elle gardera jusqu'à Vatican II (naissance du Protestantisme, contre-Réforme soclée par les décisions du Concile de Trente, violences intereligieuses liées aux abus fanatiques ni voulus, ni espérés ni soutenus par Erasme).

Cette biographie, outre son intérêt propre, est une précieuse introduction aux travaux d'historiens, traitant du XVI ème siècle religieux, et faisant autorité tels que Lucien Febvre, Hugh Trevor-Roper, Pierre Chaunu, Elie Barnavi pour ne citer qu'eux.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
6 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile  Par Moi83 le 27 janvier 2013
Format: Poche Achat vérifié
C'est TRES intelligemment construit. On y découvre un homme, ses doutes, ses réussites, ses utopies, ses combats. Mais aussi une Europe qui aurait pu déjà s'unir à la Renaissance.
C'est très documenté, entre autre sur le combat entre Erasme et Luther dans une écriture très claire.
Ce livre a une construction qui est à la fois chronologique et thématique.
De plus, Zweig nous tient en haleine. Et l'intolérance humaine a mis fin à ses propres jours, on le sent donc très investi dans ce récit. Excellent.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
20 internautes sur 22 ont trouvé ce commentaire utile  Par Latour07 1ER COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEURTOP 500 COMMENTATEURSVOIX VINE le 24 octobre 2009
Format: Poche Achat vérifié
1935. Stefan Zweig s'est exilé à Londres, fuyant l'antisémitisme exacerbé en Autriche. Il a publié un an plus tôt le remarquable ouvrage "Vingt-quatre heures de la vie d'une femme". Il n'ose totalement envisager la reprise du combat qu'il avait mené avec quelques intellectuels dont Romain Rolland, pendant la Première Guerre Mondiale, pour réinstaurer un humanisme en Europe (cf. "Le Monde d'hier"). le déchaînement de la violence en Allemagne et en Autriche révèlent de manière certaine les marques de la barbarie, une pénible régression en Europe. Annoncent-ils la prochaine guerre ?

C'est dans ce contexte de prise de conscience dramatique que l'humaniste Stefan Zweig écrit la biographie d'un philosophe, maître de l'humanisme de la Renaissance, Erasme, connu des étudiants pour son chef d'oeuvre "Éloge de la folie" - qu'il me faut relire.

Erasme de Rotterdam (1466 ou 1469 - 1536), enfant bâtard d'un prêtre, très jeune orphelin, recueilli par l'Eglise, devint prêtre, fonction qu'il n'assura jamais, ayant été autorisé à vivre en laïc. Grand lettré, philosophe, il fut admiré des plus grands esprits et politiques en Europe.
Lire la suite ›
13 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
10 internautes sur 11 ont trouvé ce commentaire utile  Par Joseph Fouché TOP 100 COMMENTATEURS le 9 juin 2011
Format: Poche
Stefan Zweig à travers la biographie d'Érasme (1469-1536), nous plonge en plein dans l'atmosphère de la fin du Moyen Âge et du début de la Renaissance en Europe.
Cette biographie est un bouillon de culture passionnant et enrichissant (parfois pour comprendre les personnages cités gardez votre encyclopédie sur votre table de chevet).

Il est vrai que l'on peut reprocher à Zweig de réécrire une histoire de l'intolérance religieuse montante à sa manière...
Certains disent qu'il s'agit d'une autobiographie masquée de Zweig, personnellement je trouve que son ouvrage sur Montaigne est réellement son autobiographie secrète.

En somme, ce livre nous montre un Érasme plein de bonnes intentions "Humanistes", qui en critiquant certains points de la doctrine de l'Église, va laisser une brèche dans laquelle Luther avec beaucoup plus de violence amènera la rupture, puis la guerre. Chose que notre triste Érasme regretta amèrement...

Comme écrivait Bossuet "Dieu rit des gens qui déplorent les effets dont ils chérissent les causes"; ainsi, la maxime s'appliquait à Érasme...
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile  Par J. M. B. le 21 janvier 2014
Format: Poche Achat vérifié
Remarquable ouvrage, mais à lire à la lumière de la montée du nazisme (l'ouvrage est publié en 1935). Zweig y dresse surtout le portrait d'un humaniste internationaliste et pan-européen, qui se trouve malgré lui confronté à la montée en puissance d'un fanatique nationaliste (Luther). Ce livre n'est pas celui d'un historien, certes, mais c'est un pamphlet encore et toujours d'actualité contre l'hystérie des fanatiques de tout poil. Petit bémol : sa vision concernant Machiavel (le "cruel Florentin") dans le dernier chapitre manque singulièrement de recul et de connaissance sur la période de la Renaissance...
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Commentaires client les plus récents



Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?