Étranges rivages et plus d'un million d'autres livres sont disponibles pour le Kindle d'Amazon. En savoir plus
EUR 19,50
  • Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 1 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Étranges rivages Broché – 7 février 2013


Voir les 6 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Relié
"Veuillez réessayer"
EUR 27,67 EUR 13,00
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 19,50
EUR 11,80 EUR 4,79

A court d'idées pour Noël ?

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Étranges rivages + Froid mortel
Prix pour les deux : EUR 41,00

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Les clients ayant acheté cet article ont également acheté


Descriptions du produit

Extrait

Il n'a plus froid. Au contraire, une étrange vague de chaleur lui envahit le corps. Lui, qui pensait que toute chaleur l'avait déserté, il a l'impression qu'elle se diffuse dans ses bras et ses jambes, jusqu'à ses mains et ses pieds, et brusquement son visage lui semble s'enflammer.
Allongé dans le noir, ses pensées vont et viennent, désordonnées, il ne distingue qu'à peine la frontière entre le sommeil et la veille. Il a beaucoup de peine à se concentrer et à évaluer son état. Comme plongé dans une confortable torpeur, il ne souffre pas. Des rêves, des images, des bruits et des lieux qui lui sont à la fois connus et inconnus défilent dans son esprit qui lui joue d'étranges tours et le projette constamment à travers le passé et le présent, défiant l'espace et le temps. Il n'a aucune véritable prise sur ces errances. Un instant, il est assis à l'hôpital, au chevet de sa mère qui se meurt et le quitte. L'instant d'après, un hiver sombre s'est abattu et il se retrouve à nouveau allongé sur le sol de cette ferme abandonnée qui était jadis sa maison. Il a toutefois bien conscience que ce n'est là qu'une illusion.
- Que faites-vous ici ?
Il se redresse, s'assoit et aperçoit un homme à la porte. Un voyageur vient de tomber sur lui par hasard. Il ne comprend pas sa question.
- Que faites-vous ici ? répète l'homme.
- Qui êtes-vous ?
Il ne distingue pas son visage et ne l'a pas entendu entrer, tout ce qu'il voit se résume à cette silhouette qui répète inlassablement la même question insupportable.
- Que faites-vous ici ?
- Je suis chez moi. Qui êtes-vous ?
- J'ai l'intention de passer la nuit avec vous, si ça ne vous dérange pas.
L'homme assis par terre à côté de lui a allumé un feu. Il sent la chaleur se diffuser sur son visage et tend ses mains vers les flammes. Il n'a eu aussi froid qu'une seule fois dans sa vie.
- Qui êtes-vous ? demande-t-il une nouvelle fois à son visiteur.
- Je suis venu vous écouter.
- M'écouter ? Qui est avec vous ?
Il a l'impression qu'ils ne sont pas seuls, que quelqu'un d'autre accompagne cet homme, quelqu'un qu'il ne parvient pas à distinguer.
- Personne, répond le voyageur, je suis venu seul. Vous habitiez ici ?
- Êtes-vous Jakob ?
- Non, je ne suis pas Jakob. Je m'étonne que ces murs tiennent encore debout, je vois que la maison est solide.
- Qui êtes-vous ? Êtes-vous Boas ?
- Je passais par là.
- Vous êtes déjà venu ici ?
- Oui.
- Quand ça ?
- Il y a des années. A l'époque où cette maison était encore habitée. Que sont devenus ces gens ? Savez-vous ce qu'est devenue la famille qui vivait ici ?

Allongé dans le noir et transi, il ne parvient plus à faire aucun mouvement. Il est à nouveau seul, le feu a disparu, de même que la maison abandonnée. Les ténèbres et le froid le cernent, la chaleur déserte peu à peu ses membres et son visage.
Quelque part, il entend à nouveau ce grattement.
Venu des profondeurs glacées et lointaines, le bruit approche et enfle constamment, bientôt suivi par de déchirants cris d'effroi.

Revue de presse

Le paysage, sa beauté autant que sa sauvagerie, en constitue le personnage principal. Indridason a l'art de faire résonner les silences, attentif à chaque geste, à chaque regard. Tout fait sens dans ce chant douloureux et âpre, inspiré, économe de ses mots. Et c'est sans doute le plus beau livre de la série : il s'en dégage une poésie noire et profondément mélancolique, mais aussi, au bout du compte, la lumière vacillante d'une paix possible. (Michel Abescat - Télérama du 6 février 2013)

Indridason replonge son commissaire hanté dans la région des fjords où il a grandi...
Etranges Rivages est la septième occurrence de ce cycle et sans aucun doute son acmé. D'ailleurs, une suite est-elle encore possible ? Le dénouement renforce le doute, ce «matin limpide» qui engloutit Erlendur dans une inhabituelle sérénité. Donc, on sait déjà tout, il n'y a même pas de mobile ou de coupable à découvrir, et pourtant tel l'enfant fasciné par le conte, sitôt la lecture finie, on voudrait s'y replonger. Etranges Rivages est un livre-sirène, au chant tragique magnétique....
A la fois sonar hypersensible du sentiment humain et très archaïque, Erlendur est aussi attachant et effrayant que cette nature dont il sait la cruauté mais dont il déplore la domestication par l'industrialisation. (Sabrina Champenois - Libération du 7 février 2013)

Il fallait bien que ça arrive un jour. Comme Harry Bosch a eu besoin de parler de l'assassinat de sa mère, comme Kurt Wallander a dû faire la paix avec les fantômes de sa vie, le commissaire Erlendur affronte le drame qui le hante depuis toujours : la disparition de son jeune frère, âgé de 8 ans...
Pourtant, le roman touche au but et au coeur parce que l'intrigue tricote et détricote les mystères et les drames de l'amour, surtout parce qu'il dévoile, en de très belles séquences, cette fameuse randonnée sous la neige, la tempête, le froid, et la main de Bergur échappant à Erlendur. Ce geste, ce vide, cette mort vont faire de lui l'homme qu'il est. Et le personnage qu'il deviendra. (Eric Libiot - L'Express, février 2013)


Détails sur le produit

  • Broché: 298 pages
  • Editeur : Métailié; Édition : Métailié (7 février 2013)
  • Collection : Bibliothèque nordique
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2864249014
  • ISBN-13: 978-2864249016
  • Dimensions du produit: 21,4 x 2 x 14 cm
  • Moyenne des commentaires client : 4.2 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (76 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 66.984 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

Commentaires client les plus utiles

24 internautes sur 24 ont trouvé ce commentaire utile  Par DIGITALE sur 26 février 2013
Format: Broché
Nous retrouvons Erlendur dans les froides et inhospitalières landes d'Islande ,plongé dans les terres du drame de son enfance et dans sa quête obsessionnelle des traces de son frère disparu . Parallèlement,une autre disparition ancienne et les histoires étranges qui l'accompagnent captent son attention.
C'est avec une lenteur tétue, d'indices en intuitions que nous cheminons à pas glacés dans ce roman poignant dans lequel culpabilité et deuil impossible sont les maîtres mots .
Oui ,c'est noir, c'est lent ,c'est froid mais tellement fascinant qu'il est presque impossible d'abandonner ce livre en route .
J'ai le coeur serré en refermant cette histoire ,le reverrons nous ?
Je conseille aux lecteurs de lire les "aventures" de notre commissaire dans l'ordre pour bien s'imprégner de sa psychologie et ainsi mieux comprendre sa façon d'être .
2 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
30 internautes sur 31 ont trouvé ce commentaire utile  Par jay TOP 500 COMMENTATEURSVOIX VINE sur 20 février 2013
Format: Broché Achat vérifié
Pour les lecteurs fidèles, « Etranges rivages » est le livre du retour d'Erlendur et de ses obsessions, après deux tomes d'absence. Dans ces deux tomes, ses deux plus proches collaborateurs ont su assurer la permanence à leur manière mais j'avoue qu'après la cuisine d'Elinborg et la chute des repères de Sigurdur Oli, c'est avec bonheur que j'ai retrouvé la lande rude et austère d'Erlendur. Pour Erlendur aussi d'ailleurs, c'est le livre du retour. Ses vacances sont l'occasion de retourner sur le lieu de son enfance et d'y ressasser les évènements liés à la disparition de son frère, comme si à force de se mettre en situation, de fouiller, d'interroger, quelque chose devait forcément finir par émerger. Par extension, une autre disparition le happe et il va tenter de comprendre pourquoi, en 1942, une jeune femme, Mathildur, a disparu sur la lande en même temps qu'un régiment anglais. Même en vacances, il ne peut s'empêcher d'enquêter. Mais ce sera par conséquent de manière officieuse voire même parfois très peu orthodoxe. Cela lui en apprendra beaucoup sur lui-même car il ne peut ici cacher ses motivations derrière son métier. Avec une grande finesse psychologique, ce roman dégèle le passé, éclaire un peu la part d'ombre d'Erlendur et laisse envisager un deuil possible. Ce que l'on déterre, il faut peut-être se résoudre à l'enterrer à nouveau.
1 commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
11 internautes sur 11 ont trouvé ce commentaire utile  Par Erlendur Sveinsson sur 24 février 2013
Format: Broché Achat vérifié
Aaaah, il est enfin de retour Erlendur. Pour notre plus grand plaisir. Le livre démarre lentement, pour ne réellement commencer qu'à partir de la 150ème page. Ensuite, un peu comme dans "La femme en vert", on a affaire à une série de flash-back qui nous mènent à la résolution de la disparition de Matthildur. Un excellent tome!
1 commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
5 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile  Par Celeste sur 26 avril 2013
Format: Broché Achat vérifié
Voici le retour d'Erlendur, absent des deux derniers ouvrages, Sigurdur Oli et Elinborg assurant la relève a Reykjavik. Nous retrouvons Erlendur sur les lieux de sa vie d'enfant, cherchant à résoudre le mystère de la disparition qui le hante depuis l'âge de ses dix ans. Ce pèlerinage, douloureux et poétique à la fois, s'il laisse planer quelques doutes, apporte une certaine sérénité. Parallèlement à cette quête personnelle, Erlendur ne peut s'empêcher de mener, à titre officieux, une enquête sur une autre disparition survenue dans les landes par une terrible tempête en 1942 : intrigue passionnante à l'atmosphère lourde et sombre, réservant des passages inquiétants mêlant terreur et frisson.
Un roman essentiel pour les familiers du commissaire Erlendur. On le lit avec une hâte suscitée par un intérêt constant et on le referme en se demandant "à quand le prochain ?"
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
6 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile  Par Roodoodoo974 sur 13 mars 2013
Format: Broché Achat vérifié
Bien sûr il il a des disparitions, peut-être un meurtre ou deux, mais surtout il y a un ton et une écriture encore plus aboutie que dans les romans précédents. On n'a jamais eu aussi froid et souffert autant de l'humidité que dans ces fjords de l'est si bien décrits. Et on a enfin les réponses qu'on n'attendait plus à des questions posées depuis les premiers romans d'Arnaldur Indridason.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
13 internautes sur 14 ont trouvé ce commentaire utile  Par Silouane TOP 500 COMMENTATEURS sur 8 février 2013
Format: Format Kindle Achat vérifié
Erlendur revient, cette fois sur les terres de ses premières années, et tente de faire la lumière sur la disparition de son frère qui le hante depuis l'âge de 10 ans. Parallèlement, il effectue des recherches sur la disparition ancienne d'une femme. Indridason compose un roman sur la difficulté de faire son deuil tout en tentant de soigner la mélancolie d'Erlandur. On ne peut le classer dans la catégorie "policier" ou "noir" car le commissaire n'effectue pas de véritables enquêtes; il répond à l'obsession d'Erlandur, La Disparition, de son frère d'abord et de toute personne. C'est aussi l'occasion de la narration d'histoires poignantes sur une note poétique émouvante. Un ouvrage indispensable pour mieux comprendre et vivre l'univers d'Elendur.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Commentaires client les plus récents


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?