Étranges rivages et plus d'un million d'autres livres sont disponibles pour le Kindle d'Amazon. En savoir plus


ou
Identifiez-vous pour activer la commande 1-Click.
ou
en essayant gratuitement Amazon Premium pendant 30 jours. Votre inscription aura lieu lors du passage de la commande. En savoir plus.
Plus de choix
Vous l'avez déjà ? Vendez votre exemplaire ici
Désolé, cet article n'est pas disponible en
Image non disponible pour la
couleur :
Image non disponible

 
Commencez à lire Étranges rivages sur votre Kindle en moins d'une minute.

Vous n'avez pas encore de Kindle ? Achetez-le ici ou téléchargez une application de lecture gratuite.

Étranges rivages [Broché]

Arnaldur Indridason , Éric Boury
4.3 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (63 commentaires client)
Prix : EUR 19,50 Livraison à EUR 0,01 En savoir plus.
  Tous les prix incluent la TVA
o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o
Il ne reste plus que 10 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Voulez-vous le faire livrer le jeudi 31 juillet ? Choisissez la livraison en 1 jour ouvré sur votre bon de commande. En savoir plus.

Formats

Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle EUR 4,99  
Relié --  
Broché EUR 7,60  
Broché EUR 19,50  

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Étranges rivages + La muraille de lave + Betty
Acheter les articles sélectionnés ensemble
  • La muraille de lave EUR 7,90
  • Betty EUR 6,80

Les clients ayant acheté cet article ont également acheté


Descriptions du produit

Extrait

Il n'a plus froid. Au contraire, une étrange vague de chaleur lui envahit le corps. Lui, qui pensait que toute chaleur l'avait déserté, il a l'impression qu'elle se diffuse dans ses bras et ses jambes, jusqu'à ses mains et ses pieds, et brusquement son visage lui semble s'enflammer.
Allongé dans le noir, ses pensées vont et viennent, désordonnées, il ne distingue qu'à peine la frontière entre le sommeil et la veille. Il a beaucoup de peine à se concentrer et à évaluer son état. Comme plongé dans une confortable torpeur, il ne souffre pas. Des rêves, des images, des bruits et des lieux qui lui sont à la fois connus et inconnus défilent dans son esprit qui lui joue d'étranges tours et le projette constamment à travers le passé et le présent, défiant l'espace et le temps. Il n'a aucune véritable prise sur ces errances. Un instant, il est assis à l'hôpital, au chevet de sa mère qui se meurt et le quitte. L'instant d'après, un hiver sombre s'est abattu et il se retrouve à nouveau allongé sur le sol de cette ferme abandonnée qui était jadis sa maison. Il a toutefois bien conscience que ce n'est là qu'une illusion.
- Que faites-vous ici ?
Il se redresse, s'assoit et aperçoit un homme à la porte. Un voyageur vient de tomber sur lui par hasard. Il ne comprend pas sa question.
- Que faites-vous ici ? répète l'homme.
- Qui êtes-vous ?
Il ne distingue pas son visage et ne l'a pas entendu entrer, tout ce qu'il voit se résume à cette silhouette qui répète inlassablement la même question insupportable.
- Que faites-vous ici ?
- Je suis chez moi. Qui êtes-vous ?
- J'ai l'intention de passer la nuit avec vous, si ça ne vous dérange pas.
L'homme assis par terre à côté de lui a allumé un feu. Il sent la chaleur se diffuser sur son visage et tend ses mains vers les flammes. Il n'a eu aussi froid qu'une seule fois dans sa vie.
- Qui êtes-vous ? demande-t-il une nouvelle fois à son visiteur.
- Je suis venu vous écouter.
- M'écouter ? Qui est avec vous ?
Il a l'impression qu'ils ne sont pas seuls, que quelqu'un d'autre accompagne cet homme, quelqu'un qu'il ne parvient pas à distinguer.
- Personne, répond le voyageur, je suis venu seul. Vous habitiez ici ?
- Êtes-vous Jakob ?
- Non, je ne suis pas Jakob. Je m'étonne que ces murs tiennent encore debout, je vois que la maison est solide.
- Qui êtes-vous ? Êtes-vous Boas ?
- Je passais par là.
- Vous êtes déjà venu ici ?
- Oui.
- Quand ça ?
- Il y a des années. A l'époque où cette maison était encore habitée. Que sont devenus ces gens ? Savez-vous ce qu'est devenue la famille qui vivait ici ?

Allongé dans le noir et transi, il ne parvient plus à faire aucun mouvement. Il est à nouveau seul, le feu a disparu, de même que la maison abandonnée. Les ténèbres et le froid le cernent, la chaleur déserte peu à peu ses membres et son visage.
Quelque part, il entend à nouveau ce grattement.
Venu des profondeurs glacées et lointaines, le bruit approche et enfle constamment, bientôt suivi par de déchirants cris d'effroi.

Revue de presse

Le paysage, sa beauté autant que sa sauvagerie, en constitue le personnage principal. Indridason a l'art de faire résonner les silences, attentif à chaque geste, à chaque regard. Tout fait sens dans ce chant douloureux et âpre, inspiré, économe de ses mots. Et c'est sans doute le plus beau livre de la série : il s'en dégage une poésie noire et profondément mélancolique, mais aussi, au bout du compte, la lumière vacillante d'une paix possible. (Michel Abescat - Télérama du 6 février 2013)

Indridason replonge son commissaire hanté dans la région des fjords où il a grandi...
Etranges Rivages est la septième occurrence de ce cycle et sans aucun doute son acmé. D'ailleurs, une suite est-elle encore possible ? Le dénouement renforce le doute, ce «matin limpide» qui engloutit Erlendur dans une inhabituelle sérénité. Donc, on sait déjà tout, il n'y a même pas de mobile ou de coupable à découvrir, et pourtant tel l'enfant fasciné par le conte, sitôt la lecture finie, on voudrait s'y replonger. Etranges Rivages est un livre-sirène, au chant tragique magnétique....
A la fois sonar hypersensible du sentiment humain et très archaïque, Erlendur est aussi attachant et effrayant que cette nature dont il sait la cruauté mais dont il déplore la domestication par l'industrialisation. (Sabrina Champenois - Libération du 7 février 2013)

Il fallait bien que ça arrive un jour. Comme Harry Bosch a eu besoin de parler de l'assassinat de sa mère, comme Kurt Wallander a dû faire la paix avec les fantômes de sa vie, le commissaire Erlendur affronte le drame qui le hante depuis toujours : la disparition de son jeune frère, âgé de 8 ans...
Pourtant, le roman touche au but et au coeur parce que l'intrigue tricote et détricote les mystères et les drames de l'amour, surtout parce qu'il dévoile, en de très belles séquences, cette fameuse randonnée sous la neige, la tempête, le froid, et la main de Bergur échappant à Erlendur. Ce geste, ce vide, cette mort vont faire de lui l'homme qu'il est. Et le personnage qu'il deviendra. (Eric Libiot - L'Express, février 2013)

Détails sur le produit

  • Broché: 298 pages
  • Editeur : Métailié; Édition : Métailié (7 février 2013)
  • Collection : Bibliothèque nordique
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2864249014
  • ISBN-13: 978-2864249016
  • Dimensions du produit: 21,4 x 14 x 2,4 cm
  • Moyenne des commentaires client : 4.3 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (63 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 18.689 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Commentaires en ligne 

Commentaires client les plus utiles
18 internautes sur 18 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Le retour d'Erlendur ? 26 février 2013
Par DIGITALE
Format:Broché
Nous retrouvons Erlendur dans les froides et inhospitalières landes d'Islande ,plongé dans les terres du drame de son enfance et dans sa quête obsessionnelle des traces de son frère disparu . Parallèlement,une autre disparition ancienne et les histoires étranges qui l'accompagnent captent son attention.
C'est avec une lenteur tétue, d'indices en intuitions que nous cheminons à pas glacés dans ce roman poignant dans lequel culpabilité et deuil impossible sont les maîtres mots .
Oui ,c'est noir, c'est lent ,c'est froid mais tellement fascinant qu'il est presque impossible d'abandonner ce livre en route .
J'ai le coeur serré en refermant cette histoire ,le reverrons nous ?
Je conseille aux lecteurs de lire les "aventures" de notre commissaire dans l'ordre pour bien s'imprégner de sa psychologie et ainsi mieux comprendre sa façon d'être .
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
28 internautes sur 29 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Le retour d'Erlendur 20 février 2013
Par Jay TOP 500 COMMENTATEURS VOIX VINE
Format:Broché|Achat vérifié
Pour les lecteurs fidèles, « Etranges rivages » est le livre du retour d'Erlendur et de ses obsessions, après deux tomes d'absence. Dans ces deux tomes, ses deux plus proches collaborateurs ont su assurer la permanence à leur manière mais j'avoue qu'après la cuisine d'Elinborg et la chute des repères de Sigurdur Oli, c'est avec bonheur que j'ai retrouvé la lande rude et austère d'Erlendur. Pour Erlendur aussi d'ailleurs, c'est le livre du retour. Ses vacances sont l'occasion de retourner sur le lieu de son enfance et d'y ressasser les évènements liés à la disparition de son frère, comme si à force de se mettre en situation, de fouiller, d'interroger, quelque chose devait forcément finir par émerger. Par extension, une autre disparition le happe et il va tenter de comprendre pourquoi, en 1942, une jeune femme, Mathildur, a disparu sur la lande en même temps qu'un régiment anglais. Même en vacances, il ne peut s'empêcher d'enquêter. Mais ce sera par conséquent de manière officieuse voire même parfois très peu orthodoxe. Cela lui en apprendra beaucoup sur lui-même car il ne peut ici cacher ses motivations derrière son métier. Avec une grande finesse psychologique, ce roman dégèle le passé, éclaire un peu la part d'ombre d'Erlendur et laisse envisager un deuil possible. Ce que l'on déterre, il faut peut-être se résoudre à l'enterrer à nouveau.
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
9 internautes sur 9 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 un bon crû 24 février 2013
Format:Broché|Achat vérifié
Aaaah, il est enfin de retour Erlendur. Pour notre plus grand plaisir. Le livre démarre lentement, pour ne réellement commencer qu'à partir de la 150ème page. Ensuite, un peu comme dans "La femme en vert", on a affaire à une série de flash-back qui nous mènent à la résolution de la disparition de Matthildur. Un excellent tome!
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
5 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 De la littérature plus qu'un roman policier 13 mars 2013
Format:Broché|Achat vérifié
Bien sûr il il a des disparitions, peut-être un meurtre ou deux, mais surtout il y a un ton et une écriture encore plus aboutie que dans les romans précédents. On n'a jamais eu aussi froid et souffert autant de l'humidité que dans ces fjords de l'est si bien décrits. Et on a enfin les réponses qu'on n'attendait plus à des questions posées depuis les premiers romans d'Arnaldur Indridason.
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
5 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Quel livre! 12 mars 2013
Format:Format Kindle|Achat vérifié
Il aurait aussi pu s'intituler "Froid", tant on a l'impression de le sentir sur sa peau. Comme la culpabilité, omniprésente dans ce livre.
Une oeuvre magistrale, resserrée et forte comme un poing fermé. Bravo!
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
12 internautes sur 13 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Disparition 8 février 2013
Par Silouane TOP 500 COMMENTATEURS
Format:Format Kindle|Achat vérifié
Erlendur revient, cette fois sur les terres de ses premières années, et tente de faire la lumière sur la disparition de son frère qui le hante depuis l'âge de 10 ans. Parallèlement, il effectue des recherches sur la disparition ancienne d'une femme. Indridason compose un roman sur la difficulté de faire son deuil tout en tentant de soigner la mélancolie d'Erlandur. On ne peut le classer dans la catégorie "policier" ou "noir" car le commissaire n'effectue pas de véritables enquêtes; il répond à l'obsession d'Erlandur, La Disparition, de son frère d'abord et de toute personne. C'est aussi l'occasion de la narration d'histoires poignantes sur une note poétique émouvante. Un ouvrage indispensable pour mieux comprendre et vivre l'univers d'Elendur.
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Encore une enquête au coeur de l'étrange 30 novembre 2013
Par ORMERAY
Format:Broché|Achat vérifié
Tant pour son écriture noire que pour connaître la suite des aventures de l'inspecteur, j'étais pressée de lire la suite des aventures de l'inspecteur.... j'ai été moyennement emballée. Il faut connaître tous les rebondissements des précédents bouquins pour être réellement intéressée par cet étranges rivages
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
Format:Broché
Erlendur est de retour… enfin, pas dans son service de police.. pour une dernière fois, sûrement, nous le retrouvons, mais, cette fois, il nous emmène dans ses voyages, lorsqu'il disparaît sans crier gare pour errer à la recherche de traces de son petit frère, autrefois disparu dans une tempête de neige, alors qu'épuisé, il lui lâcha la main….
Dans le village de son enfance, Erlendur enquête, sans cadre officiel, sur la disparition d’une femme, perdue des années auparavant lors d’un tempête de neige…durant laquelle de jeunes militaires de retour de guerre se sont aussi perdus mais ont tous survécu. Pourquoi ne l’ont ils pas croisée sur l'unique chemin ? Pourquoi aucune trace d’elle n'a été retrouvée ?
Ce roman, qui n’est pas plus vraiment un polar, est un livre sur la disparition sans traces, sur le sentiment de culpabilité qui taraude sans trêve aucune, sur le manque, sur ceux qui restent, qui attendent et survivent….
En remontant le temps et le fil de l’histoire de cette femme, Erlendur parviendra-t-il résoudre le mystère de son enfance, qui l’a empêché de vivre tout à fait ?
D’une tristesse infinie, ce roman sensible et plein de suspense, nous prend aux tripes. Indridason sait, comme peu, relier les faits historiques et les destins individuels, pour donner sens et humanité à chaque geste à chaque silence, fût-il froid, désespéré ou aimant.
C’est ainsi avec regret que l’on approche du dénouement, sachant que, plus jamais, nous n’accompagnerons Erlendur dans les tempêtes de neige, sur les traces de son éternellement regretté petit frère.
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
Commentaires client les plus récents
5.0 étoiles sur 5 parfait
Quand on aime Arnaldur Indridason, on apprécie toujours un nouvel opus. J'adore cet auteur et la série des Erlendur, je recommande
Publié il y a 1 jour par Tobia
2.0 étoiles sur 5 Ennuyeux roman
Deuxième roman que j'essaie de lire d'Indridason et même constat... J'accroche pas avec le style de l'auteur. Lire la suite
Publié il y a 2 jours par D. Kogel
5.0 étoiles sur 5 Un réel plaisir... et la résolution des fantômes du...
Dans un livre très étonnant, entre enquête psychologique à la limite d'une profonde et irrémédiable folie, Erlendur se débarrasse des... Lire la suite
Publié il y a 4 jours par BS
5.0 étoiles sur 5 Chef d'oeuvre
Ce livre est capital pour comprendre Erlendur, et il est boulversant. Erlendur revient sur les terres de son passé, toujours à la recherche de réponses. Lire la suite
Publié il y a 4 jours par Client d'Amazon
4.0 étoiles sur 5 Lent, sombre et froid...
Ne connaissant pas très bien la saga pourtant célébrée des enquêtes de l'inspecteur Erlendur, ni même les livres d'Indridason (mis à part... Lire la suite
Publié il y a 7 jours par Pokespagne
4.0 étoiles sur 5 Lecteur depuis le début
Je lis cet auteur depuis "La cité des Jarres". Suspens, découverte de l'Islande, tout y est. Chaque livre est un plaisir renouvelé.
Publié il y a 8 jours par Tony
4.0 étoiles sur 5 livre
j'adore cet auteur, il écrit bien et jamais déçu des ces livres pour ceux qui aiment le policier il est vraiment génial
Publié il y a 8 jours par Demonteaux Caroline
5.0 étoiles sur 5 envoutant
Si vous êtes fan d'Erlendur, ce livre est dans la lignée; on l'avale en trois jours !!
Super intrigue, un vrai bon polar pour l'été !
Publié il y a 11 jours par gasiglia
3.0 étoiles sur 5 Bon polar
Une bonne histoire facile à lire malgré quelques longueurs. Bonne traduction. A lire sur la plage par exemple , lecture rapide.
Publié il y a 1 mois par FJ
4.0 étoiles sur 5 Etranges rivages de Arnaldur Indridason
étranges rivages en effet que nous invite à visiter ce polard hors normes. La recherche de personnes disparues depuis des décennies est une enquête dans les... Lire la suite
Publié il y a 1 mois par F.Debrenne
Rechercher des commentaires
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?