undrgrnd Cliquez ici Baby RLit nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Rentrée scolaire Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux Montres Montres

Commentaires client

12
3,8 sur 5 étoiles
Être et Temps
Prix:40,50 €+Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

14 sur 17 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 5 novembre 2012
Dans "Être et Temps", Heidegger reprend à nouveaux frais la question du sens de l'être, qui a été posée pour la première fois par Platon et Aristote. Ces philosophes de la première heure considéraient l'Être comme la généralité des choses, et d'ailleurs une généralité suprême, donc indéfinissable. De nos jours, on a l'habitude de passer à côté de cette question. En effet, le mot être est très utilisé sans que tout un chacun puisse clairement le définir. La première section de "Être et Temps" a pour ambition d'éclaircir ce que veut dire être. Dans un premier temps, Heidegger en donne une définition négative : l'Être n'est pas un étant. Or toutes les recherches (scientifiques) prennent toujours pour thème l'étant. Par exemple les corps mobiles en physique, les hommes en anthropologie, les mots en philologie, etc... et ne parviennent jamais à se poser la question de l'Être. Seule la philosophie s'enquiert de cette recherche. Quel est l'apport de Heidegger face à ses prédécesseurs ? Si l'on considère les travaux de Descartes, on est déçu de sa formule « cogito ergo sum » qui ne décrit pas l'être (sum) mais plutôt la subjectivité (cogito). On peut être déçu aussi de la théologie médiévale, quand bien même on en reconnaît les avancées pour ce qui est de la métaphysique, il n'en demeure pas moins que les philosophes de l'époque n'expliquent l'Être qu'en un rapport entre Dieu (ens infintum) avec les êtres humains (ens creatum). Avec "Être et Temps", Heidegger tente d'accéder à l'être en partant de ce qui nous est le mieux connu, c'est-à-dire l'homme, ou « Dasein ». Dès le départ de son questionnement, il se fonde donc là-dessus. De plus, il reprend la méthode phénoménologique de Husserl qui consiste à accéder aux « étant-là-devant » par l'intentionnalité (pour plus de détails → lire « Ontologie, Herméneutique de la factivité »). Il en résulte que "Être et Temps" accompagne l'homme dans sa recherche de lui-même et de son authenticité, en le rattachant au monde qui l'entoure, monde qu'il doit utiliser au mieux. Il n'y a plus d Être qui planerait au-dessus de l'homme comme ultime généralité des choses créées. L' Être demeure avec Heidegger l' Être de l'homme, qu'il définira finalement comme être-au-monde et en rapport avec le temps fini d'une vie...
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
35 sur 46 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 17 décembre 2009
Quant au traité de Heidegger, il s'agit évidemment d'un des livres phares du XXeme siècle, l'un des dix / quinze livres les plus importants de l'histoire de la philosopie, à ranger à coté de la Métaphysique d'Aristote ou de la Phénoménologie de l'esprit de Hegel.

Quant à la traduction, elle est à peu près impraticable, et ferme l'accès au texte au lieu de le rendre possible : il faut impérativement préférer la traduction d'Emmanuel Martineau.
22 commentairesCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 22 mai 2015
Référence en philosophie, c'est un grand classique qui est intéressant mais qui occupe le lecteur un bon moment. A lire et digérer. Mais c'est très utile connaître pour comprendre comme Heidegger se positionne dans l'histoire de la philosophie.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 29 avril 2015
Doit on juger un homme pour ses actes pendant la guerre ou pour son oeuvre dont ce livre qui est le meilleur livre de philo du 20e siècle voire de l'histoire?
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
4 sur 6 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 29 mars 2013
C'est incontestablement l'oeuvre d'un génie.
Les analyse y sont géniales, originales et très novatrices. Elles collent parfaitement à notre époque désenchantée pour ne pas dire désespérée, mais en la remettant en perspective "existentiale".
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
5 sur 8 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
Il faut faire droit au remarquable travail de François Vezin : traduire Sein und Zeit ne devait pas être une tâche routinière, ni un mot à mot utilitaire (ce dont se contente paresseusement Martineau). L'enjeu était de rendre en français une langue allemande violemment sollicitée par Heidegger dans la mesure où, il ne s'agit pas dans ce traité phare d'établir un listing de nouveaux concepts, mais plutôt de traverser le principe même d'une conceptualisation (principe dans lequel la phénoménologie husserlienne n'a eu que trop tendance à s'enfermer) pour ouvrir la possibilité inédite d'une pensée en devenir.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
2 sur 4 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 9 juillet 2012
Cet ouvrage de Martin Heidegger, s'il est un peu difficile veut définir l'être de l'homme. Pour ce faire l'auteur nous fait entrer avec le Dasein (l'être le là), dont la traduction est difficile dans des concepts complexes dès la 1ère partie avec par exemple des termes tels la disposibilité, la conjointure, l'ouvertude et la quotidienneté qui veulent fixer la mondéité de l'être. Il s'agit d'essayer de cerner le concept d'être en lui même et avec ce qui l'entoure. Dans la 2nde partie, où l'on aborde le temps mais conçu comme temporellité, l'auteur nous présente le Dasein comme être vers la fin (être à la mort mais aussi être vers l'agir ou vers l'avenir), il définit aussi le temps dans sa quotidienneté, le passé, le maintenant et l'avenir, toujours en fonction de l'être. Regrettons que des termes grecs et des phrases latines nous renvoient trop souvent à la fin de l'ouvrage qu'il faut donc beaucoup manipuler et pour ceux qui ne veulent pas se lancer dans un livre aussi conséquent, il est possible de lire du même auteur "Qu'est ce que la métaphysique?". On y trouve déjà des éléments sur le Dasein ou sur l'angoisse, ou encore sur le souci qui fait la temporellité. Il faut si possible malgré tout lire cet ouvrage majeur qu'est "Etre et temps" de M. Heidegger, en prenant son temps et sans a priori pour le parcours chaotique de la vie de cet auteur mais en le considérant du point de vue de la Philosophie.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
0 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 18 août 2014
Il est toujours difficile de commenter un philosophe. En ce qui concerne :"Etre et Temps", une volonté de libérer un mot fixe: "Daseîn", dans une mouvance exacerbée, un espace sans cesse élaboré grâce à une mémoire prodigieuse. En effet Heidegger, entame un développement logique autour d'un mot, livrant tous les aspects, structures, utils,de l'étant,de l'être de l'homme, dans la substance intrinsèque de son essence. Phrase de philosophe pour philosopher direz-vous, mais analytique d'une méthode propre à son auteur. Tout part de la Logique, se poursuit dans la Logique qu'il a précédemment utilisée, et cela d'une manière constante. Il faut pour cela non seulement un savoir faire, mais une mémoire phénoménale pour que, parvenu au terme de cet ouvrage, dont il mettra quatre ans pour le construire (1923-1927), il ait réussi à développer cette logique en chaîne, et extrapoler les étants du Da sein quotidien, tout en ouvrant des portes. En cela, c'est un monument.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
2 sur 4 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 1 mars 2013
Mais passionnant ! Ca se lit au rythme de 4 pages à l'heure, mais l'effort du lecteur est peu à peu récompensé ! Il entre peu à peu dans la question de Heidegger, le sens de son être... et de son existence.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
2 sur 4 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 13 décembre 2014
selon mon prof agrégé en philo et spécialiste de Husserl et Heidegger les options de traduction prise la rend inutilisable selon lui. De plus le livre n'est pas donné ! Les bonnes traductions parait-il circulent sous le manteau !
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
     
 
Les clients ayant consulté cet article ont également regardé
Essais et Conférences
Essais et Conférences de Martin Heidegger (Poche - 1 janvier 1980)
EUR 11,90

Introduction à la métaphysique
Introduction à la métaphysique de Martin Heidegger (Poche - 28 mars 1980)
EUR 10,50

Lire Être et temps de Heidegger
Lire Être et temps de Heidegger de Marlène Zarader (Broché - 6 décembre 2012)
EUR 30,00