undrgrnd Cliquez ici KDPContest nav-sa-clothing-shoes cliquez_ici nav_WSHT16 Cliquez ici Cloud Drive Photos Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici

Commentaires client

2,0 sur 5 étoiles1
2,0 sur 5 étoiles
5 étoiles
0
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
1
1 étoile
0

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 12 juillet 2013
Ce livre répète toujours la même chose, un leitmotiv quasi insupportable : l'auteur nous donne la définition du "Hobby-Übersetzerin" et dénonce les traducteurs à temps partiel (qui font cela en plus d'un autre métier), sans peut-être se rendre compte que la plupart des traducteurs sont obligés d'exercer une autre activité professionnelle (comme profs, universitaires, etc.). Les conseils sont assez paradoxaux dans la mesure où Mme NEIDHARDT laisse entendre que l'acquisition de smartphones est primordiale pour être joignable facilement, mais dans un autre temps, elle vous appelle à ne pas vous montrer trop disponible... Aussi, les conseils quant à la création du site web mériterait d'être revus car WordPress n'est pas forcément une référence pour l'optimisation SEO d'un site web, et s'acheter un petit bouquin de prog' peut se révéler parfois plus utile pour créer un site web ambitieux et qu'on contrôlera mieux par la suite.
En bref, je m'attendais à plus de détails sur le fond, à savoir comment répartir le travail sur le court et long terme (je rappelle que le titre allemand signifie "Survivre en tant que traducteurs - le manuel à l'usage des traductrices freelance / indépendantes") : le titre ne correspond donc pas aux ambitions que se donne l'auteur !
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus