10 Years After

Top albums (Voir les 50)


Voir les 50 albums de 10 Years After

Ten Years After : top des titres
Trier par:
Meilleures ventes
1-10 of 412
Titre Album  
30
30
30
30
30
30
30
30
30
30

Image de 10 Years After

Biographie

Formé en novembre 1966, Ten Years After est le descendant de groupes inconnus du circuit blues anglais, où Alvin Lee sévit dès 1962. Alvin Lee (guitare) Ric Lee, son frère (batteur), Chick Churchill (claviers) et Leo Lyons (basse) commencent à jouer ensemble au légendaire Marquee Club à Londres.

Héros à six cordes

Le groupe signe avec Deram/Decca et sort son premier album, Ten Years After en 1967. Ten Years After est particulièrement à l'aise sur scène, le jeu de guitare agressif d'Alvin Lee met les spectateurs en transe. Alvin Lee avec Eric Clapton et Jimi Hendrix est l'un des fondateurs ... Lire la suite

Formé en novembre 1966, Ten Years After est le descendant de groupes inconnus du circuit blues anglais, où Alvin Lee sévit dès 1962. Alvin Lee (guitare) Ric Lee, son frère (batteur), Chick Churchill (claviers) et Leo Lyons (basse) commencent à jouer ensemble au légendaire Marquee Club à Londres.

Héros à six cordes

Le groupe signe avec Deram/Decca et sort son premier album, Ten Years After en 1967. Ten Years After est particulièrement à l'aise sur scène, le jeu de guitare agressif d'Alvin Lee met les spectateurs en transe. Alvin Lee avec Eric Clapton et Jimi Hendrix est l'un des fondateurs du mythe de « guitar hero », ces chevaliers modernes de la six cordes.

Prestation historique

Leur deuxième album Undead est d'ailleurs enregistré en public, pour retranscrire au plus près la dextérité d'Alvin Lee qui dynamite le blues rock. Le titre « I'm Going Home », présent sur Undead va vite devenir le morceau emblématique du groupe. En août 1969, la présence du groupe à Woodstock permet à Alvin Lee de livrer une version de 9 minutes 29 secondes de « I'm Going Home » qui rentre dans l'histoire.

Chuuut

Devenu groupe star, Ten Years After multiplie les tournées. 1969 voit la sortie des albums Stonedhenge et Ssssh. Infatigable Ten Years After enchaîne en 1970 avec Cricklewood Green et une nouvelle apparition légendaire au festival de l'île de Wight devant 600.000 spectateurs. Alvin Lee a alors la réputation d'être le guitariste le plus rapide du rock, il enfile les chorus et les solos à une vitesse vertigineuse.

Changer le monde

Cependant le succès pousse le groupe à signer pour Columbia et à changer de direction musicale. A Space in Time en 1971, contient bien « I'd Love to Change the World », seul titre de Ten Years After à se classer dans le top 40 anglais; mais l'album est moins furieux, plus pop et marque la fin de la meilleure période de Ten Years After.

Sans Alvin

L'issue fatale ne tarde pas, après Positive Vibrations en 1974, Ten Years After se sépare à l'initiative d'Alvin Lee. Le groupe se réunit une première fois en 1988 et enregistre About Time en 1989, album qui rencontre peu d'échos. En 2004, une nouvelle réunion s'effectue sans Alvin Lee, remplacé par Joe Gooch. Le groupe enregistre un album intitulé Now et un commode double album en public, Roadworks en 2005.

Moment éternel

La légende est bien loin, il reste pour l'éternité l'image dédoublée d'Alvin Lee, en sueur sur la scène céleste de Woodstock. Ce seul moment d'histoire vaut plus que bien des carrières, jamais personne ne pourra l'enlever à Ten Years After et à son guitariste.

Copyright 2014 Music Story François Alvarez

Formé en novembre 1966, Ten Years After est le descendant de groupes inconnus du circuit blues anglais, où Alvin Lee sévit dès 1962. Alvin Lee (guitare) Ric Lee, son frère (batteur), Chick Churchill (claviers) et Leo Lyons (basse) commencent à jouer ensemble au légendaire Marquee Club à Londres.

Héros à six cordes

Le groupe signe avec Deram/Decca et sort son premier album, Ten Years After en 1967. Ten Years After est particulièrement à l'aise sur scène, le jeu de guitare agressif d'Alvin Lee met les spectateurs en transe. Alvin Lee avec Eric Clapton et Jimi Hendrix est l'un des fondateurs du mythe de « guitar hero », ces chevaliers modernes de la six cordes.

Prestation historique

Leur deuxième album Undead est d'ailleurs enregistré en public, pour retranscrire au plus près la dextérité d'Alvin Lee qui dynamite le blues rock. Le titre « I'm Going Home », présent sur Undead va vite devenir le morceau emblématique du groupe. En août 1969, la présence du groupe à Woodstock permet à Alvin Lee de livrer une version de 9 minutes 29 secondes de « I'm Going Home » qui rentre dans l'histoire.

Chuuut

Devenu groupe star, Ten Years After multiplie les tournées. 1969 voit la sortie des albums Stonedhenge et Ssssh. Infatigable Ten Years After enchaîne en 1970 avec Cricklewood Green et une nouvelle apparition légendaire au festival de l'île de Wight devant 600.000 spectateurs. Alvin Lee a alors la réputation d'être le guitariste le plus rapide du rock, il enfile les chorus et les solos à une vitesse vertigineuse.

Changer le monde

Cependant le succès pousse le groupe à signer pour Columbia et à changer de direction musicale. A Space in Time en 1971, contient bien « I'd Love to Change the World », seul titre de Ten Years After à se classer dans le top 40 anglais; mais l'album est moins furieux, plus pop et marque la fin de la meilleure période de Ten Years After.

Sans Alvin

L'issue fatale ne tarde pas, après Positive Vibrations en 1974, Ten Years After se sépare à l'initiative d'Alvin Lee. Le groupe se réunit une première fois en 1988 et enregistre About Time en 1989, album qui rencontre peu d'échos. En 2004, une nouvelle réunion s'effectue sans Alvin Lee, remplacé par Joe Gooch. Le groupe enregistre un album intitulé Now et un commode double album en public, Roadworks en 2005.

Moment éternel

La légende est bien loin, il reste pour l'éternité l'image dédoublée d'Alvin Lee, en sueur sur la scène céleste de Woodstock. Ce seul moment d'histoire vaut plus que bien des carrières, jamais personne ne pourra l'enlever à Ten Years After et à son guitariste.

Copyright 2014 Music Story François Alvarez

Formé en novembre 1966, Ten Years After est le descendant de groupes inconnus du circuit blues anglais, où Alvin Lee sévit dès 1962. Alvin Lee (guitare) Ric Lee, son frère (batteur), Chick Churchill (claviers) et Leo Lyons (basse) commencent à jouer ensemble au légendaire Marquee Club à Londres.

Héros à six cordes

Le groupe signe avec Deram/Decca et sort son premier album, Ten Years After en 1967. Ten Years After est particulièrement à l'aise sur scène, le jeu de guitare agressif d'Alvin Lee met les spectateurs en transe. Alvin Lee avec Eric Clapton et Jimi Hendrix est l'un des fondateurs du mythe de « guitar hero », ces chevaliers modernes de la six cordes.

Prestation historique

Leur deuxième album Undead est d'ailleurs enregistré en public, pour retranscrire au plus près la dextérité d'Alvin Lee qui dynamite le blues rock. Le titre « I'm Going Home », présent sur Undead va vite devenir le morceau emblématique du groupe. En août 1969, la présence du groupe à Woodstock permet à Alvin Lee de livrer une version de 9 minutes 29 secondes de « I'm Going Home » qui rentre dans l'histoire.

Chuuut

Devenu groupe star, Ten Years After multiplie les tournées. 1969 voit la sortie des albums Stonedhenge et Ssssh. Infatigable Ten Years After enchaîne en 1970 avec Cricklewood Green et une nouvelle apparition légendaire au festival de l'île de Wight devant 600.000 spectateurs. Alvin Lee a alors la réputation d'être le guitariste le plus rapide du rock, il enfile les chorus et les solos à une vitesse vertigineuse.

Changer le monde

Cependant le succès pousse le groupe à signer pour Columbia et à changer de direction musicale. A Space in Time en 1971, contient bien « I'd Love to Change the World », seul titre de Ten Years After à se classer dans le top 40 anglais; mais l'album est moins furieux, plus pop et marque la fin de la meilleure période de Ten Years After.

Sans Alvin

L'issue fatale ne tarde pas, après Positive Vibrations en 1974, Ten Years After se sépare à l'initiative d'Alvin Lee. Le groupe se réunit une première fois en 1988 et enregistre About Time en 1989, album qui rencontre peu d'échos. En 2004, une nouvelle réunion s'effectue sans Alvin Lee, remplacé par Joe Gooch. Le groupe enregistre un album intitulé Now et un commode double album en public, Roadworks en 2005.

Moment éternel

La légende est bien loin, il reste pour l'éternité l'image dédoublée d'Alvin Lee, en sueur sur la scène céleste de Woodstock. Ce seul moment d'histoire vaut plus que bien des carrières, jamais personne ne pourra l'enlever à Ten Years After et à son guitariste.

Copyright 2014 Music Story François Alvarez


Améliorez le contenu de cette page

Si vous êtes l'artiste, le label ou le manager concerné, vous pouvez mettre à jour les informations sur cette page, telles que biographie, vidéos et plus encore sur Artist Central.

Commentaires

Visitez notre FAQ sur les Pages Artistes
Donnez-nous votre avis sur cette page