Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre adresse e-mail ou numéro de téléphone mobile.

Prix Kindle : EUR 0,00

Économisez
EUR 8,80 (100%)

TVA incluse

Ces promotions seront appliquées à cet article :

Certaines promotions sont cumulables avec d'autres offres promotionnelles, d'autres non. Pour en savoir plus, veuillez vous référer aux conditions générales de ces promotions.

Envoyer sur votre Kindle ou un autre appareil

Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Narration Audible Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de la narration Audible pour ce livre Kindle.
En savoir plus

120 journées de Sodome, Les Format Kindle

2.5 étoiles sur 5 41 commentaires client

Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
EUR 0,00

Longueur : 376 pages Composition améliorée: Activé

Ponts de mai 2016 Promo Ponts de mai 2016


Descriptions du produit

Amazon.fr

Le duc de Blangis, l'évêque de…, le président de Curval et Durcet. Un noble, un homme d'Église, un juge de France et un bourgeois financier. Quatre personnages en quête d'ardeur. Ou plutôt "quatre scélérats avec lesquels je vais te faire passer quelques mois… Tout ce que l'on peut dire en gros, c'est qu'ils étaient généralement susceptibles du goût de la sodomie, que tous quatre se faisaient enculer régulièrement, et que tous quatre idolâtraient les culs." Le scénario peut paraître mince mais, avec le divin marquis, il est certain que les relations entre les personnages seront fouillées et complexes à souhait. Paulhan considérait Les 120 Journées de Sodome comme "l'évangile du Mal". Il faut dire qu'il s'agit peut- être du plus effrayant des romans sadiens. Point de compromis ici. Les quatre hôtes retiennent prisonniers un bon nombre de femmes et de valets qu'ils peuvent violer et tuer en toute impunité. Et ils le font durant quatre cents pages. Dans Les 120 Journées de Sodome Sade fait l'inventaire exhaustif de toutes les perversions sexuelles existantes. On ne peut pas faire mieux dans le genre. Ni pire. --Denis Gombert

Présentation de l'éditeur

Ce livre est une oeuvre du domaine public éditée au format numérique par Norph-Nop. L’achat de l’édition Kindle inclut le téléchargement via un réseau sans fil sur votre liseuse et vos applications de lecture Kindle

Détails sur le produit

  • Format : Format Kindle
  • Taille du fichier : 1074 KB
  • Nombre de pages de l'édition imprimée : 376 pages
  • Pagination - ISBN de l'édition imprimée de référence : 1495336506
  • Utilisation simultanée de l'appareil : Illimité
  • Vendu par : Amazon Media EU S.à r.l.
  • Langue : Français
  • ASIN: B005R8Y8PI
  • Word Wise: Non activé
  • Composition améliorée: Activé
  • Moyenne des commentaires client : 2.5 étoiles sur 5 41 commentaires client
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: n°355 des titres gratuits dans la Boutique Kindle (Voir le Top 100 gratuits dans la Boutique Kindle)
  •  Voulez-vous faire un commentaire sur des images ou nous signaler un prix inférieur ?


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

Meilleurs commentaires des clients

Format: Poche
D'entrée, on peut déjà annoncer qu'il ne s'agit vraissemblablement pas du meilleur livre du marquis. L'aspect répétitif rend la lecture laborieuse et l'on s'enfonce inexorablement dans l'horreur la plus abjecte au fil des pages. L'ouvrage m'a cependant interpellé sur trois points qui me semblent être les limites de cet "Evangile du mal". Evidemment, j'ai un avantage de deux siècles par rapport à Sade pour juger son oeuvre. Il faudrait donc resituer le roman dans la société qui l'a vu naître. Mais j'expose malgré tout mes 3 points (l'impureté des relations sexuelles, la finalité de la vie d'un libertin et l'aspect techniciste des relations sexuelles décrites).
D'abord, peut-on considérer que les relations sexuelles, le libertinage et la jouissance ne sont que des choses impures ? Je ne le pense pas.
Ensuite, Sade semble nous dire que la jouissance sexuelle est la finalité d'une vie. En effet, alors que les pauvres cherchent à s'enrichir, les riches sont en quête de plaisir sexuel. Or, ce qui apparaît dans le Roman, c'est que le libertin (qui est donc riche) se cherche lui-même. Il va essayer de se placer au centre du monde pour permettre à toutes ses pulsions de s'assouvir. La finalité de la vie me semble donc plutôt être de devenir le centre des attentions. Et quoi d'autres que la sexualité peut mieux montrer l'intérêt que l'on porte à une personne ? On voit donc le libertin tenter vainement de se placer au centre des relations qu'il entretient avec ses victimes. Il décide, il choisit mais il est seul, l'autre n'existe plus que pour le satisfaire. Il s'agit presque d'une pratique masturbatoire tant la victime paraît absente.
Lire la suite ›
1 commentaire 26 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Poche
Eh oui, le divin marquis a en effet donné son nom au sadisme, et ce livre en est la plus pure démonstration. Sade ne s'embarasse pas d'une histoire avec une intrigue et des noeuds scénaristque et avec un "twist" final recherché, non, vous ne trouverez rien de tout cela ici. Cet ouvrage ne se contente que d'une déscription détaillée de tortures, d'humiliations et de perversités sexuelles. Nombre de personnes décrivent ce bouquin comme un chef d'oeuvre de la littérature "érotique" alors qu'il n'en est rien ! L'érotisme, c'est un peu les préliminaires de la pornographie et ce livre ne s'embarasse pas de quelconques préliminaires, il va même au delà de la pornographie, il va tellement loin dans les sévices physiques et dans le sadisme qu'il atteint une catégorie de sexe à laquelle l'homme n'a pas encore trouvé de nom tellement elle le dégoûte. En revanche, je suis d'accord pour dire qu'il s'agit là d'un chef d'oeuvre littéraire, ça ne fait aucun doute.
A lire absolumment, LE génie de Sade exprimé ici dans sa version la plus "hard" !
Remarque sur ce commentaire 19 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Poche Achat vérifié
Ce livre a été écrit en captivité, due et faisant suite aux Affaires d'Arcueil et de Marseille. Suite à des actes sadiques donc. Le livre est une systématisation de la pensée sadienne unique en son genre, après lequel peuvent venir "Justine" puis le reste de l'oeuvre (avec "Juliette" notamment). Je dirais, au contraire d'un commentaire précédent, qu'il s'agit du meilleur livre du marquis. Les répétitions infinies et les abjections variées sont le propre du sadisme et atteignent ici l'apogée. Certes la lecture en est laborieuse, voire ennuyeuse, comme dans toute l'oeuvre sadienne. Il faut absolument lire ce livre et, en contrepoint, regarder le film de Pasolini Salo ou les 120 jours de sodome - Edition ultime 2009. Il y a une différence entre la lecture de l'abject et sa vision. Je n'entrerai pas dans les détails pour ne pas déflorer ces deux oeuvres. (Tout en gardant à l'esprit que le film est une dénonciation et non une vue de complaisance, mais il est aussi la "réalisation" visuelle et non plus seulement en imagination de l'abject).Si vous voulez avoir une idée de la littérature sadienne ce livre y est indispensable, avec "Justine ou les malheurs de la vertu".Là y est exposée la philosophie de Sade dans son style le plus propre, oui propre, précisément lorsqu'il rejoint la scatologie la plus pure...
Remarque sur ce commentaire 7 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Poche
Extrême, en effet, le Divin Marquis! Au cours de son récit des 120 journées, il énumère tout ce que l'humanité a pu inventer de perversions. Eros et Thanatos, l'Amour (physique) et la Mort, s'y mélangent allégrement, et le dernier a souvent le dessus. Ce roman est certes inachevé; mais sa structure apparaît clairement. Et le pire reste encore à écrire, à partir du synopsis laissé par D. A. F. de Sade.
Depuis, on n'a guère fait mieux... ou pire, dans le genre!
Remarque sur ce commentaire 18 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Broché Achat vérifié
C'est un bel héritage que nous laisse ici le divin marquis.
Ce livre est parfait pour ceux qui sont en quête d'inspiration ou qui ont un sens de l'humour pour le moins particulier...
Mais ce qu'il y à de plus intéressant avec ce livre, c'est qu'il nous met à l’épreuve, nous et tous nos principes.
Dommage que Sade n'est pas eu le temps de le finir bien au propre... Au lieu de tenir sur 350pages le livre serait un pavé de ^plus de 1200 pages de vices extrêmes et infâmes...
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus récents


Discussions entre clients


Rechercher des articles similaires par rubrique