EUR 12,20
  • Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 5 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
1848, la révolution oubli... a été ajouté à votre Panier
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

1848, la révolution oubliée Poche – 17 septembre 2009

3 étoiles sur 5 1 commentaire client

Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Poche
"Veuillez réessayer"
EUR 12,20
EUR 12,20 EUR 12,00

nouveautés livres nouveautés livres


Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

  • 1848, la révolution oubliée
  • +
  • Histoire de la Commune de 1871
  • +
  • Vive la Commune ! suivi de La Commune est proclamée et de La guerre civile en France (extraits)
Prix total: EUR 29,20
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Présentation de l'éditeur

La révolution de février 1848 a mis fin à la monarchie de Juillet et inauguré la brève expérience de la IIe République. Mais trois mois après cet immense espoir, l'armée et les gardes mobiles ont brisé l'insurrection d'ouvriers et d'artisans parisiens, barricadés dans l'est de la ville. Pendant plusieurs jours, la République a bombardé et massacré les insurgés : 3 500 morts officiels, entre 12 000 et 13 000 selon les témoins. Plus de 12 000 déportés au bagne et ailleurs. C'est cette histoire tragique et oubliée que restitue ce livre. À partir d'un étonnant corpus documentaire, les auteurs mettent en perspective l'ensemblede ces événements par la relation historique et montrent en quoi ceux de juin 1848, plus précisément, constituent un moment clé pour comprendre la mise en berne des utopies surgies de l'inachèvement de la Révolution française. En s'appuyant sur les récits méconnus de témoins, de George Sand à Karl Marx ou Pierre-Joseph Proudhon, ils rendent compte de ce temps d'ouverture exceptionnelle à l'espérance et à la liberté de penser, tout en retraçant la fatale succession des drames à travers lesquels cette société est passée du rêve au cauchemar. À la manière d'un reportage, ce livre met en scène la fabrique de l'histoire dans l'avènement de l'événement. Avec ses interprétations contradictoires à travers les perceptions qui se croisent, de manière souvent aveugle, dans le feu de l'action.

Biographie de l'auteur

Maurizio Gribaudi, directeur d'études à l'EHESS, est notamment l'auteur de Itinéraires ouvriers. Espaces et groupes sociaux à Turin au XXe siècle (EHESS, 1987) et Espaces, temporalités, stratifications (EHESS, 1999). Michèle Riot-Sarcey, professeure d'histoire contemporaine à l'université Paris-VIII, historienne du XIXesiècle, du politique, du féminisme et des utopies, est notamment l'auteur de Histoire du féminisme (La Découverte, 2002, 2008) ; elle a dirigé le Dictionnaire des utopies (Larousse, 2002, 2006).

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre adresse e-mail ou numéro de téléphone mobile.




Détails sur le produit


En savoir plus sur l'auteur

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

3.0 étoiles sur 5
5 étoiles
0
4 étoiles
0
3 étoiles
1
2 étoiles
0
1 étoiles
0
Voir le commentaire client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Format: Poche Achat vérifié
C'est plus une compilation de sources qu'une analyse historique, le tout selon un prisme "postmoderne" consistant à affirmer que la seule manière de dégager une réalité historique serait de cumuler les témoignages. On ne tranche pas, ou peu. Reste que ce livre, à mon avis relativement anecdotique, est intéressant en ce qu'il se permet, en peu de pages, d'avoir une approche de l'historiographie actuelle de la 2e République: les auteurs insistent en effet beaucoup non sur la lutte des classes, mais sur une lutte qui porterait sur les différentes définitions à donner au mot République (thème qui a été depuis repris par Samuel Hayat dans son livre "1848 quand la République était révolutionnaire). Cela a incontestablement un mérite: dénaturaliser une catégorie aujourd'hui utilisée à tort et à travers et éviter de lui attribuer des "valeurs" qui lui seraient consubstantielles. Notre République n'est jamais qu'un possible parmi d'autres, lesquels pourraient, ont pu, se réclamer du même nom.
Cependant, pour se faire une idée de ce débat, le livre cité de Hayat reste plus fourni et plus intéressant. Plus osé en somme.
Remarque sur ce commentaire 1 sur 1 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?