Votre compte Amazon Music n'est actuellement associé à aucun pays. Pour profiter de la musique Premium, allez sur votre Bibliothèque musicale et transférez votre compte à Amazon.fr (FR).
  
Acheter d'occasion
EUR 0,78
+ EUR 2,49 (livraison)
D'occasion: Bon | Détails
Vendu par Britbooksfr
État: D'occasion: Bon
Commentaire: Simplement Brit: Nous avons envoyé dans nos livres d'entrepôts britanniques du bon état de plus de 1 million de clients satisfaits à travers le monde. nous nous engageons à vous fournir un service fiable et efficace à tout moment.
4 d'occasion à partir de EUR 0,77
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon
Egalement disponible en MP3
Album MP3 à EUR 8,99

1900 Import

5 étoiles sur 5 1 commentaire client

4 d'occasion à partir de EUR 0,77

Vous cherchez un CD ou Vinyle ?

CD à petits prix et en promotion
Retrouvez nos promotions et CD à petits prix.

Offres spéciales et liens associés


Détails sur le produit

  • CD (3 mars 2008)
  • Nombre de disques: 1
  • Format : Import
  • Label: World of Furr
  • ASIN : B00134WVEA
  • Autres versions : Téléchargement MP3
  • Moyenne des commentaires client : 5.0 étoiles sur 5 1 commentaire client
  •  Voulez-vous mettre à jour des informations sur le produit, faire un commentaire sur des images ou nous signaler un prix inférieur?

  • Ecouter les extraits (Extrait)
1
30
4:08
Ecouter le titre Acheter : EUR 0,99
 
2
30
4:09
Ecouter le titre Acheter : EUR 0,99
 
3
30
3:43
Ecouter le titre Acheter : EUR 0,99
 
4
30
3:02
Ecouter le titre Acheter : EUR 0,99
 
5
30
4:13
Ecouter le titre Acheter : EUR 0,99
 
6
30
4:22
Ecouter le titre Acheter : EUR 0,99
 
7
30
2:55
Ecouter le titre Acheter : EUR 0,99
 
8
30
4:38
Ecouter le titre Acheter : EUR 0,99
 
9
30
4:44
Ecouter le titre Acheter : EUR 0,99
 
10
30
3:47
Ecouter le titre Acheter : EUR 0,99
 
11
30
5:06
Ecouter le titre Acheter : EUR 0,99
 
12
30
3:01
Ecouter le titre Acheter : EUR 0,99
 
13
30
4:45
Ecouter le titre Acheter : EUR 0,99
 
14
30
3:02
Ecouter le titre Acheter : EUR 0,99
 
15
30
2:14
Ecouter le titre Acheter : EUR 0,99
 

Commentaires en ligne

5.0 étoiles sur 5
5 étoiles
1
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoiles
0
Voir le commentaire client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Format: CD
Avec leur album "1900" le groupe, Caramel Jack, continue à éxploiter une couche riche d'or influencée par l'héritage Americain, une aventure commencée par leur CD précédent, "Songs From Low Story". Cette fois-ci les chansons paraissent encore plus vives à cause de l'orchéstration luxuriente, et le cuivre et la steel-pédale de l'inimitable BJ Cole.

L'album commence comme salve de canons, avec "The Girl With The Marketing Eyes", tout steel-pédale et du cuivre gros, suivit de la chanson, "Buttercups". Puis on tourne vers "Bed", tranche clairement 'music-hall', et sa copine instrumentale, "Are You Asleep?"

Juste au moment où vous vous croyiez orienté, "Traitor George" vous ramène brusquement à l'autre côté de l'Atlantique pour une histoire 'country' d'un dénonciateur vilifié. Puis on retourne à l'Angleterre pour une chanson influencée par le BBC drame culte des années 80 du même nom: vous serez certainemennt emu par le fend-coeur "Johnny Jarvis".

Encore une fois on change de l'ésprit avec "The City Rises", la première de deux morceaux instrumentals qui figure du cuivre panoramique et pourrait être bande originale d'un film Quentin Tarantino.

"Hell's Driver", montre un chant déformé, des guitars louches, et une ligne de basse qui se chasse tout le temps; cette chanson pourrait être sur une CD de Grinderman. Mais "Hangover Big As The Ritz" est une pièce classique de musique de chamber pop, accompagnée de coups exubérants de cordes romantiques.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 1 sur 1 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus utiles sur Amazon.com (beta)

Amazon.com: HASH(0x9a52f9e4) étoiles sur 5 1 commentaire
Par Conductor 71 - Publié sur Amazon.com
Format: CD
With "1900" Caramel Jack continue to mine a rich seam of pure Americana influenced gold, picking up where they left off from their previous outing "Songs From Low Story". This time around the songs appear even more confident with lush orchestration, horns and pedal steel from the imitable BJ Cole.

The album kicks off with the opening salvo of "The Girl With The Marketing Eyes", all swirling pedal steel and fat horns, and the sublime "Buttercups", before veering off into the distinctly vaudevillian "Bed" and it's instrumental sidekick "Are You Asleep?".

Just when you thought you'd got a fix on where you were going, "Traitor George", whisks you back over the Atlantic for a very countrified tale of a vilified whistle-blower. Back in blighty and inspired by the cult 1980's BBC drama by the same name, I defy anyone not to be moved by the heartbreaking "Johnny Jarvis".

Once again changing the mood, "The City Rises", is the first of a couplet of instrumental tracks, features what can only be described as panoramic horns, blasting out a what would make a great theme tune to Tarantino movie.

Up next with it's distorted vocals, scuzzed-up guitar and a bass line that's constantly chasing itself, "Hell's Driver" wouldn't sound out of place on a Grinderman CD, whilst "Hangover Big As The Ritz" is a classic piece of chamber pop with gushing sweeps of romantic strings.

Changing the tempo down a couple of gears and reminiscent of "Laughing Stock" era Talk Talk "The Land And Sea Girls", is wonderfully sparse tune which beautifully highlights singer, Joe Doveton's rich baritone vocals and Richard Scott's sensitive keyboard playing.

"Look Out" somehow manages to give a New Order-like bass line a folky twist and lazy summers day horns and the albums most oblique lyrics, whilst "Haul Away" subverts the traditional sea shanty and gives it a neo-classical make-over.

"We Could Build Skyscrapers" is possibly the most directly commercial track with it's staccato opening guitar sample and chorus opening but then the verses take on a distinctly 1960's style film score feel and change the mood entirely. Wonderful stuff.

With penultimate track "Curtain" and Caramel Jack once again morph this time in to a guest spot in "The Last Waltz" with back-up from the Memphis Horns.

The album finally concludes with instrumental "The City Falls", a nightmarish take of Stravinsky influenced psychosis.

At times the diversity of this album head spinning, but in the best tradition of "The White Album", "Screamadelica" or "The Black Swan", the eclecticism serves as a perfect platform for the wonderful journey you're taken on, whilst never sacrificing the excellent song writing at its core. Once again the Brighton band have come up trumps with their finest outing to date.

Fans of Lambchop, The Triffids, Talk Talk, Tom Waites and the Blue Nile should love this album. Highlight of the year so far!
Ce commentaire a-t-il été utile ? Dites-le-nous

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?