EUR 6,80
  • Tous les prix incluent la TVA.
En stock.
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
1918, la terrible victoir... a été ajouté à votre Panier
Amazon rachète votre
article EUR 1,00 en chèque-cadeau.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

1918, la terrible victoire Poche – 4 septembre 2014


Voir les 2 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Poche
"Veuillez réessayer"
EUR 6,80
EUR 6,35 EUR 3,50

Remplissez votre bibliothèque idéale

22/11/63
Avec Pocket, remplissez votre bibliothèque idéale, et faites le plein de livres pour l'hiver !

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

1918, la terrible victoire + 1914, le destin du monde + 1944-1945
Prix pour les trois: EUR 21,80

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Les clients ayant acheté cet article ont également acheté


Descriptions du produit

Extrait

Cet homme au teint blême, le visage crispé, les sourcils broussailleux, la grosse moustache blanche couvrant, en désordre, presque toute la bouche, c'est le président du Conseil Georges Clemenceau, en ce début d'après-midi du lundi 11 novembre 1918.

Le chef du gouvernement est tassé au fond d'une voiture, à laquelle les gendarmes tentent d'ouvrir un passage, afin qu'elle puisse gagner le Palais-Bourbon, malgré la foule innombrable rassemblée devant la Chambre des députés.
Clemenceau doit présenter officiellement le texte de l'armistice, signé en forêt de Compiègne, dans la clairière de Rethondes, et entrant en application, ce lundi, à 11 heures.

Un coup de canon, puis les sonneries des cloches de toutes les églises de Paris ont annoncé la capitulation allemande.
Le IIe Reich, proclamé par Bismarck, dans la galerie des Glaces, à Versailles, en janvier 1871, s'est incliné. L'heure de la revanche est venue : l'Alsace et la Lorraine, annexées par les Allemands dès 1870, font à nouveau partie de la mère patrie.
On a retiré le voile de crêpe noir qui recouvrait la statue de Strasbourg, place de la Concorde.
La foule a envahi les Champs-Élysées, les ponts, les places, les boulevards. Elle danse, elle chante, elle porte les soldats en triomphe.
«Les soldats de tous pays embrassent toutes les femmes», écrit un adolescent dans son journal. On agite des drapeaux alliés. On scande «Vive Clemenceau». On s'agglutine, malgré les gendarmes, autour de la voiture du président du Conseil. On découvre Clemenceau, vieil homme, le visage fermé, qui répond aux acclamations, en levant d'un geste las ses mains gantées de gris.
On est fasciné par cet homme si vieux (77 ans !) qui paraît écrasé de fatigue.
C'était donc lui celui qu'on avait surnommé le Tigre, le Tombeur de ministères, qui s'était opposé à Gambetta, à Ferry, à Poincaré, qui avait déjà 73 ans en 1914 !
Son attitude imposait le respect, et l'on s'écartait de la voiture mais l'on continuait à l'acclamer.
C'était Clemenceau, le radical, le patriote, qui avait pris la défense de Dreyfus, qui avait impitoyablement brisé les grèves lorsqu'il était ministre de l'Intérieur, premier flic de France.
C'était le Père la Victoire !
Le 6 novembre, devant les députés, alors que la signature de l'armistice n'était plus qu'une question d'heures ou de quelques jours, il avait déclaré :
«Et maintenant il faut gagner la paix, c'est peut-être plus difficile que de gagner la guerre. Il faut que la France se ramasse sur elle-même, qu'elle soit disciplinée et forte.» --Ce texte fait référence à l'édition Broché .

Présentation de l'éditeur

1918. Paris est en liesse. Les troupes s'apprêtent à défiler sur les Champs-Élysées pour célébrer la Victoire. Après l'armistice du 11 novembre, cinq terribles années de guerre se clôturent enfin, cinq années qui ont vu l'apparition des armes chimiques, la généralisation des bombardements, l'enlisement des armées. Et qui ont fait dix millions de morts... Depuis août 1914, que le chemin fut long pour entrevoir cette paix ! Alors que la guerre semblait sans issue, que politiques et généraux se disputaient pouvoir et décisions, un homme avait foi en la vaillance des soldats, au nom d'une certaine France, au nom de la République. Cet homme, c'était Clemenceau. La " der des der " s'achève. Les frustrations et la soif de vengeance vont former un terreau qui nourrira le XX e siècle...


Vendez cet article - Prix de rachat jusqu'à EUR 1,00
Vendez 1918, la terrible victoire contre un chèque-cadeau d'une valeur pouvant aller jusqu'à EUR 1,00, que vous pourrez ensuite utiliser sur tout le site Amazon.fr. Les valeurs de rachat peuvent varier (voir les critères d'éligibilité des produits). En savoir plus sur notre programme de reprise Amazon Rachète.

Détails sur le produit

  • Poche: 221 pages
  • Editeur : POCKET (4 septembre 2014)
  • Collection : Pocket
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2266250450
  • ISBN-13: 978-2266250450
  • Dimensions du produit: 17,7 x 1,4 x 10,9 cm
  • Moyenne des commentaires client : 3.8 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (12 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 10.102 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  • Table des matières complète
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

3.8 étoiles sur 5

Commentaires client les plus utiles

6 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile  Par MrGougou sur 30 octobre 2013
Format: Broché
Habitue a des livres tres corrects de la part de Gallo, c'est une veritable deception!
Il survole d'une maniere plus que rapide l'integralite de la premiere guerre et ne rentre aucunement dans les details. Des faits sont balances sans explication supplementaire permettant de comprendre. Une veritable catastrophe. Il n'y a pas de trame dans le livre, pas d'histoire, juste une succession de citations avec quelques phrases pour faire jolie entre.
Je deconseille vivement, et puis Mr Gallo, un livre ecrit avec police 18 et des interlignes 2 bourre d'images, est-ce tres serieux pour un livre pseudo-historique?
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile  Par Paul V sur 23 novembre 2013
Format: Broché Achat vérifié
Commande arrivée sans problème et rapidement.
Le livre est très bien sauf que contrairement à le série sur 39-45 il survole les sujets. Il est moins epais que d'habitude et ne rentre pas trop dans les détails. Mais très intéressant malgré tout.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile  Par aigle22 sur 14 novembre 2013
Format: Broché Achat vérifié
bien écrit mais radote un peu max gallo.....trop de feuilles blanches entre les paragraphes la la la la la la
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile  Par Paul Mockel sur 24 septembre 2013
Format: Broché Achat vérifié
Bien que de nationalité belge et que le premier tome contient quelques erreurs concernant l'attitude du roi Albert I et quelques lacunes relatives à l'héroïsme de nos troupes(mon grand-père Auguste Mockel, colonel, fut tué lors d'un offensive, le 10 août) j’apprécie toujours les ouvrages de Max Gallo
1 commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
5 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile  Par apolo sur 15 octobre 2013
Format: Broché
quel dommage que les illustrations ne soient pas à la hauteur d'un texte passionnant - l'impression des photos est d'une qualité indigne de cet ouvrage, d'un gris délavé, inacceptable quand on dispose des moyens de reproduction actuels .Une histoire de la Première Guerre mondiale : Volume 2, 1918 la terrible victoire
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par Andrée Ottawa sur 9 mars 2014
Format: Broché
Un livre sans grand contenu fait essentiellement de citations qui servent à remplir les nombreux chapitres longs de quelques pages seulement. Presque rien sur le déroulement de la guerre. J’ai lu dans un souffle les 5 volumes de M. Gallo sur la 2ième guerre mondiale. J’avais espéré trouver dans ce livre la même profondeur de recherche – en vain. Inutile de dépenser – il y a de meilleurs livres sur cette période noire de l’histoire mondiale.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?