Acheter d'occasion
EUR 3,90
État: D'occasion: Bon
Commentaire: Amazon - Offres Reconditionnées vous assure la même qualité de service qu'Amazon.fr ainsi que 30 jours de retour.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

1969 Poche – 26 mars 2004


Voir les 2 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 11,49
Poche
"Veuillez réessayer"
EUR 6,90 EUR 0,90

Il y a une édition plus récente de cet article:

1969
EUR 6,50
(1)
En stock.

livres de l'été livres de l'été


Offres spéciales et liens associés




Détails sur le produit

  • Poche: 252 pages
  • Editeur : Editions Philippe Picquier (26 mars 2004)
  • Collection : Picquier poche
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2877307093
  • ISBN-13: 978-2877307093
  • Dimensions du produit: 17 x 11 x 1,7 cm
  • Moyenne des commentaires client : 4.8 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (4 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 278.056 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Né à Sasebo au Japon en 1952, et après avoir étudié le design à l'université des Beaux-Arts de Tokyo, Ryû Murakami publie à 24 ans son premier roman, Bleu presque transparent, qui obtient la même année le prestigieux prix Akutagawa, l'équivalent du Goncourt au japon.
La violence et l'érotisme de ce roman à la sensibilité « punk » firent sensation au Japon, avec près d'un million d'exemplaires vendus six mois après sa sortie en librairie.
Mais c'est dans son roman culte, Les Bébés de la consigne automatique que son talent se confirme et que sa renommée s'établit. Dans un style déroutant mêlant la poésie à des images de bande dessinée, avec une imagination foisonnante, Ryû Murakami offre une vision angoissante du Japon de la fin du vingtième siècle, et signe là une des œuvres marquantes de la littérature japonaise contemporaine en ayant su traduire de façon déchirante la colère de jeunes êtres sensibles contre l'agressivité du monde moderne.
Dans Entre deux mondes, un essai sur la traduction publié chez Inventaire/Invention, Corinne Atlan, qui a travaillé sur quelques livres de Murakami Ryu, écrit ceci :
"En France, les descriptions d'une société contemporaine décadente sous la plume d'un Michel Houellebecq peuvent susciter scandales et polémiques mais, au Japon, avec le même type de récit, Murakami Ryû est respecté, «récupéré» d'une certaine manière, par la société qu'il critique, et d'autant plus encensé qu'il accentue le trait. Au Japon, l'auteur a toute liberté pour s'exprimer en son nom propre, il est même sommé de le faire, et nulle «morale» n'intervient dans l'affaire. J'ai évoqué plus haut le rôle de médium de l'écrivain : à travers sa vie et l'exploration de son inconscient personnel, il rend compte de l'inconscient collectif de son peuple, de son époque. Dans l'image reflétée par le miroir de la littérature, comme dans les rêves, qui parfois nous effraient, tout est permis. "
Hormis dans son roman autobiographique, 1969, où il décrit avec humour et facilité le déroulement du Mai 68 japonais dans une ville moyenne flanquée d'une base américaine (Sasebo), l'œuvre de Ryû Murakami demeure extrêmement sombre et désespérée : individus isolés, perdus dans le monde d'Internet (Parasites), enfants marginaux et abandonnés dans l'immensité inhumaine des métropoles (Les Bébés de la consigne automatique... ), exclus des mondes parallèles de la prostitution et des bars glauques (Miso Soup etc.), cauchemars sectaires et terroristes (Les Bébés de la consigne automatique, Parasites etc. ), violence gratuite, abandon lent et progressif des traditions, destruction des liens familiaux et collectifs développés par la société nippone autour d'un principe d'assujettissement absolu aux lois de la communauté. L'auteur a également adapté plusieurs de ses romans au cinéma.
A ce jour, 12 de ses livres ont été traduits en français aux éditions Philippe Picquier ; il reste encore de nombreux inédits.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.8 étoiles sur 5
5 étoiles
3
4 étoiles
1
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoiles
0
Voir les 4 commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile  Par Yakimochi le 18 avril 2009
Format: Poche
N'étant pas fan de murakami à la base je me méfiais un peu de ce roman. Mais après l'avoir feuilleté, les noms des chapitres ( les fans de rock seront ravis ) m'ont plu et donné envie de le lire. Pas déçue, ce roman en vaut la peine, drôle et surtout incroyablement vrai en ce qui concerne les pensées d'ados citant Godard pour faire "intelligent" sans avoir vu ses films ou buvant du café au lait parce que c'était "cool".. enfin un livre qui se lit avec plaisir
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par Ludovic Massuel le 25 juillet 2010
Format: Poche
Ce roman de Murakami Ryu est certainement un de ses plus joyeux.

Il y décrit la jeunesse Japonaise de 1969 vivant l'enthousiasme du vent de liberté de Mai 68 qui semble avoir soufflé à l'est, très à l'est.

Une écriture joyeuse et inventive.
La découverte d'une jeunesse très fortement influencée et ouverte à l'occident; Que cela vienne de France (référence à Jean-Luc Godard, Daniel Cohn Bendit, Alain Delon, aux slogans de Mai 68 comme l'imagination au pouvoir ) ou d'ailleurs avec Le Che, Le prince de Machiavel, Simon & Garfunkel, Elvis,Lady Jane des Stones...

Bref une jubilation de regards avides d'adolescents assoiffés de découvertes du Monde.
Un des rares Murakami a baigner dans l'optimisme.
Un roman pour rire, découvrir un Murakami joyeux et un Japon et de jeunes Japonais somme toute semblable à nous, vraiment ?
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
5 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile  Par Antoine Krieger le 1 août 2004
Format: Poche
Entre rock'n'roll, contestation politique, chahut et premiers émois amoureux, tel est le quotidien du héros de ce roman, à la fin des années soixante. Pétri d'humour, doux-amer, ce livre se lit comme on regarde le magnifique film de Klapisch, le "péril jeune", avec passion.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Format: Poche Achat vérifié
J'ai beaucoup aimé ce livre, très drôle, frais et en même temps il fais réfléchir sur de nombreuses choses. Il se lit assez rapidement.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?