Acheter neuf

ou
Identifiez-vous pour activer la commande 1-Click.
ou
en essayant gratuitement Amazon Premium pendant 30 jours. Votre inscription aura lieu lors du passage de la commande. En savoir plus.
Acheter d'occasion
D'occasion - Bon Voir les détails
Prix : EUR 2,60

ou
 
   
Plus de choix
Vous l'avez déjà ? Vendez votre exemplaire ici
Désolé, cet article n'est pas disponible en
Image non disponible pour la
couleur :
Image non disponible

 
Dites-le à l'éditeur :
J'aimerais lire ce livre sur Kindle !

Vous n'avez pas encore de Kindle ? Achetez-le ici ou téléchargez une application de lecture gratuite.

1974 [Poche]

David Peace , Daniel Lemoine
3.8 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (20 commentaires client)
Prix : EUR 9,15 Livraison à EUR 0,01 En savoir plus.
  Tous les prix incluent la TVA
o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o
Il ne reste plus que 6 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Voulez-vous le faire livrer le jeudi 25 septembre ? Choisissez la livraison en 1 jour ouvré sur votre bon de commande. En savoir plus.

Description de l'ouvrage

2 avril 2004 Rivages Noir (Livre 510)
Après Jeanette Garland et Susan Ridyard, la jeune Clare Kemplay vient de disparaître sur le chemin de l'école. Son cadavre sera bientôt retrouvé dans une tranchée sur un chantier. Nous sommes en 1974, dans la région de Leeds. Noël approche. Edward Dunford, reporter à l'Evening post, est encore un néophyte qui fait ses premières armes dans l'ombre du journaliste vedette de la rédaction, Jack Whitehead. Au volant de la vieille voiture de son père, il sillonne les routes de l'ouest du Yorkshire à la recherche d'indices susceptibles d'éclairer les meurtres de ces trois fillettes. Au début, il croit seulement chasser le scoop, mais plus il enquête, plus il découvre que bien des choses sont pourries au royaume du Yorkshire : policiers corrompus, entrepreneurs véreux, élus complices... Depuis ce premier volume de la tétralogie que David Peace a consacrée au Yorkshire, la réputation de l'auteur n'a cessé de grandir. Dès la parution de 1974, la presse avait été quasi unanime : " on ne saurait échapper à la musique d'une telle douleur ", lisait-on dans le New York Times, tandis que Michel Abescat parlait dans Telérama d'un " requiem bouleversant d'humanité et de compassion ".

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

1974 + 1977 + 1980
Acheter les articles sélectionnés ensemble
  • 1977 EUR 9,15
  • 1980 EUR 9,65

Les clients ayant acheté cet article ont également acheté


Détails sur le produit

  • Poche: 396 pages
  • Editeur : Rivages (2 avril 2004)
  • Collection : Rivages Noir
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2743612479
  • ISBN-13: 978-2743612474
  • Dimensions du produit: 16,8 x 11 x 1,8 cm
  • Moyenne des commentaires client : 3.8 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (20 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 5.340 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Vendre une version numérique de ce livre dans la boutique Kindle.

Si vous êtes un éditeur ou un auteur et que vous disposez des droits numériques sur un livre, vous pouvez vendre la version numérique du livre dans notre boutique Kindle. En savoir plus

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Commentaires en ligne 

Commentaires client les plus utiles
29 internautes sur 32 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un réalisme angoissant... 4 novembre 2004
Format:Poche
David Peace signe ici le premier volet d'une tétralogie de thriller. 1974 retrace quelques jours de la vie d'un jeune journaliste qui se retrouve mêlé à des histoires sanglantes et qui en paye le prix fort. Ecrit à la première personne et avec un style tout à fait particulier (il m'a fallut quelques pages pour m'y faire réellement), son réalisme est troublant (parfois même choquant...). Si vous aimez vous retourner l'estomac plongé dans un bon thriller, celui-ci vous plaira certainement. Personnellement je l'ai adoré (d'où mon 5/5) mais attention, âmes sensibles, s'abstenir...
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Torturé 5 mai 2013
Par PH.DV TOP 1000 COMMENTATEURS
Format:Poche|Achat vérifié
Au départ tous les ingrédients sont présents pour que je lâche le bouquin des mains.

1/Le style de l'auteur nous en mets partout: un style télégraphique, des phrases avec un, deux ou trois mots. Des répétitions à l'envie du genre "je regardai la montre de mon père" ou encore "Edward Dunford, correspondant pour les affaires criminelles dans le Nord". Tout cela donne un sentiment obsessionnel au livre et le rythme. Peut-être que l'usage très fréquent des mêmes répliques "je vous emm***" et "va te faire foutre", parfois utilisées hors de propos devient trop systématiques et usante.

2/Les personnages, David Peace nous en sert à foison si bien qu'une lecture très concentrée est obligatoire, faute de s'y perdre irrémédiablement.

3/ L'histoire. Elle est faite d'histoires qui vont finir par se recouper, mais là encore on peut se perdre facilement dans ce labyrinthe.

Mais comme par magie, tout se tient, tout colle. On est happé par le rythme du livre qui s'écoule sur une dizaine de jours, en décembre 1974. Peace utilise aussi un procédé employé par d'autres : il nous sert et ressert tout ce qu'on entend à la radio. Ça va de Elton John en passant par Petula Clark, tous les tubes anglais des années 70. Il nous sert aussi la Une des journaux, normal puisque lui même est journaliste, correspondant pour les affaires criminelles dans le Nord. L'Ira, la politique intérieure et extérieur de la GB, il épluche les journaux de 1974.

L'histoire, en elle-même, est noire, violente, sordide. Le jeune Edward Dunford, correspondant pour les affaires criminelles dans le Nord ne sait pas où il met les pieds lorsqu'il commence son enquête et d'ailleurs, peut-être que pour lui et d'autres, il aurait mieux valu s'abstenir.
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 noir et violent 2 juin 2010
Par Max P. VOIX VINE
Format:Poche
"1974" est le premier volet d'une tétralogie, le "Quatuor du Yorkshire" (1974, 1977, 1980 et 1983), que David Peace a consacré au crime et au Yorkshire et qui met en fiction des faits divers réels tout en brossant le portrait de l'Angleterre de 1974 à 1983. Une Angleterre lessivée par la crise économique, dans des années de régression sociale et culturelle, les années de la révolution conservatrice thatchérienne.

Véritable portrait social d'une Angleterre en pleine décadence, "1974" est un roman d'une extrême noirceur, qui nous emmène dans les bas-fonds de l'humanité, avec un réalisme cru et désespéré. Le style d'écriture, très particulier, incisif, nerveux, fait de phrases syncopées, ajouté à la brutalité des mots et des propos, s'il illustre bien les névroses du héros et la désespérance ambiante, peut aussi parfois dérouter le lecteur, de même que certaines scènes particulièrement violentes peuvent susciter la répulsion, voire le dégoût. Toutefois, c'est le chaos que Peace veut montrer, par ce récit hallucinatoire d'une descente aux enfers qui se terminera tragiquement, et il y réussit à la perfection, laissant son lecteur "sonné" par ce texte (un peu trop) noir et violent.
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
15 internautes sur 17 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Glaçant 15 août 2007
Format:Poche
Vous êtes un adorateur de Ellroy ? Tentez David Peace: c'est noir de chez noir, sans aucune rédemption possible et le cheminement du personnage principal a tout d'une descente aux enfers. Moi qui n'ai rien trouvé à me mettre sous la dent depuis le quatuor de Los Angeles, j'ai dévoré.
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Hystérie noire 30 décembre 2009
Par Dobester
Format:Poche
David Peace a bien dit lui-même avoir voulu écrire un cycle de romans dans le style du "L.A. Quartet" de James Ellroy, mais avec comme paysage le nord pluvieux de l'Angleterre. Il l'a bien fait, mais sans vraiment réussir. L'histoire kidnappe le lecteur (la lectrice? Je ne sais pas si il y'en aurait pour cette série de romans dans lesquels les femmes ne sont que des chiffres et victimes) et l'amene au bout de l'horreur, mais le style est tellement répététif et confus que finalement on lit pour savoir le dénouement seulement. J'ai lu les trois volumes qui suivent sans vraiment prendre de plaisir, mais par bête curiosité. Une perte de temps. Lire Ellroy plutôt.
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Black is black 18 juin 2008
Par Silouane TOP 500 COMMENTATEURS
Format:Poche
Noir de noir avec un style et des phrases hypnotisants et déchirants. Le prétexte de ce livre est une enquête sur une série de meurtres, le cheval de bataille de Peace semble être une peinture effarante de la société de l'époque; on ne sait plus de quels bords sont les ordures; les flics, la pègre, les hommes politiques, les patrons, tous se mélangent dans un décor nauséabond et occupent une place importante dans l'échelle de la pourriture de la société. Peace met en scène un journaliste qui aurait pu briller mais le destin l'a plongé dans une descente aux enfers pour le clouer à une place de looser scalpé d'horreurs. Un roman d'une noirceur à la limite du réel. Le lecteur reconnaît la touche Peace aussi avec cette négligence du suspense et la difficulté parfois à suivre l'histoire, et peut se trouver désorienté comme le sont la plupart des paumés de 1974. Un livre qu'on peut pas oublier et qui ne laisse pas indifférent. 1974 est très apprécié par le grand Marin Ledun.
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
Commentaires client les plus récents
4.0 étoiles sur 5 Palpitant mais complexe à lire
Ce livre très sombre et captivant souffre un peu de son style plus proche de celui d'un journaliste que d'un auteur de roman noir. Lire la suite
Publié il y a 11 mois par jomal73
2.0 étoiles sur 5 CONFUS ET HYSTERIQUE
Je n'ai pas trop aimé le style assez singulier de l'auteur; quelques bonnes trouvailles mais à trop "forcer la dose" tout devient embrouillé et difficilement... Lire la suite
Publié il y a 16 mois par bozena
4.0 étoiles sur 5 Pas vraiment paisible, ce roman...
Vite, vite le deuxième tome. Après un tel choc on ne peut que rugir pour lire la suite. C'est une pure « merveille », un diamant, mais attention ! Lire la suite
Publié le 28 décembre 2011 par Jean Humbert
5.0 étoiles sur 5 Un Maitre !!
Je commente ce premier opus de la série après quelques années et une relecture. Lire la suite
Publié le 26 août 2011 par S. Lamercerie
2.0 étoiles sur 5 brouillon
Je me suis fiée a certains commentaires, il y en avait du bon et du mauvais. J'ai voulu me faire une idée par moi-même et je l'avoue que je suis très... Lire la suite
Publié le 30 mai 2010
1.0 étoiles sur 5 rien pour lui
Le style ne m'a pas plu : accumulation de grossièretés (inutiles à mon goût), phrases descriptives sans verbe... Lire la suite
Publié le 10 mai 2010 par Tibetlibre
5.0 étoiles sur 5 Une référence incontestable
Malgré une traduction honnête mais pas toujours à la hauteur, il faut reconnaître qu'il y a un avant et un après 1974. Du grand noir européen.
Publié le 14 avril 2010 par The Martian
2.0 étoiles sur 5 n'est pas Ellroy qui veut.........
Cette histoire qui se passe dans l'Angleterre des années 1970 est invraisemblable.......les lieux communs s'enfilent comme des perles : bourgeoisie évidemment... Lire la suite
Publié le 15 mars 2010 par Pascal G.
5.0 étoiles sur 5 prenant et marquant
L'atmosphère est particulière glauque, noire,parfois sordide mais le style particulier de l'auteur très vif avec un rythme rapide permet de s'immerger... Lire la suite
Publié le 4 mai 2009 par Patauch
4.0 étoiles sur 5 Dur, particulier... dur !
Quoiqu'il se passe. Ce bouquin ne laisse pas indifférent.
Il laisse un trace, un point noir au fond de soi ! Lire la suite
Publié le 20 avril 2009 par musicben
Rechercher des commentaires
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?