undrgrnd Cliquez ici KDPContest nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici

Commentaires client

3,9 sur 5 étoiles115
3,9 sur 5 étoiles
Format: Broché|Modifier
Prix:9,60 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Une séance d'hypnose ne peut en aucun cas durer 6 mois. Depuis l'automne dernier, l'éditeur français de 1Q84 a choisi de faire languir les lecteurs des deux premiers tomes de l'opus de Murakami, au contraire de ses homologues japonais et américains qui ont publié les 3 livres en simultané. Est-ce la raison pour laquelle la magie opère moins dans ce dernier acte de la trilogie ou, plus prosaïquement, est-ce parce que le fantastique qui nimbait les deux ouvrages précédents se fait plus discret au profit d'une intrigue policière symbolisée par l'apparition d'un nouveau personnage d'enquêteur ? Il y a davantage de romantisme (1Q84 est avant tout une histoire d'amouuuuur) et une sensation d'enfermements parallèles dans ce troisième volet. Et moins de tours de passe passe et de lyrisme étrange. Si la séduction n'opère plus avec la même intensité, le lecteur ne risque pas de s'ennuyer pour autant dans les entrelacs d'une histoire au parfum toujours éthéré. Au bout du chemin, il y a un jardin, un toboggan et deux êtres aux âmes enlacées qui contemplent deux lunes dans le ciel. Fin du livre 3. Mais l'aventure 1Q84 est-elle terminée ? Seule "la chouette savante qui nous dispense la sagesse de la nuit" connait la réponse.
0Commentaire|7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 27 mai 2012
Comme toujours, la lecture est facile sur le plan de la compréhension de texte, mais cela n'empêche Murakami de nous emmener dans son monde vraiment incroyable, tellement onirique que pour moi le qualificatif est ineffable donc à lire pour se faire une idée.
Il fait partie de ses auteurs dont on commence à lire un livre, puis très vite tous les autres ...
0Commentaire|13 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 14 novembre 2013
Que dire, c'est long, très long... Il ne se passe rien.... L'auteur nous rabâche encore et encore (et encore) les mêmes événements, les mêmes sentiments, les mêmes faits, à longueur de livre. C'est looonnnng.... C'est rasoir. Et si vous faites l'effort de le lire jusqu'au bout, vous serez déçu par la fin. Aucune réponse... Certain y trouveront un certain charme, une façon de laisser aller l'imagination du lecteur. J'y vois une paresse de l'auteur, un livre non abouti. Je pense qu'un seul tome aurait largement suffit à raconter cette histoire. On y aurait rien perdu !
0Commentaire|4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Nous retrouvons nos 2 héros et leurs poursuivants, qui essayent pour ceux que nous connaissons de les sauver et pour la secte de supprimer Aomamé, grâce à un détective Ushikawa. Celui-ci va pratiquement réussir à tisser l'intrigue et à, comprendre que la rencontre entre Tengo et Aomamé est la clé de l'intrigue. Tengo va devoir vivre aussi la mort de son père, sans pour autant remonter à ses origines.

Le rythme est très semblable à celui du tome 2. Il est beaucoup plus lent que celui du premier, sans doute pour mieux nous faire comprendre l'évolution des personnages et nous faire pénétrer de façon profonde la société japonaise. Une fois refermé le livre il nous restera de nombreuses questions, sur les personnages secondaires qui disparaissent, sur la secte et sur l'intrication des 2 univers parallèles. Une impression d'avoir perdu du temps, malgré l'écriture qui nous a poussé à aller jusqu'au bout de l'intrigue. Pour résumer cette série en 2 mots, une meilleure compréhension du Japon, et le second mitigé.
22 commentaires|10 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 2 mars 2012
Enfin, voici la conclusion du dernier roman de Murakami Haruki !
Commençons par l'essentiel : la fin n'est ni ratée ni décevante. Si vous avez aimé les deux premiers opus, vous aimerez celui-ci.

Tout commence par l'entrée en scène d'un troisième personnage que le lecteur va suivre, en parallèle aux deux amoureux dont les vies se croisaient dès les deux premiers livres : Tengo et Aomame. Les amants se rapprochent, tandis que les envoyés de la secte tissent leur toile autour de la jeune femme. Les chemins convergent vers la ville des chats...

Comme les pièces d'un puzzle, les indices se recoupent, se chevauchent. Et 1Q84 n'en finit plus de décliner les images, de mêler le rêve et la réalité, le réalisme du décor : le Japon et Tokyo où les personnages se croisent, et les chemins labyrinthiques d'un monde parallèle.

Comment en dire davantage sans gâcher le plaisir de la découverte ?
1Q84 se donne à lire, à travers ses références et ses allusions (Shakespeare, C.G. Jung) comme un conte contemporain et intemporel. L'histoire d'un amour éternel, à la fois doux et violent. Résolument fantastique dans son imaginaire, mais dont la simplicité des épisodes, des situations, la vérité des dialogues et la fragilité des sentiments, touchent le lecteur.

Dans ce roman, comme souvent chez l'auteur, tout semble se répondre et se refléter. La poésie d'un moment, le refrain d'une chanson, la solitude des êtres.

C'est la touche de Murakami, sa petite musique, et son parfum : la fragile frontière entre notre réalité et la trame rêvée des sentiments.

Julian Morrow.
0Commentaire|38 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 11 juin 2012
Le rêve et la réalité s'emmêlent si bien qu'on ne sait plus bien les distinguer. J'ai trouvé ce troisième et dernier tome ébouissant!
0Commentaire|4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 2 décembre 2012
Suite et fin d'une très bonne trilogie.
Un tome 4 peut être en rêve ...
Haruki Murakami sait entraîner le lecteur dans son monde et on aimerai s'y perdre volontiers.
À lire absolument.
0Commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 16 septembre 2012
J'étais perplexe à l'idée de voir Murakami développer une de ses histoires fantastiques sur plusieurs volumes.
Arrivé à la fin de ce 3ème opus, force est de constater que la pari est largement gagné. La constance du style fluide, simple et direct de Murakami ne faiblit pas. Les détails du quotidien servent de ciment à une trame qui mélange fantastique, magie et mystère.
Encore une fois les mises en abymes sont nombreuses dans ce récit, avec des héros qui basculent vers des mondes parallèles, eux-même inspirés d'autres créations fictives.
Dans ce 3ème volet, Murakami garde une grande part de suspens. Le mystère autour des little people restent presque entier. Il délivre les informations au compte goutte.
J'attends avec impatience la suite, même s'il ne semble pour la moment pas y avoir d'annonce sur le sujet. Murakami pourrait faire une pause dans cette saga pour développer d'autres histoires. Pour démarrer ensuite une autre trilogie? Ou finir le cycle annuel qu'il avait démarré en avril de l'an 1Q84?
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 18 décembre 2012
C'est le troisième livre, mais en fait les 3 ne font qu'un seul et même livre ! Il n'y en a pas un de mieux ou moins bien... C'est dommage que ça s'arrête...
0Commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
1000 PREMIERS RÉVISEURSle 16 décembre 2012
Après avoir parcouru plus de 1500 pages, on ne peut que se dire que cette fin n'en est pas une. Il y aura sans doute une suite aux aventures de Tengo et Aomamé qui n'ont eu de cesse de se retrouver vingt ans après qu'ils se sont serré la main alors qu'ils n'avaient que 10 ans. D'aucuns ont trouvé l'histoire trop longue. Personnellement, la longueur ne m'a pas dérangé tant le style est bon (félicitations aux traducteurs). Le rythme est également agréable: ni trop lent, ni trop rapide.

On retrouve les éléments qui sont chers à Murakami tels que le fantastique, le jazz, la musique classique, le corbeau, le sexe, des personnages un peu loufoques, etc. H. Murakami sait tenir le lecteur en haleine et les rebondissements vont bon train. Toutefois, à la fin du troisième tome, on a beaucoup progressé dans l'histoire mais on n'en connaît toujours pas les tenants et les aboutissants.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

9,60 €
9,60 €