Version MP3 incluse GRATUITEMENT
Quantité :1

Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon
Egalement disponible en MP3
Album MP3 à EUR 12,99

Image indisponible

Image non disponible pour la
couleur :
  • Désolé, cet article n'est pas disponible en
  • Image non disponible
      

48:13

CD inclus dans notre offre Soldes et Promotions*

Ancien prix: EUR 16,40
Prix : EUR 14,76 Livraison gratuite dès EUR 25 d'achats. Détails
Économisez : EUR 1,64 (10%)
Tous les prix incluent la TVA.
inclut GRATUITEMENT la version MP3 de cet album.
Hors cadeaux ou produits vendus par des vendeurs tiers. Voir Conditions sur les coûts en cas d'annulation de commande.
En stock.
Livré et vendu par Amazon dans un emballage certifié « Déballer sans s'énerver par Amazon ». Emballage cadeau disponible.
Passez cette commande pour sauvegarder la version numérique de cet album dans votre bibliothèque Amazon Music. Vendu par Amazon EU S.à r.l.
24 neufs à partir de EUR 14,76 2 d'occasion à partir de EUR 58,00 1 de collection à partir de EUR 40,95
Article en solde !
Cet article est soldé du 7 janvier 8h au 17 février 2015 inclus. Soldes uniquement sur une sélection de produits expédiés et vendus par Amazon (c’est-à-dire hors produits vendus par des vendeurs tiers sur la plateforme marketplace du site www.amazon.fr). Amazon se réserve le droit de retirer, suspendre ou modifier l'offre à tout moment. Les Conditions Générales de Vente du site www.amazon.fr s'appliquent à cette opération. Retrouvez tous nos articles CD & Vinyles en solde et promotion.

Offres spéciales et liens associés


Page Artiste Kasabian

Discographie

Image de l'album de Kasabian

Photos

Image de Kasabian

Biographie

A Leicester, à la toute fin des années 1990, deux amis, Sergio Pizzorno, guitariste, et Tom Meighan, chanteur (nés respectivement en 1982 et 1981), décident de fonder un groupe de rock, qu'ils appellent d'abord Saracuse. C'est au lycée qu'ils se rencontrent, découvrent leur passion commune pour la musique. Ils nourrissent tous les deux ... Plus de détails sur la Page Artiste Kasabian

Visitez la Page Artiste Kasabian
46 albums, 15 photos, discussions, et plus.

Produits fréquemment achetés ensemble

48:13 + Turn Blue + Lazaretto
Prix pour les trois: EUR 40,22

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Les clients ayant acheté cet article ont également acheté


Détails sur le produit

  • Album vinyle (9 juin 2014)
  • Nombre de disques: 2
  • Label: Columbia
  • ASIN : B00JPV5GGS
  • Autres versions : CD  |  Album vinyle  |  Téléchargement MP3
  • Moyenne des commentaires client : 3.5 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (8 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 32.400 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


Disque : 1
1. (shiva)
2. Bumblebeee
3. Stevie
4. (mortis)
5. Doomsday
6. Treat
7. Glass
Disque : 2
1. Explodes
2. (levitation)
3. Clouds
4. Eez-eh
5. Bow
6. S.p.s.

Descriptions du produit

Descriptions du produit

KASABIAN 48:13 (2014 UK Deluxe Edition 13-track 2 x 10 vinyl LP - Driven by the continuous evolution and musical experimentation of the band through their previous four albums 48:13 defines the very essence of the band their trademark sounddistilled and re-packaged into one incredibly exciting unique statement of intent which is very much evident on the first single eez-eh. Both vinyl discs comes housed together in the SEALED neon pink 10 gatefold picture sleeve!)

Critique

Pour son sixième album, Kasabian brouille les pistes. Au moment de jouer pour la première fois en tête d'affiche au festival de Glastonbury, la machine de guerre des amis d'enfance Tom Meighan et Sergio Pizzorno délaisse ses hymnes à la Oasis pour s'aventurer sur un terrain expérimental aussi dansant que glissant.

Le premier extrait « Eez-Eh » n'avait pas manqué d'intriguer avec son rythme bondissant et ses vers téléphonés diabolisant Google. La fan base, déroutée par cette danse electro, pouvait avoir des sueurs froides à l'écoute d'un album au titre minimaliste sous pochette rose, loin de la réputation de groupe pour hooligans de Kasabian (dont le nom, rappelons-le, honore une groupie repentie du barbare Charles Manson). Dans un registre identique, le déluge rythmé « Bumblebee » et son refrain sous ectasy ravive les souvenirs de rave parties des années 1990.

Retourné à l'adolescence, le groupe enchaîne deux manifestes baggy teintés de réminiscences psychédéliques, « Stevie » et « Doomsday », avant que son instinct de tête chercheuse ne reprenne le dessus sur les plus motivants « Treat », « Glass » et, surtout, « Explodes » et « Clouds », explorant du côté Kraftwerk et Krautrock de la force. La formation de Leicester qui dit vouloir faire un grand coup sauve l'honneur de ce 48:13 inégal mais hors de sa zone de confort.

Loïc Picaud - Copyright 2015 Music Story

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

3.5 étoiles sur 5

Commentaires client les plus utiles

6 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile  Par crew.koos COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEURTOP 50 COMMENTATEURS le 10 juin 2014
Format: CD
5 albums et 10 ans de carrière, contre vents et marées, voilà donc la suite des aventures de nos gaillards anglais et, dès terminée la première écoute, on se demande bien qui, à l'heure actuelle, est capable de se renouveler, de prendre autant de risques, de suivres autant de pistes partant en tous sens, sans jamais perdre en chemin sa marque de fabrique, oui, qui d'autre que Kasabian est encore capable de ne jamais se répéter sans jamais renier quoique ce soit de son passé
:
Ainsi donc 48:13, en gardant une base très rock mainstream, n'hésite pas les gros clins d'oeil appuyés vers l'electro (en témoignent les imparables Eez-eh, Doomsday, Explodes ou encore Clouds) avec même quelques (très) discrets empreints aux sonorités dubstep pour un résultat dansant comme de l'électro et puissant comme du rock. Un tel équilibre, une telle cohérence dans la dispersion, seuls les grands peuvent se le permettre. Kasabian rêve, sans s'en cacher, de jouer dans cette cours, en 5 albums, ils ont largement prouvés qu'ils en étaient plus que capables.

Soucieux de l'auditeur qui souhaitera reprendre quelque peu son souffle entre 2 (futurs ?) tubes, le groupe renoue avec ses interludes très expérimentaux, de l'introductif Shiva au sombre Mortis en passant par Levitation. Vivement le prochain concert !!!

CREW.KOOS
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile  Par viva-glasvegas le 27 juin 2014
Format: CD Achat vérifié
j'écoute kasabian depuis la sortie de leur tout premier album, mais là... le coté electro pop mignonnette m'a donné du fil à retordre. Aujourd'hui encore, je n'ai pas réussi à écouter tout l'album d'un trait, préférant le doux son de mon aspirateur. Je suis dure dans la note, mais c'est à la hauteur de ma déception.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Par Pokespagne le 8 octobre 2014
Format: CD Achat vérifié
A force d'aimer autant Kasabian, et de les suivre fidèlement à chaque étape de leur irrésistible ascension vers des sommets de plus en plus mégalos, il y avait un risque d'épuisement de notre part, et de redite de la leur. Souvenons-nous comment Oasis a rapidement tourné en "eau de boudin" après la merveille que fut "Morning Glory"... eh bien, les lads de Kasabian sont sans doute (beaucoup) plus malins que les frères sourcilleux, parce que ce "48:13" ne sera pas encore - pour moi, au moins - l'album du décrochage. La recette ici, au delà de l'idée amusante de la pochette et des titres ? Beaucoup, mais alors beaucoup plus d'électro, ce qui nous sauve de la répétition adlib des plans psychédéliques piqués aux Beatles, tout en distingant nettement Kasabian de la concurrence. Et cette électro furieuse, si elle nous prive quelque peu des habituelles subtilités mélodiques de Pizzorno, a le mérite de positionner le groupe comme 100% fun, 100% dance, comme en dehors de la course incessante des groupes Rock anglais vers la consécration suprême. Bref, si "48:13" déborde de moments épiques, portés par des beats imparables et par les exhortations incessantes de Tom Meighan, il est aussi l'album où Kasabian semble le moins se mettre la pression : ici, on a affaire à un groupe dédié au plaisir, le nôtre comme le leur. On les aime encore plus pour ça !
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Format: CD
Parfait... Un vrai retour aux sources. A bas les critiques du trop electro! N'écouter pas kasabian alors. C'est sur certain fan de velociraptor ne s'y retrouveront pas. Normal ce n'était pas du kasabian selon moi. Vivement les lives...!
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?