Quantité :1
54 a été ajouté à votre Panier
Version MP3 incluse GRATUITEMENT
Livraison à EUR 0,01 sur les livres et gratuite dès EUR 25 d'achats sur tout autre article Détails
D'occasion: Très bon | Détails
Vendu par SDRC
État: D'occasion: Très bon
Autres vendeurs sur Amazon
Ajouter au panier
EUR 19,90
Livraison gratuite dès EUR 25,00 d'achats. Détails
Vendu par : La Pianola
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon
Egalement disponible en MP3
Album MP3 à EUR 9,99

Image indisponible

Image non disponible pour la
couleur :
  • 54
  • Désolé, cet article n'est pas disponible en
  • Image non disponible
      

54


Prix : EUR 13,99 Livraison gratuite dès EUR 25 d'achats. Détails
Tous les prix incluent la TVA.
inclut GRATUITEMENT la version MP3 de cet album.
Hors cadeaux ou produits vendus par des vendeurs tiers. Voir Conditions sur les coûts en cas d'annulation de commande.
Il ne reste plus que 1 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Passez cette commande pour sauvegarder la version numérique de cet album dans votre bibliothèque Amazon Music. Vendu par Amazon EU S.à r.l.
22 neufs à partir de EUR 7,52 4 d'occasion à partir de EUR 6,57

Vous cherchez un CD ou Vinyle ?

CD à petits prix et en promotion
Retrouvez nos promotions et CD à petits prix.

Offres spéciales et liens associés


Page Artiste John Scofield

Discographie

Image de l'album de John Scofield

Photos

Image de John Scofield

Biographie

John Scofield est né le 26 décembre 1951 à Dayton (Ohio). Il fait l'apprentissage de la guitare durant son adolescence, se produisant dans des groupes de rock et de rythm'n'blues, avant de s'intéresser plus particulièrement au jazz.

Etudiant à la Berklee School of Music de Boston entre 1970 et 1973, il suit les cours de Mick ... Plus de détails sur la Page Artiste John Scofield

Visitez la Page Artiste John Scofield
78 albums, 11 photos, discussions, et plus.

Détails sur le produit

  • CD (7 juin 2010)
  • Nombre de disques: 1
  • Label: Emarcy
  • ASIN : B003DTPLSG
  • Autres versions : Téléchargement MP3
  • Moyenne des commentaires client : 3.0 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (1 commentaire client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 93.347 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


Écouter des extraits et acheter des MP3

Les titres de cet album peuvent être achetés en MP3. Cliquez sur « Ajouter » ou voir l'album MP3.
                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                         

Echantillons
Titre Durée Prix
  1. Carlos 8:54Album uniquement
  2. Jung Parade 7:28Album uniquement
  3. Polo Towers 6:49EUR 1,29  Acheter le titre 
  4. Honest I Do 4:19EUR 1,29  Acheter le titre 
  5. Twang 9:18Album uniquement
  6. Imaginary Time 6:17EUR 1,29  Acheter le titre 
  7. Peculiar 7:37Album uniquement
  8. Say We Did 8:21Album uniquement
  9. Out Of The City 5:34EUR 1,29  Acheter le titre 

Descriptions du produit

Description du produit

A sa manière, la musique de « 54 » défie quelques lois musicales naturelles. Elle est née de morceaux initialement créés et destinés à des plus petites formations, qui confiés au talent collectif de 54 individus, conservent toute la pureté d'origine. Les compositions de Scofield sont en effet visualisées et sculptées par Vince Mendoza, exécutées par l'Orkest et re-interprétées par le guitariste. Les origines de cette collaboration remontent aux années '90, lorsque Mendoza demande à Scofield de jouer sur son premier album. Depuis, John s'est associé à deux autres albums de Vince, et le son de sa guitare - sans oublier ses talents d'improvisateur - fonctionnent parfaitement à l'intérieur des schémas de Mendoza. Lorsque Vince prend la direction du Metropole Orkest, les deux musiciens décident de travailler ensemble de nouveau, cette fois en accordant la priorité à des arrangements écrits par Vince pour des compositions de Scofield. "Vince est l'un des arrangeurs les plus créatifs actuellement, et sa sensibilité correspond parfaitement à mes compositions," explique Scofield. En plus des arrangements de Vince, dans 54 il y a deux autres morceaux de Scofield, transformés par des arrangeurs qui travaillent dans le même esprit, à savoir Jim McNeely et Florian Ross. On y trouve également deux compositions classiques de Mendoza qui viennent compléter cette sélection. "J'adore jouer dans ce cadre luxuriant. Pour autant que je sache, cet orchestre est unique dans sa capacité à jouer avec un feeling jazz naturel," dit Scofield. "C'est très excitant d'entendre mes titres développés avec des arrangements pour grand orchestre, et les morceaux de Vince sont des chefs d'oeuvre contemporains que je prends grand plaisir à jouer. Les autres solistes dans l'Orkest sont également excellents."

Critique

Á près de soixante ans, l’un des tout meilleurs guitaristes de la scène actuelle (et assurément bien plus versatile qu’un Pat Metheny, car aussi à l’aise dans le post-bop que dans le funk) n’a plus rien à prouver, ni challenge à relever, hormis ceux qu’il se fixe à lui-même. Aussi peut-il se permettre d’axer désormais sa pratique artistique sur trois paramètres majeurs : la mémoire, la curiosité, et l’amitié.

C’est ce brelan d’éléments qui nourrit 54 (en référence au nombre de musiciens qui composent la formation) : les neuf pièces du disque, toutes de la main de Scofield (à l’exception de deux partitions classiques, signées Mendoza), ont en effet été toutes composées à des périodes variables, et pour des formations sensiblement plus réduites : on mesure alors la tâche de l’arrangeur et chef d’orchestre en la matière, ce Vince Mendoza qui n’a jamais battu en retraite face aux challenges les plus ardus, que ce soit au côté de Björk, ou de…Robbie Williams. Parions que les précédentes aventures communes des deux hommes (des albums – trois - enregistrés dès les années 1990) ont également su influencer le cours des sessions, et la capacité qu’avait l’orchestre du deuxième à offrir l’écrin le plus pertinent à la guitare du premier.

Et, de par le fait, en ouverture, « Carlos » séduit par ses breaks intrigants, et son chorus nerveux de guitare, alors que le « Jung Parade » qui suit ravira les laudateurs de Weather Report. La sonorité saturée de la six-cordes entraîne « Polo Towers » sur un thème tout en tension, alors qu’à contrario, « Honest I Do » s’alanguit sur une mélodie de romance immobile. « Twang » le bien nommé fait résonner les premiers accents du blues, « Imaginary Time », dans le placement des cordes et vents, et la virtuosité du guitariste, constitue un authentique tour de force, à l’instar de « Peculiar », qui retrouve le déhanchement néo-orléanais des origines. L’album s’achève par la ballade « Say We Did » (nouvelle étape mélancolique), et l’exultation d’ « Out Of The City », échappée belle sur fond d’asphalte luisant, et de chromes étincelants.

54 s’avère une œuvre orchestrale de premier plan, servie par un soliste éblouissant, et, mieux encore, par la complémentarité, et la complicité, de deux musiciens et créateurs d’exception.



Christian Larrède - Copyright 2015 Music Story

Commentaires en ligne

3.0 étoiles sur 5
5 étoiles
0
4 étoiles
0
3 étoiles
1
2 étoiles
0
1 étoiles
0
Voir le commentaire client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

5 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile  Par Fritz Langlois TOP 500 COMMENTATEURS le 14 septembre 2011
Format: CD
Voici deux ans, j'ai eu le bonheur d'assister pour la première fois à un concert du guitariste John Scofield. Un affolant trio, avec les formidables Bill Stewart à la batterie et Steve Swallow à la basse électrique (à la sonorité si ronde...) Rien que des compositions originales et dernier cri de Sco (et peut-être une ou deux de Swallow pour équilibrer le set), exécutées avec concision, plaisir de jouer et un très haut degré de musicalité complice (ou de complicité musicale, comme vous voudrez).

Or, depuis deux-trois ans, je ne retrouve pas ce Scofield-là sur disque. Son hommage à Ray Charles sentait clairement la naphtaline, et son dernier opus en date, A Moment's Peace, pourtant assez universellement loué par ses auditeurs, m'a profondément laissé sur ma faim: production soignée certes, mais inspiration en berne - certains le comparent à Quiet (peut-être son meilleur album à mon avis, quoiqu'atypique dans son œuvre) sur lequel solotait l'ange Shorter (ce qui ne fait jamais de mal, quel que soit le contexte)... Je trouve pour ma part que les deux albums n'ont rien à voir, si ce n'est que le guitariste n'y donne pas dans la pyrotechnique "habituelle" (ça se discute). Scofield est un compositeur carré, terre-à-terre, plein de bonnes idées qu'il développe sur des formats courts et concis.
Lire la suite ›
2 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?