undrgrnd Cliquez ici Toys NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Rentrée scolaire Shop Fire HD 6 Shop Kindle cliquez_ici Jeux Vidéo
Ou
Version MP3 incluse GRATUITEMENT

Plus d'options
A Different Kind Of Truth
 
Agrandissez cette image
 

A Different Kind Of Truth

6 février 2012 | Format : MP3

EUR 11,99 (TVA incluse le cas échéant)
Commandez l'album CD à EUR 7,40 et obtenez gratuitement la version MP3.
L'album CD est vendu et expédié par Amazon EU Sàrl . Veuillez consulter les Conditions générales sur les coûts en cas d'annulation de commande. Ne s'applique pas aux commandes de cadeaux. Commandez pour sauvegarder la version numérique de cet album dans votre bibliothèque Amazon Music.

Applications Amazon Music

Applications Amazon Music
Titre
Durée
Popularité  
30
1
4:43
30
2
2:56
30
3
3:43
30
4
3:14
30
5
4:26
30
6
2:30
30
7
4:47
30
8
3:46
30
9
3:59
30
10
2:53
30
11
4:07
30
12
3:50
30
13
5:04
Votre compte Amazon Music n'est actuellement associé à aucun pays. Pour profiter de la musique Premium, allez sur votre Bibliothèque musicale et transférez votre compte à Amazon.fr (FR).
  

Détails sur le produit

  • Date de sortie d'origine : 1 janvier 2012
  • Date de sortie: 6 février 2012
  • Label: Universal Music Division Polydor
  • Copyright: (C) 2012 The Three Twins, LLC and Diamond Dave Enterprises, Inc.,, under exclusive license to Interscope Records
  • Métadonnées requises par les maisons de disque: les métadonnées des fichiers musicaux contiennent un identifiant unique d’achat. En savoir plus.
  • Durée totale: 49:58
  • Genres:
  • ASIN: B0074BQJN0
  • Moyenne des commentaires client : 3.8 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (34 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 18.140 en Albums (Voir les 100 premiers en Albums)

Commentaires en ligne

Commentaires client les plus utiles

25 internautes sur 30 ont trouvé ce commentaire utile  Par Dany VH TOP 1000 COMMENTATEURS le 6 février 2012
Format: CD
Eh oui, le voilà enfin l'album tant attendu de la reformation avec le charismatique Diamond Dave au chant. Presque 14 ans sont passés depuis "III" et 29 depuis "1984" !!!. Inutile de dire avec quelle fébrilité j'ai mis cette galette dans mon lecteur: mi excité-mi inquiet.
En effet, les différents retards, buzz, et informations aussitôt démenties créent une atmosphère étrange autour de la sortie de cet album.
D'autant que le premier titre dévoilé "Tatoo", ne m'a pas emballé plus que çà, même si la guitare d'Eddie se fait plus tranchante que sur les dernières livraisons, le refrain barbant descent l'impression positive qu'aurait pu donner ce titre, d'où ma première inquiétude.
La deuxième vient de la pochette: elle n'est pas belle, le logo y est en noir et blanc (triste), et la locomotive n'est pas très esthétique (doux euphémisme).
Une fois ouverte et dépliée (façon carte Michelin), nouvelle surprise, aucune photo du groupe, mais les paroles des chansons. Pas de détail sur la composition du groupe, tout semble fait pour ceux qui le connaissent déjà, ceux qui découvrent devront aller ailleurs chercher des renseignements.
C'est donc avec une grande perplexité que je m'installe pour écouter attentivement ces "nouveaux" morceaux. Et voici mes premières impressions:
1er constat: 0 clavier, 0 ballade, 0 instrumental, 13 morceaux (3 de moins de 3 mn, 1 de 5 mn, le reste entre les deux).
Lire la suite ›
6 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
24 internautes sur 29 ont trouvé ce commentaire utile  Par M. B. Deltombe VOIX VINE le 6 février 2012
Format: CD
Ah Van Halen... drôle d'équation, aux multiples variables. Face à un tel album, un tel retour, le cœur et la raison s'affrontent. Violemment. La raison dit : ils ne reviennent dans cette formation que parce qu'ils n'avaient pas d'autre choix. La façon dont Michael Anthony n'a pas été reconduit est douteuse, voire dégueulasse. Dave n'a plus l'âge de ses pirouettes vocales et gestuelles. En fait de nouvel album, il s'agit pour l'essentiel de vieilles idées ou de vieilles démos retravaillées, ils n'ont quasiment rien écrit de nouveau ensemble. D'ailleurs sont-ils vraiment ensemble ? Un management pour la famille VH, un pour David Lee Roth, des titres signés Van Halen/ Roth, et non plus des quatre membres du groupe comme à la grande époque. N'en jetez plus.

Le cœur accuse le coup, et s'épanche. Quand même... après la fausse joie de 1996, après ces retrouvailles avortées, après l'échec de Van Halen III (un album pourtant pas inintéressant), après le comeback pitoyable avec Sammy Hagar en 2004 (à cause d'un guitariste alors en piteux état), ça fait drôlement plaisir de revoir Dave et Eddie côte à côte. Le swing et la vista. Et le fun. Le vrai Van Halen quoi ! Celui que je suis depuis 1978, depuis le commencement... Avec en sus le petit Wolfie pour donner un vrai coup de jeune. C'est quoi le problème ?

Seule l'écoute peut répondre à cette question. L'écoute est sans appel, sans complaisance. L'écoute connaît bien les reliques qui ont servi de base à ce "nouvel" album, pourtant elle les reconnaît à peine.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
4 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile  Par STEFAN COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEURTOP 50 COMMENTATEURS le 29 février 2012
Format: CD Achat vérifié
Dire que les fans attendaient le retour de David Lee Roth au bercail avec une certaine fébrilité tient indéniablement de l'euphémisme. Il faut dire qu'il aura fallu attendre près de 30 ans - si on ne compte pas la courte pige de deux titres sur le best of de 1996 - et deux remplaçants (Sammy Hagar et Gary Cheron) pour Diamond Dave réunisse enfin ses forces avec ses anciens compagnons.

Le départ du bassiste Michael Anthony semblant dorénavant acquis, ce n'est pas le Van Halen historique qui se présente ici mais une « approximation » avec le fils d'Eddie à la basse... Bon sang ne saurait mentir. C'est donc le retour d'un David Lee Roth familialement « cerné » auquel nous avons droit.

Le premier morceau et premier single -Tattoo, pas mauvais mélodiquement mais un poil paresseux tout de même - ne parvient pas à rassurer quand à l'hypothétique tenue de l'ensemble. On est loin du Van Halen « tout feu tout flamme » (big rock qu'ils disaient eux-mêmes) des années 1978/84. D'ailleurs, alors que le morceau a été composé sur des bases datant des débuts du groupe, il ressemblerait presque à du Van Hagar... C'est dire ! Heureusement, plusieurs fois par la suite serons-nous rassuré d'entendre le groupe s'exprimer dans leur meilleur idiome avec la fougue qu'on leur connaissait jadis. C'est le cas par exemple de She's the Woman (qui, sans rivaliser avec les grandes rifferies du groupe, les rappelle distinctement), Stay Frosty (où Diamond Dave laisse son swinging blues s'exprimer au bénéfice de tous) ou encore le totalement big rockant Blood and Fire (qui date en fait de...
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Commentaires client les plus récents


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Rechercher des articles similaires par rubrique