undrgrnd Cliquez ici Toys NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici FIFA16 Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo
 

A Place to Bury Strangers


Top albums



A Place To Bury Strangers : top des titres
Trier par:
Meilleures ventes
1-10 of 86
Titre Album  
30
30
30
30
30
30
30
30
30
30
Votre compte Amazon Music n'est actuellement associé à aucun pays. Pour profiter de la musique Premium, allez sur votre Bibliothèque musicale et transférez votre compte à Amazon.fr (FR).
  

Image de A Place to Bury Strangers
Fourni par l'artiste ou son représentant

Dernier Tweet

APTBS

We are playing in Los Angeles on 9/21 with @Groomsband & @CayetanaPhilly. Tickets go on sale on Friday: http://t.co/LJio8gclLO


Biographie

Oliver Ackermann, Jay Space et Jono MOFO se rencontrent en 2004 dans le quartier de Brooklyn à New York autour de leur goût pour le rock anglais sombre (cold wave, noise rock) et les groupes du mouvement shoegazing des années 1990 (Ride, My Bloody Valentine, Slowdive). Ensemble, il forme A Place to Bury Strangers.

Le trio écume les clubs de la ville et fait les premières parties de The Brian Jonestown Massacre en 2006 et de The Jesus and the Mary Chain l'année suivante au Webster Hall. Une série de trois EP voit le jour en 2006 : Red, Blue et Green.

A Place to Bury Strangers publie un ... Lire la suite

Oliver Ackermann, Jay Space et Jono MOFO se rencontrent en 2004 dans le quartier de Brooklyn à New York autour de leur goût pour le rock anglais sombre (cold wave, noise rock) et les groupes du mouvement shoegazing des années 1990 (Ride, My Bloody Valentine, Slowdive). Ensemble, il forme A Place to Bury Strangers.

Le trio écume les clubs de la ville et fait les premières parties de The Brian Jonestown Massacre en 2006 et de The Jesus and the Mary Chain l'année suivante au Webster Hall. Une série de trois EP voit le jour en 2006 : Red, Blue et Green.

A Place to Bury Strangers publie un premier album du même nom en août 2007 sur le label Killer Pimp. Celui-ci est bien accueilli par la presse spécialisée qui leur décerne le titre de groupe au son le plus lourd du moment. L'album est suivi d'une tournée avec Black Rebel Motorcycle Club et d'une venue anglaise avec MGMT en novembre 2008 à l'occasion de la distribution de l'album. Début 2009, APTBS signe avec le label Mute Records.

Le groupe sort alors Exploding Head en 2009, où il affine son écriture et pare son rock pesant de nuances bienvenues. Ce n'est pas suffisant pour retenir Jono MOFO qui quitte le navire et est remplacé par Dion Lunadon en 2010. Réduit à un duo après le départ de Jay Space, Ackermann et Lunadon s'attellebt à l'enregistrement de nouveaux titres inclus dans l'EP Onwards to the Wall (février 2012) et dans un troisième album encore plus sombre, l'autoproduit Worship sorti en juin 2012. Copyright 2014 Music Story Loïc Picaud

Oliver Ackermann, Jay Space et Jono MOFO se rencontrent en 2004 dans le quartier de Brooklyn à New York autour de leur goût pour le rock anglais sombre (cold wave, noise rock) et les groupes du mouvement shoegazing des années 1990 (Ride, My Bloody Valentine, Slowdive). Ensemble, il forme A Place to Bury Strangers.

Le trio écume les clubs de la ville et fait les premières parties de The Brian Jonestown Massacre en 2006 et de The Jesus and the Mary Chain l'année suivante au Webster Hall. Une série de trois EP voit le jour en 2006 : Red, Blue et Green.

A Place to Bury Strangers publie un premier album du même nom en août 2007 sur le label Killer Pimp. Celui-ci est bien accueilli par la presse spécialisée qui leur décerne le titre de groupe au son le plus lourd du moment. L'album est suivi d'une tournée avec Black Rebel Motorcycle Club et d'une venue anglaise avec MGMT en novembre 2008 à l'occasion de la distribution de l'album. Début 2009, APTBS signe avec le label Mute Records.

Le groupe sort alors Exploding Head en 2009, où il affine son écriture et pare son rock pesant de nuances bienvenues. Ce n'est pas suffisant pour retenir Jono MOFO qui quitte le navire et est remplacé par Dion Lunadon en 2010. Réduit à un duo après le départ de Jay Space, Ackermann et Lunadon s'attellebt à l'enregistrement de nouveaux titres inclus dans l'EP Onwards to the Wall (février 2012) et dans un troisième album encore plus sombre, l'autoproduit Worship sorti en juin 2012. Copyright 2014 Music Story Loïc Picaud

Oliver Ackermann, Jay Space et Jono MOFO se rencontrent en 2004 dans le quartier de Brooklyn à New York autour de leur goût pour le rock anglais sombre (cold wave, noise rock) et les groupes du mouvement shoegazing des années 1990 (Ride, My Bloody Valentine, Slowdive). Ensemble, il forme A Place to Bury Strangers.

Le trio écume les clubs de la ville et fait les premières parties de The Brian Jonestown Massacre en 2006 et de The Jesus and the Mary Chain l'année suivante au Webster Hall. Une série de trois EP voit le jour en 2006 : Red, Blue et Green.

A Place to Bury Strangers publie un premier album du même nom en août 2007 sur le label Killer Pimp. Celui-ci est bien accueilli par la presse spécialisée qui leur décerne le titre de groupe au son le plus lourd du moment. L'album est suivi d'une tournée avec Black Rebel Motorcycle Club et d'une venue anglaise avec MGMT en novembre 2008 à l'occasion de la distribution de l'album. Début 2009, APTBS signe avec le label Mute Records.

Le groupe sort alors Exploding Head en 2009, où il affine son écriture et pare son rock pesant de nuances bienvenues. Ce n'est pas suffisant pour retenir Jono MOFO qui quitte le navire et est remplacé par Dion Lunadon en 2010. Réduit à un duo après le départ de Jay Space, Ackermann et Lunadon s'attellebt à l'enregistrement de nouveaux titres inclus dans l'EP Onwards to the Wall (février 2012) et dans un troisième album encore plus sombre, l'autoproduit Worship sorti en juin 2012. Copyright 2014 Music Story Loïc Picaud


Améliorez le contenu de cette page

Si vous êtes l'artiste, le label ou le manager concerné, vous pouvez mettre à jour les informations sur cette page, telles que biographie, vidéos et plus encore sur Artist Central.