EUR 34,50 + EUR 2,49 (livraison)
En stock. Vendu par thebookcommunity_fr

ou
Identifiez-vous pour activer la commande 1-Click.
Plus de choix
Vous l'avez déjà ? Vendez votre exemplaire ici
Aussi disponible en MP3
 
Album MP3 à EUR 10,99
 
 
 
 
Désolé, cet article n'est pas disponible en
Image non disponible pour la
couleur :
Image non disponible

 

A Wizard, A True Star [Import]

Todd Rundgren CD
4.8 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (5 commentaires client)
Prix : EUR 34,50
  Tous les prix incluent la TVA
o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o
Il ne reste plus que 1 exemplaire(s) en stock.
Expédié et vendu par thebookcommunity_fr.
A télécharger immédiatement en MP3 pour EUR 10,99.

Vous cherchez un CD ou Vinyle ?

CD à petits prix et en promotion
Retrouvez nos promotions et CD à petits prix.

Offres spéciales et liens associés


Page Artiste Todd Rundgren

Discographie

Image de l'album de Todd Rundgren

Photos

Image de Todd Rundgren

Biographie

Dans la seconde moitié des années 60, Todd Rundgren pratique un rock pop à l'anglaise au sein du groupe psychédélique américain Nazz, avant d'enregistrer son premier album solo, Runt (1970). Le disque remporte un bon succès et Rundgren s'oriente alors vers un rock expérimental qu'il pratique sur scène au sein ... Plus de détails sur la Page Artiste Todd Rundgren

Visitez la Page Artiste Todd Rundgren
85 albums, 3 photos, discussions, et plus.

Produits fréquemment achetés ensemble

A Wizard, A True Star + Something/Anything + Todd
Prix pour les trois: EUR 57,55

Ces articles sont vendus et expédiés par des vendeurs différents.

Acheter les articles sélectionnés ensemble
  • Something/Anything EUR 12,00
  • Todd EUR 11,05

Les clients ayant acheté cet article ont également acheté


Détails sur le produit

  • CD (27 juin 2000)
  • Nombre de disques: 1
  • Format : Import
  • Label: Castle Distribution
  • ASIN : B0000254MP
  • Autres éditions : CD  |  Cassette  |  Album vinyle  |  Téléchargement MP3
  • Moyenne des commentaires client : 4.8 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (5 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 935.595 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


1. International Feel (In 8)
2. Never Never Land
3. Tic Tic Tic It Wears Off
4. You Need Your Head
5. Rock And Roll Pussy
6. Dogfight Giggle
7. You Don't Have To Camp Around
8. Flamingo
9. Zen Archer
10. Just Another Onionhead / Dada Dali
11. When The Shit Hits The Fan / Sunset Blvd
12. Le Feel Internacionale
13. Sometimes I Don't Know What To Feel
14. Does Anybody Love You ?
15. Medley : I'm So Proud/Ooh Baby Baby/La La Means I Love You/Cool Jerk
16. Hungry For Love
17. I Don't Want To Tie You Down
18. Is It My Name ?
19. Just One Victory

Descriptions du produit

Amazon.fr

Cet album fut en son temps encensé par les meilleurs des rock critics: Yves Adrien en France dans les colonnes de Rock & Folk et Patti Smith (si, si, la dame fut d'abord rock critic) aux Etats-Unis dans Creem, excusez du peu! Quant au disque, il est à la hauteur de tous les éloges et des divagations dont il fut le sujet. A Wizard, A True Star a été retenu parmi les disques de l'année 1973 avec l'immense Raw Power des Stooges et Tyranny And Mutation du Blue Oyster Cult. Sûr. Son psychédélisme expérimental en fait aussi l'équivalent des recherches de Brian Wilson, des Beatles sur Revolver et du mur du son spectorien! Ne serait-ce que pour la reprise de "I'm So Proud" de Curtis Mayfield et "International Feel", ce disque est TO-TA-LE-MENT IN-DIS-PEN-SA-BLE!!! -- Philippe Robert

Critique

Si, comme le laisse entendre l’illustration de pochette, A Wizard, A True Star est un portrait, alors il est flou, et saisi dans la pénombre. De même, l’acheteur potentiel, en attente d’une nouvelle livraison émérite du sorcier de poche des studios, artisan plus que versatile de pop songs instantanées, risque de se retrouver désarçonné par la luxuriance de ce troisième album en solo de l’ex Nazz (groupe américain à la carrière trop météoritique).

Pourtant, ce disque confirme au moins trois choses : Rundgren est doté d’un humour qui, parfois, ne fait rire que lui (certains morceaux sont ici submergés de pistes multiples, et de sons aussi divers que kaléidoscopiques). De plus, il a manifestement décidé d’emprunter les chemins de traverse de la postérité, n’hésitant pas à pulvériser ce qu’on attend de lui pour n’e faire qu’à sa tête (le medley soul, où se percutent des standards absolus du genre, signés Curtis Mayfield ou Smokey Robinson, est de ce point de vue exemplaire de la capacité de l’Américain à construire un univers en propre, à partir des partitions des autres).

Enfin, au-delà de sa propension à élaborer de cinglantes copies conformes, Rundgren démontre encore une fois qu’il est un grand mélodiste (« Just One Victory »), et un encore plus grand metteur en sons (« International Feel »). Voyage psychédélique de près d’une heure, victoire de l’inventivité et de l’excentricité sur le formatage, A Wizard, A True Star a été consacré comme l’un des albums essentiels de l’année 1973. Plus de trente-cinq années plus tard, le constat reste identique. Même si sa carrière commerciale (une modeste quatre-vingt-sixième position dans les charts américains) n’a pas confirmé dans l’instant ce statut.



Christian Larrède - Copyright 2014 Music Story

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Commentaires en ligne 

3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoiles
0
4.8 étoiles sur 5
4.8 étoiles sur 5
Commentaires client les plus utiles
29 internautes sur 29 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 kaléidoscopique 4 septembre 2004
Par Nicole C.
Format:CD
De Todd Rundgren, je ne savais guère que deux ou trois choses. Musicien multi-instrumentiste plus ou moins inclassable, confiné au statut de créateur "culte" et adulé par une poignée de fanatiques de par le monde, producteur éclectique (Badfinger, New York Dolls, XTC, mais aussi Meat Loaf, hum), auteur enfin de quelques albums fantasques, dont certains, au cours des années 70, se sont payés le luxe d'entrer dans la légende du rock, et par la grande porte s'il vous plaît.
Les albums justement. Autant commencer par celui (avec "Something/Anything") que l'on considère quasi unanimement comme son chef-d'oeuvre absolu : "A Wizard, a true star" (73), acclamé en son temps par rien moins que Patti Smith et Yves Adrien réunis. L'objet ne peut que déconcerter de prime abord. On y entend une profusion de sonorités étranges, des bruits bizarroïdes tout droit sortis d'un film de science-fiction, ça clapote, ça ronronne, ça explose par endroits, ça fuse, ça dépote, ça grince, ça feule, ça ricane.
Et soudain (ou progressivement, c'est selon), tout ce petit monde prend forme, revêt une cohérence improbable, la texture sonore infiniment dense prend tournure, et on réalise qu'on a affaire à de vraies chansons, savamment orchestrées par une espèce de fou génial nous concoctant ses mixtures du haut de quelque donjon retranché dans les brumes.
Lire la suite ›
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
17 internautes sur 17 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 UN SORCIER,UNE VRAIE STAR 30 octobre 2002
Par Un client
Format:CD
Personnage incontournable du monde du rock dans les années 70,Todd Rundgren s'est par la suite peu à peu écarté du monde du "show biz" et de l'industrie du disque.Même s'il a continué à produire des oeuvres de qualité très appréciable dans les années 80 et 90 (HEALING,THE EVER POPULAR...,A CAPPELLA,NEARLY HUMAN,NO WORLD ORDER...),sa légende et ses chefs- d'oeuvre majeurs remontent à cette époque:L'artiste en devenir qu'est Prince est alors un fan.WIZARD est considéré par beaucoup (dont moi) comme un des sommets de sa discographie (qui en comporte beaucoup) et l'un des disques les plus créatifs de l'histoire du rock,aux côtés de PET SOUNDS(Beach Boys) ou encore SERGEANT PEPER'S LONELY..(BEATLES).Frimez auprès de vos amis:faites-leur découvrir ce chef-doeuvre encore méconnu!Le contenu?pop,rock,soul,psyché,funk,électro,expérimental...Un grand et beau voyage.
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
11 internautes sur 11 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Toute une époque 22 septembre 2001
Par Un client
Format:CD
Ma rencontre avec Todd Rundgren s'est déroulée avec pour fond musical celui que distillait son groupe Utopia. Une aventure très créatrice portée par des musiciens reconnus et figurant parmi les meilleurs des States. Du coup, j'ai forcément voulu en savoir plus sur ce génial géant, ce qui m'a poussé jusqu'à cet album paru au début des années 70. C'est tout bonnement fabuleux, à la fois rock, punk et psyché. Bref, un disque inclassable et en avance sur son temps, comme tout ce que Todd Rundgren a toujours fait. Chapeau !
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
7 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 G.R.A.N.D.I.O.S.E. !! 13 juin 2009
Par Barthel Damien TOP 1000 COMMENTATEURS
Format:CD
A Wizard/A True Star, sorti en 1973, présente la particularité d'être le disque vinyle simple le plus long jamais sorti (56 minutes), à une époque où ce format était le seul existant. Rendez-vous compte : à une période où une face de vinyle pouvait contenir maximum 22 minutes (passées ces 22 minutes, le son perdait en qualité), Todd Rundgren, ce génie multi-instrumentiste, casait 27 ou 28 minutes par face !
Forcément, le son du disque n'est pas extraordinaire, Rundgren lui-même l'avoue sur la pochette ('mettez le son fort, car compte tenu que j'ai du forcer pour tout contenir, le son est un peu écrasé'). Ca rend ce disque encore plus unique. De plus, il contient...19 titres (dont un medley de presque 11 minutes).
Faire un track-by-track de ce sommet sera donc long et fastidieux, vous vous en doutez bien.
L'album démarre par un long magma de synthés, suivi par la voix de Rundgren chantant International Feel, magnificence glam absolue. Passées ces presque 3 minutes, on a affaire à 6 morceaux durant chacun une minute (oui, vous avez bien lu), et totalement différents les uns des autres : Never Never Land est une reprise de la chanson des Enfants Perdus de Peter Pan, sublime à pleurer (Todd a une vois magnifique) ; Tic Tic Tic, It Wears Off est un instrumental délirant et amusant ; You Need Your Head flirte avec le ahrd rock (il flirte même limite avec le punk, si vous voulez mon avis), et est très très bruyant - les fleurs bleues risquent de ne pas apprécier...
Lire la suite ›
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
Commentaires client les plus récents
Rechercher des commentaires
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?