A REBOURS ( Annoter ) et plus d'un million d'autres livres sont disponibles pour le Kindle d'Amazon. En savoir plus
EUR 7,90
  • Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 6 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Amazon rachète votre
article EUR 1,50 en chèque-cadeau.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

A rebours Poche – 10 novembre 1977


Voir les 27 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Relié
"Veuillez réessayer"
EUR 39,99
Relié
"Veuillez réessayer"
EUR 32,90
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 20,47
Poche, 10 novembre 1977
EUR 7,90
EUR 7,90 EUR 2,76
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 19,04
Poche
"Veuillez réessayer"
EUR 3,98

Nouveauté : la collection Folio XL

pauvres_diables
Découvrez la nouvelle collection Folio XL avec notre sélection spéciale.

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

A rebours + Là-Bas + Contes cruels
Prix pour les trois: EUR 21,30

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Les clients ayant acheté cet article ont également acheté


Descriptions du produit

Amazon.fr

Des Esseintes : Le héros fin de siècle par excellence ! Cynique, misogyne et romantique à l'extrême. Aristocrate oisif, isolé, il se livre à une méditation sur l'existence, l'art, la religion, les femmes... Il fouille l'expérience de l'ennui jusqu'à l'écoeurement. Son acuité intellectuelle de même que le raffinement de ses sens lui font mépriser le vulgaire tout en éprouvant l'inévitable souffrance d'une sensibilité trop aiguisée.

Le personnage de Des Esseintes dérange, indubitablement. Comme son auteur, J.-K. Huysmans, esthète dilettant, romancier inclassable, critique d'art redouté et merveilleux pamphlétaire. A rebours (1884) est certainement le roman de la trilogie (A vau-l'eau, 1882 ; En rade, 1887) le plus caractéristique de son style : nerveux, précis, d'une rare sophistication. Sans tomber dans l'écueil d'une préciosité pédante, Huysmans révèle l'esprit décadent, sa nausée, son désespoir mais aussi son sens de la provocation et de l'autodérision. --Claire Mazurel --Ce texte fait référence à une édition épuisée ou non disponible de ce titre.

Présentation de l'éditeur

La Bible de l'esprit décadent et de la " charogne " 1900. A travers le personnage de des Esseintes, Huysmans n'a pas seulement résumé, immortalisé les torpeurs, les langueurs, les névroses vénéneuses et perverses du siècle finissant. Des Esseintes est aussi un héros kierkegaardien, à la fois grotesque et pathétique, une des plus fortes figures de l'angoisse qu'ait laissées notre littérature. Fils spirituel de René et de la génération du mal du siècle, il annonce à bien des égards le Bardamu de Céline et le Roquentin de La Nausée.


Vendez cet article - Prix de rachat jusqu'à EUR 1,50
Vendez A rebours contre un chèque-cadeau d'une valeur pouvant aller jusqu'à EUR 1,50, que vous pourrez ensuite utiliser sur tout le site Amazon.fr. Les valeurs de rachat peuvent varier (voir les critères d'éligibilité des produits). En savoir plus sur notre programme de reprise Amazon Rachète.

Détails sur le produit

  • Poche: 430 pages
  • Editeur : Gallimard; Édition : 2nd (10 novembre 1977)
  • Collection : Folio classique
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 207036898X
  • ISBN-13: 978-2070368983
  • Dimensions du produit: 17,5 x 10,9 x 2,5 cm
  • Moyenne des commentaires client : 4.3 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (15 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 5.063 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

Commentaires client les plus utiles

6 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile  Par Antoine sur 17 octobre 2012
Format: Poche Achat vérifié
Inutile de ressasser tout ce qui a été dit sur le roman et sur son écriture. Si l'on découvre Huysmans, le livre ne laisse pas indifférent et pour qui se sent un tant soit peu réactionnaire, cette œuvre peut servir d'exutoire même si vieille maintenant de plus d'un siècle.

Le sentiment qui anime le récit, au delà des fantasmagories de son personnage, est une saine colère dans un siècle en proie au matérialisme et au pouvoir croissant de la bourgeoisie qui y prit place. Ces ingrédients corrosifs qui achèveront de dissoudre un catholicisme déjà dévoyé ne pouvait faire naitre que ce genre de personnage complètement aliéné; ni tout à fait religieux, ni tout à fait impie. Et c'est ce qui fera dire à Barbey d'Aurevilly que son auteur aurait à choisir "entre la bouche d'un pistolet ou les pieds de la croix" puisque le personnage du livre n'est autre que Huysmans lui-même qui se livre dans cette vie imaginée d'aristocrate reclus, à un étalage d'érudition parfois somptueux, parfois grotesque.
L'auteur épargne peu de gens et à ses gouts, tendant souvent vers ce qui s'attache à la vertu religieuse, se mêlent par contradiction l'éloge des impressionnistes ou la critique de grandes figures comme De Maistre.

On sent au fil des pages, à travers ses angoisses qui iront crescendo, qu'en réalité l'auteur incarne, bien malgré lui, ce qu'il critique et ce dont il tente de s'éloigner. C'est en tout cas ce que laisse entendre la dernière phrase du livre.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile  Par Gwen COMMENTATEUR N° 11ER COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEUR sur 28 juin 2012
Format: Poche
Dernier rejeton d'une famille noble tombée en décrépitude à force d'unions consanguines, Jean des Esseintes se languit de la vie. A trente ans, il est déjà blasé de tout. Ses contemporains l'ennuient. La sottise et la vulgarité l'indisposent. Les événements du monde le laissent indifférent. D'un tempérament hautain exacerbé par une intelligence aigue, il souffre de vivre au sein d'une société qu'il juge médiocre et détestable. Même les voluptés charnelles n'exercent plus sur lui le moindre attrait. Las du cloaque humain, mais ne pouvant se résoudre au suicide pour lui échapper, il n'a qu'un désir: se retirer, ainsi que dans un cloître, dans quelque lointaine thébaïde pour y savourer les joies intenses de la réclusion, loin des turpitudes de son siècle. Jetant son dévolu sur une maison isolée de Fontenay-aux-Roses, il s'y installe donc et, avec un soin maniaque, se met à l'arranger selon son goût pour en faire un cocon de raffinement, une bulle de grâce, un lieu délicat et rare, propice à l'étude et à la méditation...

Ah, le surprenantissime roman que voilà! Paru en 1884, c'est peu dire que Joris-Karl Huysmans y jeta tout son génie, tout son art, toute son intelligence créatrice! Mais est-ce bien un roman? me direz-vous. Car enfin voilà une intrigue des moins romanesques! Il ne se passe rien dans ces pages, ou à peu près. Nulle péripétie haletante. Nulle progression dramatique. Nul rebondissement à couper le souffle.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile  Par edouard C sur 9 mai 2012
Format: Poche Achat vérifié
un bijou littéraire, où s'exerce en permanence le doux sortilège de l'épithète toujours juste. Imprégné par le Romantisme, ce livre est une magnifique contribution à la décadence. Critique d'art, réflexion mystique et introspection, Des Esseinte nous livre la vision d'un homme désabusé, lassé par sa propre satiété.
Un chef d'oeuvre dans la lignée directe des productions de Baudelaire, B. Constant ou encore Théophile Gautier
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
25 internautes sur 29 ont trouvé ce commentaire utile  Par François G. sur 23 décembre 2003
Format: Poche
Je ne vais pas répéter ce qui a été dit dans les autres commentaires sur la littérature du XIXème et ses tendances. Je ne m'intéresserais pas non plus au fond de l'ouvrage, mais uniquement à sa forme.
Huysmans, le style ! Huysmans, la forme ! Huysmans, le maître des sens ! C'est à travers "A rebours" que Huysmans fait la plus belle preuve de sa culture et de sa qualité de prose. Ce qui pourrait être perçu par certains comme un simple exercice de style ampoulé et vaniteux sera au final reconnu par tous comme un intégral plaisir des sens.
Affublé d'un sens aigu de la description et du détail, Huysmans manie la langue et les champs lexicaux se rattachant aux cinq sens avec une incroyable dextérité et précision, le mot tombant toujours juste ! Dans cet ouvrage, les mots se transforment en un festival de couleurs, d'effets de lumière, de sonorités et bruitages, de textures, de goûts... De manière général, le vocabulaire employé repose sur des mots à la graphie ou à la phonie séductrice, dont l'exotisme semble sortir d'un français mystérieux et oublié : peccamineux, vergus, ribotte, rubéfiant, sinapisme, cauteuleux, lénitif, pour n'en citer que quelques infimes exemples.
"A rebours" est un livre qui sent, qui brille, qui fait saliver, qui se goûte... Certainement l'un des ouvrages de la langue française où la prose est la plus riche, la plus contrôlée, la plus belle et la plus juste.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Commentaires client les plus récents



Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?