EUR 20,90
  • Tous les prix incluent la TVA.
En stock.
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
ARABE DU FUTUR VOL 1 a été ajouté à votre Panier
Amazon rachète votre
article EUR 7,73 en chèque-cadeau.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 2 images

ARABE DU FUTUR VOL 1 Relié – 7 mai 2014


Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Relié
"Veuillez réessayer"
EUR 20,90
EUR 20,79 EUR 20,48

Devenez auteur avec Kindle Direct Publishing Devenez auteur avec Kindle Direct Publishing

EUR 20,90 Livraison à EUR 0,01. En stock. Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

ARABE DU FUTUR VOL 1 + Les vieux fourneaux - tome 1 - Ceux qui restent + Les vieux fourneaux - tome 2 - Bonny and Pierrot
Prix pour les trois: EUR 44,88

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Présentation de l'éditeur

Un roman graphique où Riad Sattouf raconte sa jeunesse dans la Libye de Kadhafi et la Syrie d’Hafez al-Assad.
Né en 1978 d’un père syrien et d’une mère bretonne, Riad Sattouf grandit d’abord à Tripoli, en Libye, où son père vient d’être nommé professeur. Issu d’un milieu pauvre, féru de politique et obsédé par le panarabisme, Abdel-Razak Sattouf élève son fils Riad dans le culte des grands dictateurs arabes, symboles de modernité et de puissance virile.
En 1984, la famille déménage en Syrie et rejoint le berceau des Sattouf, un petit village près de Homs. Malmené par ses cousins (il est blond, cela n’aide pas…), le jeune Riad découvre la rudesse de la vie paysanne traditionnelle. Son père, lui, n’a qu’une idée en tête : que son fils Riad aille à l’école syrienne et devienne un Arabe moderne et éduqué, un Arabe du futur.
L’Arabe du futur sera publié en trois volumes. Ce premier tome couvre la période 1978-1984.

Biographie de l'auteur

Riad Sattouf est l’auteur de nombreuses bandes dessinées, parmi lesquelles Retour au collège, Pascal Brutal (Fauve d’or 2010) ou La vie secrète des jeunes. Il est également cinéaste (Les beaux gosses, César du meilleur premier film ; Jacky au royaume des filles).


Vendez cet article - Prix de rachat jusqu'à EUR 7,73
Vendez ARABE DU FUTUR VOL 1 contre un chèque-cadeau d'une valeur pouvant aller jusqu'à EUR 7,73, que vous pourrez ensuite utiliser sur tout le site Amazon.fr. Les valeurs de rachat peuvent varier (voir les critères d'éligibilité des produits). En savoir plus sur notre programme de reprise Amazon Rachète.

Détails sur le produit

  • Relié: 160 pages
  • Editeur : Allary (7 mai 2014)
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2370730145
  • ISBN-13: 978-2370730145
  • Dimensions du produit: 16,9 x 2,7 x 23,8 cm
  • Moyenne des commentaires client : 4.3 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (36 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 318 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

Commentaires client les plus utiles

34 internautes sur 40 ont trouvé ce commentaire utile  Par Ouhman COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEURTOP 100 COMMENTATEURS le 14 mai 2014
Format: Relié
Après Marjane Satrapi, qui avait raconté sa jeunesse iranienne dans Persepolis, Riad Sattouf entreprend de mettre en images ses propres souvenirs de Lybie et de Syrie. Ce premier volume de ce qui devrait être une trilogie s'arrête en 1984, alors que l'auteur a 6 ans.

Alors que j'appréciais déjà énormément les travaux de Riad Sattouf, en BD comme au cinéma, je place ce livre au-dessus de toutes ses précédentes productions. Aussi drôle (et tragique) que la Vie secrète des jeunes, avec un trait plus soigné, ce travail semble le fruit d'une longue maturation : le récit, bien que majoritairement constitué d'anecdotes, conserve une unité et un rythme soutenu ; la narration utilise la perspective de l'enfant avec un bon dosage de "voix off" afin de ne pas perdre le lecteur ; pour mieux se repérer au cours des pérégrinations de la famille, chaque pays est caractérisé par une couleur différente... Derrière la simplicité apparente, tout a été pensé et pesé.

Moins émouvant que le récit de Satrapi, moins poétique aussi, le livre de Sattouf se rattrape par sa drôlerie, même si, comme d'habitude chez lui, le rire se mêle à l'effroi.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
5 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile  Par Guerreiro TOP 1000 COMMENTATEURS le 9 février 2015
Format: Relié Achat vérifié
Je viens laisser mon commentaire ici,alors que mon avis sur cette bd est fait depuis longtemps : elle est géniale.
Je rebondis donc sur la médiatisation du prix d'Angoulême remis à Riad Sattouf.
Je ne rajouterai pas grand chose pour tous ceux qui ne seront pas déçus de se faire un avis par eux mêmes : les " Arabes" étaient plus tolérants il y a 40 ans( sa mère,française ne porte pas le voile en Syrie...et PERSONNE n'y trouve à redire.Son père ne fait pas les prières quotidiennes:ni son frère ainé,ni sa mère ne lui font de remarques...etc !essayez maintenant de pas faire le Ramadan....) , et TOUT ce que dit Sattouf serait immédiatement cloué au pilori du racisme radical si c'était un blond aux yeux bleus qui n'en disait qu'une seule phrase....
C'est bien simple,tout ce qu'il dit trouve écho en moi,et rejoins et mes impressions,et mon petit vécu de la mixité sociale.
Les problèmes évoqués rejoignent malheureusement les problèmes de l'intégration des immigrés,et des musulmans en particulier d'aujourd'hui : bigoterie,ignorance,culture de la violence et intolérance.Intolérance générée par l'ignorance et le manque de culture,comme au Moyen-Age.Ca n'est pas la religion qui est le problème,c'est évidemment la manière dont elle est relayée par ses acteurs du quotidien,ignorants,incultes,illéttrés,et avec leurs propres interprétations,en plus du reste....
Pas la peine de s'étendre plus,lisez par vous même,tout est là,ça se passe de commentaires en fait.
Peut-être urgent d'en poster un exemplaire à chaque membre bien pensant du gouvernement ?
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Par Antoine20 le 1 mai 2015
Format: Relié
Comme très bien décrit dans certains commentaires, j'ai lu cette bd avec un gros sentiment de malaise. Je n'ai pas été ni en Syrie, ni en Libye, mais ai des échos de personnes qui y ont vécu. Heureusement que j'ai leurs récits à l'esprit. Où se trouvent l'humanité dans "l'arabe du futur" ? On y découvre des êtres, j'ose à peine écrire "des être humains" qui accumulent les petites et grosses "horreurs" écœurantes.On se retrouve plus du côté animal que du côté humain. Est-ce vraiment le moment de sortir cette bd ? Vu le contexte actuel ? Évidemment qu'elle plaira aux européens. Évidemment que les commentaire seront...sont...excellents...: on y décrit les arabes comme des animaux...Tout pour plaire à bon nombre d'occidentaux... Pourtant, - sans nier ce qui est décrit dans la bd: faisons confiance à l’honnêteté de l'auteur, puisqu'il s'agit d'une biographie, vue , certes par le prisme de l'enfance...- pourtant où se trouvent la chaleur humaine, la sensibilité, la générosité, l'ingéniosité, la gentillesse, l'attention entendue à mainte reprises dans les témoignages de personnes ayant vécu (je ne parle pas de voyages de vacances) sur place ? La réalité est-elle aussi sombre? Sans doute que oui... et sans doute que la part positive, celle non décrite dans cette œuvre est aussi une réalité. Pourquoi ne pas en parler ?
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Commentaires client les plus récents



Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?