Acide sulfurique et plus d'un million d'autres livres sont disponibles pour le Kindle d'Amazon. En savoir plus
  • Tous les prix incluent la TVA.
En stock.
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Acide sulfurique a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,99 (livraison)
D'occasion: Très bon | Détails
Vendu par BetterWorldBooksFr
État: D'occasion: Très bon
Commentaire: Expedié du Royaume-Uni. Ancien livre de bibliothèque. Condition très bonne pour un livre d'occasion. Usure minime. Sous garantie de remboursement complet. Votre achat aide a lutter contre l'analphabetisme dans le monde.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 2 images

Acide sulfurique Poche – 2 mai 2007


Voir les 5 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Poche
"Veuillez réessayer"
EUR 5,60
EUR 5,00 EUR 0,01
Broché
"Veuillez réessayer"

Cahiers de vacances pour toutes les classes de la maternelle au lycée Cahiers de vacances pour toutes les classes de la maternelle au lycée


Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Acide sulfurique + Les Catilinaires + Hygiène de l'assassin
Prix pour les trois: EUR 15,80

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Présentation de l'éditeur

Vint le moment où la souffrance des autres ne leur suffit plus : il leur en fallut le spectacle. A.N.
Une petite fable cynique jonglant à souhait avec le beau et le laid, le bien et le mal. Métro.

Biographie de l'auteur

Née en 1967 au Japon, Amélie Nothomb est l'auteur de plusieurs autres romans dont Hygiène de l'assassin (1992), Les Catilinaires (1995), Stupeur et tremblements (Grand Prix du roman de l'Académie française 1999 et Grand Prix des lecteurs du Livre de Poche 2001). Amélie Nothomb connaît une constance dans le succès qui est en soi un phénomène rare : quinze livres, quinze best-sellers. Célèbre quoique discrète, elle est indiscutablement l'auteur le plus populaire de sa génération.


Détails sur le produit

  • Pocket Book: 212 pages
  • Editeur : Le Livre de Poche (2 mai 2007)
  • Collection : Littérature & Documents
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2253121185
  • ISBN-13: 978-2253121183
  • Dimensions du produit: 1,9 x 11,4 x 18,4 cm
  • Moyenne des commentaires client : 3.7 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (53 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 13.073 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Photo © Sarah Moon

Amélie Nothomb est un écrivain belge de langue française. Elle est né le 13 août 1967 à Kobe, au Japon, où son père, le baron Patrick Nothomb, fut ambassadeur de Belgique. Belgique, qu'elle ne connaîtra qu'à 17 ans, pour y terminer ses études de philologie romane à l'Université libre de Bruxelles.

Depuis 1992, Amélie Nothomb publie aux éditions Albin Michel un roman par an.

Stupeur et tremblements, roman de son expérience professionnelle au Japon, sera récompensé en 1999 par Le Grand Prix du roman de l'Académie française.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

Commentaires client les plus utiles

13 internautes sur 14 ont trouvé ce commentaire utile  Par Shug le 22 septembre 2005
Format: Broché Achat vérifié
C'est vrai qu'on ne lit que du mal de ce livre... Pourquoi ? Qu'a-t-il donc de si méprisable ? On sait qu'Amélie Nothomb écrit vite, voire très vite (mais toujours très bien). Cela se ressent souvent dans ses romans, et c'est un style auquel on s'attache facilement. La richesse habituelle du vocabulaire employé laisse ici sa place à la crudité du thème, des personnages et de leurs propos. Nothomb dénonce, mais n'étant pas elle même spectatrice on lui ôte ce droit ? C'est idiot, mais c'est amusant, c'est précisément ce qu'on interdit à son personnage... Tous ses appels au public entraînent invariablement les réactions opposées à celles attendues. Nothomb nous supplie avec ce roman de prendre conscience de notre folie, de notre cruauté, et on ne lui accorderait ce droit que si elle même consentait à regarder ces horreurs télévisées... Resistons avec elle, éteignez votre télé. On peut rêver.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile  Par Jack Felson le 8 décembre 2006
Format: Broché
... qui forcément, appelle la violence en retour. Il n'est franchement pas étonnant que l'ensemble des médias français - et qu'une grande partie des lecteurs - aient massacré ce livre, vu que ces médias sont en grande partie responsables du déferlement de cette stupide et indécente - mais tellement juteuse! - télé-réalité sur nos écrans, qu'ils sont parmi les premiers complices de ce déferlement et qu'ils en tirent de très confortables bénéfices. Ils ne tiennent pas trop à ce que ça s'arrête, par la faute d'une simple romancière pondeuse de best-sellers, dont la popularité et l'influence sur les masses ne sont plus à démontrer.

Le livre d'Amélie Nothomb est étonnant est gonflé, il est là pour rappeler que toutes ces émissions de "télé-réalité", sans exception, renvoient aux camps d'extermination nazis (le principe est à peu près le même), avec toutefois une différence de taille: les caméras. Ce qui rend ces émissions peut-être encore plus stupides, cruelles et inhumaines que ces camps d'extermination, dont au moins les prisonniers n'étaient pas continuellement observés, et qui n'offraient pas de prime en argent au dernier survivant.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
10 internautes sur 11 ont trouvé ce commentaire utile  Par Johan Rivalland TOP 100 COMMENTATEURS le 19 décembre 2005
Format: Broché Achat vérifié
J’avais lu, chaque année, les romans d’Amélie Nothomb depuis « Hygiène de l’assassin », mais avais fini par me lasser. Je n’avais donc pas acheté les deux derniers.
Sans avoir pris connaissance d’aucune critique, j’ai renoué avec la lecture de l’auteur, à travers ce dernier roman.
J’ai le sentiment d’y avoir retrouvé un esprit fidèle à celui qui prévalait dans les autres : même force de caractère des personnages, même affirmation de leurs convictions et de leur liberté, sans compromission avec la force des événements extérieurs. Incorruptibles jusqu’au bout et ne cherchant pas la reconnaissance à tout prix.
J’ajoute que cette histoire ne me semble pas si invraisemblable que cela, loin de là, quitte à surprendre. J’y ai vu des points communs avec les naumachies et autres jeux du cirques (« du pain et des jeux »), auxquels Amélie Nothomb fait d’ailleurs elle-même référence et dont je lisais justement en parallèle une intéressante évocation au même moment dans l’essai d’Yves Roucaute « Les démagogues de l’Antiquité à nos jours ».
On va ici encore plus loin que le film d’Yves Boisset « Le prix du danger » qui, dans les années 1980, était déjà très fort et avait à l’époque frappé les esprits.
Mais il n’empêche que, malgré les interventions ou débats bien-pensants, les émissions de télé-réalité vont toujours plus loin dans l’excès et que rien ne les empêche de se dérouler… sinon l’audimat.
Pas si invraisemblable, hélas, je répète.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
11 internautes sur 12 ont trouvé ce commentaire utile  Par Fabrice le 2 septembre 2005
Format: Broché
je suis un peu déçu par ce roman qui n'est certainement pas parmi les meilleurs d'Amélie Nothomb.
Malgré tout, cette histoire à le mérite de nous renvoyer une image peu flatteuse du téléspectateur que nous sommes : voyeur fasciné par la souffrance etl'humiliation, prêt à accepter l'inacceptable.
La televion est le média d'une nouvelle forme de barbarie.
A. Nothomb nous révèle notre passivité, pire notre collaboration.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Commentaires client les plus récents


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?