• Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 3 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Actuelles - Ecrits politi... a été ajouté à votre Panier
État: D'occasion: Bon
Commentaire: Amazon - Offres Reconditionnées vous assure la même qualité de service qu'Amazon.fr ainsi que 30 jours de retour.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Actuelles - Ecrits politiques Poche – 21 février 1997

5 étoiles sur 5 1 commentaire client

Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Poche
"Veuillez réessayer"
EUR 8,20
EUR 5,94 EUR 3,39

Romans et littérature

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

  • Actuelles - Ecrits politiques
  • +
  • Chroniques algériennes, 1939-1958
Prix total: EUR 16,40
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Présentation de l'éditeur

«Ce volume résume l'expérience d'un écrivain mêlé pendant quatre ans à la vie publique de son pays. [...]Je crois avoir fait ainsi la part de mes injustices. On verra seulement que j'ai laissé parler en même temps une conviction qui, elle du moins, n'a pas varié. Et, pour finir, j'ai fait aussi la part de la fidélité et de l'espoir. C'est en ne refusant rien de ce qui a été pensé et vécu à cette époque, c'est en faisant l'aveu du doute et de la certitude, en consignant l'erreur qui, en politique, suit la conviction comme son ombre, que ce livre restera fidèle à une expérience qui fut celle de beaucoup de Français et d'Européens.»

Quatrième de couverture

«Ce volume [tome I] résume l'expérience d'un écrivain mêlé pendant quatre ans à la vie publique de son pays. [...]Je crois avoir fait ainsi la part de mes injustices. On verra seulement que j'ai laissé parler en même temps une conviction qui, elle du moins, n'a pas varié. Et, pour finir, j'ai fait aussi la part de la fidélité et de l'espoir. C'est en ne refusant rien de ce qui a été pensé et vécu à cette époque, c'est en faisant l'aveu du doute et de la certitude, en consignant l'erreur qui, en politique, suit la conviction comme son ombre, que ce livre restera fidèle à une expérience qui fut celle de beaucoup de Français et d'Européens.»

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre adresse e-mail ou numéro de téléphone mobile.




Détails sur le produit


En savoir plus sur l'auteur

Albert Camus naît à Mondovi, en Algérie, en 1913. Pendant la seconde guerre mondiale, il intègre un mouvement de résistance à Paris, puis devient rédacteur en chef du journal «Combat» à la Libération. Romancier, dramaturge et essayiste, il signe notamment «L'étranger» (1942) et «La Peste» (1947), et reçoit le prix Nobel de littérature en 1957. Il meurt en 1960 dans un accident de voiture.


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

5.0 étoiles sur 5
5 étoiles
1
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoiles
0
Voir le commentaire client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Format: Poche
Dans ces commentaires, on ne peut plus actuels, Albert Camus nous offre sa vision ‘révolutionnaire’ sur l’organisation du monde, la condition humaine, le rôle des Média (et des journalistes), l’art et l’artiste, la science et les idéologies.

La condition humaine
Comme si bien formulé dans l’introduction, pour Albert Camus ‘le seul rôle véritable de l’homme, né dans un monde absurde, est d’avoir conscience de sa vie, de sa liberté, de sa révolte.’ Le but de cette révolte doit être ‘non le pouvoir, mais la justice, non la politique, mais la morale, non la domination, mais la grandeur.’

L’organisation de la société humaine
Pour Albert Camus, l’ordre idéal des peuples réside dans leur bonheur : ‘Que serait la justice sans la chance de bonheur ? A quoi sert la liberté à la misère ?’
Mais, il n’y a pas de justice sans la révolte ‘pour faire triompher les forces du bien, pour renforcer la dignité humaine et pour vaincre tout ce qui s’oppose á l’amitié : la haine, le mensonge, la ruse, la violence, le sacrifice aveugle des hommes.’
De plus, dans une véritable société humaine internationale, ‘les grandes puissances n’ont pas de droits supérieurs aux petites nations.’ Le fléau de la guerre ‘ne dépendra plus des appétits et des doctrines de tel ou tel Etat.’ Ce qui est absolument nécessaire est une organisation capable de résoudre le problème cardinal de la paix ‘dans un monde où le meurtre est légitime et la vie humaine considérée comme futile’.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 1 sur 1 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?