Amazon rachète votre
article EUR 0,65 en chèque-cadeau.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Ada, ou, L'ardeur Poche – 1 janvier 1997


Voir les 6 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Poche, 1 janvier 1997
EUR 2,16
Poche
"Veuillez réessayer"
EUR 1,43
Cartonné
"Veuillez réessayer"
EUR 18,95

A court d'idées pour Noël ?

Offres spéciales et liens associés


Les clients ayant acheté cet article ont également acheté


Descriptions du produit

Quatrième de couverture

Le château d'Ardis - les Ardeurs et les Arbres d'Ardis - voilà le leitmotiv qui revient en vagues perlées dans Ada, vaste et délicieuse chronique, dont la plus grande partie a pour décor une Amérique à la clarté de rêve - car nos souvenirs d'enfance ne sont-ils pas comparables aux caravelles voguant vers la Vinelande, qu'encerclent indolemment les blancs oiseaux des rêves ? Le protagoniste, héritier de l'une de nos plus illustres et plus opulentes familles, est le Dr Van Veen, fils du baron «Démon» Veen, mémorable personnalité de Reno et de Manhattan. La fin d'une époque extraordinaire coïncide avec la non moins extraordinaire enfance de Van. Il n'est rien dans la littérature mondiale, sauf peut-être les réminiscences du comte Tolstoï, qui puisse le disputer en allégresse pure, innocence arcadienne, avec les chapitres de ce livre qui traitent d'«Ardis». --Ce texte fait référence à l'édition Poche .

Biographie de l'auteur

Né en 1899 à Saint-Pétersbourg, Vladimir Nabokov appartenait à une famille de vieille noblesse russe. Il fit ses études dans une école privée de Saint-Pétersbourg, puis, sa famille ayant fui la Russie communiste en 1919, au Trinity College à Cambridge. Il vécut ensuite en Angleterre, en Allemagne et en France avant d'émigrer aux États-Unis où il se fait naturaliser en 1945. Nabokov a enseigné la littérature dans plusieurs universités américaines et en particulier la littérature russe à l'université de Cornell à partir de 1948. À la fin de sa vie, Nabokov résidait en Suisse où il est mort en juillet 1977. --Ce texte fait référence à l'édition Poche .


Vendez cet article - Prix de rachat jusqu'à EUR 0,65
Vendez Ada, ou, L'ardeur contre un chèque-cadeau d'une valeur pouvant aller jusqu'à EUR 0,65, que vous pourrez ensuite utiliser sur tout le site Amazon.fr. Les valeurs de rachat peuvent varier (voir les critères d'éligibilité des produits). En savoir plus sur notre programme de reprise Amazon Rachète.

Détails sur le produit

  • Poche: 695 pages
  • Editeur : LGF - Livre de Poche (1 janvier 1997)
  • Collection : Livre de poche
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2253033170
  • ISBN-13: 978-2253033172
  • Dimensions du produit: 16,6 x 11 x 3,6 cm
  • Moyenne des commentaires client : 5.0 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (7 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 530.070 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

5.0 étoiles sur 5
5 étoiles
7
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoiles
0
Voir les 7 commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

43 internautes sur 44 ont trouvé ce commentaire utile  Par Un client sur 13 mai 2003
Format: Poche
Ecrit par un monsieur de soixante-dix ans au faite d'une grande carriere d'ecrivain de langue russe puis anglaise, "Ada ou l'ardeur" est l'oeuvre "pour laquelle il aurait aime que l'on se souvienne de lui " (visiblement, il semble que "Lolita" ait largement eclipse le reste de l'oeuvre de Nabokov).
C'est effectivement une chronique familiale, grandiose, insolente, ironique et onirique, en meme temps empreinte d'un fort realisme (mais pas misanthrope au point de donner dans le sordide comme son "Lolita") qui me semble caracteristique de Nabokov. Parallelement au recit est developpee une reflexion pseudo-philosophique sur le temps qui plonge le roman dans une autre dimension et le prive en apparence de contact avec le reel, mais qui en fait ne fait qu'y coller beaucoup plus, par de nombreuses remarques ironiques.
C'est un roman sur l'amour - incestueux, certes, d'une beaute fabuleuse et intouchable, au point d'en etre parfois exasperante.
Le livre est exigeant, tres exigeant (Nabokov ne se lasse pas de fustiger ses contemporains ou moins contemporains (Freud, par exemple) par des references plus ou moins cryptiques), mais d'une construction tres intelligente, sur une trame de fond cotonneuse et de temporalite fluctuante qui rend la beaute de l'histoire encore plus etheree.
Les lecteurs francophones seront satisfaits d'apprendre que la traduction a ete revue par l'auteur (d'education trilingue - franco-anglo-russe), ce qui n'est pas une mince affaire lorsqu'il s'agit de transcrire les innombrables neologismes (sous pretexte d'alliterations, de jeux trilinguistiques ou de sarcasmes a peine deguises) dont il fait usage (egalement recurrent chez lui).
Un grand livre, sans aucun doute mon prefere de Nabokov. Une tres belle histoire dont les details sont rendus parfois moins accessibles par l'exigence d'un auteur d'un autre monde (le sien : celui du plurilinguisme, de l'entomologie et de la botanique entre autres).
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
18 internautes sur 19 ont trouvé ce commentaire utile  Par G. Ariane sur 10 juillet 2003
Format: Poche
Un livre peut-être difficile d'accès - mieux vaut déjà connaitre l'univers littéraire de Nabokov pour ne pas être rebuté - mais tellement jouissif lorsqu'on arrive à entrer dedans, se laisser prendre aux jeux de Nabokov ... pluralité des histoires, des temps, des langues, magie de l'histoire d'amour, magie de la structure romanesque de Nabokov.
Un livre à lire et relire.
Sans conteste possible sa meilleure oeuvre.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
6 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile  Par charles94 sur 18 janvier 2010
Format: Poche
Incroyable, foisonnant, charnu, charnel, énervant, inlâchable, inoubliable... la quintessence de nabokov, le plus pur des romans russes... écrit en anglais.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile  Par arzak sur 22 avril 2012
Format: Poche Achat vérifié
Nabokov dans toute sa splendeur! Un livre envoutant une fois passé les premiers chapitres quelques peu "broussailleux"... A lire absolument!
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?