ou
Identifiez-vous pour activer la commande 1-Click.
ou
en essayant gratuitement Amazon Premium pendant 30 jours. Votre inscription aura lieu lors du passage de la commande. En savoir plus.
Plus de choix
Vous l'avez déjà ? Vendez votre exemplaire ici
Désolé, cet article n'est pas disponible en
Image non disponible pour la
couleur :
Image non disponible

 
Dites-le à l'éditeur :
J'aimerais lire ce livre sur Kindle !

Vous n'avez pas encore de Kindle ? Achetez-le ici ou téléchargez une application de lecture gratuite.

Adieu, mon unique [Broché]

Antoine Audouard
4.5 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (2 commentaires client)
Prix conseillé : EUR 18,60
Prix : EUR 17,67 LIVRAISON GRATUITE En savoir plus.
Économisez : EUR 0,93 (5%)
o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o
Il ne reste plus que 2 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Voulez-vous le faire livrer le mercredi 23 avril ? Choisissez la livraison en 1 jour ouvré sur votre bon de commande. En savoir plus.

Formats

Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Broché EUR 17,67  
Poche EUR 8,46  

Vous cherchez un livre ?

Tous nos livres
Retrouvez nos meilleures ventes Livres à -5% et livrées gratuitement.

Offres spéciales et liens associés


Les clients ayant consulté cet article ont également regardé


Descriptions du produit

Amazon.fr

Le philosophe et théologien Abélard est déjà célèbre lorsqu'il rencontre Héloïse, jeune fille singulièrement intelligente et cultivée. Ses propos audacieux, libres de tout dogmatisme, attirent de toutes parts une foule de clercs, et cristallisent les passions et les haines. Le prestige de cet homme adulé et craint incite le chanoine Fulbert à le choisir comme professeur particulier de sa nièce Héloïse ; mais il est alors loin de se douter que l'échange de savoirs va être réciproque. Ensemble, le professeur et l'élève découvrent l'amour, un amour irrépressible et insatiable, dont la fulgurance est brisée nette par la vengeance cruelle d'un Fulbert humilié, qui décide d'ordonner la castration d'Abélard. De ce terrible supplice naît une dissonance entre les amants : tandis que lui fait acte de repentance et se tourne vers la religion, elle, au contraire, demeure fidèle à son coeur, y compris lorsqu'elle est nommée abbesse au Paraclet.

Antoine Audouard choisit de faire raconter ces amours devenus légendaires par Guillaume d'Oxford, disciple loyal d'Abélard et amoureux silencieux d'Héloïse. À travers son regard, nous nous trouvons plongés dans l'ambiance de cette France du XIIe siècle, loin des clichés sur l'obscurantisme du Moyen Âge. Le silence des retraites alterne avec les rumeurs d'un Paris en constante évolution. Un cri pourtant domine : celui d'Héloïse, amoureuse moderne qui assume son désir jusqu'au bout. --Nathalie Gouiffès

Revue de presse

"Vain dans sa superbe, faible dans sa puissance, ridicule, magnifique, courageux, lâche, insupportable, généreux, bête à pleurer, maître des mots mais si peu maître de lui-même." Telle est la description qu'Antoine Audouard fait d'Abélard, théologien et philosophe controversé du XIIe siècle.
Mais si le nom d'Abélard est venu jusqu'à nous, ce n'est pas tant pour son talent d'orateur ou de penseur, que pour son histoire d'amour passionnée avec la belle Héloïse. Histoire qui se termina tragiquement : l'amant fut émasculé par l'oncle Chanoine de la pécheresse. On considère communément que l'histoire d'Héloïse et Abélard est sublime. C'est certainement la raison pour laquelle la lecture de ce roman provoque un certain malaise, car l'auteur effectue pour sa part une dichotomie stricte entre la passion intellectuelle et la passion charnelle. Arrive alors l'instant où, du fait de la castration, l'étreinte physique n'étant plus de mise entre les deux époux, l'auteur s'autorise à laisser émerger une certaine complicité intellectuelle… Audouard ne fait d'Héloïse qu'une poupée ravissante, objet sexuel d'un Abélard devenu soudainement lubrique au point d'en oublier sa charge. Elle-même, devenue religieuse, continuera inlassablement à rechercher l'étreinte de son bel amant.
Au grand dam de la légende, l'image d'Héloïse s'en trouve réduite. Elle n'est ni femme forte, ni érudite. Ses échanges avec Abélard semblent se limiter à des contacts charnels. "Je voulais seulement t'aimer et être à toi - et même faire tout ce que tu voulais n'a pas suffi. Quel amour plus grand te faut-il, mon amour ? Un amour qui fasse de moi plus que la femme d'Auguste - ta servante, ta putain…" lui dit-elle lorsqu'il décide de l'envoyer dans un couvent et de renoncer à elle. Certains historiens semblent préférer une autre version de l'éloignement d'Héloïse : elle-même aurait décidé de se cloîtrer. Mais après tout, peu importe, Adieu mon unique est un roman. C'est écrit sur la couverture...--Laure de Montalembert-- -- Urbuz.com

Détails sur le produit

  • Broché: 400 pages
  • Editeur : Gallimard; Édition : Gallimard (25 août 2000)
  • Collection : Blanche
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 207075877X
  • ISBN-13: 978-2070758777
  • Dimensions du produit: 20,4 x 14 x 2,6 cm
  • Moyenne des commentaires client : 4.5 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (2 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 526.171 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Vendre une version numérique de ce livre dans la boutique Kindle.

Si vous êtes un éditeur ou un auteur et que vous disposez des droits numériques sur un livre, vous pouvez vendre la version numérique du livre dans notre boutique Kindle. En savoir plus

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Commentaires en ligne 

3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoiles
0
4.5 étoiles sur 5
4.5 étoiles sur 5
Commentaires client les plus utiles
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Une belle vision romancée d'Abelard et Héloïse. 12 avril 2013
Par Cetalir TOP 100 COMMENTATEURS
Publié en 2000, ce long roman, très documenté, s’inscrit dans la tradition des romans historiques. « Adieu, mon unique » sont les dernières paroles prononcées par Pierre Abelard au moment de sa mort, séparé depuis des années de son épouse la belle Héloïse, pour des raisons profondément politiques.

P. Audouard entreprend donc de nous conter, à sa manière, en s’appuyant sur de nombreuses références historiques, l’histoire tourmenté de ces deux amants impossibles qui combinaient celui qui se considérait alors, car il était fort imbu de lui-même, ce qui a causé sa perte, comme le plus grand philosophe du monde et l’inventeur de la théologie, et celle qui fut son élève brillante et amoureuse passionnée au point de tout supporter, même l’insupportable !

Alors, évidemment, Audouard emprunte un parti-pris pour nous conter cette histoire romanesque, condensée des tensions de pouvoir qui secouait la France et l’Europe de ce début du XII ème siècle. Celui de dépeindre un Abelard tourmenté, un être déchiré entre la conviction de la justesse de ses pensées qui refondaient le Christianisme en partie, la soif de pouvoir gagné de haute lutte en s’adjoignant la protection du Chancelier du roi ce qui le préservait jusqu’à un certain point d’attaques politiques et la violente passion qui le saisit lorsqu’il fait la connaissance d’Héloise.
Lire la suite ›
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
6 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un livre à lire sans modération 13 avril 2001
Par Un client
Format:Broché
Adieu mon unique est un roman magnifique: il ne faut pas hésiter une seule seconde à plonger dans ce monde froid et austère, au milieu de figures monacales plus impressionnantes les unes que les autres, des êtres à la fois aveuglés par leur amour pour Dieu et déchirés par leur désir d'homme. L'amour d'Héloïse et Abélard est brûlant, merveilleux, dérangeant: il est unique...
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
Rechercher des commentaires
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit
ARRAY(0xa4617b94)

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?