undrgrnd Cliquez ici KDPContest nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici

Commentaires client

4,3 sur 5 étoiles3
4,3 sur 5 étoiles
5 étoiles
1
4 étoiles
2
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

J'ai beaucoup aimé les premiers 4/5 de ce livre et je pensais vraiment le doté de 4 à 5 étoiles. Hélas, la fin m'a beaucoup gênée, non pas dans son dénouement, mais dans sa forme, et j'ai retiré, à regret, une 1/2 étoile et peut-être même une pleine...

"Agent to the stars" m'est apparu comme une comédie délicieusement burlesque, avec de brillantes incursions dans l'absurde, sous un prétexte de Science Fiction, tellement cousu de fil invisible que cela ne m'a aucunement troublée.
Attention tout de même, les amateurs de rigueur scientifique dans leurs lectures "SF" risquent d'être plus que déçus : ils doivent passer leur chemin, ou mieux, oublier que l'extra-terrestre est un cube de gelée qui parle (comment ?!) et qu'il est aussi un as des voyages intergalactiques grâce à des technologies absolument pas du tout évoquées (exprès), et profiter du spectacle.

L'histoire, très drôle et très enlevée, est celle de Tom, jeune agent de stars à Hollywood (stars parfois montantes, parfois descendantes, parfois bien pâlottes) qui se voit pourvu sans préavis d'un client extra-terrestre, très au fait de la culture humaine (il a regardé beaucoup de films, of course), mais qui craint que son aspect physique ne répugne l'humanité, sans parler de son langage corporel fortement nauséabond !
Tom a pour mission impossible de trouver un truc pour faire accepter ces amis venus de l'espace (ces E.T sont en effet pacifiques et très très cools) ; la solution, plutôt inattendue, est amenée de quiproquos en malentendus, avec un peu de romance à la Agatha Christie au passage.
Les personnages sont sympathiques et bien tournés, la lecture a été un vrai plaisir... jusqu'à la fin.

Le happy ending est vraiment trop happy (oui, même pour moi, c'est dire), on sombre parfois même dans le mièvre. La forme choisie pour l'épilogue (des coupures de journaux) m'a paru peu élégante, trop lourde.
Et surtout, l'envie subite de sérieux, dans un élan moralisateur, m'a semblé tout à fait incongrue. On peut, c'est vrai, faire rire en poursuivant des sujets graves en filigrane (Terry Pratchett, par exemple) et c'est même recommandé (à mon avis). Mais c'est un art délicat, qui demande de la subtilité et surtout de la continuité.
Le récit est amusant, léger et sans prétention, puis sombre brusquement dans un mélange peu convaincant de réflexion profonde (la déportation des juifs) et de : "Je vois la vie en rose".

L'auteur a voulu mélanger les styles, mais je crois qu'il n'aurait pas dû vouloir le beurre et l'argent du beurre...

Malgré tout, la plus grande partie de ce livre est une réussite, d'où mes 4 *.
Je le relierai certainement un jour, et je vais également m'empresser de l'acheter en français pour la famille. Il est si rare de trouver un livre léger, drôle et de qualité, qu'il serait vraiment dommage de s'en priver sur le prétexte d'un dérapage final (qui d'ailleurs, ne gênera sans doute pas la plupart des lecteurs).
44 commentaires|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 16 septembre 2013
Sur des prémisses à mourir de rire avant d'avoir eu le temps d'atteindre la caisse de la librairie, et pourtant parfaitement logiques, Scalzi nous offre un grand numéro, avec ses personnages attachants alors que pas bien profonds, son humour décapant, et un traitement qui sait devenir honnêtement émouvant.
L'astuce qui lui fait traiter une période charnière, entre deux pics d'émotion, par le biais de secs articles de presse, est très maligne et fait brillamment ressortir les séquences qui l'encadrent.
Certains ont été choqués par la place de la Shoah dans cet ouvrage. Au contraire, traitée avec un infini respect, elle contrebalance la légèreté du traitement de la rencontre des deux espèces.
Au delà de la lecture légère, Scalzi livre là un autre plaidoyer pour la tolérance, la compassion et la fraternité.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 28 avril 2016
The most impressive about this novel is that is some kind of "try", written only by the author to determine if he was capable of. From my point of view, he obviously is. I like the characters, the idea, the way the story goes - I read some of the comment that doesn't like the end, and well, I do. I think the point is very well taken and a brilliant idea. Scalzi have a lot of imagination and empathy for its characters and a very enjoyable humor. Read it, it 's fun !
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus