EUR 15,54 + EUR 2,49 Livraison
En stock. Vendu par METAMZCI
Quantité :1

Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon

Image indisponible

Image non disponible pour la
couleur :
  • Désolé, cet article n'est pas disponible en
  • Image non disponible
      

Agent orange Import


Prix : EUR 15,54
Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 5 exemplaire(s) en stock.
Expédié et vendu par METAMZCI.
5 d'occasion à partir de EUR 11,89

Vous cherchez un CD ou Vinyle ?

CD à petits prix et en promotion
Retrouvez nos promotions et CD à petits prix.

Offres spéciales et liens associés


Page Artiste Sodom

Discographie

Image de l'album de Sodom

Photos

Image de Sodom
Visitez la Page Artiste Sodom
40 albums, Photos, discussions, et plus.

Produits fréquemment achetés ensemble

Agent orange + In the Sign of Evil/Obsessed by Cruelty + Persecution Mania
Prix pour les trois: EUR 40,50

Ces articles sont vendus et expédiés par des vendeurs différents.

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Les clients ayant acheté cet article ont également acheté


Détails sur le produit

  • CD (25 mars 2011)
  • Nombre de disques: 1
  • Format : Import
  • Label: Spv
  • ASIN : B0000073XZ
  • Autres versions : CD
  • Moyenne des commentaires client : 4.8 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (4 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 65.853 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


 
1. Disque 1 piste 1
2. Disque 1 piste 2
3. Disque 1 piste 3
4. Disque 1 piste 4
5. Disque 1 piste 5
6. Disque 1 piste 6
7. Disque 1 piste 7
8. Disque 1 piste 8
9. Disque 1 piste 9

Descriptions du produit

Descriptions du produit

AGENT ORANGE

Amazon.fr

On ne pourra pas accuser Sodom de tromperie sur la marchandise : le nom du groupe et les pseudos de ses membres (à commencer par celui de son leader, Tom Angelripper) ne respirent en effet nullement la subtilité et le raffinement. Au départ, Sodom était d'ailleurs le remède miracle vers lequel se tournaient tous ceux qui trouvaient Kreator trop… euh, "intellectuel" – c'est dire à quel point Sodom était bourrin ! Persecution Mania, le deuxième LP (In The Sign Of Evil n'étant qu'un mini-LP), profita cependant de l'arrivée du nouveau guitariste, Frank Blackfire, pour corriger un peu le tir, et Agent Orange, le quatrième album (le double live Mortal Way Of Live s'étant glissé entre les deux), acheva la manoeuvre. En 1989, le thrash allemand avait la cote et la qualité de ce disque, agrémenté d'une reprise du "Don't Walk Away" de Tank (on en aurait préféré une de "Shellshock"), fera le reste. Plus fin que d'habitude, Sodom acceptait de ralentir le tempo et de s'y maintenir sur quelques morceaux au lieu de foncer dans le brouillard avec son Panzer. Malheureusement, Sodom ne saura pas continuer à évoluer avec son époque et entamera alors son inexorable déclin. --Hervé SK Guégano

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.8 étoiles sur 5
5 étoiles
3
4 étoiles
1
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoiles
0
Voir les 4 commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par orion TOP 100 COMMENTATEURS sur 23 janvier 2012
Format: CD
Sodom est l'un des fleurons du Thrash germanique aux côtés de Kreator et Destruction (le big three allemand, en quelque sorte !)
Le trio a commencé sa carrière en 1985 avec un EP devenu très rapidement culte, In Sign Of Evil que beaucoup considèrent comme un des albums fondateurs du Black Metal, au même titre que les premiers Venom et Hellhammer.
Puis, avec "Persecution Mania" (1987), le groupe se tourne vers le Thrash. Sodom propose alors une musique plus réfléchie, mieux construite et aussi plus technique. Le nouveau guitariste, Frank "Blackfire" Gosdzik n'est pas étranger à ce changement de direction car il possède une technique que n'avaient pas ses prédécesseurs.

Et en 1989, voici donc son successeur, "Agent Orange" (nom provenant d'un joyeux produit balancé par les américains sur la gueule des vietnamiens), le joyau de Sodom et l'album de Thrash allemand le plus vendu à ce jour.
Il faut dire que c'est du solide. Les deux premiers morceaux, "Agent Orange" et "Tired and Red" sont de vraies petites bombes et valent à elles seules l'achat de cet album. A l'image de la pochette, ça mitraille ! Ca speede, les solos sont travaillés et Tom Angelripper (basse, chant) éructe comme un damné. Mais ce n'est pas tout, on ose le break acoustique en plein milieu du morceau Tired and Red avant de repartir de plus belle sur une rythmique plus lourde mais qui reste hyper puissante.
Les tempos bien lourd, puisqu'on en parle, ils dominent sur le morceau "Remember the Fallen".
En fait, ce "Agent Orange" est un album bien varié.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par Vincent VZT VOIX VINE sur 8 mai 2011
Format: CD
sodom pratique le thrash à l'allemande, comprendre sans finesse, et pourtant, avec cet album le groupe se permet quelques ralentissements et en livrant quelques mid-tempo bien senti, fait mouche. il faut dire que sodom, en bon stakhanoviste, n'hésite pas à remplir ses albums ras la gueule. et là, nos allemands se concentrent sur 9 titres, et réussi le tour de force de ne publier que de bons morceaux.
quelle belle réussite que de sortir un album excellent de bout en bout, qui ne lasse pas car sans temps mort. le thème des paroles tourne autour de la guerre (l'agent orange était un défoliant balancé par les américains sur la jungle vietnamienne pour la détruire et empêcher les viets de se cacher, au risque de contaminer population locale et g.i.'s!).
sodom ne fait pas l'apologie de la guerre, au contraire, comme écit à l'int"rieur du livret: "this album is dedicated to all people-soldiers and civilians-who died by senseless aggressions of wars all over the world". si on lit bien les paroles, ça n'est pas une incitation à faire la guerre, mais porte plutôt à réfléchir sur les atrocités commises...
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile  Par north esa sur 31 mai 2011
Format: CD
Je ne vais pas m'étaler, tout a été plus ou moins dit sur cet album ! Par contre, oui, c'est un des meilleurs Sodom, mais Sodom est Sodom, c'est du thrash brutal, LE groupe de thrash le plus bourrin qui existe, le seul valable dans cette branche en tout cas! Donc, il faut arrêter de comparer Sodom à d'autres groupes comme Kreator , Tankard, Protector ou Destruction ... Chaque groupe est unique en son genre, inutile donc de faire des comparaisons !
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
6 internautes sur 10 ont trouvé ce commentaire utile  Par Client d'Amazon sur 6 mars 2003
Format: CD
Sodom a deja sorti a l'epoque un mini et deux albums (In the sign of evil, Obsessed by cruelty, Persecution Mania, tous indispensables),et a rapidement su se forger un style inimitable.Avec l'album precedent, et l'apport d'un guitariste (Blackfire, bonjour le pseudo!) sachant enfin faire la difference entre une suite de notes hysteriques et un vrai solo, sodom a enfin reussi a se debarrasser de l'etiquette de "Plus mauvais groupe du monde" (avant l'arrivée de Wehrmacht), et propose enfin un thrash solide, debarrassé de toute imagerie black de pacotille."Agent Orange", n'est bien sur pas l'oeuvre d'enfants de choeurs, il reste dans la lignée du Thrash Allemand des années 85/89, plus maitrisé que Tankard, mais un poil au dessous de Kreator.En tous cas, un des meilleurs Sodom, bien plus recommendable que le reste de leur discographie.Seule faute de gout, qui m'empeche de lui accorder sa 5eme etoile, l'ignominie "Remember the fallen", digne des plus mauvais jours de Running Wild!
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?