undrgrnd Cliquez ici ValentinB nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Soldes Cliquez ici Acheter Fire Acheter Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Montres soldes Bijoux Soldes
Ou
Version MP3 incluse GRATUITEMENT

Plus d'options
Aion (Remastered)
 
Agrandissez cette image
 

Aion (Remastered)

2 juin 2008 | Format : MP3

EUR 9,99 (TVA incluse le cas échéant)
Commandez l'album CD à EUR 9,99 et obtenez gratuitement la version MP3.
L'album CD est vendu et expédié par Amazon EU Sàrl . Veuillez consulter les Conditions générales sur les coûts en cas d'annulation de commande. Ne s'applique pas aux commandes de cadeaux. Commandez pour sauvegarder la version numérique de cet album dans votre bibliothèque Amazon Music.

Applications Amazon Music

Applications Amazon Music
Titre
Durée
Popularité  
30
1
1:38
30
2
2:34
30
3
0:53
30
4
3:45
30
5
6:03
30
6
5:16
30
7
2:06
30
8
4:56
30
9
1:24
30
10
3:23
30
11
1:18
30
12
2:49
Votre compte Amazon Music n'est actuellement associé à aucun pays. Pour profiter de la musique Premium, allez sur votre Bibliothèque musicale et transférez votre compte à Amazon.fr (FR).
  

Détails sur le produit

Commentaires en ligne

4.8 étoiles sur 5
5 étoiles
5
4 étoiles
1
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoiles
0
Voir les 6 commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Format: CD
Ce disque se situe dans la lignée du précédent (The Serpent's egg) tout en élargissant encore un peu l'horizon. A côté des morceaux purement vocaux où Lisa prouve qu'elle a atteint la pleine possession de sa voix ('The arrival and the reunion' ou 'As the bell rings..'), on trouve des danses du Moyen-Age (Saltarello), des chants moyen-âgeux qui bifurquent soudainement vers des vocalises arabisantes ('Song of the Sibyl'), et des petites vignettes instrumentales ('Garden of Zephirus',..). On y trouve même un morceau où le groupe s'essaie à une forme d'écriture atonale qui fait un peu penser au compositeur Ligeti. 'Black Sun' est un morceau un peu à part puisqu'il semble revenir à la première période de Dead Can Dance, par un esprit plus rock.
Aion représente pour moi un des sommets de la carrière de Dead Can Dance, le moment où les personnalités musicales de Lisa Gerrard et Brendan Perry se sont mariées avec le plus de bonheur. C'est le disque que je recommande toujours en premier lieu à ceux qui ne connaissent pas le groupe.
Remarque sur ce commentaire 12 sur 12 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD
« Aion » est une vraie merveille de musique acoustique ancienne qui aurait certainement été jouée dans les monastères et les campagnes dévotes de France et d'Espagne dans les deux siècles précédant la Renaissance. Comme d'habitude, Lisa Gerrard est immense et sa voix habite littéralement cette œuvre. Elle est même l'instrument principal de cet album, les autres étant là comme ornements et couleurs. « The song of the sibyl » possède une aura mystique menant à la contemplation, et de son côté, Brendan Perry nous transporte avec un « Fortune presents gifts... » très aérien. « Black sun » par son côté dark-wave (réminiscences de leurs débuts) et « Radharc » par ses sonorités arabes sortent un peu du lot, mais ce dernier nous laissent entrevoir le sublime intérieur du labyrinthe.
Remarque sur ce commentaire 7 sur 7 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par STEFAN COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEURTOP 50 COMMENTATEURS le 15 avril 2015
Format: CD
Aion est le 5ème album du duo australien, l'antithèse d'AC/DC pourtant !, Dead Can Dance. Pas une révélation, pas même une confirmation, c'est une œuvre d'impressionnante qualité par des gens qui ne nous avaient pas habitués à moins, la routine dans l'excellence, en somme.
Mais la routine selon Dead Can Dance, c'est un mouvement perpétuel autour de plusieurs univers, l'un prenant le pas sur l'autre ou l'autre revenant au devant de l'un, une valse douce qui participe à l'invention de l'œuvre. Or donc, Aion est le plus fermement médiévaliste de leur discographie, un opus, avec un détail de Bosch pour pochette, où le duo explore les possibles de leur volonté d'un retour vers le passé. L'écrin, en l'occurrence, sied particulièrement à la voix de Lisa Gerrard qui n'a jamais été aussi vibrante, aussi puissamment émouvante qu'ici. Brendan Perry, de son côté, fournit la partie mâle, et basse !, qui complémente, et complimente, la grâce elfique de Lisa ou s'impose d'elle même comme facilement adaptable en toutes circonstances et donc également présentement. Les compositions, 2 adaptations de thèmes traditionnels et 10 originaux, bien construits et arrangé par la paire meneuse, et richement mais subtilement orné de cordes, de nappes organiques de synthétiseurs et même de cornemuse, dessinent un panorama ancien, un voyage hors de notre temps, dans lequel le rêveur n'aura de cesse de replonger.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 1 sur 1 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Rechercher des articles similaires par rubrique