• Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 4 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Albert Cohen : Belle du S... a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,99 (livraison)
D'occasion: Très bon | Détails
Vendu par theatrum-mundi
État: D'occasion: Très bon
Commentaire: PL Edition de 1986. Relié. Attention il n'y a pas d'emboîtage carton.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Albert Cohen : Belle du Seigneur Cuir/luxe – 13 octobre 1986


Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Cuir/luxe
"Veuillez réessayer"
EUR 53,00
EUR 50,00 EUR 30,00

Notre boutique La Pléiade

Notre boutique La Pléiade
Retrouvez des éditions de référence des plus grandes œuvres du patrimoine littéraire et philosophique français et étranger, imprimées sur papier bible et reliées sous couverture pleine peau dorée à l'or fin, dans notre boutique dédiée.
EUR 53,00 Livraison à EUR 0,01. Il ne reste plus que 4 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement). Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Albert Cohen : Belle du Seigneur + Albert Cohen : Oeuvres
Prix pour les deux : EUR 114,00

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Amazon.fr

"Du joli, la passion dite amour. Si pas de jalousie, ennui. Si jalousie, enfer bestial. Elle une esclave et lui une brute. Ignobles romanciers, bande de menteurs qui embellissaient la passion, en donnant l'envie aux idiotes et aux idiots." Albert Cohen n'embellit pas la passion mais l'analyse avec une lucidité sans pareille. Des amours entre Ariane et Solal dans la Genève du début du siècle, il n'élude aucun aspect, ni la marche triomphale de la passion, ni les affres de la jalousie, ni la brutalité d'une relation plutôt sadique mais son roman demeure une des histoires d'amour mythiques de la littérature. Brossant au passage un tableau féroce du milieu des fonctionnaires internationaux où il a lui-même fait toute sa carrière, mêlant un foisonnement de récits secondaires à l'intrigue principale et passant avec une maîtrise consommée du lyrisme le plus échevelé au constat le plus froid, Albert Cohen donne avec Belle du Seigneur non seulement son oeuvre maîtresse mais un des plus beaux romans du XXe siècle. --Gérard Meudal


Détails sur le produit

  • Cuir/luxe: 1034 pages
  • Editeur : Gallimard (13 octobre 1986)
  • Collection : Bibliothèque de la Pléiade
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2070111059
  • ISBN-13: 978-2070111053
  • Dimensions du produit: 18 x 11,4 x 3,1 cm
  • Moyenne des commentaires client : 4.8 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (10 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 31.845 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.8 étoiles sur 5
5 étoiles
9
4 étoiles
0
3 étoiles
1
2 étoiles
0
1 étoiles
0
Voir les 10 commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile  Par Axelle Pepper le 13 janvier 2013
Format: Cuir/luxe
Nous parlons souvent de chef d'oeuvre pour un livre qui nous a touchés, bouleversés, animés. Dans le cas de Belle du Seigneur, une telle dithyrambe, pour une fois, se justifie pleinement. Tout y est juste, enlevé, parfait. Pourtant, l'action de ce roman de 1000 pages en format Pléiade pourrait se résumer en une simple phrase. Mais Albert Cohen amène sa narration dans des sphères insoupçonnées de beauté où nous ne pouvons que régulièrement replonger pour y saisir des nuances nous ayant échappées.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
17 internautes sur 24 ont trouvé ce commentaire utile  Par Audrey P le 1 février 2002
Format: Cuir/luxe
Roman sur l'amour, mais pas roman d'amour: le cynisme du SSG, le caractère superficiel d'Ariane, sans oublier la stupidité et l'étroitesse de l'environnement famillial (Mme Deume)et conjugal (Adrien)... tout les personnages manquent cruellement, à leur manière, d'émotions vraies, de sentiments désintéréssé et de naturel. Empêtrés dans leur paraitre,prisonniers de l'image, ils gardent en eux leurs pensées intimes (à part peut-être Solal lors de sa première soirée avec Ariane, mais ce discours est volontaire, prémédité, intentionnel, tout comme le jeu du déguisement en Juif édentté). Certe, il y a certains passages sur l'amour, qui correspondent plus à des tableaux, à des descriptions, qui sont,en effet, ceux de l'amour. Mais en réalité, le lecteur doit vivre ces scénes à la lumière du discours de Solal, qui décrit avec un réalisme cru les relations entre hommes et les femmes; cette scéne doit, à mon avis, être le fil d'Ariane (sans jeux de mots douteux)du roman, le clef qui permet de comprendre les intentions vraies de l'auteur.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
6 internautes sur 9 ont trouvé ce commentaire utile  Par Passion Opéra TOP 1000 COMMENTATEURS le 13 février 2011
Format: Cuir/luxe
J'ai lu ce roman plusieurs fois, et à chaque fois le plaisir est le même, de lire cette extraordinaire histoire d'amour entre ces deux êtres si beaux, si intelligents, si riches,si exigeants, si puissants, si surhumains, Ariane et Solal, l'archétype des amoureux absolus. Cet amour est décrit de la manière la plus poétique qui soit, dans l'exigence, l'absolu, la perfection recherchée, l'étincelle, le feu de l'amour, la beauté physique, la finesse,l'élégance du don d'amour, la passion.

Cet amour est décrit parallèlement de la manière la plus prosaïque possible, tous les détails matériels, les pensées mesquines, pratiques, le mari, les dîners, la politique, le bureau, le chef,l'administration internationale, l'argent, les chevaux, les robes, le luxe,l'ambition, les voyages, les intrigues de couloirs, l'adultère, le ménage, le ronflement, les tue l'amour, et j'en passe.

Le tout dans une langue française magnifique d'élégance, de connaissance des codes, des rites, de la place de chacun dans un dîner, dans une salle,le rang, les préséances,l'avancement au mérite et autrement,et le tout s'enchevêtre magnifiquement comme dans une tragédie antique, comment garder l'amour intact, comment arrêter le temps qui passe, comment garder sa liberté et vivre un amour réel, comment vivre son argent sans culpabilité et avec générosité,comment reconcilier la passion et le quotidien, comment réconcilier l'absolu de l'amour et la vieillesse, le quotidien ?
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
11 internautes sur 16 ont trouvé ce commentaire utile  Par Pommeray le 6 novembre 2000
Format: Cuir/luxe
"Celui qui n'a pas vu le palais des papes en Avignon n'a rien vu". Celui qui n'a pas lu "Belle du Seigneur" n'a rien lu! Je sais que ma critique ne fera pas l'unanimité, car on déteste parfois "Belle du Seigneur", mais la haine n'est pas loin de l'amour! C'est beau, c'est drole, c'est aussi desespérant et désespéré, et moi, à aucun moment je ne me suis lassée des bains d'Ariane! En écrivant ce commentaire, je me rends compte que ca fait longtemps que je ne l'ai pas relu. J'y vais de ce pas.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
6 internautes sur 10 ont trouvé ce commentaire utile  Par auré le 18 novembre 2001
Format: Cuir/luxe
De "toute beauté" .Magique. On s'identifie aux personnages, on les aime, les déteste, on vit. Et quand arrive la fin, comme pour les autres chefs d'oeuvre, on est désemparé que ce soit déjà fini et on cherche à se procurer tous les autres textes que Cohen a pu écrire. Merci à lui pour tout ça et pour son humour fa-bu-leux!!
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?