Ajoutez à votre liste d'envies
Alchemy: Dire Straits Live (Remastered)
 
Agrandissez cette image
 

Alchemy: Dire Straits Live (Remastered)

3 juillet 2000 | Format : MP3

EUR 10,99 (TVA incluse le cas échéant)
Également disponible en format CD
Titre
Durée
Popularité  
30
1
13:00
30
2
5:45
30
3
8:15
30
4
3:27
30
5
7:35
30
6
10:54
Disc 2
30
1
4:49
30
2
14:17
30
3
13:37
30
4
6:01
30
5
6:05

Les clients ayant acheté cet article ont également acheté


Détails sur le produit

  • Date de sortie d'origine : 3 juillet 2000
  • Date de sortie: 3 juin 1996
  • Nombre de disques: 2
  • Label: Universal Music Division Mercury Records
  • Copyright: (C) 1984 Mercury Records Limited
  • Métadonnées requises par les maisons de disque: les métadonnées des fichiers musicaux contiennent un identifiant unique d’achat. En savoir plus.
  • Durée totale: 1:33:45
  • Genres:
  • ASIN: B0025B98YQ
  • Moyenne des commentaires client : 4.4 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (16 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 5.997 en Albums MP3 (Voir les 100 premiers en Albums MP3)

Commentaires en ligne 

4.4 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

6 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile  Par Alphamazon sur 21 janvier 2010
Format: CD
Ce live est une véritable tuerie. Un monument du rock et de la guitare électrique. D'une beauté à rendre fou.

Si vous ne le possédez pas encore, si vous n'en avez jamais entendu parler, courez l'acheter sans perdre une minute! Pour moi, ce live est un indispensable. Aimer la musique, le rock, ou la guitare électrique, sans posséder ou connaître cet album, c'est presque impardonnable.

Le jeu de Mark Knopfler atteint ici d'incroyables sommets de virtuosité, et le groupe dans son ensemble parvient à la perfection. C'est un live, mais tout est méchamment en place, parfait. L'énergie est là, débordante, la conviction du jeu et du chant de Knopfler est entière, sa voix a rarement été aussi parfaite.

Live qui contient des versions très enrichies, souvent très au-dessus des versions album (même si cela peut être difficile à croire quand on connaît déjà la beauté des versions album). Je pense en particulier à l'époustoufflant "Sultans of Swing" qui dure ici 11min, avec un fantastique solo final d'environ 5min, alors que la version album ne fait que 5:49 en tout. Même genre de choses pour "Tunnel of Love" et "Once upon a time in the west". Et la différence ne se trouve pas que dans les solos finaux, elle se trouve aussi beaucoup dans tout le jeu, enrichi à tous les niveaux.

"Romeo and Juliet" prend beaucoup de force dans ce live, et Telegraph Road, déjà sublime dans l'album "Love Over Gold", a eu le temps de vivre et d'évoluer depuis la sortie de cet album, pour atteindre la perfection dans ce live.
Lire la suite ›
1 commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile  Par neydavout sur 23 janvier 2009
Format: CD
Alchemy c'est l'enregistrement public ou le jeu de Mark donne toute son ampleur! çà restera pour moi le meilleur album de Dire Straits, je l'ai découvert sur une vieille cassette audio enregistrée à l'âge de 13 ans et depuis les sons épiques et fluides des solos de la Fender ne m'ont pas quittés sublimés par la pureté de l'enregistrement sur CD!
que dire de plus.. les solos ravageurs de Tunnel of Love, Telegraph Road, ou le final de Sultans of swing, sans oublier l'intro tout en douceur de Once upon a time et le final mélodieux et enivrant de Going Home.. allez fans de tout âge.. faites vous plaisir.. vous ne le regretterez et ne l'oublierez pas pour très très très ... très longtemps!!
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile  Par Francois Dessay sur 15 février 2009
Format: CD
Un des premiers CD que j'ai acheté...et je l'écoute toujours de temps en temps. Surtout le dernier morceau qui accompagne le très bon film "local hero". Assurément à mettre dans le top 10 des disques live, avec par exemple le Get Your Ya Ya's Out des Stones ou le Made in Japan de Deep Purple. A moins que vous ne préfériez le Confessions Publiques de Bashung ou le Guarda y Passa de Stephane Eicher.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
10 internautes sur 12 ont trouvé ce commentaire utile  Par Luc B. TOP 500 COMMENTATEURS sur 2 octobre 2007
Format: CD
Le commentaire de j-pb me semble quand même un peu dur, même si cet ALCHEMY LIVE n'est pas non plus le plus grand live de tous les temps ! Il y a une chose qui m'a marqué, à propos de cet album. J'étais en Irlande en 1983, j'avais 17 ans, et j'ai acheté ce disque (6 Pounds 99 !). Je me suis étonné de voir si peu de titre par face... car ALCHEMY renouait avec les titres longs, les solos étirés, les intros qui n'en finissent pas. En pleine vague post-punk, new wave, soudain, un type prenait son temps d'installer une ambiance, de diffuser, que dis-je, d'infuser tranquillement ses rythmes, ses mélodies... On ne peut pas rester insensible à "Private Investigation" et sa ligne de guitare acoustique cristalline, ni au trépidant "Sultans of swing" et son final renversant, ni à ce chef d'aeuvre insurpassable qu'est "Tunnel of love". La technique et le feeling de Knopfler est unique.

Le revers de la médaille, c'est qu'à force de rallonger les morceaux, on se limite à un nombre restreint de chansons sur un album. Le grand regret d'ALCHEMY, c'est l'absence de titres courts, comme "Lady writer" ou "twisting by the pool", « Six blade knife ». Et le second problème, c'est que plus un titre est long, plus la piste doit être rallongée pour le décollage et l'atterrissage ! L'intro et le final de "Once upon a time" représentent presque la moitié du morceau en tant que tel ! Il faut savoir conclure un morceau rapidement. En coupant tout ce qui dépasse, on gagnerait 10 minutes et donc deux morceaux de plus ! Reste ce cas étrange : "Telegraph road" est plus court sur scène qu'en studio (12 contre 14 minutes). Etonnant, non ?
Lire la suite ›
6 Commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
10 internautes sur 12 ont trouvé ce commentaire utile  Par M. Labas Quentin sur 2 septembre 2002
Format: CD
Un album à se procurer impérativement, qui ravira tout le monde, fan ou pas de Dire Straits.
Le talent de Mark Knopfler se savoure pleinement en live, où chaque morceau est retravaillé en profondeur avec des solos enivrants longs de plusieurs minutes... et un batteur déchaîné, pour ceux que ca intéresse !
Je vous recommande tout particulièrement Sultans Of Swing qui vous donnera des frissons...
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Les images de produits des clients

Commentaires client les plus récents


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Rechercher des articles similaires par rubrique