undrgrnd Livres de l'été Cliquez ici nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes cliquez_ici Rentrée scolaire Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici Cloud Drive Photos cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

4,1 sur 5 étoiles205
4,1 sur 5 étoiles
Format: Blu-ray|Modifier
Prix:24,90 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 13 novembre 2014
"Alice au pays des merveilles", sorti en 2010 et réalisé par Tim Burton (Le réalisateur de "Beetlejuice", "Batman", "Sleepy Hollow : La légende du cavalier sans tête", "Edward aux mains d'argent", "Dark Shadows" et "Frankenweenie" entre autres...), est un très bon film d'aventures dynamique et spectaculaire, basé sur le célèbre roman de Lewis Carroll, qui a rencontré un franc succès lors de sa sortie au cinéma au point qu'une suite s'apprête à voir le jour prochainement. Cette version "Live" des aventures d'Alice au pays des merveilles est une sorte de suite du chef d’œuvre animé de Disney sorti en 1951. En effet, les évènements de ce film se déroulent quelques années après ceux du film d'animation de la célèbre firme. Alice a bien grandi et est désormais âgée de 19 ans. Sa famille la force à se marier avec un homme qu'elle n'aime pas. Pour fuir la pression familiale, elle revient dans le pays des merveilles dont elle n'a plus aucun souvenir. Elle doit affronter la terrible Reine de cœur, qui a rendu le pays des merveilles cauchemardesque et en ruine. L'histoire est très intéressante à suivre et ne manque pas d'humour ni d'émotion. Le film possède des décors et costumes superbes ainsi qu'un rythme soutenu, on ne s'ennuie jamais. Les scènes d'action sont nerveuses et efficaces et les effets spéciaux sont très spectaculaires. Le casting est parfait, en particulier le charismatique Johnny Depp, impeccable dans le rôle du Chapelier fou, un personnage à la fois drôle et touchant. C'est clairement lui l'atout majeur du film! Le reste du casting n'est pas mal non plus, on notera également la présence de l'excellent Helena Bonham Carter qui campe une excellente Reine de Coeur cruelle et sans pitié, de la charmante Mia Wasikowska, très convaincante dans le rôle d'Alice, d'Anne Hathaway et de Crispin Glover. Toutefois, malgré les nombreuses qualités du film, je trouve que Tim Burton n'a pas assez mis son empreinte un peu glauque dans ce film, comme si Disney lui avait imposé une limite à ne pas dépasser afin de ne pas choquer les jeunes spectateurs, c'est dommage! Malgré tout, cette nouvelle version de "Alice aux pays des merveilles" est une franche réussite qui plaira à toute la famille. Un film très beau, prenant et spectaculaire qui ne vous laissera pas le temps de souffler! A voir absolument!

Le blu-ray offre une superbe qualité d'image, digne du support HD! Les couleurs sont belles et l'image est très propre et nette. Rien à dire, c'est bien meilleur que le DVD. Au niveau du son, la VF est proposée en 5.1 DTS. Un son de très bonne qualité même si on aurait quand même préféré avoir le 5.1 DTS-HD MA de la VO.

En bref, "Alice au pays des merveilles" est un excellent film fantastique, sous doute pas le meilleur de Tim Burton car il ne l'a pas assez fait à sa sauce et le tout manque un peu de poésie. Mais il n'en demeure pas moins une franche réussite qui va vous en mettre plein la vue! Il contient tout ce qu'il faut pour passer un agréable moment en famille devant la télévision : Une histoire intéressante à suivre, des décors et costumes superbes, un rythme soutenu, des scènes d'action nerveuses et bien menées, des effets spéciaux spectaculaires, un casting impeccable, de l'humour et de l'émotion. Un très bon divertissement qui comblera un large public. Le blu-ray est de bonne qualité. Un achat sûr.
0Commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Pas de doute, l'édition bluray d'Alice est une franche réussite.

L'image est splendide, piqué et fluidité exemplaire ! Les couleurs sont magnifiques et l'on retrouve avec plaisir l'univers de Tim Burton.
Le son n'est pas en reste. Une VF réussie en DTS et une VO tonitruante en DTS HDMA 5.1 qui reste un ton au dessus particulièrement dans la spatialisation des différents effets.
Un regret, la piste Allemande bénéficie d'un mixage en DTS HD ... dommage pour les francophones et tant mieux pour nos amis d'outre Rhin !

Point négatif les bonus sont plutôt légers ce qui n'est pas habituel lorsque l'on regarde les dernières sorties Disney.

Un bluray convaincant donc et l'on pourra surement s'attendre à une version 3D dans les prochains mois puisque ce film était sortie en salle en 3D. Pour autant il a été tourné en 2D et la version 3D cinéma n'était pas renversante.

Sur le fond le film n'est pas exempte de défauts et l'on peut dire que l'on s'attendait à plus de surprises. Les plus jeunes seront surement ravis, les plus âgés beaucoup plus critiques. Ceci dit cela reste un divertissement très agréable à regarder !
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 6 février 2012
Ce film de Tim Burton est à la fois un condensé des deux livres de Lewis Carroll (Alice au Pays des Merveilles et De l'autre côté du miroir) et une nouvelle aventure d'Alice. Le ton du film est à mi-chemin entre l'univers bien connu de Tim Burton et celui, poétique et malicieux, de l'écrivain. Johnny Depp est remarquable, mais il ne devrait pas faire oublier Helena Bonham Carter dans sa performance de méchante reine déjantée, Anne Hathaway, au jeu subtil et drôle, et surtout Mia Wasikowska, la vraie révélation du film, parfaite dans le rôle d'Alice, tour à tour impertinente, touchante, déterminée, toujours avec la même grâce.
L'extrême qualité technique du film n'enlève rien à la poésie qui s'en dégage : tous les animaux parlants (lapin, loir, chenilles, chiens, chevaux...) ont les travers et les réactions d'humains, ce qui les rend drôles et attachants. Les couleurs sont superbes, les décors très soignés, la mise en scène précise et juste. Il ne faut pas chercher dans ce film un univers noir à la Sleepy Hollow (que j'ai beaucoup aimé) : il s'agit d'Alice, et pas d'une histoire de morts-vivants.
Il faut avoir gardé son âme d'enfant pour apprécier totalement ce film, parce que la morale ultime de cette histoire est la suivante : il faut croire en ses rêves, rester fidèle à soi-même et aller au bout de ses envies, même si elles semblent puériles ou folles aux gens "raisonnables". Le mérite de Tim Burton est aussi d'avoir bien exprimé l'impertinence et la liberté d'Alice vis-à-vis de ces gens conventionnels et "normés".
22 commentaires|13 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Ce film m'a énormément fait penser au Monde fantastique d'Oz de Sam Raimi, sorti en 2013 et aussi de Disney. Donc plus récent que Alice mais ce n'est que aujourd'hui que je viens de le voir pour la première fois dans une très belle édition Blu-Ray Disc avec un fourreau brillant. Encore un bel objet de chez Disney.

Je n'ai jamais vu Alice aux Pays des Merveilles le Disney classique de 1950. Je connais plus les personnages avec le jeu vidéo Kingdom Hearts. Bien que je connais aussi l'univers par les livres. Comme vous devez vous doutez, tous les personnages sont présents. Le lapin blanc, les jumeaux, le chat qui peut devenir invisible, la Reine, les cartes, le chapelier fou...Autant de personnages loufoques que réussis. Le premier quart d'heure se passe comme un film basique. Puis Alice rentre dans son rêve et là la magie du monde irréel se dévoile sous nos yeux ébahi. Alors ça peut ne pas plaire car je sais qu'il y à des personnes qui n'aiment pas les films qui ont été tournés avec 99% de fonds verts mais c'est le cas pour celui-ci. C'est pour cette raison que j'ai fait la comparaison avec Oz. Un monde imaginaire spectaculaire de par les effets spéciaux et de tout ce qui l'accompagne. Les paysages et les couleurs, les animaux, les fleurs, tout est magnifique ! On est entre un monde enchanteur et à la fois gothique. On passe à des décors bucoliques à des décors de désolation. Le lapin, les grenouilles, le chien, les singes, le chat sont très réussi. Plus vrai que nature, surtout le chien ! À part le fait qu'il puisse parler :) On reconnaît bien le style si particulier de Tim Burton. L'univers d'Alice semble être créer pour lui pour en faire un film.

J'ai pas été super emballé par l'actrice qui joue Alice (Mia Wasikowska). Par contre le reste du casting est bon. Johnny Deep joue parfaitement bien son personnage avec encore une fois une métamorphose de dingue de son physique. À le voir dans son rôle, jamais j'aurai pu deviner que c'est lui si on me demanderait qui c'est sans connaître le film. Et Helena Bonham Carter qui joue la reine avec ses innombrables "qu'on lui coupe la têêêête !!!". Au final il y à pratiquement aucun autres acteurs réels si on ne compte pas le début et la fin, les deus moments en dehors du rêve. Tout les autres personnages à part eux cités au dessus ont été fait par animation.

J'ai bien aimé ce Walt Disney sans pour autant que ce soit un coup de cœur. Une suite est en préparation suite au gros succès du premier. Il sort en 2016 sous le titre de Alice de l'autre côté du miroir.

LES BONUS :
Ils sont peu nombreux et ont une durée de 20 minutes au total. On peut y découvrir les effets spéciaux avec les fonds verts, les personnages imaginaires dont une toute nouvelle créature pour le film, le rôle de Deep en tant que chapelier fou et sur le rôle d'Alice avec l'actrice. Bonus courts mais sympathiques.
review image review image review image review image
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Sous l’impulsion de Disney, Tim Burton s’est attelé à une adaptation très libre de l’univers d'Alice au Pays des Merveilles. S’il utilise évidemment les principaux éléments du premier roman de Lewis Caroll, et du génial dessin animé de Clyde Geronimi, il fait également figurer plusieurs personnages et situations tirés du second roman de son univers, Alice de l’autre côté du miroir, notamment la Reine Blanche, l’affrontement sur un jeu d’échecs, et surtout le terrifiant Jabberwocky. Choix étonnants, l’Alice de Burton n’est pas une enfant mais une jeune femme, et la réalité d’où elle s’évade, qu’en fait elle fuit, c’est un grand cocktail préparé par ses tuteurs pour annoncer publiquement un mariage arrangé qu’on lui impose.

Si les décors et personnages sont un savant mariage des délires de Caroll, du dessin animé et de l’imaginaire plus personnel de Burton, l’intrigue reste sage et enchaîne linéairement les péripéties. Elle s’assombrit progressivement en faisant grandir plusieurs menaces jusqu’au fameux Frabious Day où Alice doit affronter le terrifiant Jabberwocky pour veut renverser la Reine de Cœur. Alice parcourt donc un chemin initiatique qui doit lui permettre de retrouver la mémoire, prendre confiance en elle, affronter ses peurs et, une fois revenue dans le monde réel, gérer cette affaire de mariage arrangé.

Mia Wasikowska s’en sort plutôt bien en une Alice qui n’est plus une enfant. Elle est entourée d’une galerie d’acteurs aussi impressionnante que savoureux, à commencer par Anne Hathaway, Helena Bonham-Carter, et Crispin Glover. Les personnages entièrement animés, eux, empruntent leurs voix à des talents non moins impressionnants : Stephen Fry, Alan Rickman, Michael Sheen ou Christopher Lee (liste non exhaustive). Quant au très publicisé Johnny Depp, son rôle du chapelier est peut-être un peu trop important à mon goût, même s’il s’explique par l’ancienne complicité avec Tim Burton, et que l’on peut comprendre que Disney ait voulu exploiter à fond la présence au générique de la star des Pirates des Caraïbes. Il est certain qu’il y recycle son Jack Sparrow avec une truculence qui n’a d’égale que son manque d’originalité.

Burton a tourné son film en 2D puis converti en 3D, et que cette orientation technique ait été choisie ou subie par le réalisateur (c’était l’époque post-Avatar de l’emballement pour la 3D chez les studios). Pour ma part, je trouve que la 3D du blu-ray est loin d’être dégueulasse et se regarde avec plaisir.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 7 novembre 2010
Je ne présente pas le film qui pour moi est une vrai réussite visuelle sonore .La mise en scène est réussi et le film nous tiens en haleine du début à la fin .L'effet 3d quand a lui est bien mis en valeur et apporte un réel grand plus qui apporte une plus grande immersion visuelle et étant donné les décors l'effets 3d est a son apogée et quasi indispensable pour un film de cette trempe .Un vrai réussite en 3 dimension .Merci disney pour ce film ...et pour la disponibilité libre sans exclusivité de ce blu ray .
0Commentaire|16 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 16 février 2011
Très bon film, bonne suite du dessin animé.. parfait pour les grands.. un peu trop de sombre pour les touts petit..
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 25 avril 2015
Tim Burton ne cesse de revisiter des histoires et des contes,, que l'on croyait définitivement infantiliser à jamais, pour leur redonner leur aspect originel loin du malsain manichéisme de Disney. Avec ce film, Tim Burton nous fait enfin aimer l'histoire de Lewis Caroll en imaginant sa suite.
Même s'il n'est plus trop question de cake magique qui vous font sentir rapetisser et rêver d'un monde de fous ;-)), la magnifique noirceur visuelle et narrative de Burton est bien là. Un de mes préférés de Burton, maintenant.

Pour tous, mais surtout pour les grands, enfin.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 29 décembre 2010
Eh oui, 5 étoiles pour l'évaluation, c'est trop peu en rapport avec la qualité de ce film. Il va falloir augmenter l'échelle !
Car il s'agit bien d'un film où les personnages réels et imaginaires se mélangent et interagissent en 3D avec des paysages et décors sublimes, mélanges de couleurs et de textures qui séduisent les yeux à chaque nouvelle scène. Mais celà ne ferait pas un tout sans une gestion parfaite de la 3D qui nous fait basculer directement dans le rêve en prenant place réellement dans ce pays de merveilles.
"Alice au pays des merveilles" vaut à lui seul l'achat d'un téléviseur 3D.
11 commentaire|14 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 23 janvier 2011
Tout est bon sur tout les plans; Tim Burton s'est surpassé: le casting des personnages est si judicieux, que déjà la présence des individus contribue naturellement à leur crédibilité. En fait, si le réalisateur campe l'histoire en pleine Angleterre victorienne, prêtant hommage au monde traditionnel du livre de 1865 de Charles Lutwidge Dodgson, il s'inspire largement (sans en parler dans les bonus du jeu PC bien antérieur à la parution du film, American McGee's Alice, jeu développé par Rogue en 2000, les soldats de la reine rouge, de l'apparence du chat et les décors présentent des similitudes très troublantes... associant l'oeuvre d'alice in wonderland à " De l'autre côté du miroir" de l'écrivain et poète anglais Lewis Carroll); l'héroïne principale, l'australienne d'origine polonaise Mia Wasikowska allie une apparence éminemment romantique slave, avec ses longs cheveux blonds bouclés et ses lèvres charnues tranchant un teint Timburtonien blafard, et elle se démène avec énergie pour affronter ses peurs et démons, pour quitter sa position de babydoll ( à l'époque place bienséante pour une jeune femme à marier de la bonne société), afin de devenir une femme, qui assume choix et risques. Johny Depp ne nous étonne plus, tellement il développe des talents accomplis de caméléons, il allie ici une fragilité proche de la folie, et un courage désespéré de chapelier prêt au sacrifice au service de la reine blanche.
Je suis enchanté de mon achat, mon fils de 6 ans, apprécie beaucoup le film, je lui ai tenu la main, dans certaines scènes de tension émotionnelle plus que hémoglobine. Le film reste beau et très immersif; le son comme l'image sont vraiment d'une HD irréprochable tant en qualité image ,en piqué pixels, que dans la progressivité du champs de profondeur, pas de flou, tout est surprenant et ne fatigue pas les yeux, pour le son, tout dépend de votre sensibilité, la fougue de la VOST sous la direction d'interprètes jeunes comme Lavigne.
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

9,99 €

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)