undrgrnd Cliquez ici nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Cliquez ici Livres Fête des Mères Acheter Fire Acheter Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Fête des Mères

Commentaires client

4,9 sur 5 étoiles20
4,9 sur 5 étoiles
5 étoiles
18
4 étoiles
2
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Format: DVD|Modifier
Prix:29,82 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

1000 PREMIERS RÉVISEURSle 13 novembre 2011
Très franchement, je croyais impossible de représenter sur scène « Alice au Pays des Merveilles », avec ses personnages qui grandissent ou rétrécissent, ses chats énigmatiques qui flottent dans les airs, ses parties de croquet avec des flamands roses et des hérissons. Les difficultés de l'entreprise font passer la féérie de « Casse-Noisette » pour un enfantillage à la portée de n'importe quelle troupe d'amateurs... (L'histoire racontée ici n'est d'ailleurs pas sans point commun avec « Casse-Noisette », avec sa première partie réaliste dans laquelle apparaissent tous les personnages qu'Alice retrouvera dans son rêve.)

Or, c'est avec une incroyable ingéniosité que l'équipe du Royal Ballet a su traduire toutes les péripéties du conte de Lewis Carroll, dans cette production d'une folle ambition, aux décors innombrables. À l'entracte, il s'est déjà passé plus de choses que dans la plupart des ballets... et il reste encore une heure de spectacle ! Il serait impossible de citer les innombrables trouvailles visuelles qui enchantent le spectateur pendant deux heures, et je ne peux qu'inciter mon lecteur à en juger par lui-même.

On ne peut qu'applaudir les créateurs modestes qui, mettant leur ego de côté et ne cherchant pas à travailler dans le génie, ont su faire une œuvre collective entièrement tournée vers l'efficacité et le plaisir du public. Le jeune compositeur Joby Talbot, habitué au cinéma, ne prétend pas être un nouveau Stravinsky. Sa partition éclectique, efficace et dansante, contient des valses, des habaneras ou des accents de Broadway. De même, la chorégraphie du tout aussi jeune Christopher Wheeldon, globalement néo-classique, sait aussi faire d'heureux emprunts à la danse jazz ou aux claquettes...

Toujours agréable et enlevée, cette chorégraphie réserve de très jolis moments, tant dans les solos que dans les ensembles. Dès le court et acrobatique pas de deux de la première scène, on est séduit. Et a-t-on jamais vu une danse plus désopilante que la parodie que fait la Reine de Cœur du célèbre « adage à la rose » de « La Belle au bois dormant » (prodigieuse Zenaida Yanovsky, qui met ses énormes moyens techniques et expressifs au service de l'humour le plus « tranchant ») ? Ou encore, pour n'en citer qu'un, quel beau danseur qu'Eric Underwood dans le rôle de la chenille !

Mais les plus grands éloges doivent aller à Lauren Cuthbertson, dans le rôle-titre. Seule « principal » du Royal Ballet à être née sur le sol anglais, elle était prédestinée à ce rôle écrasant (elle doit danser et jouer pendant la première heure du spectacle, et une bonne moitié de la seconde). Danseuse au style très fluide, virtuose aussi, excellente comédienne, elle assure à elle seule la continuité et la cohérence du ballet.

Enfin, ajoutons que le tout est magnifiquement filmé, même si la première scène (trop de gros plans, montage haché) fait un court instant craindre le pire. En résumé, un spectacle qui peut ravir tout le monde, des plus jeunes jusqu'à ceux que la danse n'intéresse guère...
0Commentaire|14 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 22 février 2012
Lorsque le « OperaDou Jury » évalue une captation d'opéra ou de ballet en Blu-Ray, un ou deux de ses 12 membres ont généralement des réserves quant à tel ou tel aspect du spectacle, ce qui rend pratiquement impossible une note maximale dans les trois catégories: mise en scène, performance et qualité d'image/son. Mais "Les Aventures d'Alice au Pays des Merveilles" (le premier nouveau ballet crée par le Royal Ballet depuis 20 ans), nous montre que c'est atteignable - car tout le monde a convenu que c'était un spectacle magnifique à tous égards.

Dans notre vidéo, Jean-Marc (un ancien danseur des troupes de Maurice Béjart et Roland Petit) explique pourquoi il trouve ce ballet si exceptionnel et novateur.

Voici un commentaire similaire d'un autre membre du Jury:

« Ballet extraordinaire. On passe du comique au burlesque puis au romantisme. Classicisme au départ qui glisse vers le modernisme et la contemporanéité, accompagnée d'une musique très originale et adapté à chaque jeu de scène. Troupe de ballet hors pair qui fait preuve d'une technicité remarquable. Mise en scène hors normes. J'ai adoré! Bien que la perfection n'existe pas, je n'hésite pas à donner 20/20 partout. »

Toutes les appréciations du Jury - et d'autres vidéos - se trouvent en cherchant « OperaDou » ou dans les pages des « OperaDou Archives ».

(*Le OperaDou Jury se compose de 12 musiciens classiques, danseurs professionnels, professeurs de musique / chant et des amateurs éclairés d'opéra et de ballet qui se rencontrent à L'OperaDou au sud de la France - le premier "Home Theatre" dédié à l'opéra - afin de visionner et évaluer des productions HD et partager leurs opinions avec un public planétaire.)
0Commentaire|5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 29 avril 2012
This a brand new ballet and deserves to be danced for many years, each production adding its touch to make a great ballet. Forget Alice in a blue dress, white apron & blonde hair, she is an enchanting brunette with just the right face, and elegant aerien dancing. The mad hatter is divine, and tap dances wonderfully, that episode goes too quickly, I didnt have time to see the dormouse properly. The other outstanding charactor was the caterpillar, supple, exotic and perfect dancing, I would have to have liked to have met him sitting on his mushroom to begin with and I could have seen more of him too. The ballet starts with a 'bang', suitable for modern tastes, no gentle lead in, but a country tea party where even the maids dance, but the ballet ends on a gentle note with Lewis Carrol reading his book. The Queen of hearts is superb, very burlesque, the audience loved it. Me less so, but it made a break. Lovely colours in the costumes, very bright. It can only age well like a good wine, it is a little fresh at the moment but one wants to watch it again & again. Good for Amazon to have proposed this splendid entertainment
0Commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 21 octobre 2013
Ce ballet est une pure merveille d'ingéniosité.

La mise en scene et la chorégraphie sont vraiment novatrices.

La musique colle à l'histoire, meme si des fois j'ai regretté qu'elle accentue trop lourdement le caractère de certains personnages (la mère en particulier), au lieu de simplement le souligner.

Techniquement, l'image et le son sont très bon.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 27 décembre 2011
Nous sommes tres content avec cette piece de Mr Weedon dans la pays des rosboef's. C'est le premier grand ballet original du le Royal Ballet depuis 1991 avec 'Prince of the Pagoda's'; avec la divine Darcey Bussell-quelle ligne!!-et c'est meilleur dans toutes les respects. Lauren Cuthbertson est une belle comediene, pas si grand en danse que Darcey mais tres tres bonne tout le meme, et j'adore le 'Mad Hatter' ( fabriquant des chapeau's victorienne, qui etait fou a cause des chemiques dans la production), et le dance des Flamingo's. La verite? Il n'existent acune ' periodes vacant' dans la piece, et je pense que il est un des meilleur ballets dans notre epoque.

Et la ballet francais? J'adore 'La Bayadere'; et la Russie? 'Le Bolt' et 'Le Corsaire'
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 13 mars 2013
Magnifique spectacle autant par le talents des artistes que par celui des créateurs tout est époustouflant .....à voir et à revoir avec plaisir on trouve un nouveau détail à chaque visionnage ....
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 3 mai 2013
J'ai découvert le ballet il y a tout juste quelques semaines; c'est tout simplement fabuleux. La musique de Joby Talbot est parfaite; le ballet parfaitement réglé; les effets spéciaux exceptionnels. Quant aux danseurs ils se surpassent, boostés qu'ils sont par la présence sur scène des "anciens", je pense notamment à Christopher Saunders en Roi de coeur, et par le travail parfait réalisé par tous les acteurs impliqués dans la réalisation de cette production à voir et à revoir sans modération. L'orchestre du Royal Opera House est impeccablement dirigé et ajoute un rayon de soleil supplémentaire à l'ensemble.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 11 mars 2012
Une création originale, une mise en scène tourbillonnante, colorée, poétique.
Quel bonheur, quel ravissement pour les yeux, quels décors, quels costumes !!!
On est bien loin de répertoire fixe et rigide de l'Opéra de Paris... Ici, c'est un régal d'inventivité, d'humour,
de poésie fantaisiste parfaitement assumée.
Un mix de comédie musicale, de danse classique, de théatre, et des effets visuels splendides.
Un spectacle à ne pas rater, rare et magique, servi par des danseurs/interprêtes de talents, et qui s'amusent dans ce ballet tourbillonnant avec une facilité déconcertante.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 1 septembre 2015
Le Ballet le plus magique que j'ai jamais vu, je le regarde tous les 5 à 6 mois tellement je suis renversé à chaque fois, une production qui fait appel au merveilleux et à l'enfance de façon tendre, comique, mais avec une majesté et une beauté plastique à couper le souffle, le compositeur Joby Talbot cisèle sa partition avec une science orchestrale des plus somptueuse et délicate, un raffinement au plus haut sommet ! On devrait le montrer à toutes classes d'art et d'école, pour enfin faire comprendre que l'art magnifie tout par sa grandeur
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 26 janvier 2013
je ne pensais pas que l'on puisse adapter alice en ballet. Et puis, je l'ai vus sur Mezzo HD , et le blu ray correspond exactement à l'émission; haute qualité d'image, et de son, pour un spectacle de haute virtuosité au pays des rêves (le ballet montre trés bien d'où nait le rêve). a part, peut être, le chat du chesshire (et encore!!) tout est rendu grace à la magie des trucages (trucages qui ne se voient pas en tant que tel) et, bien sur, le grand talent des interprètes... et du scénariste /chorégraphe. Bravo !
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)