undrgrnd Cliquez ici Baby Bests nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Soldes Cliquez ici Acheter Fire Acheter Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Montres soldes Bijoux Soldes
Ou
Version MP3 incluse GRATUITEMENT

Plus d'options
Live Alive
 
Agrandissez cette image
 

Live Alive

3 février 1997 | Format : MP3

EUR 10,99 (TVA incluse le cas échéant)
Commandez l'album CD à EUR 6,99 et obtenez gratuitement la version MP3.
L'album CD est vendu et expédié par Amazon EU Sàrl . Veuillez consulter les Conditions générales sur les coûts en cas d'annulation de commande. Ne s'applique pas aux commandes de cadeaux. Commandez pour sauvegarder la version numérique de cet album dans votre bibliothèque Amazon Music.

Applications Amazon Music

Applications Amazon Music
Titre
Durée
Popularité  
30
1
4:51
30
2
6:24
30
3
5:04
30
4
4:15
30
5
4:43
30
6
5:35
30
7
5:40
30
8
4:37
30
9
4:14
30
10
6:30
30
11
9:37
30
12
3:46
30
13
5:03
Votre compte Amazon Music n'est actuellement associé à aucun pays. Pour profiter de la musique Premium, allez sur votre Bibliothèque musicale et transférez votre compte à Amazon.fr (FR).
  

Détails sur le produit

  • Date de sortie d'origine : 3 février 1987
  • Date de sortie: 3 février 1997
  • Label: Epic
  • Métadonnées requises par les maisons de disque: les métadonnées des fichiers musicaux contiennent un identifiant unique d’achat. En savoir plus.
  • Durée totale: 1:10:19
  • Genres:
  • ASIN: B004N03FKA
  • Moyenne des commentaires client : 4.4 étoiles sur 5 7 commentaires client
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 45.665 en Albums (Voir les 100 premiers en Albums)

Commentaires en ligne

4.4 étoiles sur 5
5 étoiles
3
4 étoiles
4
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoiles
0
Voir les 7 commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Format: CD
Hein ? Quoi ? Je suis le premier à écrire sur ce disque de l'ami et regretté SRV ? On ne présente plus le personnage, guitariste devenu "culte" pour cause de crash en hélico en 1990 (Clapton, Cray et Buddy Guy avaient pris celui qui décollait 10 minutes après...) et qui a remis au goût du jour les guitar héros flambloyants, croisant les origines blues pures et dures, et le son d'Hendrix. Le monsieur est un virtuose. Accompagné de son groupe, "The Double Trouble" il est ici enregistré au festival jazz de Montreux en 1985. Le set commence avec un instrumental, puis un blues lent, puis un boogie... n'en jetez plus ! Cela commence presque trop fort, compte tenu que la fin du disque est moins passionnante. Une reprise de Stevie Wonder ("Superstition") et de Hendrix ("Voodoo Child") plus tard, le frangin monte sur scène pour prêter main forte à Stevie Ray, qui nous balance son classique "Texas flood" avec toujours autant de rage, de sueur, et de désespoir : "all the telephone line are down". C'est ça le blues, quand on se sent seul, qu'on ne peut plus parler à personne, il ne reste plus que sa guitare pour chialer. Il savait y faire. Un peu trop parfois. Le bonhomme n'était pas contre l'esbrouffe de temps à autre... genre, moi aussi je sais jouer avec les dents comme Jimi... Comme je le disais, la fin laisse légèrement sur sa faim, on aurait aimé un feu d'artifice final, il n'a pas lieu. D'autant que cette version CD est coupée par rapport au vinyle, lui-même se terminant en fondu au milieu du dernier morceau...Lire la suite ›
2 commentaires 9 sur 9 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD
Comment peut on chercher à mesurer l'importante dans l'histoire du blues ou du rock d'un musicien de la stature du grand S.R.V. ??(initiales de légendes).. c'est bien difficile .... Car son héritage musical sur le blues et le rock est immense ! ( pas seulement sur les guitaristes de Blues, tels Jonny Lang ou Kenny wayne Shepperd...).
La force avec laquelle il lachait chaque note était incroyable...
S.R.V. avait une telle présence scénique , une telle force expressive, jamais démentie ou feinte dans son jeu , qu'il éclipsait à peu près toute superficialité sur son passage.
A son décès prématuré en 1990 , en Eric Clapton et BB KING dirent de lui en coeur, qu'ils perdaient avec lui " le meilleur " ; "He was the best of us "...
Le premier titre de ce "Live Alive ", un instrumental " So What " est certe excellent et annonce immédiatement la couleur ... , mais c'est dès les premières notes du deuxième titre que l'on se rend compte que l'on a à faire à quelque chose "d'énorme" .. quelque chose dont on resortira , comme soulevé du sol par une grande tempete ..
Juste une dernière chose: Vous n'etes pas près d'oublier l'extraordinnaire reprise De " Voodoo Chile (slight return)" de Hendrix .. 11 minutes ,qui suffisent à elles seules à faire entrer S.R.V. dans l'histoire de la musique Rock...et rendent l'écoute de ce Live totalement indispensable! Merci pour toujours S.R.V.
Remarque sur ce commentaire 8 sur 8 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par bluesy guy TOP 500 COMMENTATEURS le 13 avril 2009
Format: CD
Sortit par la maison de disque pour faire patienter les fans en 1986 alors que stevie est en cure,cet album live n'est pas indispensable,surtout quand on possede les concerts de ce disque avec un son moins sur produit et trafique ,il y aussi le fait que certaines versions sont plus courtes avec des cuts comme "ain't gone'n' give up on love"par exemple qui durait beaucoup plus longtemps avec 2 solos de guit et un solo de piano.si vous voulez acheter un live de stevie,autant se precipiter sur "carnegie hall" ou encore"in montreux" qui correspond mieux a la musique de l'artiste ou on reconnait mieux le son du groupe.pascal49
Remarque sur ce commentaire 5 sur 5 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD
Les States eurent trois grands guitaristes blancs de blues : Duane Allman, disparu prématurément, Johnny Winter, de santé fragile et qui ne fit rien pour la ménager et Stevie Ray Vaughan, décédé dans les conditions que l'on sait en 1990.
Le blues, musique sublime mais aussi d'une infini tristesse ne ménageât pas ses étoiles (remarquez en Angleterre entre Clapton qui faillit finir junky, Peter Green qui moisit dans un asile, Gallagher décédé sans atteindre 40 ans et Mick Taylor...), pourtant cette flamme quasi mystique qui brûle sur les légendaires "Live at the Fillmore East", "Just One Night", "Irish Tour 74" ou "Captured Live" (j'en oublie surement) on ne la retrouve que très rarement sur d'autres témoignages, et je ne parle que des bluesmen blancs...
Pourquoi, mystère ? je n'ai pas la réponse.
Ce live de Stevie Ray a certainement été un peu trafiqué et n'est peut être pas le meilleur témoignage du guitariste texan sur scène, néanmoins quand vous prenez en pleine face "Ain't Gone n' Give Up On Love", "Pride And Joy" ou le diabolique "Cold Shot" vous ne vous posez plus la question, vous restez scotché à votre siège à écouter cette guitare qui se cabre et qui hurle comme seuls les grands savent le faire
Tous les morceaux, issus des trois premiers opus de Vaughan sont revitalisés par la magie du live, il suffit d'écoutez "Mary Had A Little Lamb" ou le trépidant "Texas Flood", sans aucun doute il se passe quelque chose ici !.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 3 sur 3 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Rechercher des articles similaires par rubrique