undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Rentrée scolaire Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux Montres Montres
Allelujiah! Don't Bend! A... a été ajouté à votre Panier
Version MP3 incluse GRATUITEMENT
Quantité :1

Autres vendeurs sur Amazon
Ajouter au panier
EUR 21,06
Livraison gratuite dès EUR 25,00 d'achats. Détails
Vendu par : Fulfillment Express
Ajouter au panier
EUR 22,65
Livraison gratuite dès EUR 25,00 d'achats. Détails
Vendu par : Hausmusik
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon
Egalement disponible en MP3
Album MP3 à EUR 9,99

Image indisponible

Image non disponible pour la
couleur :
  • Allelujiah! Don't Bend! Ascend
  • Désolé, cet article n'est pas disponible en
  • Image non disponible
      

Allelujiah! Don't Bend! Ascend


Prix : EUR 21,31 Livraison gratuite dès EUR 25 d'achats. Détails
Tous les prix incluent la TVA.
Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
CD, 1 janvier 2013
"Veuillez réessayer"
EUR 21,31
EUR 10,05 EUR 15,00
inclut GRATUITEMENT la version MP3 de cet album.
Hors cadeaux ou produits vendus par des vendeurs tiers. Voir Conditions sur les coûts en cas d'annulation de commande.
Il ne reste plus que 9 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Passez cette commande pour sauvegarder la version numérique de cet album dans votre bibliothèque Amazon Music. Vendu par Amazon EU S.à r.l.
25 neufs à partir de EUR 10,05 6 d'occasion à partir de EUR 15,00

Vous cherchez un CD ou Vinyle ?

CD à petits prix et en promotion
Retrouvez nos promotions et CD à petits prix.

Offres spéciales et liens associés


Page Artiste Godspeed You ! Black Emperor

Discographie

Image de l'album de Godspeed You ! Black Emperor

Photos

Image de Godspeed You ! Black Emperor

Biographie

Godspeed You! Black Emperor se forme en 1994 à Montréal au Québec autour de Efrim Menuck (guitare), Mike Moya (guitare), et Mauro Pezzante (basse). Le nom du groupe provient d'un documentaire japonais des années soixante-dix sur le gang de motards nippons Black Emperors, et n'a aucun lien avec la musique du groupe. Après quelques concerts, ... Plus de détails sur la Page Artiste Godspeed You ! Black Emperor

Visitez la Page Artiste Godspeed You ! Black Emperor
6 albums, Photos, discussions, et plus.

Produits fréquemment achetés ensemble

Allelujiah! Don't Bend! Ascend + Asunder, Sweet and Other Distress + Slow Riot For New Zero Kanada
Prix pour les trois: EUR 59,30

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Détails sur le produit

  • CD (1 janvier 2013)
  • Nombre de disques: 1
  • Label: Constellation
  • ASIN : B009DQQF7Y
  • Autres versions : Album vinyle  |  Téléchargement MP3
  • Moyenne des commentaires client : 4.2 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (4 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 31.535 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


Écouter des extraits et acheter des MP3

Les titres de cet album peuvent être achetés en MP3. Cliquez sur « Ajouter » ou voir l'album MP3.
                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                         

Echantillons
Titre Durée Prix
  1. Mladic19:59Album uniquement
  2. Their Helicopters Sing 6:30EUR 1,29  Acheter le titre 
  3. We Drift Like Worried Fire20:07Album uniquement
  4. Strung Like Lights At Thee Printemps Erable 6:31EUR 1,29  Acheter le titre 

Descriptions du produit

Description du produit

Evénement GY ! BE est de retour ! 10 ans se sont écoulés depuis leur phénoménal Yanqui U.X .O (novembre 2002) Depuis, le groupe avait été simplement mis en sommeil, chacun des membres s'étaient concentrés sur des projets annexes (A Silver Mt Zion, Hrsta, Set Fire to Flames, Black Ox Orkestar, Exhaust...), juqu'à leur reformation il y deux ans pour des séries de concerts en Europe et aux US, mais toujours pas de nouveau disque en vue. Voici chose faite avec Allelujah ! Dont' Bend ! Ascend !, album construit durant ces deux dernières années, qui reprend là où Yanqui X.U.O nous avait laissés. Un disque puissant, sombre et pur.

Critique

Après un break de dix ans sur disque (et de six ans sur scène), Godspeed You! Black Emperor fait flotter de nouveau son drapeau noir de pirate du post-rock. Connu pour ses prises de position politiques souvent virulentes, Godspeed You! Black Emperor a été marqué comme beaucoup aux Québec par les évènements de mai 2012, dénommés Printemps d'érable en référence au Printemps arabe de 2011.

Alors que par le passé Godspeed You! Black Emperor affichait une posture souvent pessimiste et résignée, cette fois il a décidé à l'instar des manifestants de foncer dans le tas de sociétés qui deviennent de plus en plus totalitaires. Disque de combat et d'espoir, Allelujah! Don't Bend! Ascend! est inauguré par les vingt minutes de « Mladic » qui font référence à la capture du général tortionnaire des Serbes de Bosnie. D'un point de vue musical, « Mladic » utilise la trame bien connue de Godspeed You! Black Emperor avec une longue montée qui culmine dans un délire sonore assez impressionnant, avant de refluer pour un final apaisé.

Plus court, « Their Helicopters Sing » se rapproche de la musique contemporaine et du bruitisme, faisant au passage passer Can pour The Beatles. Retour à une plage ample pour « We Drift Like Worried Fire » lui aussi riche de vingt minutes, et titre le plus convaincant de Allelujah! Don't Bend! Ascend! Fort de beaux jeux de cordes, de claviers en délire, « We Drift Like Worried Fire » est l'instant le plus passionnant d'un album où Godspeed You! Black Emperor avance en terrain trop connu.

Le linéaire « Strung Like Lights at Thee Printemps Erable » clôt un disque en partie composé il y a dix ans de l'aveu même du groupe. Etre militant et vouloir défendre sa cause est parfaitement sain et honorable, il est dommage que la musique pratiquée par Godspeed You! Black Emperor ne permette pas de porter ce message au plus grand nombre.

Francois Alvarez - Copyright 2015 Music Story

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.3 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

6 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile  Par sebduple le 7 janvier 2013
Format: CD Achat vérifié
Retour inattendu avec un volume et des lignes mélodiques toujours au rendez-vous. Ca fait quelques semaines que les nouvelles explorations bruitistes de ce collectif [qui se renomme 'god pee you black emperor' sur l'emballage pour bien marquer le titre de ce nouvel opus] m'accompagnent pour divers trajets en train, métro et autre transports, isolé au milieu de tous, et j'ai vraiment l'impression de naviguer dans un autre monde. Si le but de GYBE est de nous mettre en transe et de nous faire voyager par le bruit, c'est une réussite.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
22 internautes sur 25 ont trouvé ce commentaire utile  Par dok le 19 octobre 2012
Format: CD
Qu'il s'agisse de matériel ancien n'est pas un problème (les deux gros morceaux étaient joués en 2003, connus sous les noms de Albanian et Gamelan), mais là j'ai l'impression d'une marche arrière du groupe. Je les ai découvert avec "lift your skinny fist", ai adoré l'évolution vers des compositions plus travaillées sur Yanqui UXO (mon préféré). Pour la première fois chez GYBE je me fais la réflexion en cours de morceau que c'est inutilement long; je m'ennuie un peu; les 2 gros morceaux ne sont guère cohérents et moins riches que ce qu'à pu faire godspeed auparavant. Le caractère politique de la musique, toujours longuement abordé dans les critiques des média, m'indiffère et sur le plan musical... je suis tout simplement moins happé, plus en retrait.
On y trouve bien sûr du plaisir car cela reste du Godspeed pur jus. Le son plus lo-fi que l'album précédent a des côtés séduisants.
Pour finir, les 2 drônes (pistes 2 et 4) m'agace quelque peu et ne retienne vraiment pas mon attention.

C'est bien. Mais pas top. Attention à la déception lorsqu'on fait partie des gens qui ont attendu dix ans avant d'avoir un nouveau GYBE à se mettre sous la dent!
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par STEFAN COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEURTOP 50 COMMENTATEURS le 28 avril 2014
Format: CD
Revenu par la scène, le moins que l'on puisse dire c'est que le collectif canadien GY!BE était attendu au tournant à l'occasion de son retour discoghique, la faute à quelques albums essentiels (Lift Your Skinny Fists Like Antennas to Heaven, leur avant dernier, particulièrement). La formule d'un post-rock orchestral largement basé sur d'ahurissants crescendos allait-elle être de nouveau reconduite et, surtout, si elle l'était, allait-elle autant convaincre qu'elle le fit par le passé ?

D'un revers de main, on peut balayer ces mauvais doutes et annoncer joyeusement que GY!BE reste GY!BE, soit une machine massivement trippante, mais sait aussi explorer des pistes jusqu'alors inconnues de la formation. Evolution, pas révolution donc et un opus qui saura donc brosser le fan dans le sens du poil sans trop lui donner d'impressions de déjà-entendu. Clairement GY!BE est toujours un créateur d'ambiances hors-pair, il n'y a qu'à écouter le long crescendo de Mladic, ses volutes arabisantes (piste inédite dans l'arsenal du collectif) et son final tonitruant (manifestant même !, le fracas rythmique ayant été capté lors des manifestations ayant agité le Québec il n'y a pas si longtemps), ou We Drift Like Worried Fire, suite orchestrale d'une rare beauté pour guitares distordues, cordes est-européennes et basse presque dub, étonnant !, satisfaisant surtout pour qui aime se laisser aller à une transe musicale que, vraiment !
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
12 internautes sur 16 ont trouvé ce commentaire utile  Par John Murdoch le 16 octobre 2012
Format: CD Achat vérifié
C'est toujours un défi de mettre des mots sur les productions du collectif canadien, un pari quasi impossible. D'abord parce "Godspeed you black emperor", ou "god's pee" pour les fainéants, est au post-rock ce que Picasso fut au cubisme: un pionnier qui fait l'unanimité de par son génie et sa créativité. N'ayons pas peur des mots...

Le groupe nous a habitués au long de ses albums à un lyrisme souvent aérien, prenant appui sur une énergie toute tellurique qui accessoirement fait souvent vrombir le caisson de basse de ma sono, mais aussi à un souci constant de l'harmonie ou la dissonance a sa place de choix. C'est bien ce territoire qu'Efrim et sa bande nous invite à parcourir de nouveau, à cent mille lieues des sentiers battus par un mainstream sans la moindre imagination. Car, et au risque de me perdre un peu dans des métaphores empruntées à la synesthésie, "Allelujiah! Don't Bend! Ascend!" est d'abord une musique visuelle, qui dessine de (longs) paysages sombres, tordus, vaporeux, malades, - en tout cas, c'est ce que me disent les yeux de mes oreilles (bref, je me comprends...), et qui, par un fait inexpliqué, fait du bien à la tête comme au corps!

Au final, God's pee fait du Godspeed: des moments de grâce totale, du muscle utilisé à bon escient pour une émotion progressive, ce qui n'est pas sans nous rappeler le meilleur de "Yanqui UXO", instants entachés toutefois par des élans bruitistes pas forcément nécessaires. Un très bon album en somme, sans doute pas le meilleur du lot, mais les fans s'y retrouveront sans mal. Pour les autres, "god's pee" étant quasiment ce qui se fait de mieux sur la planète post-rock, il n'y a pas non plus matière à hésiter.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?