Almost French et plus d'un million d'autres livres sont disponibles pour le Kindle d'Amazon. En savoir plus
  • Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 3 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Almost French: A New Life... a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,99 (livraison)
D'occasion: Bon | Détails
Vendu par -betterworldbooks-
État: D'occasion: Bon
Commentaire: Le dos et les coins peuvent montrer des signes d'usure. Les pages peuvent inclure des notes et quelques signes de feutre. Sous garantie de remboursement complet. Plus de plus d'un million clients satisfaits! Votre alphabétisation dans le monde achat avantages!
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Almost French: A New Life in Paris (Anglais) Broché – 26 mai 2005


Voir les 11 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Relié
"Veuillez réessayer"
EUR 22,77 EUR 2,04
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 11,52
EUR 7,26 EUR 0,01
--Ce texte fait référence à l'édition Broché.

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Almost French: A New Life in Paris + C'est La Vie: An American Woman Begins a New Life in Paris and--Voila!--Becomes Almost French
Prix pour les deux : EUR 23,68

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Extrait

PROLOGUE

I left Australia hoping to cram a lifetime of adventures into one unforgettable year. Instead, I ended up with a new life. I’d taken one year’s leave from my job as a television reporter in Sydney to travel around Europe. If I didn’t go now, I never would, warned a nagging voice in my head. Though, at twenty-seven I wasn’t much interested in hanging around youth hostels. The idea was to immerse myself in fascinating foreign cultures, to work as a freelance journalist in Eastern Europe, which in my mind bubbled with unwritten, hard-hitting stories.

It was in Bucharest, Romania, that I met Frédéric. His English was sprinkled with wonderful expressions like ‘foot fingers’ instead of toes and he seemed charming, creative and complicated—very French, in other words. When he’d invited me to visit him in Paris, I’d hesitated just long enough to make sure he was serious before saying yes. Why not? After all, this is what travelling is all about, isn’t it: seizing opportunities, doing things you wouldn’t normally do, being open to the accidental?

That trip to Paris was more than eight years ago now. And except for four months when I resumed my travels, I have been living here ever since.

It was a city and culture I was familiar with—at least that’s what I thought back then. When I was a child, my family had toured France in a tiny campervan and my eyes had popped at the chocolates and the cheeses. At secondary school I studied French and saw a few films by Truffaut and Resnais, which had struck me as enigmatic in a very European way, although I couldn’t have said why. When I was sixteen we lived in England for a year and I came to Paris several times. In my mind, these experiences added up to knowledge of France and some understanding of its people. Then, a little over ten years later, my meeting with Frédéric drew me back, and when the time came to actually live in Paris, I figured belonging and integrating would take merely a matter of months.

Now, remembering my early naïveté draws a wry smile. The truth is, nearly all my preconceptions of France turned out to be false. It hardly needs to be said that living in a place is totally different from visiting it. And yet this blatantly obvious statement does need to be said, particularly about Paris, the most visited city in the world. A place I imagined to know after a few nights in a closet-size hotel room as a teenager and one summer holiday with a Frenchman sipping kir on café terraces.

At times the learning curve has seemed almost vertical. The social code I discovered in France wasn’t just different from the one I knew, it was diametrically opposed to it. For a long time, I couldn’t fathom the French and, to be fair, they couldn’t fathom me either. My clothes, my smile—even how much I drank—set me apart. During my first year, dinner parties turned into tearful trials. There I was, a confident twenty-eight-year-old with the confidence knocked out of me, spending cheese courses locked in somebody’s bathroom, mascara streaming down my cheeks.

It hasn’t all been tears and trials, of course. The truth is, if France failed to live up to some of my expectations, in other ways the reality has been far richer, a thousand times better than my clichéd visions. My work as a journalist has enabled me to meet people ranging from famous French fashion designers to master chefs. On a personal level I’d taken a headlong plunge into new territory as well. Put a very French Frenchman together with a strong-willed Sydney girl and the result is some fairly spectacular—and sometimes hilarious—cultural clashes.

If I had to pick one word to sum up my life in France, it’d have to be "adventure." Every moment has been vivid, intensely felt. No doubt many people who live in a foreign country would say the same thing. But there is, I think, something that sets France apart from many other parts of the world. I know of no other country that is so fascinating yet so frustrating, so aware of the world and its place within it but at the same time utterly insular. A nation touched by nostalgia, with a past so great—so marked by brilliance and achievement—that French people today seem both enriched and burdened by it. France is like a maddening, moody lover who inspires emotional highs and lows. One minute it fills you with a rush of passion, the next you’re full of fury, itching to smack the mouth of some sneering shopkeeper or smug civil servant. Yes, it’s a love–hate relationship. But it’s charged with so much mystery, longing and that French speciality—séduction—that we can’t resist coming back for more.

From where I write in Paris today, I see a foil shimmer of rooftops, a few orange chimney pots, quaintly crooked windows and lots of sky. Although by this city’s standards it’s nothing special, to me it is precious, this view. It makes me think back to a time when we didn’t have it, when we were living in a different apartment where I wasn’t nearly as happy. Those early difficult years in France seem a lifetime ago now, as though they were lived by someone else. So much has changed since then, including me, probably. The truth is, when I started to write this book I had trouble taking myself back to that time. I don’t know why it should have been so difficult. Either I’d forgotten or subconsciously didn’t want to remember or, being a journalist, I was paralyzed by the idea of writing in the first person. Probably a combination of all three.

For days and weeks, I sat staring at my rectangle of pearl gray sky. For inspiration I looked at old photos, read my early articles and Mum sent me all the letters I’d written from France, which she’d carefully kept. The memories came back gradually, growing sharper and brighter until I could see myself on that summer’s day almost eight years ago, excited but nervous, arriving in Paris in my safari shorts and flat, clumpy sandals, oblivious to the horror my outfit would inspire in any self-respecting Frenchman.

And suddenly it seemed as though it had happened only yesterday.

--Ce texte fait référence à l'édition Broché .

Présentation de l'éditeur

The charming true story of a spirited young woman who finds adventure--and the love of her life--in Paris.

"This isn't like me. I'm not the sort of girl who crosses continents to meet up with a man she hardly knows. Paris hadn't even been part of my travel plan..."

A delightful, fresh twist on the travel memoir, Almost French takes us on a tour that is fraught with culture clashes but rife with deadpan humor. Sarah Turnbull's stint in Paris was only supposed to last a week. Chance had brought Sarah and Frédéric together in Bucharest, and on impulse she decided to take him up on his offer to visit him in the world's most romantic city. Sacrificing Vegemite for vichyssoise, the feisty Sydney journalist does her best to fit in, although her conversation, her laugh, and even her wardrobe advertise her foreigner status. But as she navigates the highs and lows of this strange new world, from life in a bustling quatier and surviving Parisian dinner parties to covering the haute couture fashion shows and discovering the hard way the paradoxes of France today, little by little Sarah falls under its spell: maddening, mysterious, and charged with that French specialty-séduction.

An entertaining tale of being a fish out of water, Almost French is an enthralling read as Sarah Turnbull leads us on a magical tour of this seductive place-and culture-that has captured her heart

--Ce texte fait référence à l'édition Broché .


Détails sur le produit

  • Broché: 328 pages
  • Editeur : Nicholas Brealey Publishing; Édition : New resized edition (26 mai 2005)
  • Langue : Anglais
  • ISBN-10: 1857883705
  • ISBN-13: 978-1857883701
  • Dimensions du produit: 12,9 x 19,7 cm
  • Moyenne des commentaires client : 3.3 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (21 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 10.786 en Livres anglais et étrangers (Voir les 100 premiers en Livres anglais et étrangers)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Dans ce livre (En savoir plus)
Parcourir et rechercher une autre édition de ce livre.
Première phrase
The queue for passport inspection at Charles de Gaulle airport surges impatiently. Lire la première page
En découvrir plus
Concordance
Parcourir les pages échantillon
Couverture | Copyright | Extrait | Quatrième de couverture
Rechercher dans ce livre:

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

Commentaires client les plus utiles

80 internautes sur 85 ont trouvé ce commentaire utile  Par Un client le 8 octobre 2003
Format: Broché
Un livre a dévorer! Paris et les parisiens a travers le regard tendre et eclairé d'une australienne, tout en finesse et plein d'humour. A recommender de toute urgence a tous ceux qui ont connu les joies et les difficultés de l'expatriation! C'est extremement bien écrit et l'anglais est parfaitement accessible.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
8 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile  Par "yves1515" le 17 octobre 2005
Format: Broché
j'ai lu ce livre avec grande joie. Bien ecrit, plein d'humour, c'est un peu mon histoire en revers. ayant quitte la France il y a bientot 30 ans, je comprends trop bien ce que Sarah Turnbull exprime. Ce n'est pas un autre livre ecrit par un autre anglophone, plein des stereotypes gaulois dont les anglais raffolent. c'est l'histoire de tout emigre, essayant de faire son trou, de s'adapter, se tapant la tete devant les incongruites francaises tout en appreciant passionement ces memes incongruites... je m'y suis retrouve et le recommende a toutes et tous les expatries quelque soit votre domicile...
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
17 internautes sur 18 ont trouvé ce commentaire utile  Par Un client le 17 octobre 2004
Format: Broché
Dans la même situation que l'auteur (une australienne vivant en France avec un français) je n'ai pas pu m'empêcher de lire et relire ce livre.
Que "les Français" le veuille ou non, il y a beaucoup de vérité dans ce livre - oui, il y a des stéréotypes, oui il y a des généralisations, mais vu de "notre côté", vu par quel qu'un qui n'est pas française, ces stéréotypes et généralisations sont souvent vrai, sont rencontré au quotidien.
Le lire permettra de comprendre, un peu, la réputation qu'à les français, et de comprendre pourquoi c'est réputation à été acquise.
Pour les Français qui vivent dan un couple mixte, ce livre peut être révélateur - mon amie me comprend mieux maintenant, sait que mes frustrations ne sont pas du à des idiosyncrasies personnelles, mais révélateur d'une vraie différence de culture, une différence qui à été raconté avec humour et franchise par l'auteur.
N'hésitez pas.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
12 internautes sur 13 ont trouvé ce commentaire utile  Par Un client le 9 mai 2005
Format: Broché
un livre leger a lire pendant des vacances.
Mais je suis restee sur ma faim. Je m'attendais plus a la decouverte de la france "pittoresque" : en fait on assiste aux rencontres cocktail dans les hotels particuliers de Neuilly, a des week-end dans les chateaux et maison de vacances. Bref depaysant meme pour un francais ;-)
Amusant mais en conclusion, l'auteure est tout de meme tombee dans un monde qui est etranger a beaucoup de francais.
Difficile de faire un livre sur une culture sans tomber dans le "baguette beret" ou dans le "auteuil neuilly"
Je recommande plutot l'excellent livre Sacres francais de Stanger : beaucoup d'humour et de temps en temps on se suprend a penser bon sang mais on est vraiment comme ca ?
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
19 internautes sur 21 ont trouvé ce commentaire utile  Par Un client le 15 mars 2004
Format: Broché
Française ayant vécu longtemps à l'étranger, j'attendais beaucoup de ce livre en l'achetant. C'est un bon livre, mais dire que c'est un roman, ou qu'il est très bon, serait plutôt exagéré. Sans style littéraire particulier ou informations particulièrement extraordinaires, ce livre est rafraîchissant et agréable à lire .Il faut donc prendre ce livre pour ce qu'il est: les impressions d'une Australienne qui débarque pas vraiment en France, mais plutôt à Paris (histoire finalement très parisienne). Intéressant à lire également pour se plonger peut-être dans une auto-critique/réflexion sur nos propres travers et coutumes et se demander si l'on est vraiment comme ça...
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
10 internautes sur 11 ont trouvé ce commentaire utile  Par "sbmarie" le 5 mars 2004
Format: Broché
C'est l'histoire vécue d'une jeune femme Australienne qui arrive à Paris en 1995 et qui décrit son intégration à la ville et à la France. Elle découvre "les français" et raconte sans pudeur ses problèmes d'intégration, ses incompréhensions, les quiproquos, l'attitude des français qui diffère complètment de la sienne...
C'est sympa, faut le lire en anglais car il n'est pas (encore) traduit, mais l'écriture est facile à lire. Si vous avez réussi à lire Harry Potter dans le texte, ça sera facile pour vous.
J'ai bien aimé ce livre, car d'une part moi j'étais en Australie lorsque cette australienne découvrait la France, c'est marrant de faire un parallèle.
Et puis aussi elle a un regard extérieur sur la vie des parisiens et des français en général, et ça aide à prendre du recul sur nos attitudes, notre vie!
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
42 internautes sur 48 ont trouvé ce commentaire utile  Par Un client le 18 avril 2004
Format: Broché
Un catalogue de stéréotypes ! Faut dire que le copain de l'Australienne est grave... Moi j'ai fait le chemin inverse : français expatrié en Australie et je suis tombé sur le livre par hasard ici. J'aurais pu écrire pratiquement le même livre pour décrire la vie en Australie. Le sentiment d'isolement, la froideur et la superficialité des rapports, les travers des Aussies, etc... Bref, ce bouquin n'est que la description très personnelle d'une expatriée avec un parisien bourge et coincé. Je ne connais aucun français comme ça. Merci la réputation.
Franck
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Commentaires client les plus récents



Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?