America

Top albums (Voir les 82)


Voir les 82 albums de America

America : top des titres
Trier par:
Meilleures ventes
1-10 of 630
Titre Album  
30
30
30
30
30
30
30
30
30
30

Image de America

Biographie

America se forme à Londres en 1969, à l'initiative de trois fils de pilotes de l'U.S. Air Force basés en Angleterre,
Dewey Bunnell, Gerry Beckley et Dan Peek. Le groupe choisit la voie d'une certaine nostalgie de la mère patrie, de par son nom et en pratiquant un folk rock teinté de country.

Le bon cheval

Leur premier album, America tout simplement, sort en 1971 et ne déclenche que peu d'intérêt. C'est le titre « A Horse With No Name » en 1972 qui change la donne. Ce futur classique, se classe no 1 aux Etats-Unis. Rajouté à l'album America il permet à ce dernier de se retrouver no 1 aux ... Lire la suite

America se forme à Londres en 1969, à l'initiative de trois fils de pilotes de l'U.S. Air Force basés en Angleterre,
Dewey Bunnell, Gerry Beckley et Dan Peek. Le groupe choisit la voie d'une certaine nostalgie de la mère patrie, de par son nom et en pratiquant un folk rock teinté de country.

Le bon cheval

Leur premier album, America tout simplement, sort en 1971 et ne déclenche que peu d'intérêt. C'est le titre « A Horse With No Name » en 1972 qui change la donne. Ce futur classique, se classe no 1 aux Etats-Unis. Rajouté à l'album America il permet à ce dernier de se retrouver no 1 aux Etats-Unis et no 14 en Angleterre.

Boucles d'or

Amateurs d'un son limpide, America se fait ensuite produire par l'illustre George Martin. Le groupe poursuit une route parsemée de tubes, « Ventura Highway » en 1972 et surtout « Sister Golden Hair » autre no 1 en 1975. Le départ de Dan Peek en 1977 marque la fin de l'âge d'or d'America.

Jeune génération

Ensuite seul View from the Ground en 1982 tire son épingle du jeu. L'anthologie Highway: 30 Years of America en 2000 permet de retrouver l'ensemble des morceaux de bravoure du groupe. Here & Now en 2007 voit America se confronter à leurs admirateurs issus de la jeune génération, comme James Iha ou Ryan Adams.

Copyright 2014 Music Story François Alvarez

America se forme à Londres en 1969, à l'initiative de trois fils de pilotes de l'U.S. Air Force basés en Angleterre,
Dewey Bunnell, Gerry Beckley et Dan Peek. Le groupe choisit la voie d'une certaine nostalgie de la mère patrie, de par son nom et en pratiquant un folk rock teinté de country.

Le bon cheval

Leur premier album, America tout simplement, sort en 1971 et ne déclenche que peu d'intérêt. C'est le titre « A Horse With No Name » en 1972 qui change la donne. Ce futur classique, se classe no 1 aux Etats-Unis. Rajouté à l'album America il permet à ce dernier de se retrouver no 1 aux Etats-Unis et no 14 en Angleterre.

Boucles d'or

Amateurs d'un son limpide, America se fait ensuite produire par l'illustre George Martin. Le groupe poursuit une route parsemée de tubes, « Ventura Highway » en 1972 et surtout « Sister Golden Hair » autre no 1 en 1975. Le départ de Dan Peek en 1977 marque la fin de l'âge d'or d'America.

Jeune génération

Ensuite seul View from the Ground en 1982 tire son épingle du jeu. L'anthologie Highway: 30 Years of America en 2000 permet de retrouver l'ensemble des morceaux de bravoure du groupe. Here & Now en 2007 voit America se confronter à leurs admirateurs issus de la jeune génération, comme James Iha ou Ryan Adams.

Copyright 2014 Music Story François Alvarez

America se forme à Londres en 1969, à l'initiative de trois fils de pilotes de l'U.S. Air Force basés en Angleterre,
Dewey Bunnell, Gerry Beckley et Dan Peek. Le groupe choisit la voie d'une certaine nostalgie de la mère patrie, de par son nom et en pratiquant un folk rock teinté de country.

Le bon cheval

Leur premier album, America tout simplement, sort en 1971 et ne déclenche que peu d'intérêt. C'est le titre « A Horse With No Name » en 1972 qui change la donne. Ce futur classique, se classe no 1 aux Etats-Unis. Rajouté à l'album America il permet à ce dernier de se retrouver no 1 aux Etats-Unis et no 14 en Angleterre.

Boucles d'or

Amateurs d'un son limpide, America se fait ensuite produire par l'illustre George Martin. Le groupe poursuit une route parsemée de tubes, « Ventura Highway » en 1972 et surtout « Sister Golden Hair » autre no 1 en 1975. Le départ de Dan Peek en 1977 marque la fin de l'âge d'or d'America.

Jeune génération

Ensuite seul View from the Ground en 1982 tire son épingle du jeu. L'anthologie Highway: 30 Years of America en 2000 permet de retrouver l'ensemble des morceaux de bravoure du groupe. Here & Now en 2007 voit America se confronter à leurs admirateurs issus de la jeune génération, comme James Iha ou Ryan Adams.

Copyright 2014 Music Story François Alvarez


Améliorez le contenu de cette page

Si vous êtes l'artiste, le label ou le manager concerné, vous pouvez mettre à jour les informations sur cette page, telles que biographie, vidéos et plus encore sur Artist Central.

Commentaires

Visitez notre FAQ sur les Pages Artistes
Donnez-nous votre avis sur cette page