Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

American Gods Broché – 17 septembre 2004


Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 18,00 EUR 3,72

Il y a une édition plus récente de cet article:

American Gods
EUR 8,90
(17)
En stock.

Offres spéciales et liens associés


Les clients ayant acheté cet article ont également acheté


Descriptions du produit

Biographie de l'auteur

Neil Gaiman est né en 1960. Scénariste de bandes dessinées (The Sandman), il s'est rapidement imposé comme l'un des meilleurs écrivains de la nouvelle vague du fantastique anglo-saxon. On lui doit les très remarqués Neverwhere (prix Julia Verlanger 1999), Miroirs et fumées, Stardust et De bons présages, en collaboration avec Terry Pratchett.


Détails sur le produit

  • Broché: 603 pages
  • Editeur : J'ai lu (17 septembre 2004)
  • Collection : J'ai lu
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2290330418
  • ISBN-13: 978-2290330418
  • Dimensions du produit: 17,8 x 11 x 2,5 cm
  • Moyenne des commentaires client : 3.9 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (22 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 125.846 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

3.9 étoiles sur 5

Commentaires client les plus utiles

3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile  Par Piment coloré TOP 500 COMMENTATEURS sur 27 mai 2011
Format: Broché Achat vérifié
On cherche dans cette histoire la même pêche que dans Anansi Boys, mais elle n'est pas là. Le personnage de Shadow est génial, très attachant, mais le road-book, comme il y a des road-movie, est trop lent, trop peu accrocheur. Je l'ai lu péniblement, alors que je suis un fan de Gaiman, c'est, comme d'autres l'ont dit, un livre un peu décevant, mais qui vaut le détour juste pour les deux histoires d'Anansi !
J'amenderai ce commentaire en disant que le postulat de départ, les vieux Dieux remplacés par nos nouveaux Dieux, le Dieu Argent, le Dieu Télé, tous un peu mafieux, est un concept délicieux à lire. C'est aussi un aspect plaisant de ce livre. Bref, il y a du pour et du contre, vous pouvez le lire et vous rabattre ensuite sur "Good Omens" ("Bons présages"), un éclat de rire qui reprend l'idée divine, toujours par Gaiman !
1 commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
14 internautes sur 17 ont trouvé ce commentaire utile  Par Redji sur 19 février 2005
Format: Broché
Meilleur roman de SF : Prix Hugo et prix Nebula 2002.
Meilleur roman de Fantasy : prix Locus 2002.
Meilleur roman Fantastique : Bram Stoker Award 2002 !
Avec un tel pedigree, pas de quoi s'inquiéter ! Plutôt de quoi s'interroger : quel est donc ce roman, à la fois primé dans les catégories SF, Fantastique et Fantasy ?
Réponse : UN CHEF D'ŒUVRE ! (c'est d'ailleurs marqué sur la couverture !)
Sincèrement, ce roman est une pure merveille, alliant, il est vrai, à la fois des ingrédients de fantastique autant que de fantasy.
Résumons : Ombre est en prison. Il n'attend qu'une seule chose, la fin de sa peine, afin de retrouver sa bien-aimée Laura. La prison lui a pris trois années de sa vie ; il en a profité pour s'exercer à un art dans lequel il espère exceller : la prestidigitation ! Mais voilà : deux jours avant sa sortie, la nouvelle tombe, tel le Marteau de Thor : Laura est morte dans un accident de voiture. "Vous pouvez partir, Ombre. De toutes façons, plus personne ne vous attend dehors, non ?"
A sa sortie, désemparé, Ombre fait la rencontre d'un étrange personnage : le Voyageur. Le Voyageur est sans âge, troublant, mystérieux ; il connaît des choses qu'il ne peut pas connaître. Mais il est là, bien vivant, devant Ombre, et lui propose un marché : travailler pour lui en tant que garde du corps, homme de main, et à tout faire.
"C'est quoi votre boulot, Voyageur ?"
"Rallier des troupes. L'orage arrive..."
Et c'est ainsi que tout commença...
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Par Romur TOP 500 COMMENTATEURS sur 2 août 2014
Format: Broché
Qu’arrive-t-il aux dieux quand les immigrants quittent leur patrie ? Que sont devenus les dieux des Américains d’origine irlandaise, norvégienne, grecque, égyptienne, etc. ?
Gaiman en fait le thème d'un roman, centré autour de M. Ombre qui est entrainé à sa sortie de prison dans le sillage d'un escroc à travers l'Amérique. Ce voyage qui tourne au parcours initiatique est semé de rencontres avec des lieux et des personnages attachants ou loufoques. Mes deux préférés sont le village de Lakeside et Laura, la femme d'Ombre, qui véhicule un formidable message sur l'amour et le pardon.

Sur le fond, Gaiman tente une réflexion sur les origines et les valeurs de l’Amérique en faisant guerroyer les divinités traditionnelles du monde entier (réviser la mythologie nordique et éventuellement égyptienne avant de se lancer) et les nouvelles valeurs consuméristes. Mais ça n'est finalement qu'une dénonciation classique de la société de consommation américaine et les thèmes de la rencontre entre mythologie traditionnel et monde moderne, ainsi que du déclin des dieux désertés par leurs fidèles sont assez répandus.

J'avais choisi le livre en raison des prix qu'il a recu (Hugo, Nebula, Locus... mais j'ai découvert en lisant Wikipedia que Gaiman avait savamment orchestré la campagne médiatique sur Internet avant la parution du bouquin). J'en attendais sans doute trop et je suis resté sur ma faim, déçu par une conclusion assez terre à terre.
Mais ça se lit bien, avec une intrigue qui tient un haleine et des passages humoristiques.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par Leather DeBoeuf sur 29 mai 2013
Format: Broché Achat vérifié
Ce roman a reçu l'Hugo et le Nébula du meilleur roman SF 2002 : sauf que ce n'est pas de la SF. Le prix locus du meilleur roman Fantasy 2002 : ce n'est pourtant pas de la Fantasy non plus. (ou alors de loin...)
C'est plus du fantastico-onirique, sur le thème assez rebattu des dieux vivants ne devant leur puissance qu'à la foi et au nombre de leur fidèles. C'est surtout une réflexion iconoclaste à portée philosophique sur l'évolution rapide des croyances. Et aussi un regard assez cruel sur les valeurs de l'Amérique.
Un roman qui cumule deux des sujets qui me hérissent le plus facilement : la question religieuse et le road trip. Ce qui explique pourquoi il a végété de longues années dans ma bibliothèque. Sans compter le titre non traduit et la couverture aussi moche que bête. (c'est tout sauf un livre de super héros).

Et pourtant, j'ai passé un excellent moment de lecture. C'est un roman très bien construit, très bien tourné, souvent très rigolo, parfois très sombre, avec un excellent personnage principal, Ombre, aussi mystérieux que profondément attachant. Certes, le livre souffre de quelques longueurs, mais il reste brillant tout du long. L'intelligence du propos est indéniable, l'intrigue est très intéressante, le style superbe et le final irréprochable.
J'ai eu un gros coup de coeur pour les passages du livre qui se déroulent à Lakeside, j'ai trouvé ces chapitres formidables d'un point de vue narratif.
Lire la suite ›
10 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Commentaires client les plus récents



Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?