Amon Amarth

Top albums (Voir les 13)


Voir les 13 albums de Amon Amarth

Amon Amarth : top des titres
Trier par:
Meilleures ventes
1-10 of 171
Titre Album  
30
30
30
30
30
30
30
30
30
30

Image de Amon Amarth
Fourni par l'artiste ou son représentant

Dernier Tweet


Biographie

Amon amarth voit le jour à Tumba près de Stockholm en 1992. Johan Hegg (chant), Olavi Mikkonen (guitare), Ted Lundström (basse), Anders Hansson (guitare), et Niko Kaukinen (batterie) composent la première formation d'un groupe dont le nom est tiré des écrits de J.R.R. Tolkien. Venu du grindcore, les membres du groupe se signalent par une extrême brutalité musicale qui se retrouve en 1993 sur la démo Thor Arise. Amon Amarth sort un premier CD en 1996 sur un label local, et l'écoule à quelques six mille copies. C'est assez pour qu'il soit signé par Metal Blade Records qui sort en 1998 Once Sent ... Lire la suite

Amon amarth voit le jour à Tumba près de Stockholm en 1992. Johan Hegg (chant), Olavi Mikkonen (guitare), Ted Lundström (basse), Anders Hansson (guitare), et Niko Kaukinen (batterie) composent la première formation d'un groupe dont le nom est tiré des écrits de J.R.R. Tolkien. Venu du grindcore, les membres du groupe se signalent par une extrême brutalité musicale qui se retrouve en 1993 sur la démo Thor Arise. Amon Amarth sort un premier CD en 1996 sur un label local, et l'écoule à quelques six mille copies. C'est assez pour qu'il soit signé par Metal Blade Records qui sort en 1998 Once Sent from the Golden Hall. Ce premier disque fait apparaître Amon Amarth comme un groupe d'une rare violence musicale.

Après avoir tourné avec Deicide ou Six Feet Under, Amon amarth sort en 1999 The Avenger qui démontre des progrès certains. Amon amarth poursuit sa progression en 2001 avec The Crusher et une tournée européenne en compagnie de Vomitory. Amon Amarth enchaîne avec Versus the World (2002) et Fate of Norns (2004) qui ne font pas baisser sa réputation de chantre d'un death metal sans concessions. La véritable explosion a lieu en 2006 avec With Oden on Our Side, premier disque d'Amon Amarth à entrer dans les charts suédois. With Oden on Our Side est également remarqué aux Etats-Unis où il apparaît dans la catégorie des albums indépendants du Billboard.

Bercé par les sagas vikings et leur mythologie sanguinaire, Amon Amarth achève sa conquête avec Twilight of the Thunder God (2008) qui en fait un poids lourd du genre à travers le monde. Le sommet est atteint en 2011 avec la sortie de Surtur Rising aux ventes dignes d'un album de pop. Amon Amarth peut alors enflammer les plus grands festivals de metal comme le Wacken Open Air allemand et le Hellfest français. Après ce chef d'oeuvre, Amon Amarth revient en juin 2013 avec Deceiver of the Gods où le groupe décrit la bataille finale entre le malfaisant Loki et les dieux du Valhalla. Copyright 2014 Music Story François Alvarez

Amon amarth voit le jour à Tumba près de Stockholm en 1992. Johan Hegg (chant), Olavi Mikkonen (guitare), Ted Lundström (basse), Anders Hansson (guitare), et Niko Kaukinen (batterie) composent la première formation d'un groupe dont le nom est tiré des écrits de J.R.R. Tolkien. Venu du grindcore, les membres du groupe se signalent par une extrême brutalité musicale qui se retrouve en 1993 sur la démo Thor Arise. Amon Amarth sort un premier CD en 1996 sur un label local, et l'écoule à quelques six mille copies. C'est assez pour qu'il soit signé par Metal Blade Records qui sort en 1998 Once Sent from the Golden Hall. Ce premier disque fait apparaître Amon Amarth comme un groupe d'une rare violence musicale.

Après avoir tourné avec Deicide ou Six Feet Under, Amon amarth sort en 1999 The Avenger qui démontre des progrès certains. Amon amarth poursuit sa progression en 2001 avec The Crusher et une tournée européenne en compagnie de Vomitory. Amon Amarth enchaîne avec Versus the World (2002) et Fate of Norns (2004) qui ne font pas baisser sa réputation de chantre d'un death metal sans concessions. La véritable explosion a lieu en 2006 avec With Oden on Our Side, premier disque d'Amon Amarth à entrer dans les charts suédois. With Oden on Our Side est également remarqué aux Etats-Unis où il apparaît dans la catégorie des albums indépendants du Billboard.

Bercé par les sagas vikings et leur mythologie sanguinaire, Amon Amarth achève sa conquête avec Twilight of the Thunder God (2008) qui en fait un poids lourd du genre à travers le monde. Le sommet est atteint en 2011 avec la sortie de Surtur Rising aux ventes dignes d'un album de pop. Amon Amarth peut alors enflammer les plus grands festivals de metal comme le Wacken Open Air allemand et le Hellfest français. Après ce chef d'oeuvre, Amon Amarth revient en juin 2013 avec Deceiver of the Gods où le groupe décrit la bataille finale entre le malfaisant Loki et les dieux du Valhalla. Copyright 2014 Music Story François Alvarez

Amon amarth voit le jour à Tumba près de Stockholm en 1992. Johan Hegg (chant), Olavi Mikkonen (guitare), Ted Lundström (basse), Anders Hansson (guitare), et Niko Kaukinen (batterie) composent la première formation d'un groupe dont le nom est tiré des écrits de J.R.R. Tolkien. Venu du grindcore, les membres du groupe se signalent par une extrême brutalité musicale qui se retrouve en 1993 sur la démo Thor Arise. Amon Amarth sort un premier CD en 1996 sur un label local, et l'écoule à quelques six mille copies. C'est assez pour qu'il soit signé par Metal Blade Records qui sort en 1998 Once Sent from the Golden Hall. Ce premier disque fait apparaître Amon Amarth comme un groupe d'une rare violence musicale.

Après avoir tourné avec Deicide ou Six Feet Under, Amon amarth sort en 1999 The Avenger qui démontre des progrès certains. Amon amarth poursuit sa progression en 2001 avec The Crusher et une tournée européenne en compagnie de Vomitory. Amon Amarth enchaîne avec Versus the World (2002) et Fate of Norns (2004) qui ne font pas baisser sa réputation de chantre d'un death metal sans concessions. La véritable explosion a lieu en 2006 avec With Oden on Our Side, premier disque d'Amon Amarth à entrer dans les charts suédois. With Oden on Our Side est également remarqué aux Etats-Unis où il apparaît dans la catégorie des albums indépendants du Billboard.

Bercé par les sagas vikings et leur mythologie sanguinaire, Amon Amarth achève sa conquête avec Twilight of the Thunder God (2008) qui en fait un poids lourd du genre à travers le monde. Le sommet est atteint en 2011 avec la sortie de Surtur Rising aux ventes dignes d'un album de pop. Amon Amarth peut alors enflammer les plus grands festivals de metal comme le Wacken Open Air allemand et le Hellfest français. Après ce chef d'oeuvre, Amon Amarth revient en juin 2013 avec Deceiver of the Gods où le groupe décrit la bataille finale entre le malfaisant Loki et les dieux du Valhalla. Copyright 2014 Music Story François Alvarez


Améliorez le contenu de cette page

Si vous êtes l'artiste, le label ou le manager concerné, vous pouvez mettre à jour les informations sur cette page, telles que biographie, vidéos et plus encore sur Artist Central.

Commentaires

Visitez notre FAQ sur les Pages Artistes
Donnez-nous votre avis sur cette page