Commencez à lire Anathem (English Edition) sur votre Kindle dans moins d'une minute. Vous n'avez pas encore de Kindle ? Achetez-le ici Ou commencez à lire dès maintenant avec l'une de nos applications de lecture Kindle gratuites.

Envoyer sur votre Kindle ou un autre appareil

 
 
 

Essai gratuit

Découvrez gratuitement un extrait de ce titre

Envoyer sur votre Kindle ou un autre appareil

Désolé, cet article n'est pas disponible en
Image non disponible pour la
couleur :
Image non disponible
 

Anathem (English Edition) [Format Kindle]

Neal Stephenson
3.9 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (10 commentaires client)

Prix conseillé : EUR 10,54 De quoi s'agit-il ?
Prix éditeur - format imprimé : EUR 8,48
Prix Kindle : EUR 6,50 TTC & envoi gratuit via réseau sans fil par Amazon Whispernet
Économisez : EUR 1,98 (23%)

App de lecture Kindle gratuite Tout le monde peut lire les livres Kindle, même sans un appareil Kindle, grâce à l'appli Kindle GRATUITE pour les smartphones, les tablettes et les ordinateurs.

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre adresse e-mail ou numéro de téléphone mobile.

Formats

Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle EUR 6,50  
Relié --  
Broché EUR 14,11  
Poche EUR 8,47  
Broché --  
CD, Livre audio --  





Descriptions du produit

From Publishers Weekly

In this follow-up to his historical Baroque Cycle trilogy, which fictionalized the early-18th century scientific revolution, Stephenson (Cryptonomicon) conjures a far-future Earth-like planet, Arbre, where scientists, philosophers and mathematicians—a religious order unto themselves—have been cloistered behind concent (convent) walls. Their role is to nurture all knowledge while safeguarding it from the vagaries of the irrational saecular outside world. Among the monastic scholars is 19-year-old Raz, collected into the concent at age eight and now a decenarian, or tenner (someone allowed contact with the world beyond the stronghold walls only once a decade). But millennia-old rules are cataclysmically shattered when extraterrestrial catastrophe looms, and Raz and his teenage companions—engaging in intense intellectual debate one moment, wrestling like rambunctious adolescents the next—are summoned to save the world. Stephenson's expansive storytelling echoes Walter Miller's classic A Canticle for Leibowitz, the space operas of Larry Niven and the cultural meditations Douglas Hofstadter—a heady mix of antecedents that makes for long stretches of dazzling entertainment occasionally interrupted by pages of numbing colloquy. An accompanying CD of music composed by David Stutz is suitably ethereal. (Sept.)
Copyright © Reed Business Information, a division of Reed Elsevier Inc. All rights reserved.

Revue de presse

“Reading Anathem is a humbling experience.” (Washington Post on ANATHEM)

“A sprawling disquisition…[a] logophilic treat for those who like their alternate worlds big, parodic and ironic.” (Kirkus Reviews on ANATHEM)

“Stephenson’s expansive storytelling echoes Walter Miller’s classic A Canticle for Leibowitz, the space operas of Larry Niven and the cultural meditations of Douglas Hofstadter – a heady mix of antecedents that makes for long stretches of dazzling entertainment.” (Publishers Weekly on ANATHEM)

“A magnificent achievement. ” (Booklist (starred review) on ANATHEM)

“Clever and intricate...truly ingenious...it’s brilliance is undeniable.” (Locus, Gary K. Wolfe on ANATHEM)

“A masterpiece...mind-bogglingly ambitious...readers will delight in puzzling out the historical antecedents in philosophy, science, mathematics, and art that Stephenson riffs on with his customary quicklsilver genius...it’s one of the most thought-provoking novels I’ve ever read, and also one of the most engaging.” (Locus, Paul Witcover, on ANATHEM)

“The Seattle writer is kind of a cross between William Gibson and Richard Powers, hard-wired to tell stories, explore technology and riff on anything that catches his fancy.” (The Oregonian (Portland) on ANATHEM)

“[O]ne of Stephenson’s best novels…a captivating blend of culture clash, deductive reasoning and pure action.” (Columbus Dispatch on ANATHEM)

“What ever happened to the great novel of ideas? It has morphed into science fiction, and Stephenson is its foremost practitioner. A-” (Time magazine on ANATHEM)

“[R]iveting idea porn.” (Details on ANATHEM)

“The cult legend’s newest book, Anathem, [is] destined to be an instant sci-fi classic.” (Popular Mechanics on ANATHEM)

“He mashes up genres with the flair of Thomas Pynchon and the intellect of William Gibson.” (Winnipeg Free Press on ANATHEM)

“Blending quantum physics, phenomenological philosophy and various other fun hobbies...Stephenson’s enthusiasm to share his theories and explanations is infectious...think “The Name of the Rose” crossed with “Dune”...genuinely fascinating brain food.” (The Oregonian (Portland) on ANATHEM)

“Stephenson writes in twists and turns, double-backs and cul-de-sacs, winding tunnels and fast-moving tracks. It’s a Rube Goldberg sort of book: intricate, sometimes difficult to follow but always fascinating to read.” (Grand Rapids Press on ANATHEM)

“Anathem duly marries extensive dialogues on quantum mechanics and the nature of consciousness to literal cliffhangers, hi-tech warfare and derring-do.” (Leicester Mercury on ANATHEM)

“Anathem is a challenge: Make yourself one of the avout. Make yourself a scholar, and try to understand the world a little differently.” (Eugene Weekly on ANATHEM)

“Stephenson displays his ingenuity when it comes to mixing science, sociology and satire with swashbuckling adventure. Anathem marries extensive scientific and philosophical dialogues to cliffhangers, hi-tech warfare and derring-do.” (Sunday Sun (UK) on ANATHEM)

“It’s almost impossible to not be impressed by Anathem; there’s simply too much erudition, wit, craft and risk-taking.” (San Francisco Chronicle on ANATHEM)

“In Anathem, Stephenson creates a religion for skeptics and nerds.” (Austin American-Statesman on ANATHEM)

“Anathem is a brilliant, playful tour of the terrain where logic, mathematics, philosophy and quantum physics intersect, a novel of ideas par excellence, melding wordplay and mathematical theory with a gripping, human adventure.” (London Times on ANATHEM)

“Anyone who has read Stephenson’s Baroque Cycle will be familiar with his ingenuity when it comes to mixing science, sociology and satire with swashbuckling adventure, and ANATHEM duly marries extensive dialogues on quantum mechanics and the nature of consciousness to literal cliffhangers, high-tech warfare and general derring-do.” (The Examiner (Ireland) on ANATHEM)

“As with Stephenson’s previous work, plot and character are wrought to the highest standards of literary fiction but they’re scarcely as fascinating as the worlds he conjures up. If there’s anything more readable than ANATHEM it should probably be banned.” (Word (UK) on ANATHEM)

“Learned, witty, weirdly torqued, emotionally complex, politically astute, and often darkly comic…ANATHEM is an audacious work by a highly intelligent imagination, a delightfully learned text.” (Edmonton Journal (Alberta) on ANATHEM)

“A daring feat of speculative fiction…ANATHEM offers the reader a luscious arrangement of words, jokes, and speculations.” (Boston Globe)

“This is a book about science and philosophy which demands the full concentration of the reader -a worthwhile, smart, exciting read.” (Time Out London)

“A tour-de-force of world building and high-concept speculation, wrapped around a page-turning plot.” (St. Louis Post-Dispatch on ANATHEM)

“[R]avishingly brilliant, outrageously ambitious…ANATHEM is thought-provoking fun, at turns a post-graduate seminar of philosophy and physics, and a rousing yarn with characters you care about.” (Orlando Sentinel on ANATHEM)

“Suddenly, novels of ideas are cool again.” (io9 on ANATHEM)

“The world Stephenson builds is richly visual, its complicated social politics are convincingly detailed, and its cool and conflicted heroes struggle with thrilling intellectual puzzles while they are tested in epic physical adventures.” (Slate, Best of 2008 List, on ANATHEM)

[R]avishingly brilliant, outrageously ambitious…Stephenson embarks on a mission of world-building, and he is thoroughly successful at it.” (South Florida Sun Sentinel on ANATHEM)

Détails sur le produit

  • Format : Format Kindle
  • Taille du fichier : 2284 KB
  • Nombre de pages de l'édition imprimée : 1010 pages
  • Editeur : Atlantic Books (1 août 2010)
  • Vendu par : Amazon Media EU S.à r.l.
  • Langue : Anglais
  • ASIN: B0040QE3A8
  • Synthèse vocale : Activée
  • X-Ray :
  • Word Wise: Activé
  • Moyenne des commentaires client : 3.9 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (10 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: n°35.390 dans la Boutique Kindle (Voir le Top 100 dans la Boutique Kindle)
  •  Souhaitez-vous faire modifier les images ?


En savoir plus sur l'auteur

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Commentaires en ligne

Commentaires client les plus utiles
11 internautes sur 11 ont trouvé ce commentaire utile 
Par Kallisthène TOP 500 COMMENTATEURS
Format:Poche
Comment ne pas être admiratif devant le travail, la rigueur et l'ampleur de cette dernière œuvre de Neal Stephenson ! Non seulement celui-ci se projette dans un futur très lointain mais en plus son futur est celui d'une civilisation humaine complétement pensée depuis ses racines de l'Antiquité (ou son équivalent dans ce monde appelé, en anglais, Arbre) !

Sidérant et excessivement impressionnant. Chapeau bas.

Souvent hélas, ce type d'érudition apporté au « World-Building » nuit à la qualité de l'intrigue ou des personnages. Le tome présent n'échappe pas à ce défaut, comme pour presque chaque œuvre de Stephenson (hormis Zodiac et Le Samouraï virtuel). Cependant pour ma part j'ai longtemps été captivé par la découverte graduelle de cet étrange univers.

Imaginez 7000 années d'un monde inconnu à vous exploitées sous vos yeux. Bon, ne rêvons tout de même pas trop, les philosophes de ce monde sont tout de même fortement inspirés de leurs contreparties terriennes (Socrates devient "Thelenes" et Plato, "Protas"), d'ailleurs dans ses remerciements Neal Stephenson affirme qu'il faut considérer cette œuvre comme un cadre de fiction permettant l'exploration des idées ayant jailli dans l'esprit des plus grands penseurs de la Terre, tels Thales, Pythagore, Platon, Saint Augustin, Leibniz, Kant, Mach, Husserl, et Godel.
Lire la suite ›
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
5 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Génial, du bonheur au kilometre... 5 juillet 2010
Format:Poche
Encore une fois Neal Stephenson livre un petit bijou tricoté main...

Il y décrit un univers complet et complexe, avec plusieurs millénaires d'histoire et de légendes, avec pour fil conducteur une caste de moines dont les seules religions sont la science et la logique, reclus dans leurs monastères qui ne s'ouvrent qu'à intervalles réguliers : tous les ans, tous les 10 ans, tous les 100 ans, voire tous les 1000 ans pour les moines millenaristes.

Quels secrets peuvent bien garder ces hommes ? Comment peuvent-ils vivre ainsi reclus et pourquoi ? Leurs connaissances serviront-elles à jour ?

C'est quand cet univers se retrouve confronté au plus grand défi de son histoire que l'on découvrira un des clefs de l'énigme.
En suivant le parcours initiatique d'un jeune garçon confronté à ce chaos, Neil stephenson distille l'intelligence, l'action, la réflexion, l'humour et l'amour avec une grande habilité.

Un chef d'oeuvre, (à ranger à côté de son Cryptonomicon)
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
Par Finity's end TOP 100 COMMENTATEURS VOIX VINE
Format:Poche|Achat vérifié
Fidèle à lui-même Stephenson à le souci du fond et de la forme .
Toujours ce style qui fait que tout est dense ... vivant et réel .

Il faut mobiliser un maximum de neurones pour s'imprégner des " thèses " de l'ouvrage .
Le style est au rendez-vous et nous sommes totalement immergés dans ce monastère du futur où les soubresauts du siècle parviennent amortis au lecteur qui ne manque pas de guetter ces informations succulentes ..
C'est une véritable et subtile expérience monastique à laquelle nous convies l'auteur ( conscience de soi ... vérité .. mathématiques ... réalité .... structure de l'univers .. le mot et l'idée ... l'orthodoxie et moyens normatifs )
L'esprit n'est pas déconnecté du quotidien .. de la vie .. de l'expérience intime et collective et des différences d'âge ainsi que du temps qui passe .
Les moines parcourent le temps selon une vie très réglée et le lecteur s'imprègne de cette philosophie et de ce monachisme du futur .
......................................................................................................................
C'est une des architectures spirituelles de SF les plus solides que j'ai eu l'occasion de connaître .
......................................................................................................................
Le lecteur fait donc son stage monastique ... ensuite il part affronter le siècle ..
Lire la suite ›
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Substantifique moelle prospective 7 décembre 2012
Par laurent
Format:Poche|Achat vérifié
Difficile de mettre un monde en bouteille. Neal Stephenson s'est attelé à la tâche pour nous narrer l'épopée du disciple Erasma, élève en astronomie et philosophie dans le "couvent" de Saunt Edhar, dont le monde va basculer au fur et à mesure de ses découvertes et remises en question du rythme de sa vie.
Un roman difficile d'accès, qui ne se met en route qu'après plusieurs centaines de pages tant il est nécessaire de poser les bases de cet univers et des principes qui le régissent. Mais passé les premières frustrations, on prend plaisir à la redécouverte des fondamentaux qui ont été inculqués (en principe) à tout élève en fin de lycée : principe de la moralité, jugement critique, doute, théorie de la relativité, eugénisme, accaparement de la connaissance, etc.
Il faut donc s'accrocher pour découvrir une oeuvre touffue qui arrive à distraire l'esprit tout en le nourrissant.
A découvrir.
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
Vous voulez voir plus de commentaires sur cet article ?
Ces commentaires ont-ils été utiles ?   Dites-le-nous
Commentaires client les plus récents
Rechercher des commentaires
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique