Anathema


Anathema : top des titres
Trier par:
Meilleures ventes
1-10 of 311
Titre Album  
30
30
30
30
30
30
30
30
30
30
Votre compte Amazon Music n'est actuellement associé à aucun pays. Pour profiter de la musique Premium, allez sur votre Bibliothèque musicale et transférez votre compte à Amazon.fr (FR).
  

Image de Anathema


Biographie

Anathema se forme en 1990 sous le nom de Pagan Angel à Liverpool (Mersyside). Le groupe s'inscrit d'emblée dans le courant doom metal, mené par Paradise Lost. Après un premier EP, le groupe devient Anathema et sort All Faith Is Lost son deuxième EP en 1991. Les frères Vincent Cavanagh (guitare, chant), Daniel Cavanagh (guitare) et Jamie Cavanagh (basse) sont à l'origine du groupe.

Serenade en 1993 et The Silent Enigma en 1995, attirent l'attention sur le doom travaillé de Anathema. La véritable révélation intervient avec Eternity en 1996, Anathema change alors radicalement de style pour se ... Lire la suite

Anathema se forme en 1990 sous le nom de Pagan Angel à Liverpool (Mersyside). Le groupe s'inscrit d'emblée dans le courant doom metal, mené par Paradise Lost. Après un premier EP, le groupe devient Anathema et sort All Faith Is Lost son deuxième EP en 1991. Les frères Vincent Cavanagh (guitare, chant), Daniel Cavanagh (guitare) et Jamie Cavanagh (basse) sont à l'origine du groupe.

Serenade en 1993 et The Silent Enigma en 1995, attirent l'attention sur le doom travaillé de Anathema. La véritable révélation intervient avec Eternity en 1996, Anathema change alors radicalement de style pour se rapprocher du metal symphonoque, et même du rock progressif. Si Alternative 4 en 1998, contient encore des traces de doom, Judgement en 1999 est un pur album de rock progressif, de moins en moins metal.

A Fine Day of Exit en 2001, et surtout A Natural Disaster en 2004 permettent de rapprocher Anathema de groupes comme Archive ou Porcupine Tree. C'est d'ailleurs le leader de Porcupine Tree, Steven Wilson, qui vient aider Anathema sur We're Here Because We're Here qui sort en 2010. Le groupe réinterprète brillamment certains de ses anciens titres de en version progressive sur Falling Deeper en 2011. Produit par Vincent Cavanagh, Daniel Cavanagh, et le Norvégien Chister-André Cederberg, Weather Systems en 2012 est un album décrit par le groupe comme devant imprégner l'auditeur. Ce qu'il fait à merveille. Anathema récolte au passage le plus important succès commercial de sa carrière avec un disque qui va taquiner les charts du monde entier.

Anathema est de nouveau présent en 2014 avec Distant Satellites, enregistré à Oslo dans la tanière de Chister-André Cederberg avec l'appoint de Steven Wilson au mixage de certains morceaux. Copyright 2014 Music Story François Alvarez

Anathema se forme en 1990 sous le nom de Pagan Angel à Liverpool (Mersyside). Le groupe s'inscrit d'emblée dans le courant doom metal, mené par Paradise Lost. Après un premier EP, le groupe devient Anathema et sort All Faith Is Lost son deuxième EP en 1991. Les frères Vincent Cavanagh (guitare, chant), Daniel Cavanagh (guitare) et Jamie Cavanagh (basse) sont à l'origine du groupe.

Serenade en 1993 et The Silent Enigma en 1995, attirent l'attention sur le doom travaillé de Anathema. La véritable révélation intervient avec Eternity en 1996, Anathema change alors radicalement de style pour se rapprocher du metal symphonoque, et même du rock progressif. Si Alternative 4 en 1998, contient encore des traces de doom, Judgement en 1999 est un pur album de rock progressif, de moins en moins metal.

A Fine Day of Exit en 2001, et surtout A Natural Disaster en 2004 permettent de rapprocher Anathema de groupes comme Archive ou Porcupine Tree. C'est d'ailleurs le leader de Porcupine Tree, Steven Wilson, qui vient aider Anathema sur We're Here Because We're Here qui sort en 2010. Le groupe réinterprète brillamment certains de ses anciens titres de en version progressive sur Falling Deeper en 2011. Produit par Vincent Cavanagh, Daniel Cavanagh, et le Norvégien Chister-André Cederberg, Weather Systems en 2012 est un album décrit par le groupe comme devant imprégner l'auditeur. Ce qu'il fait à merveille. Anathema récolte au passage le plus important succès commercial de sa carrière avec un disque qui va taquiner les charts du monde entier.

Anathema est de nouveau présent en 2014 avec Distant Satellites, enregistré à Oslo dans la tanière de Chister-André Cederberg avec l'appoint de Steven Wilson au mixage de certains morceaux. Copyright 2014 Music Story François Alvarez

Anathema se forme en 1990 sous le nom de Pagan Angel à Liverpool (Mersyside). Le groupe s'inscrit d'emblée dans le courant doom metal, mené par Paradise Lost. Après un premier EP, le groupe devient Anathema et sort All Faith Is Lost son deuxième EP en 1991. Les frères Vincent Cavanagh (guitare, chant), Daniel Cavanagh (guitare) et Jamie Cavanagh (basse) sont à l'origine du groupe.

Serenade en 1993 et The Silent Enigma en 1995, attirent l'attention sur le doom travaillé de Anathema. La véritable révélation intervient avec Eternity en 1996, Anathema change alors radicalement de style pour se rapprocher du metal symphonoque, et même du rock progressif. Si Alternative 4 en 1998, contient encore des traces de doom, Judgement en 1999 est un pur album de rock progressif, de moins en moins metal.

A Fine Day of Exit en 2001, et surtout A Natural Disaster en 2004 permettent de rapprocher Anathema de groupes comme Archive ou Porcupine Tree. C'est d'ailleurs le leader de Porcupine Tree, Steven Wilson, qui vient aider Anathema sur We're Here Because We're Here qui sort en 2010. Le groupe réinterprète brillamment certains de ses anciens titres de en version progressive sur Falling Deeper en 2011. Produit par Vincent Cavanagh, Daniel Cavanagh, et le Norvégien Chister-André Cederberg, Weather Systems en 2012 est un album décrit par le groupe comme devant imprégner l'auditeur. Ce qu'il fait à merveille. Anathema récolte au passage le plus important succès commercial de sa carrière avec un disque qui va taquiner les charts du monde entier.

Anathema est de nouveau présent en 2014 avec Distant Satellites, enregistré à Oslo dans la tanière de Chister-André Cederberg avec l'appoint de Steven Wilson au mixage de certains morceaux. Copyright 2014 Music Story François Alvarez


Améliorez le contenu de cette page

Si vous êtes l'artiste, le label ou le manager concerné, vous pouvez mettre à jour les informations sur cette page, telles que biographie, vidéos et plus encore sur Artist Central.