Commencez à lire Ancillary Justice sur votre Kindle dans moins d'une minute. Vous n'avez pas encore de Kindle ? Achetez-le ici Ou commencez à lire dès maintenant avec l'une de nos applications de lecture Kindle gratuites.

Envoyer sur votre Kindle ou un autre appareil

 
 
 

Essai gratuit

Découvrez gratuitement un extrait de ce titre

Envoyer sur votre Kindle ou un autre appareil

Désolé, cet article n'est pas disponible en
Image non disponible pour la
couleur :
Image non disponible
 

Ancillary Justice [Format Kindle]

Ann Leckie
4.1 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (10 commentaires client)

Prix éditeur - format imprimé : EUR 11,58
Prix Kindle : EUR 5,99 TTC & envoi gratuit via réseau sans fil par Amazon Whispernet
Économisez : EUR 5,59 (48%)

App de lecture Kindle gratuite Tout le monde peut lire les livres Kindle, même sans un appareil Kindle, grâce à l'appli Kindle GRATUITE pour les smartphones, les tablettes et les ordinateurs.

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre adresse e-mail ou numéro de téléphone mobile.

Formats

Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle EUR 5,99  
Relié EUR 30,83  
Broché EUR 9,89  


Descriptions du produit

Revue de presse

"Powerful."―The New York Times

"Unexpected, compelling and very cool. Ann Leckie nails it...I've never met a heroine like Breq before. I consider this a very good thing indeed."―John Scalzi

"Ancillary Justice is the mind-blowing space opera you've been needing...This is a novel that will thrill you like the page-turner it is, but stick with you for a long time afterward."―i09.com (included in 'This Fall's Must-Read Science Fiction and Fantasy Books')

"It's not every day a debut novel by an author you'd never heard of before derails your entire afternoon with its brilliance. But when my review copy of Ancillary Justice arrived, that's exactly what it did. In fact, it arrowed upward to reach a pretty high position on my list of best space opera novels ever."―Liz Bourke, Tor.com

"Establishes Leckie as an heir to Banks and Cherryh."―Elizabeth Bear

"A double-threaded narrative proves seductive, drawing the reader into the naive but determined protagonist's efforts to transform an unjust universe. Leckie uses...an expansionist galaxy-spinning empire [and] a protagonist on a single-minded quest for justice to transcend space-opera conventions in innovative ways. This impressive debut succeeds in making Breq a protagonist readers will invest in, and establishes Leckie as a talent to watch."―Publishers Weekly

"By turns thrilling, moving and awe-inspiring."―The Guardian

"Leckie does a very good job of setting this complex equation up... This is an altogether promising debut."―Kirkus

"Using the format of SF military adventure blended with hints of space opera, Leckie explores the expanded meaning of human nature and the uneasy balance between individuality and membership in a group identity. Leckie is a newcomer to watch as she expands on the history and future of her new and exciting universe."―Library Journal

"Leckie's debut gives casual and hardcore sci-fi fans alike a wonderful read."―RT Book Reviews

"A sharply written space opera with a richly imagined sense of detail and place, this debut novel from Ann Leckie works as both an evocative science fiction tale and an involving character study...it's also a strongly female-driven piece, tackling ideas about politics and gender in a way that's both engaging and provocative...Ancillary Justice is a gripping read that's well worth a look."―SFX (UK)

"It engages, it excites, and it challenges the way the reader views our world. Leckie may be a former Secretary of the Science Fiction Writers of America, but she's the President of this year's crop of debut novelists. Ancillary Justice might be the best science fiction novel of this very young decade."―Justin Landon Staffer's Book Review

"Total gamechanger. Get it, read it, wish to hell you'd written it. Ann Leckie's Ancillary Justice may well be the most important book Orbit have published in ages."―Paul Graham Raven

"The sort of book that the Clarke Award wishes it had last year ... be prepared to see Ancillary Justice bandied around a lot come awards season. (As it should be)."―Jared Shurin Pornokitsch

Présentation de l'éditeur

The record-breaking debut novel that won every major science fiction award in 2014, Ancillary Justice is the story of a warship trapped in a human body and her search for revenge. Ann Leckie is the first author to win the Arthur C. Clarke, the Nebula and the Hugo Award for Best Novel in the same year.



They made me kill thousands, but I only have one target now.



The Radch are conquerors to be feared - resist and they'll turn you into a 'corpse soldier' - one of an army of dead prisoners animated by a warship's AI mind. Whole planets are conquered by their own people.



The colossal warship called The Justice of Toren has been destroyed - but one ship-possessed soldier has escaped the devastation. Used to controlling thousands of hands, thousands of mouths, The Justice now has only two hands, and one mouth with which to tell her tale.



But one fragile, human body might just be enough to take revenge against those who destroyed her.



'ENGAGING AND PROVOCATIVE'


SFX Magazine



'UNEXPECTED, COMPELLING AND VERY COOL'


John Scalzi



'HIGHLY RECOMMENDED'


Independent on Sunday



'MIND-BLOWING'


io9.com



'THRILLING, MOVING AND AWE-INSPIRING'


Guardian



'UTTER PERFECTION'


The Book Smugglers



'ASTOUNDINGLY ASSURED AND GRACEFUL'


Strange Horizons



'ESTABLISHES LECKIE AS AN HEIR TO BANKS'


Elizabeth Bear


Détails sur le produit


En savoir plus sur l'auteur

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Commentaires en ligne

Commentaires client les plus utiles
4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Intelligent et novateur 6 octobre 2014
Format:Format Kindle|Achat vérifié
Dans Ancillary justice, Ann Leckie se pose en héritière de Philip K. Dick en passant de la réflexion sur la nature de l'humanité à une réflexion sur la nature de l'individualité. Sommes-nous simplement la somme de nos souvenirs et de nos processus mentaux ? Un être éclaté en plusieurs unités physiques, partageant les mêmes souvenirs et processus mentaux, est-il réellement un individu et peut-il rester cohérent ? Le cadre de l'histoire est classique, mais le propos est novateur et intelligemment traité ; tous les prix reçus me semblent largement justifiés. J'ai enlevé une étoile pour une fin de ce premier tome pas parfaitement maîtrisée mais si vous aimez la science-fiction intelligente, précipitez-vous.
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
Format:Format Kindle|Achat vérifié
L'intrigue se déroule dans un univers en grande partie peuplée d'humains, la Terre oubliée, et un empire Radchai (humain, lui aussi) expansioniste et violent qui se sert du corp d'humains morts, les "ancilliaires" comme de soldats. L'une des principales questions de livre tourne autour de la divisibilité d'une personne, IA ou humaine : si l'on peut créer des copies de soit même, que se passerait-il si l'on en était séparé ?
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Bouleversant de sensibilité et d'intelligence 24 octobre 2014
Par Lady Lama TOP 500 COMMENTATEURS VOIX VINE
Format:Format Kindle
J'ai été captivée dès le premier chapitre par ce roman. L'histoire semble infiniment compliquée et je suis déjà presque découragée à l'idée de vous la résumer, mais pourtant elle est assez limpide quand on est plongé dedans.

Déjà, je n'ai pas été rebutée par le vocabulaire ou par l'univers décrit. On n'est pas dans une fantasmagorie à la Mieville. C'est écrit simplement, avec peu de nouveaux mots. Et bien que cela se passe dans un futur fort fort fort lointain, les humains ont finalement toujours les mêmes centres d'intérêts, des pièces musicales (à mi chemin entre Bollywood et les telenovellas) à la religion. Les twists sont plus dans les "étiquettes" (hiérarchie dans la société, codes vestimentaires, tabous etc.), les rituels (prendre le thé semble être devenu le must absolu, ayant presque remplacé le champagne ou le cigare), etc. Quand à la structure politique, elle est simplissime. Les humains vivent dans une dictature, le Ratch, qui s'étend sur des galaxies. Les aliens vivent en dehors du Ratch. Les marginaux vivent aux frontières du Ratch.

J'ai tout de suite été par le héros. Ou plutôt l'héroïne. Ou une des parties de l'héroïne. C'est là que cela commence à devenir compliqué. Nous accompagnons une jeune femme aux ressources physiques et financières peu communes qui retrouve, à moitié mort de froid, son ancien capitaine, qu'elle n'a pas vu depuis près de 1000 ans. Elle ne l'aimait pas beaucoup, il/elle était très snob.
Lire la suite ›
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Volonté artificielle, assertive et de puissance. 27 décembre 2014
Par laurent
Format:Broché|Achat vérifié
Contrairement aux critiques précédentes, il n'est pas tout à fait aisé de rentrer dans ce livre s'il est lu dans sa version originale, du fait du traitement qu'a volontairement choisi d'en faire le narrateur.

L'intrigue en elle-même peut paraître assez classique : une intelligence artificielle millénaire, ancien vaisseau "pacificateur" transporteur de troupes, se retrouve piégée dans le corps d'une de ses "excroissance", un serviteur (ancillary) aux capacités limitées. Cette intelligence n'a qu'un seul but, assouvir sa soif de vengeance et tuer l'être à l'origine de son malheur.

L'univers que tisse Ann Leckie ressemble par quelques codes à celui de Ian Banks : univers de conquêtes expansionnistes, intelligences artificielles, luttes de pouvoir et manipulations politiques.

La narration, elle, est originale. Une intelligence artificielle narre son aventure, et passe de la connaissance quasi infinie à l'univers fini et perfectible d'un corps amélioré. Et le plus gros problème d'une IA n'est pas l'art de s'en sortir avec un corps humain, il est celui de réussir à appréhender le monde lorsqu'auparavant on était omniscient et quasi omnipotent.
De fait, le traitement du genre devient un vrai problème dans la narration, car tout y est vu du point de vue féminin (il est vrai qu'en anglais tout navire qui se respecte est féminin) et il est assez difficile pour le non natif que je suis d'essayer de trouver un homme dans tout cet univers guerrier. Comme quoi la guerre n'est pas l'apanage des XY.

Sur le fond, les questions posées et leur traitement sont intéressants.
Lire la suite ›
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Clever, complicated and coherent. 27 décembre 2014
Format:Broché
I always like to keep an eye out for new Sci-fi authors who have the imagination and talent to lift their work beyond the swamp of vanity self publishing encouraged by the popularity of the E-reader. Thankfully Ann Leckie is one such. Ancillary Justice is refreshingly original and clever but is not an easy read; there are some very long sentences with perhaps unnecessarily complex grammar. A page turning- finish-it-and-forget-it novel it most certainly is not.

The central character (Breq)/Toren One Esk Nineteen) is the only surviving AI/human embodiment (an ancillary) of a two thousand year old troop carrier of the ever expanding Radch Empire. The novel gradually unfolds the events leading to the ship’s destruction in flashback chapters while in ‘now’ time Breq and her reluctant ex-soldier junkie side-kick Seivarden work towards the fulfilment of Breq’s twenty year steadily revealed quest.

As with almost all modern science fiction, it is always possible to infer parallels with earlier works; the idea of ancillaries is similar to Banks’ ship avatars, there are hints of McCaffrey’s Ship Who Sang, the huge ships themselves are reminiscent of Bank’s Culture ships and the very structure of the novel is very Banks The Player of Games’esque (one of my all time favourites, by the way). There is no doubt that the author is well read in the genre and has been inevitably influenced by earlier works, but Ancillary Justice is by no means derivative – there’s nothing wrong with a bit of reverential hat-tipping.
Lire la suite ›
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
Vous voulez voir plus de commentaires sur cet article ?
Ces commentaires ont-ils été utiles ?   Dites-le-nous

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique