Andreas Scholl

Top albums (Voir les 43)


CD: €17.99
CD: €7.00  |  MP3: €10.99
CD: €9.98  |  MP3: €7.69
CD: €13.99  |  MP3: €7.99
CD: €10.91
CD: €17.99  |  MP3: €9.79
CD: €18.09  |  MP3: €9.99
CD: €46.27  |  MP3: €24.99
CD: €20.11  |  MP3: €24.99
Voir les 43 albums de Andreas Scholl

Andreas Scholl : top des titres
Trier par:
Meilleures ventes
1-10 of 116
Titre Album  
30
30
30
30
30
30
30
30
30
30

Image de Andreas Scholl
Fourni par l'artiste ou son représentant

Biographie

Andreas Scholl est né à Eltville (Allemagne), sur les bords du Rhin, le 10 novembre 1967.

Issu d'une famille de chanteurs, il rejoint la chorale de Kiedrich à l'âge de sept ans. Remarqué dans La Flûte Enchantée de Mozart, il est choisi pour chanter le solo d'une messe devant le pape Jean-Paul II le 4 janvier 1981 et joue dans Le Nom de la rose de Jean-Jacques Annaud. A l'adolescence, Andreas Scholl suit des cours à l'Académie de Darmstadt avant d'entrer à la Schola Cantorum de Bâle (Suisse) où il devient l'élève de Richard Levitt puis de René Jacobs entre 1988 et 1993.

Spécialisé dans la ... Lire la suite

Andreas Scholl est né à Eltville (Allemagne), sur les bords du Rhin, le 10 novembre 1967.

Issu d'une famille de chanteurs, il rejoint la chorale de Kiedrich à l'âge de sept ans. Remarqué dans La Flûte Enchantée de Mozart, il est choisi pour chanter le solo d'une messe devant le pape Jean-Paul II le 4 janvier 1981 et joue dans Le Nom de la rose de Jean-Jacques Annaud. A l'adolescence, Andreas Scholl suit des cours à l'Académie de Darmstadt avant d'entrer à la Schola Cantorum de Bâle (Suisse) où il devient l'élève de Richard Levitt puis de René Jacobs entre 1988 et 1993.

Spécialisé dans la musique baroque, le contre-ténor remporte de nombreux prix, dont un Diplôme en Musique ancienne décerné par son maître James Bowman. En 1993, il fait ses premiers pas sur la scène du Théâtre Grévin à Paris en chantant dans La Passion Selon Saint Matthieu de J.S. Bach. L'année suivante, c'est sous la direction de William Christie qu'il enregistre Le Messie de Haendel.

En 1998, son talent explose lors du festival de Glyndebourne (Ecosse) où il joue dans le Rodelinda de Haendel. Andreas Scholl interprète ensuite les plus grands rôles du répertoire baroque : le Stabat Mater de Pergolèse, Nisi Dominus de Vivaldi, Jules César et Partenope de Haendel, etc. Il est aussi connu pour céder à des enregistrements plus populaires (Les Trois Contre Ténors en 1995 à Andreas Scholl Goes Pop en 2007, de nombreux Best of). En contrat avec Harmonia Mundi et Decca, Andreas Scholl figure régulièrement dans les palmarès des meilleures ventes de musique classique et baroque.

En 2008, le DVD Countertenor retrace son parcours et l'année suivante paraît le DVD de Partenope. En 2010, Songs of Myself est une sélection de chansons du moyen-âge du compositeur Oswald von Wolkenstein. Copyright 2014 Music Story Loïc Picaud

Andreas Scholl est né à Eltville (Allemagne), sur les bords du Rhin, le 10 novembre 1967.

Issu d'une famille de chanteurs, il rejoint la chorale de Kiedrich à l'âge de sept ans. Remarqué dans La Flûte Enchantée de Mozart, il est choisi pour chanter le solo d'une messe devant le pape Jean-Paul II le 4 janvier 1981 et joue dans Le Nom de la rose de Jean-Jacques Annaud. A l'adolescence, Andreas Scholl suit des cours à l'Académie de Darmstadt avant d'entrer à la Schola Cantorum de Bâle (Suisse) où il devient l'élève de Richard Levitt puis de René Jacobs entre 1988 et 1993.

Spécialisé dans la musique baroque, le contre-ténor remporte de nombreux prix, dont un Diplôme en Musique ancienne décerné par son maître James Bowman. En 1993, il fait ses premiers pas sur la scène du Théâtre Grévin à Paris en chantant dans La Passion Selon Saint Matthieu de J.S. Bach. L'année suivante, c'est sous la direction de William Christie qu'il enregistre Le Messie de Haendel.

En 1998, son talent explose lors du festival de Glyndebourne (Ecosse) où il joue dans le Rodelinda de Haendel. Andreas Scholl interprète ensuite les plus grands rôles du répertoire baroque : le Stabat Mater de Pergolèse, Nisi Dominus de Vivaldi, Jules César et Partenope de Haendel, etc. Il est aussi connu pour céder à des enregistrements plus populaires (Les Trois Contre Ténors en 1995 à Andreas Scholl Goes Pop en 2007, de nombreux Best of). En contrat avec Harmonia Mundi et Decca, Andreas Scholl figure régulièrement dans les palmarès des meilleures ventes de musique classique et baroque.

En 2008, le DVD Countertenor retrace son parcours et l'année suivante paraît le DVD de Partenope. En 2010, Songs of Myself est une sélection de chansons du moyen-âge du compositeur Oswald von Wolkenstein. Copyright 2014 Music Story Loïc Picaud

Andreas Scholl est né à Eltville (Allemagne), sur les bords du Rhin, le 10 novembre 1967.

Issu d'une famille de chanteurs, il rejoint la chorale de Kiedrich à l'âge de sept ans. Remarqué dans La Flûte Enchantée de Mozart, il est choisi pour chanter le solo d'une messe devant le pape Jean-Paul II le 4 janvier 1981 et joue dans Le Nom de la rose de Jean-Jacques Annaud. A l'adolescence, Andreas Scholl suit des cours à l'Académie de Darmstadt avant d'entrer à la Schola Cantorum de Bâle (Suisse) où il devient l'élève de Richard Levitt puis de René Jacobs entre 1988 et 1993.

Spécialisé dans la musique baroque, le contre-ténor remporte de nombreux prix, dont un Diplôme en Musique ancienne décerné par son maître James Bowman. En 1993, il fait ses premiers pas sur la scène du Théâtre Grévin à Paris en chantant dans La Passion Selon Saint Matthieu de J.S. Bach. L'année suivante, c'est sous la direction de William Christie qu'il enregistre Le Messie de Haendel.

En 1998, son talent explose lors du festival de Glyndebourne (Ecosse) où il joue dans le Rodelinda de Haendel. Andreas Scholl interprète ensuite les plus grands rôles du répertoire baroque : le Stabat Mater de Pergolèse, Nisi Dominus de Vivaldi, Jules César et Partenope de Haendel, etc. Il est aussi connu pour céder à des enregistrements plus populaires (Les Trois Contre Ténors en 1995 à Andreas Scholl Goes Pop en 2007, de nombreux Best of). En contrat avec Harmonia Mundi et Decca, Andreas Scholl figure régulièrement dans les palmarès des meilleures ventes de musique classique et baroque.

En 2008, le DVD Countertenor retrace son parcours et l'année suivante paraît le DVD de Partenope. En 2010, Songs of Myself est une sélection de chansons du moyen-âge du compositeur Oswald von Wolkenstein. Copyright 2014 Music Story Loïc Picaud


Améliorez le contenu de cette page

Si vous êtes l'artiste, le label ou le manager concerné, vous pouvez mettre à jour les informations sur cette page, telles que biographie, vidéos et plus encore sur Artist Central.

Commentaires

Visitez notre FAQ sur les Pages Artistes
Donnez-nous votre avis sur cette page