undrgrnd Cliquez ici Baby RLit nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Rentrée scolaire Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux Montres Montres
Anna et le french kiss et plus d'un million d'autres livres sont disponibles pour le Kindle d'Amazon. En savoir plus
  • Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 11 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Anna et le French Kiss a été ajouté à votre Panier
État: D'occasion: Bon
Commentaire: Amazon - Offres Reconditionnées vous assure la même qualité de service qu'Amazon.fr ainsi que 30 jours de retour.
Amazon rachète votre
article EUR 2,43 en chèque-cadeau.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 3 images

Anna et le French Kiss Broché – 13 février 2014


Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 13,90
EUR 13,90 EUR 7,88

Concours | Rentrée Kindle des auteurs indés Concours | Rentrée Kindle des auteurs indés


Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Anna et le French Kiss + Lola et le garçon d'à côté + Nos faces cachées
Prix pour les trois: EUR 46,70

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Extrait

Voici tout ce que je sais de la France : Amélie Poulain, le Moulin-Rouge. Je connais la tour Eiffel et l'Arc de triomphe, bien que je n'aie aucune idée de leur utilité, ni à l'un ni à l'autre. Il y a aussi Napoléon, Marie-Antoinette, et des tas de rois nommés Louis. Je ne suis pas sûre de ce qu'ils ont fait, eux non plus, mais je pense que ça a rapport avec la Révolution française et la prise de la Bastille. Le musée d'art s'appelle le Louvre, a la forme d'une pyramide, et abrite Mona Lisa ainsi que la statue de cette femme sans bras. Et il y a des cafés, ou bistrots, ou peu importe comment ils les appellent ici, à chaque coin de rue. Les gens y mangent bien, boivent beaucoup de vin et fument beaucoup de cigarettes.
J'ai aussi entendu dire qu'ils n'aimaient pas les Américains. Ni les baskets blanches.
Il y a quelques mois, mon père m'a inscrite dans une école privée. Un pensionnat. Les guillemets que je le soupçonne d'avoir mimés dans les airs ont quasiment fait grésiller la ligne de téléphone quand il m'a assuré que vivre à l'étranger serait «une expérience enrichissante» que je «chérirai à jamais». Chérirai. Bien sûr. Je lui aurais bien fait remarquer son choix de mots peu approprié si je n'avais pas déjà été en train de flipper comme une malade. Depuis son annonce, j'ai crié, pleuré, supplié, imploré même, en vain. Et me voilà, avec un visa étudiant et un passeport sur lequel figure mon nom : Anna Oliphant, citoyenne des États-Unis d'Amérique. Je me retrouve ici avec mes parents, déballant mes affaires dans une chambre plus petite encore que ma valise : la nouvelle élève de l'École américaine de Paris.
Loin de moi l'idée de m'apitoyer sur mon sort. Je veux dire, c'est Paris. La Ville lumière ! La ville la plus romantique au monde ! Je ne peux pas y rester insensible. C'est juste que cette histoire d'école privée à l'étranger était l'idée de mon père, pas la mienne. Depuis qu'il a vendu les parts de son entreprise et commencé à écrire des bouquins minables adaptés en des films encore plus minables, il essaie sans arrêt d'impressionner son monde d'amis new-yorkais pour leur montrer à quel point il est riche et cultivé.
Mon père n'est PAS cultivé. Riche, en revanche...

Présentation de l'éditeur

Fraîchement débarquée à Paris pour un an dans un prestigieux lycée, Anna, réservée et maladroite, ne connaît personne et se sent complètement perdue.
Elle donnerait cher pour retourner chez elle et retrouver ses habitudes : sa maison, sa famille, ses amies, son job dans son cinéma préféré...
Tomber sous le charme d'Etienne, un garçon totalement craquant, n'y change rien.
Celui-ci a déjà une petite amie et toutes les filles en pincent pour lui...
Mais comment ne pas y croire quand même un peu lorsqu'on a la chance de découvrir une ville aussi belle et fascinante ?
Ne dit-on pas que Paris est la capitale de l'amour ?

Après avoir été libraire, puis bibliothécaire, Stéphanie Perkins a réalisé son rêve en devenant écrivain. Elle vit aujourd'hui en Caroline du nord et est l'auteur de trois romans.



Détails sur le produit

  • Broché: 375 pages
  • Editeur : De La Martinière Jeunesse (13 février 2014)
  • Collection : Fiction J
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2732457965
  • ISBN-13: 978-2732457963
  • Dimensions du produit: 20,6 x 14 x 2,5 cm
  • Moyenne des commentaires client : 4.3 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (12 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 135.490 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.3 étoiles sur 5

Commentaires client les plus utiles

4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile  Par Melwasul Lune-et-Plume TOP 100 COMMENTATEURS le 3 mai 2014
Format: Broché
Que ça fait du bien de lire de tels livres ! J’ai passé un après-midi le sourire aux lèvres, à glousser tant et plus, tandis que la pluie tombait et que le vent soufflait.

Tout commence mercredi après-midi dans ma libraire. Alors que je viens de craquer pour Une semaine avec lui, je déambule entre les rayons et tombe sur Anna et le French Kiss. Ça fait un petit moment que j’en entends parler sur le net mais vraiment cette couverture fait trop cucul la praline comme on dirait par chez moi. Je passe donc mon tour, puis me rappelant des chroniques que j’ai lues, je fais demi-tour et il décide de se jeter dans mes bras (oui oui, carrément !). Autant j’ai totalement été déçue par Une semaine avec lui, autant je ne regrette pas une seule microseconde d’avoir craqué pour ce petit bijou.

Pourtant quand je pense à l’histoire, celle-ci n’a rien d’exceptionnelle. Un Young Adult classique pour adolescentes avides du genre. Mais pas que, je crois pouvoir dire à presque 24 ans que j’ai passé le stade adolescente et pourtant, j’ai gloussé, couiné, trépigné, souri, énormément souri, tout au long de ma lecture. L’espace d’un après-midi l’adolescente toujours en moi s’en est donné à cœur joie. Mais parlons un peu de cette perle.

Anna est folle de rage, totalement désespérée. Son père, nouvelle vedette d’Hollywood grâce aux adaptations cinématographiques de ses romans, ne trouve rien de mieux que de l’envoyer faire son année de terminale dans un prestigieux lycée américain … en France. Elle qui ne connait que le mot oui n’est pas franchement ravie.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par Stéphanie le 14 février 2014
Format: Broché
Voilà un joli petit roman pour illuminer quelques heures de lecture, un roman facile, franchement pas prétentieux, plutôt timide et gentillet, mais surtout délicatement mielleux. L'histoire nous parle d'une jeune américaine, Anna, qui part vivre à Paris. Inscrite pour une année scolaire, la demoiselle a du mal à prendre ses marques mais parvient à se glisser doucement au sein d'une bande de potes très attachante. Parmi eux, il y a Etienne St-Clair et là on a tout dit !

Franco-américain, ayant grandi à Londres, le garçon est sûr de lui, sûr de son charme, généreux, compatissant, attentif et dévoué. Tout de suite il prend sous son aile la craintive Anna et l'embarque dans des virées parisiennes, à l'écart des circuits touristiques (le livre est tout de même chargé de clichés et offre une image idyllique de la capitale française, après tout il faut vendre du rêve aux américains, qui ont tout gobé !). Pour ma part, j'ai été plus détachée. À tel point que je me suis complètement mise en retrait.

L'histoire est mignonne, mais avouons qu'il ne se passe pas grand-chose non plus. On passe la plupart du temps à s'enthousiasmer pour des anecdotes futiles, des situations attendues, des tours de passe-passe prévisibles, des psycho-drames exagérés, limite poussifs, bref j'étais finalement un peu surprise par la teneur de l'intrigue ! Anna et Etienne deviennent très proches, des amis complices, inséparables, mais disons que le garçon a déjà une copine, et puis “c'est compliqué”, vous savez...
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Format: Broché Achat vérifié
[...]

L’histoire est assez banale, je ne savais pas trop à quoi m’attendre du coup dans ce roman qui puisse le faire autant sortir de l’ordinaire. Car je n’avais lu que des avis très enjoués à son propos, alors qu’à première vue il semble des plus ordinaire. Mais je me suis très vite attachée à Anna qui ne comprend pas trop la situation dans laquelle elle se retrouve (et surtout comment elle a pu en arriver là…!), et j’ai développé assez rapidement de l’empathie pour ce personnage.

Anna est assez douce et a un grand cœur, elle pense avant tout à ses amis avant de penser à elle. Très incertaine de la situation dans laquelle elle se retrouve, elle a peur de se retrouver seule et angoisse sur cette probable solitude. On a très vite envie de la rassurer. Et puis petit à petit on la voit prendre son envol, et on se régale de ses explorations parisiennes, des clichés qu’elle nous révèle à propos des habitants de Paris. J‘ai trouvé cela plutôt comique de se regarder à travers les yeux d’un étranger, et tout ces a priori m’ont bien faite rire. Anna n’est pas une héroïne comme les autres, elle n’a pas les mêmes attentes que les jeunes filles de son âge. Elle aime le cinéma par dessus tout, et j’ai trouvé cette passion là très belle. J’ai aimé la voir prendre au fur et à mesure de l’assurance tout en gardant cette douceur qui caractérise son personnage. J’ai eu mal au cœur pour elle, elle a su parfaitement me faire partager ses émotions.

Et c’est là que j’ai pu voir le grand travail de l’auteur.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Commentaires client les plus récents


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?