Anne Sylvestre

Top albums (Voir les 47)


Voir les 47 albums de Anne Sylvestre

Anne Sylvestre : top des titres
Trier par:
Meilleures ventes
1-10 of 827
Titre Album  


Biographie

Anne Beugras, plus connue sous le nom d'Anne Sylvestre, est née le 20 juin 1934 à Lyon, d'un père bourguignon et d'une mère alsacienne. Avec ses deux frères aînés et sa petite soeur - qui n'est autre que l'écrivain Marie Chaix -, elle passe son enfance à Tassin-la-Demi-Lune (à côté de Lyon) et son adolescence à Suresnes, en banlieue parisienne. La famille déménage ensuite à Paris. Elle suit des études de lettres à la Sorbonne mais les délaisse rapidement pour suivre sa voie : la chanson.

Du cabaret à la chanson pour enfants

Elle débute sa carrière en 1957 : Michel Valette l'auditionne pour ... Lire la suite

Anne Beugras, plus connue sous le nom d'Anne Sylvestre, est née le 20 juin 1934 à Lyon, d'un père bourguignon et d'une mère alsacienne. Avec ses deux frères aînés et sa petite soeur - qui n'est autre que l'écrivain Marie Chaix -, elle passe son enfance à Tassin-la-Demi-Lune (à côté de Lyon) et son adolescence à Suresnes, en banlieue parisienne. La famille déménage ensuite à Paris. Elle suit des études de lettres à la Sorbonne mais les délaisse rapidement pour suivre sa voie : la chanson.

Du cabaret à la chanson pour enfants

Elle débute sa carrière en 1957 : Michel Valette l'auditionne pour son cabaret La Colombe - qui a également vu défiler des artistes tels que Guy Béart, Pierre Perret ou Jean Ferrat - , elle interprète quelques titres en début de soirée. Elle se fait alors connaître à Paris et se produit dans divers cabarets et music-halls : au Port du salut, chez Moineau, à la Contrescarpe et au Cheval d'or.

En 1959, sort son premier disque mais c'est la chanson « Mon mari est parti » (1961) qui lui permet de se faire remarquer. Elle est surnommée la « Brassens en jupons » : les textes et la guitare en sont certainement pour quelque chose. L'artiste lui a même préfacé son deuxième disque. En 1960, elle reçoit le prix de l'Académie de la Chanson française.

En 1962, elle monte sur la scène de Bobino en première partie de Jean-Claude Pascal et sur la prestigieuse scène de l'Olympia en première partie de Gilbert Bécaud. Elle tourne également en province, en Europe et à l'étranger où elle fait la première partie d'artistes comme Jacques Brel et Mouloudji. C'est en 1963, que sort son premier 33-tours.

En 1964, après avoir sorti plusieurs albums de chansons pour adultes, Anne Sylvestre se dirige vers les chansons enfantines : Les Fabulettes voient le jour. Elle reçoit alors le Grand Prix international du disque de l'Académie Charles-Cros, prix qu'elle obtiendra quatre fois entre 1963 et 1967.

En 1969, elle chante en duo avec Boby Lapointe, « Depuis l'temps que j'l'attends mon prince charmant ».

Sylvestre, le label

Après en avoir changé deux fois, elle crée sa propre maison de disques, Sylvestre, pour laquelle elle enregistre en 1974 Les Pierres Dans Mon Jardin. Elle sort six albums pour adultes entre 1975 et 1986.

En 1987, elle crée avec la complicité de Pauline Julien un spectacle en Belgique, Gémeaux Croisées puis enregistre pour la première fois son spectacle à l'Olympia. En 1989, elle écrit et compose le spectacle La Ballade de Calamity Jane, qui se joue au Bataclan.

De 1990 à 1992, elle parcourt l'Europe et le Canada avec son spectacle Détour de Chant. En 1993, son album D'Amour et de Mots est suivi d'une tournée québécoise et d'un passage au Théâtre de la Potinière de Paris. En 1997, elle adapte les Fables de La Fontaine dans son album Anne Sylvestre chante... au bord de La Fontaine ; en 1998, elle fête ses 40 ans de carrière à l'Olympia.

Après l'album Sur Les Chemins du Vent (2003), la chanteuse, pour fêter ses 50 ans de carrière, monte le spectacle Mon jubilé, qu'elle joue au Trianon de Paris en 2007. En même temps, sort son album Bye Mélanco. En 2008 paraît une Intégrale en 15 CD. Pensionnaire du label EPM depuis plusieurs albums, Anne Sylvestre revient à la chanson d'auteur en 2013 avec Juste Une Femme.

Qu'elle chante la terre, la nature, ses racines, les femmes, les hommes ou qu'elle s'engage sur des thèmes de société (le viol, l'avortement, les sans-abris, la misère), Anne Sylvestre navigue entre l'humour et le sérieux. Il en est de même pour ses fabulettes : thèmes imaginatifs, éducatifs voire engagés. Copyright 2014 Music Story Anne-Claire Duchossoy

Anne Beugras, plus connue sous le nom d'Anne Sylvestre, est née le 20 juin 1934 à Lyon, d'un père bourguignon et d'une mère alsacienne. Avec ses deux frères aînés et sa petite soeur - qui n'est autre que l'écrivain Marie Chaix -, elle passe son enfance à Tassin-la-Demi-Lune (à côté de Lyon) et son adolescence à Suresnes, en banlieue parisienne. La famille déménage ensuite à Paris. Elle suit des études de lettres à la Sorbonne mais les délaisse rapidement pour suivre sa voie : la chanson.

Du cabaret à la chanson pour enfants

Elle débute sa carrière en 1957 : Michel Valette l'auditionne pour son cabaret La Colombe - qui a également vu défiler des artistes tels que Guy Béart, Pierre Perret ou Jean Ferrat - , elle interprète quelques titres en début de soirée. Elle se fait alors connaître à Paris et se produit dans divers cabarets et music-halls : au Port du salut, chez Moineau, à la Contrescarpe et au Cheval d'or.

En 1959, sort son premier disque mais c'est la chanson « Mon mari est parti » (1961) qui lui permet de se faire remarquer. Elle est surnommée la « Brassens en jupons » : les textes et la guitare en sont certainement pour quelque chose. L'artiste lui a même préfacé son deuxième disque. En 1960, elle reçoit le prix de l'Académie de la Chanson française.

En 1962, elle monte sur la scène de Bobino en première partie de Jean-Claude Pascal et sur la prestigieuse scène de l'Olympia en première partie de Gilbert Bécaud. Elle tourne également en province, en Europe et à l'étranger où elle fait la première partie d'artistes comme Jacques Brel et Mouloudji. C'est en 1963, que sort son premier 33-tours.

En 1964, après avoir sorti plusieurs albums de chansons pour adultes, Anne Sylvestre se dirige vers les chansons enfantines : Les Fabulettes voient le jour. Elle reçoit alors le Grand Prix international du disque de l'Académie Charles-Cros, prix qu'elle obtiendra quatre fois entre 1963 et 1967.

En 1969, elle chante en duo avec Boby Lapointe, « Depuis l'temps que j'l'attends mon prince charmant ».

Sylvestre, le label

Après en avoir changé deux fois, elle crée sa propre maison de disques, Sylvestre, pour laquelle elle enregistre en 1974 Les Pierres Dans Mon Jardin. Elle sort six albums pour adultes entre 1975 et 1986.

En 1987, elle crée avec la complicité de Pauline Julien un spectacle en Belgique, Gémeaux Croisées puis enregistre pour la première fois son spectacle à l'Olympia. En 1989, elle écrit et compose le spectacle La Ballade de Calamity Jane, qui se joue au Bataclan.

De 1990 à 1992, elle parcourt l'Europe et le Canada avec son spectacle Détour de Chant. En 1993, son album D'Amour et de Mots est suivi d'une tournée québécoise et d'un passage au Théâtre de la Potinière de Paris. En 1997, elle adapte les Fables de La Fontaine dans son album Anne Sylvestre chante... au bord de La Fontaine ; en 1998, elle fête ses 40 ans de carrière à l'Olympia.

Après l'album Sur Les Chemins du Vent (2003), la chanteuse, pour fêter ses 50 ans de carrière, monte le spectacle Mon jubilé, qu'elle joue au Trianon de Paris en 2007. En même temps, sort son album Bye Mélanco. En 2008 paraît une Intégrale en 15 CD. Pensionnaire du label EPM depuis plusieurs albums, Anne Sylvestre revient à la chanson d'auteur en 2013 avec Juste Une Femme.

Qu'elle chante la terre, la nature, ses racines, les femmes, les hommes ou qu'elle s'engage sur des thèmes de société (le viol, l'avortement, les sans-abris, la misère), Anne Sylvestre navigue entre l'humour et le sérieux. Il en est de même pour ses fabulettes : thèmes imaginatifs, éducatifs voire engagés. Copyright 2014 Music Story Anne-Claire Duchossoy

Anne Beugras, plus connue sous le nom d'Anne Sylvestre, est née le 20 juin 1934 à Lyon, d'un père bourguignon et d'une mère alsacienne. Avec ses deux frères aînés et sa petite soeur - qui n'est autre que l'écrivain Marie Chaix -, elle passe son enfance à Tassin-la-Demi-Lune (à côté de Lyon) et son adolescence à Suresnes, en banlieue parisienne. La famille déménage ensuite à Paris. Elle suit des études de lettres à la Sorbonne mais les délaisse rapidement pour suivre sa voie : la chanson.

Du cabaret à la chanson pour enfants

Elle débute sa carrière en 1957 : Michel Valette l'auditionne pour son cabaret La Colombe - qui a également vu défiler des artistes tels que Guy Béart, Pierre Perret ou Jean Ferrat - , elle interprète quelques titres en début de soirée. Elle se fait alors connaître à Paris et se produit dans divers cabarets et music-halls : au Port du salut, chez Moineau, à la Contrescarpe et au Cheval d'or.

En 1959, sort son premier disque mais c'est la chanson « Mon mari est parti » (1961) qui lui permet de se faire remarquer. Elle est surnommée la « Brassens en jupons » : les textes et la guitare en sont certainement pour quelque chose. L'artiste lui a même préfacé son deuxième disque. En 1960, elle reçoit le prix de l'Académie de la Chanson française.

En 1962, elle monte sur la scène de Bobino en première partie de Jean-Claude Pascal et sur la prestigieuse scène de l'Olympia en première partie de Gilbert Bécaud. Elle tourne également en province, en Europe et à l'étranger où elle fait la première partie d'artistes comme Jacques Brel et Mouloudji. C'est en 1963, que sort son premier 33-tours.

En 1964, après avoir sorti plusieurs albums de chansons pour adultes, Anne Sylvestre se dirige vers les chansons enfantines : Les Fabulettes voient le jour. Elle reçoit alors le Grand Prix international du disque de l'Académie Charles-Cros, prix qu'elle obtiendra quatre fois entre 1963 et 1967.

En 1969, elle chante en duo avec Boby Lapointe, « Depuis l'temps que j'l'attends mon prince charmant ».

Sylvestre, le label

Après en avoir changé deux fois, elle crée sa propre maison de disques, Sylvestre, pour laquelle elle enregistre en 1974 Les Pierres Dans Mon Jardin. Elle sort six albums pour adultes entre 1975 et 1986.

En 1987, elle crée avec la complicité de Pauline Julien un spectacle en Belgique, Gémeaux Croisées puis enregistre pour la première fois son spectacle à l'Olympia. En 1989, elle écrit et compose le spectacle La Ballade de Calamity Jane, qui se joue au Bataclan.

De 1990 à 1992, elle parcourt l'Europe et le Canada avec son spectacle Détour de Chant. En 1993, son album D'Amour et de Mots est suivi d'une tournée québécoise et d'un passage au Théâtre de la Potinière de Paris. En 1997, elle adapte les Fables de La Fontaine dans son album Anne Sylvestre chante... au bord de La Fontaine ; en 1998, elle fête ses 40 ans de carrière à l'Olympia.

Après l'album Sur Les Chemins du Vent (2003), la chanteuse, pour fêter ses 50 ans de carrière, monte le spectacle Mon jubilé, qu'elle joue au Trianon de Paris en 2007. En même temps, sort son album Bye Mélanco. En 2008 paraît une Intégrale en 15 CD. Pensionnaire du label EPM depuis plusieurs albums, Anne Sylvestre revient à la chanson d'auteur en 2013 avec Juste Une Femme.

Qu'elle chante la terre, la nature, ses racines, les femmes, les hommes ou qu'elle s'engage sur des thèmes de société (le viol, l'avortement, les sans-abris, la misère), Anne Sylvestre navigue entre l'humour et le sérieux. Il en est de même pour ses fabulettes : thèmes imaginatifs, éducatifs voire engagés. Copyright 2014 Music Story Anne-Claire Duchossoy


Améliorez le contenu de cette page

Si vous êtes l'artiste, le label ou le manager concerné, vous pouvez mettre à jour les informations sur cette page, telles que biographie, vidéos et plus encore sur Artist Central.

Commentaires

Visitez notre FAQ sur les Pages Artistes
Donnez-nous votre avis sur cette page