undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Cliquez ici Acheter Fire nav_TPL0516 Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

  • Annie
  • Commentaires client

Commentaires client

4,4 sur 5 étoiles17
4,4 sur 5 étoiles
Format: DVD|Modifier
Prix:14,99 €+ 2,79 € expédition
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 29 novembre 2004
Quel bonheur quand le film est sorti en dvd !
Qui ne connaît pas Annie, la petite orpheline espiègle et pourtant si craquante ?
Cette comédie musicale drôle et touchante reste et restera intemporelle aux yeux des (grands) enfants qui aiment rêver.
0Commentaire|9 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 23 juillet 2001
Le conte de fée !!!! comme j'aime, toujour aussi agréable à voir. Les bons et les méchants, et ce sont les premiers qui l'emportent. Voilà du bon cinéma pour passer un bon moment.
0Commentaire|8 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 30 janvier 2011
S'il y a un film qui a marqué mon enfance, c'est bien Annie ! Mais après de longues recherches, j'ai cru ne jamais réussir à le dénicher en DVD... Mais c'était sans compter sur le site d'Amazon.fr... Donc voilà, mon souhait a été exaucé comme un miracle de Noël, et je peux maintenant me replonger avec émotion dans ce joli conte de mon enfance.
11 commentaire|5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 25 juin 2012
John Huston savait tout faire, il suffisait de lui demander: ici il réussit la gageure de transposer sur pellicule un énorme succès des scènes de Broadway, la comédie musicale Annie (elle-même adaptée, avec d'heureuses infidélités, d'un comic-strip d'une longévité étonnante, puisque, créé dans les années 20, il a été publié dans la presse quotidienne jusque dans les années 70).
Comme toujours dans le cas de la transposition au cinéma d'un succès venu d'autres media, l''interdiction de surprendre couplée avec l''obligation d''émerveiller rendait l'exercice périlleux; Huston s''en est sorti avec panache, aidé par une distribution impeccable - venue, pour partie, de la version théâtrale; mention spéciale aux anonymes 'petits rats' qui interprètent les pensionnaires de l'orphelinat, à qui lon doit la réussite de quelques-uns des morceaux de bravoure du film...
Autre obligation, dans ce travail de commande, dont Huston s'acquitte bien: repeindre aux couleurs vives des années 70 un récit qui portait tous les stigmates de l'époque de sa création, les années 30: l''histoire originale ne sinterdisait de recourir ni aux clichés du mélodrame, ni à l'humour de la 'slapstick comedy' (l'intrigue en deux mots: Annie est une petite fille à qui la vie n''a rien offert, qu''un caractère bien trempé et un sourire dévastateur; elle parvient à se faire respecter et aimer par un milliardaire, Oliver Warbucks, pas vraiment commode: d'abord, il ressemble à Lex Luthor, de plus, il se flatte d'être devenu le n° 1 dans sa branche - la vente d'armes! - en pratiquant une politique commerciale plus agressive encore que ses concurrents: pour le transformer en 'gentil', Annie aura du pain sur la planche!)...'
Ces années 30 mythifiées sont revisitées avec une distance ironique mais tendre: la violence et, occasionnellement, la cruauté implicites de certaines situations sont atténuées juste assez pour ne pas faire peur aux spectateurs les plus jeunes (qui n'auront aucun mal à s'identifier à l'héroïne) tandis que, pour raviver périodiquement l''intérêt du public adulte, le scénario multiplie les clins d'oeil (allusions historiques, citations cinématographiques) qui, si certains peuvent être un peu trop appuyés, créent souvent, dans des scènes qui seraient, autrement, platement conventionnelles, un décalage du meilleur aloi.
La fidélité obligée du film à son modèle théâtral explique certaines de ses faiblesses: ainsi, la malencontreuse tentative de séduction de 'Daddy' Warbucks par Miss Hannigan, handicapée par des effets comiques un peu lourds qui fonctionnaient sans doute mieux sur scène, ne passe pas du tout l'écran; la poursuite finale hésite - trop longtemps! - entre le drame et la comédie sans aller au bout des possibilités offertes par l'une et par l'autre; mais on pardonne tout chaque fois qu'on retrouve Aileen Quinn donnant la réplique à Albert Finney, tandem improbable parfaitement distribué dans les principaux rôles.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 18 mars 2009
Terminer sa carrière sur des échecs commerciaux' Voilà qui est triste, surtout lorsqu''on a un CV comme celui de John Huston. Après une trentaine d''années glorieuses, le réalisateur tente sur la fin de sa vie une expérience qui lui vaudra d''essuyer un sérieux revers : la comédie musicale. Et pourtant, l''accueil très froid qui sera réservé à Annie est-il mérité ? L''avenir a déjà tranché'...

La petite Annie est une gamine qui n''a pas les deux pieds dans le même sabot, qu''on se le dise. S''évertuant coûte que coûte à redonner le sourire à ses amies de l''orphelinat tenu par l''effroyable Miss Hannigan, elle parvient un jour à séduire la secrétaire d''un richissime homme d''affaires. Celui-ci, étant accusé d''être un républicain sans cœur, entend s''afficher avec une petite orpheline, histoire de faire plaisir à la presse people. Pour la petite Annie, habituée aux quartiers pauvres de New York des années 1930, vivre chez le milliardaire l''espace d'une semaine est une expérience qui ne se refuse pas ! Même si monsieur Warbucks s''avère aussi austère et désagréable que le disent les journaux...' Et si Annie parvenait à ouvrir le cœur bien endurci de ce « père » adoptif ? Pour ce faire, il faudrait qu''un couple de kidnappers lui en laisse le temps !

Une comédie musicale ! Un registre dans lequel on n''attend pas forcément John Huston. Même s''il s''atèle à l''adaptation du succès de Broadway, lui-même inspiré de « Little Orphan Annie », une bande dessinée des années 1920, le réalisateur ne parvient à séduire. Un casting inconnu peut en être une cause sérieuse' De même que la durée vraiment excessive de la comédie (plus de deux heures,' c''est long pour les enfants !). Si le film reste tout à fait plaisant, coloré, joyeux et bien rythmé (surtout les scènes musicales menées par les filles de l''orphelinat, assez épatantes !), il ne peut en aucun cas prétendre au rang des films musicaux cultes (les hits de Julie Andrews entre autres).

L''édition DVD est tout juste correcte. Un cinéaste comme John Huston aurait mérité qu'on offre une série de bonus quant à la réalisation d''Annie...' Trop de questions sans réponses...' En outre, il semble qu'il y ait la « B.O.F. » isolée quelque part' ! Je ne l''ai jamais trouvée !
0Commentaire|5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 30 juillet 2011
Pour ceux qui ont été le voir au cinéma dans les années 80 et qui l'ont aimé,n'hésitez surtout pas car la qualité du film est identique..et en français,saperlipopette ;oD
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 12 juin 2013
Je ne connaissais pas ce film, inconnu sous nos latitudes !
C'est ma femme qui a voulu que je l'achète; elle a vécu à Chicago et aux USA c'était la folie du moment.
Je ne regrette rien, car c'est comme prendre un véritable bain de jouvence ! Je recommande vivement !
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 19 novembre 2013
Bien sur, c'est un vieux film mais pas trop mal. Je comprends qu'il ait eu un gros succès à l'époque.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 19 juillet 2015
Je l'avais vu au cinéma, j'avais beaucoup aimé
je l'ai entendu en comédie musicale et j'ai voulu retrouver l'histoire, très jolie.
un film vraiment pour toute la famille à écouter de préférence en VO sous-titrée
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 18 décembre 2014
Un grand film', Albert Finney est remarquable, tandis que la jeune Allen Quinn est un boutchou extraordinaire et radieuse. Un film a conserver dans sa vidéothèque.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)