Quantité :1

Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon

Image indisponible

Image non disponible pour la
couleur :
  • Annihilator (Edition Limitée)
  • Désolé, cet article n'est pas disponible en
  • Image non disponible
      

Annihilator (Edition Limitée)

CD inclus dans notre offre Soldes et Promotions*

Prix : EUR 16,80 Livraison gratuite dès EUR 25 d'achats. Détails
Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 4 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
10 neufs à partir de EUR 5,99 1 d'occasion à partir de EUR 14,99
Article en solde !
Cet article est soldé du 7 janvier 8h au 17 février 2015 inclus. Soldes uniquement sur une sélection de produits expédiés et vendus par Amazon (c’est-à-dire hors produits vendus par des vendeurs tiers sur la plateforme marketplace du site www.amazon.fr). Amazon se réserve le droit de retirer, suspendre ou modifier l'offre à tout moment. Les Conditions Générales de Vente du site www.amazon.fr s'appliquent à cette opération. Retrouvez tous nos articles CD & Vinyles en solde et promotion.

Offres spéciales et liens associés


Page Artiste Annihilator

Discographie

Image de l'album de Annihilator

Photos

Image de Annihilator

Biographie

Jeff Waters est originaire d'Ottawa (Ontario) au Canada, c'est naturellement là qu'il crée Annihilator en 1984. En fait, Annihilator est la créature de Jeff Waters, qui outre la guitare pratique la basse et le chant.Les autres membres du groupe sont en général de passage, et sont principalement là pour épauler Jeff Waters. La ... Plus de détails sur la Page Artiste Annihilator

Visitez la Page Artiste Annihilator
42 albums, Photos, discussions, et plus.

Produits fréquemment achetés ensemble

Annihilator (Edition Limitée) + Metal [+1 Bonus]
Prix pour les deux : EUR 52,99

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Détails sur le produit

  • CD (11 mai 2010)
  • Nombre de disques: 1
  • Label: Earache
  • ASIN : B003DZ6C24
  • Autres versions : CD
  • Moyenne des commentaires client : 3.6 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (5 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 57.301 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


1. The Trend
2. Coward
3. Ambush
4. Betrayed
5. 25 Seconds
6. Nowhere To Go
7. The Other Side
8. Death In Your Eyes
9. Payback
10. Romeo Delight

Descriptions du produit

Edition limitée de l'album inclus: 1 album + un porte-clefs + 3 badges +
1 lot d autocollants.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

3.6 étoiles sur 5
5 étoiles
0
4 étoiles
3
3 étoiles
2
2 étoiles
0
1 étoiles
0
Voir les 5 commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

5 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile  Par Blaster of Muppets TOP 500 COMMENTATEURSVOIX VINE le 25 mai 2010
Format: CD
Le nombre treize porte-t-il bonheur, ou malheur ? Voilà une des questions qui me vient à l'esprit alors que je suis sur le point de découvrir le treizième album des infatiguables thrasheurs canadiens d'Annihilator. L'opus précédent (Metal), malgré sa liste d'invités prestigieux, n'était finalement qu'un disque sympathique, et vraiment pas le meilleur ou le plus inspiré que ce génie de Jeff Waters (guitariste, compositeur, un peu chanteur... bref, Annihilator: c'est lui) nous ait proposé en un peu plus de vingt ans de carrière. J'ai d'ailleurs remarqué que, depuis un moment, avec ce groupe, c'était un peu "un album sur deux". En effet, lorsqu'un disque est vraiment réussi, le suivant est une petite déception, puis ça repart avec celui d'après. Ainsi, alors que "Waking The Fury" (2002) m'avait bien botté le derrière, "All For You" en 2004 (malgré des qualités certaines) avait fait redescendre mon enthousiasme. Puis, "Schizo Deluxe" (2005) m'avait redonné la foi... jusqu'à ce que "Metal" (2007) vienne à nouveau tempérer ma ferveur. Si l'on suit cette logique, ce nouvel "Annihilator" (en panne de titre, Mr. Waters ?) devrait mettre sa petite claque. En plus, la pochette sombre et affreuse à souhait, avec une vilaine Alice revenue d'entre les morts et poussant le concept d'automutilation un brin trop loin (puisqu'elle semble s'être gravé le nom du groupe sur le front), semble annoncer un retour vers quelque chose de plus méchant. Alors, est-ce le cas ?

Bon, on donne le verdict tout de suite pour ceux qui sont très pressés, et on développe après.
Lire la suite ›
3 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile  Par F. Stephane le 14 mai 2010
Format: CD
Bon ok, ce titre ne sert à rien mais des fois on n'a pas d'idées hein !
En même temps, Jeff ne s'est pas foulé non plus pour trouver un titre à son nouvel album, alors bon...

Mais s'est-il foulé en ce qui concerne la musique ?
Là c'est déjà plus intéressant, et compliqué à la fois.
Intéressant car tous les CDs d'Annihilator contiennent des morceaux de guitare de bravoure, des speederies jouissives, et un style reconnaissable entre mille.
Compliqué car tous les CDs d'Annihilator sont inégaux, contiennent les mêmes gimmicks, et le style est vraiment, mais alors vraiment reconnaisable.
Le tout est d'évaluer le nombre de tueries par album, et le nombre de petites nouveautés. En plus, Annihilator obéissant presque systématiquement à la règle du bon album sur deux, et sachant que Metal (pas foulé sur le titre non plus là....) était quand même bien paresseux, on a d'ores et déjà une idée sur la question.

Oui, "Annihilator" est bon. Mais seulement bon.
Pourtant l'album commence fort avec les trois meilleures pistes. "The Trend" brouille les pistes avec une intro inattendue, mais qui revient vite à des sonorités plus familières, et nous asséne un très bon morceau, rapide, rageur et inventif. Bravo.
"Coward" fait dans la speederie débridée, avec couplet déclamé comme à l'habitude, et "Ambush" lui emboite le pas, légèrement moins speed, mais avec un refrain bourrin à souhait qui fait plaisir.

Et voilà, ça commençait trop fort.
Lire la suite ›
2 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par D. mikael le 8 juillet 2010
Format: CD
Comme le résume si bien le titre éponyme de l'album, ce 13ème effort du père Waters n'est rien d'autre que du annihilator pur jus. Avec le temps le "groupe" a réussi a se trainer la même réputation et le même "défaut" qu'AC/DC, LE groupe que Waters admire par dessus tout: c'est à dire qu'annihilator est devenu une valeur sure du thrash, on est sur qu'on aura droit avec chaque album a au moins du bon, au mieux de l'excellentissime, mais jamais au grand jamais on aura droit à un album majeur comme le fut les 2 premiers.
C'est dans cet état d'esprit que j'ai abordé l'écoute de cet album (comme tout ceux post never neverland il faut dire!!).
Alors, ya bon banania? Bah oui, cet album est excellent, il nous fait oublier l'excès de classicisme et le peu d'originalité de "metal", mais conserve cependant les gimmicks, automatismes, ou stygmates qui se sont installés dans le songwriting de Waters depuis un ptit moment maintenant (certains ponts intersolos toujours répétés 4 fois, les ptits screams de guitare prévisibles, refrains faciles, recyclages de certains riffs/solos).Mais bon la sauce prend bien, surtout grace aux 3 premiers morceaux dantesques (surtout l'opening "the trend", une des meilleures pièce écrite par waters), ensuite on retrouve tout ce qui fait l'attrait et la force d'annihilator: riffs d'acier et solos hypersoniques,vocaux de padden impressionants, gros son bien méchant.Le seul bémol pour moi vient de la chanson 25 seconds, intéressante mais au rythme trop cassé je trouve,puis nowhere to go, sympa sans plus.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?