Antarès - tome 3 - Episode 3 et plus d'un million d'autres livres sont disponibles pour le Kindle d'Amazon. En savoir plus
EUR 11,99
  • Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 8 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Antarès - tome 3 -... a été ajouté à votre Panier
Amazon rachète votre
article EUR 3,00 en chèque-cadeau.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 2 images

Antarès - tome 3 - Episode 3 Album – 25 février 2011


Voir les 2 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Album
"Veuillez réessayer"
EUR 11,99
EUR 11,99 EUR 9,99

Cahiers de vacances pour toutes les classes de la maternelle au lycée Cahiers de vacances pour toutes les classes de la maternelle au lycée


Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Antarès - tome 3 - Episode 3 + Antarès - tome 4 - Episode 4 + Les mondes d'Aldébaran, Tome 2 : Antares épisode 2
Prix pour les trois: EUR 35,97

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Biographie de l'auteur

De son véritable nom Luis Eduardo de Oliveira, Leo est né à Rio de Janeiro (Brésil) en 1944. Passionné de dessin, il entre cependant à l'université et suit des études d'ingénieur. En 1968, après avoir obtenu son diplôme, il milite activement au sein de la gauche étudiante. En 1971, il quitte le Brésil pour échapper à la répression de la dictature militaire. Il s'installe au Chili, puis en Argentine, avant de revenir clandestinement dans son pays en 1974, à São Paulo. Il renonce alors à l'engagement politique et décide de se consacrer au dessin. Il débute sa carrière d'illustrateur au sein d'une entreprise américaine. Au bout d'un an, lassé de ce travail alimentaire, il propose ses illustrations à différents journaux. Sa première bande dessinée, une histoire de science-fiction, est publiée dans la revue « O Bicho » au milieu des années 70. À la même époque, il découvre la BD européenne dans les pages de « Pilote » et de « Métal hurlant ». Coup de foudre immédiat. Décidé à tenter sa chance en France, il s'installe à Paris en 1981. Mais le succès se fait attendre. Malgré quelques récits publiés dans « l'Écho des Savanes » (1982) et « Pilote » (1985), il se voit contraint de travailler pour la publicité. Le déclic se produira en 1986 : Jean-Claude Forest, le créateur de Barbarella, lui propose de dessiner des histoires réalistes pour le magazine « Okapi ». En 1989, Léo illustre la vie de Gandhi dans un album publié par Les Editions Centurion. L'une de ses histoires attire l'attention du scénariste Rodolphe, qui lui confie le dessin de Trent, sa nouvelle série. Le premier album, L'Homme mort, paraît en 1991. Cette fois, la carrière de Leo est lancée. Deux ans plus tard, en 1993, il réalise un vieux rêve : il publie le premier des cinq tomes d' « Aldébaran », saga de science-fiction dont il est à la fois scénariste et dessinateur, qu'il mènera en alternance avec « Trent ». Elle se poursuivra en 2000 avec un nouveau cycle de cinq tomes, « Bételgeuse », et un troisième cycle démarre en 2007, « Antarès » en six tomes. Cette collection, prolongée par le spin-off "Les Survivants", connaît aujourd'hui un très grand succès en librairie. La série « Trent » se termine en 2000 au 8ème tome. Leo et Rodolphe ne s'arrêtent pas là, et créent « Kenya », un récit mêlant action et fantastique qui se passe dans l'immédiat après-guerre. Après cinq tomes, cette série donne suite à un deuxième cycle, « Namibia », dessiné cette fois par Bertrand Marchal, Leo restant au scénario avec Rodolphe. Infatigable, Leo n'hésite pas à mener de front plusieurs projets en tant que scénariste. Ainsi, en 2002 paraît la série en 3 tomes « Dexter London », dessinée par l'Espagnol Sergio García. Et en Mars 2009 paraît le tome 1 de la série « Terres Lointaines », avec Franck Picard (Icar) au dessin (5 albums). Avec le même Icar, il travaille sur une nouvelle série à paraître en 2014 sous le titre « Ultime frontière ». En 2009 paraît le premier tome d'une série co-écrite avec Corine Jamar, « Mermaid project », dessinée par Fred Simon (tome 3, 2014). Il a également co-signé un scénario avec son ami Rodolphe sous le titre La Porte de Brazenac, dessiné par Patrick Pion, un one shot qui paraît aussi en 2014 chez Dargaud.


Vendez cet article - Prix de rachat jusqu'à EUR 3,00
Vendez Antarès - tome 3 - Episode 3 contre un chèque-cadeau d'une valeur pouvant aller jusqu'à EUR 3,00, que vous pourrez ensuite utiliser sur tout le site Amazon.fr. Les valeurs de rachat peuvent varier (voir les critères d'éligibilité des produits). En savoir plus sur notre programme de reprise Amazon Rachète.

Détails sur le produit

  • Album: 48 pages
  • Editeur : Dargaud (25 février 2011)
  • Collection : Antarès
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2205063715
  • ISBN-13: 978-2205063714
  • Dimensions du produit: 22,5 x 29,5 cm
  • Moyenne des commentaires client : 4.1 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (19 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 17.992 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Dans ce livre (En savoir plus)
Parcourir les pages échantillon
Couverture | Copyright | Extrait | Quatrième de couverture
Rechercher dans ce livre:

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

Commentaires client les plus utiles

5 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile  Par backwoods le 30 mai 2010
Format: Album
Pour ceux qui ne connaissent pas les mondes d'Aldébaran de Léo, passez votre chemin. Achetez l'intégrale d'Aldébaran ou de Bételgeuse. Dans Antarès, c'est flagrant que l'auteur n'a plus d'idées. Quand on compare avec Aldébaran, on se rend compte que le contenu des 3 tomes d'Antarès aurait pu être dessiné dans UN seul tome. Dans ce tome 3, l'histoire est plaaaate. Il ne se passe rien, si ce n'est à la toute fin. C'est décevant. Je soupconne l'auteur de faire comme le font certaines régisseurs série TV: de délivrer au compte-goutte le plus lent possible le scénario, et tant que l'audimat reste, continuer la pratique. Car c'est bien pour cela que j'ai acheté ce 3ème Tome: l'espoir fait vivre. Mais quand le 5ème sera sorti (si jamais il sort), j'irai d'abord lire la fin vite fait dans la libraire avant de l'acheter. Désolé Léo, mais je me dois d'être honnête.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
20 internautes sur 22 ont trouvé ce commentaire utile  Par Yves Gerbal VOIX VINE le 2 mars 2010
Format: Album
Démarrée avec brio avec Aldebaran et ses 5 volumes, continuée avec mollesse par Betelgeuse (et ses 5 tomes), cette série continue de virer à l'interminable avec Antares (et ses 3 épisodes...). Très preneur de la première série (et la fameuse "mantrice"), je suis donc de plus en plus déçu par cette suite qui n'apporte rien et que je me sens tout de même condamné à suivre pour aller jusqu'au bout de cette aventure... A vrai dire il ne se passe à peu près plus rien sinon quelques nouvelles bestioles à chaque fois, mais ça commence à faire une faune un peu vaine faute de scénario qui s'emballe. Les dialogues sont plats, voire proches de la caricature ou du roman à l'eau de rose. Le plus culotté, cette fois, c'est que l'image de la couverture n'est même pas reprise dans l'histoire de ce tome ! Bref, déception de plus en plus grande après le réel enthousiasme avec lequel j'avais découvert le formidable "Aldébaran"... Encore deux épisodes... Je peux tout de même pas interrompre la série... et les auteurs le savent bien qui étirent un peu trop une histoire finalement assez plan plan pour nous inciter à acheter chaque année notre nouvel opus...
2 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
9 internautes sur 11 ont trouvé ce commentaire utile  Par LINGENIEUR Philippe le 30 mars 2010
Format: Album
Mon commentaire s'adresse à la série Antares tout entière et pourrait également concerner en partie la série Betelgeuse. Bien que je serai beaucoup plus indulgent avec Betelgeuse qui avait le mérite de décrire une planète et un écosystème vraiment original.

Le scénario d'Antares reprend beaucoup de clichés et de "déjà vu" des albums précédents; Léo semble prisonnier de sa propre imagination. Il nous avait promis au cours de l'une de ses interviews un monde totalement différent. En fait c'est une déception. L'écosystème d'Antares pourrait se situer sur la planète Aldébaran sans aucun problème sur un autre de ses continents par exemple, la faune et la flore sont trop similaire. De plus certains animaux comme cet espèce de tricératop aquatique craigne un peu et ne semble pas du tout crédible.
Heureusement il y à quelques idées de génies comme cette foret rose parasite. Un peu plus de foret rose et moins d'histoire de fesses (sans doute pour s'attirer les faveurs d'un public plus ados et cancanier) voilà ce qu'il aurait fallu à ce tome 3; J'ai vraiment l'impression que Léo et ses éditeurs sont entré dans une phase très commercial et que cela commence à nuire à sa qualité. Dommage car Aldebaran était vraiment un chef d'oeuvre 5 étoiles, Betelgeuse 3.5 étoiles disont. J'aurai préféré une série reprenant par exemple les début de la colonisation d' Aldébaran.
Lire la suite ›
4 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
13 internautes sur 16 ont trouvé ce commentaire utile  Par MayIGiveAnOpinion le 26 février 2010
Format: Album
C'est bien. Pas déçu, un album très rythmé avec des nouveaux éléments. Il y a toujours autant d'imagination, entre autres dans la conception des bêbêtes et le scénario, et cette envie de tourner les pages. Egalement toujours cette énorme habilité à exprimer des caractères et émotions humaines, que je n'ai pas vu dans aucune autre BD. Peut être c'est cet aspect qui la différencie des autres séries de BD, dont les scénarios me donnent personnellement souvent l'impression de "déjà vu".
Les dessins sont toujours autant statiques, et ne bougent bizarrement pas au fil des épisodes. C'est d'ailleurs mon seul regret, notamment dans les scènes d'action où cela passe moins bien.
Mais le plaisir est bien là, à entrer dans un monde imaginaire qui surprends et tiens en haleine.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Format: Album
Il est difficile de séparer les deux tomes d'Antarès tant le tome 3 est simplement une suite nécessaire au 2ème tome (on aurait pu réunir les deux tomes en un seul tant l'histoire est continue entre les deux). Il est sans doute vrai qu'il y a un peu de "rallonge" à l'épopée d'Aldébaran et qu'on revoit encore ici une troisième histoire de ce qui s'est passé sur Aldébaran et sur Bételgeuse. Mais il y a malgré tout tant de rebondissements (j'aime assez bien la critique assez explicite des approches puritaines et sectaires), et l'auteur nous fait toujours languir (comme avec la Mantrisse, dont on ne sait toujours pas exactement de quoi elle est faite) sur l'origine inconnue du "rayon" qui tue en venant de l'espace. J'apprécie son imagination sur les difficultés rencontrées lors de colonisations de l'espace, sur la faune et la flore, sur les sentiments et les réactions humaines. Même s'il y a un peu de "rallonge", il me fait toujours rêver, et pour cela je l'en remercis ! (et lui donne donc 5 étoiles). NB: on attend avec impatience le tome 4 !
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Commentaires client les plus récents


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?