undrgrnd Cliquez ici ValentinB nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Soldes Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Montres soldes Bijoux Soldes

Commentaires client

4,3 sur 5 étoiles4
4,3 sur 5 étoiles
Prix:24,80 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 6 décembre 2011
Le troisième volume de l'Anthologie de la Chanson Française Enregistrée est consacré aux années 30 (1930-1939). Il contient dix CDs dont chacun survole une année, traversée des chansons les plus populaires de l'époque. Sur chacun d'eux, c'est Fréhel qui ouvre le bal (musette), puisqu'elle fut une des chanteuses majeures de la décennie. Les joyaux de cette grande dame ne manquent pas: "Musette" (ma préférée, pour moi la plus poétiquement parfumée), "Comme un moineau", "Sous la blafarde", "La java bleue", "Sans lendemain"... 1930 fut un excellent cru: outre Fréhel (les deux premières chansons susmentionnées), cette année vit aussi surgir "Les goélands" de Damia, "Parlez-moi d'amour" de Lucienne Boyer (une des plus belles chansons du monde, que son auteur Jean Lenoir avait laissée moisir dans ses tiroirs pendant quelques années!), "J'ai deux amours" de Joséphine Baker (qui chante comme un oiseau exotique)... Au cours de la décennie, Damia nous offre des bijoux noirs: "La suppliante", "Sombre dimanche" (ma préférée), mais sait aussi faire des détours du côté du musette ("Le grand frisé", "La guinguette a fermé ses volets"). En 1934, Marie Dubas, elle, nous sort un inclassable monument (est-ce une chanson ou du cinéma?), "La Charlotte", que je défie quiconque d'écouter sans pleurer. Cette chanson, qui dure plus de six minutes, a dû marquer la môme Piaf à jamais.
Parallèlement à cette chanson française des rues au pathos parfois trop lourd (rehaussé parfois par l'approche plus intellectuelle d'une Marianne Oswald et son étonnant "Jeu de massacre"), nous vient un parfum plus moderne et léger avec Mireille et Jean Sablon ainsi que Pills et Tabet, sur des textes de Jean Nohain. "C'est un jardinier qui boîte", "les pieds dans l'eau", "Ce petit chemin", "Puisque vous partez en voyage"... tout ça préfigure l'arrivée du monument Charles Trenet à la fin de la décennie ("Je chante", "Boum"), dont le célèbre "Y'a d'la joie" fut d'abord chanté par Maurice Chevalier en 1937 (version retenue pour cette anthologie). Et quel bonheur que d'entendre le chant de Jean Sablon mêlé à la guitare de Django Reinhardt sur "Cette chanson est pour vous madame" et "Rendez-vous sous la pluie"!
Mistinguett est toujours là ("C'est vrai", 1935), ainsi qu'Yvette Guilbert (on la trouvait déjà dans le premier volume parcourant les années 1900-1920), enregistrant d'immortels classiques comme "Madame Arthur" et "Le fiacre", d'une délicieuse légèreté. En 1936, Edith Piaf déboule avec "Les mômes de la Cloche", et Jean Gabin avec "Quand on s'promène au bord de l'eau" offre l'insouciante bande-son du Front populaire. On peut se lasser assez vite de la rengaine des "Roses blanches" de Berthe Sylva, des ritournelles de Tino Rossi (on peut lui préférér "J'attendrai" par Jean Sablon, version retenue ici), des espagnolades de Rina Ketty ("Sombreros et mantilles"), mais c'est bien d'avoir été fidèle à l'époque, chacun y trouvera son compte, on ne change pas l'Histoire! Vous y trouverez donc aussi Fernandel ("Ignace", "Barnabé", "Félicie aussi"), Ray Ventura et son orchestre ("Qu'est-ce qu'on attend" etc...), Elyane Célis et sa voix d'opéra (le charmant "Pirouli pirouli"), Lucienne Delyle, Suzy Solidor, Lys Gauty (comment résister au limonaire d'"A Paris dans chaque faubourg"?). Je vous recommande en passant, et pour terminer, la visite d'un site magnifique intitulé Du Temps des Cerises aux Feuilles Mortes, ne serait-ce que pour la merveilleuse poésie des images d'époque qui l'illustrent.
0Commentaire16 sur 16 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 20 juin 2010
Un retour bien émouvant à une époque troublée dont nombre de chansons sont le reflet. Le choix des titres est judicieux et la qualité fort acceptable.
0Commentaire5 sur 6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 25 janvier 2016
Une belle et copieuse sélection des tubes de l'époque.
Le livret est aussi très intéressant. C'est un coffret de qualité.
Par contre, la qualité sonore est d'époque aussi. Pour une écoute à la maison, c'est sans problème, mais en musique de fond pour une soirée à thème, ce n'est pas très agréable.
En même temps, c'est normal, puisque les enregistrtements de cette époque sont des vinyles.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 20 janvier 2014
Coffret album regroupant tout les tubes des année 30-40 . . . . . . . . . . .
0Commentaire0 sur 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus