ou
Identifiez-vous pour activer la commande 1-Click.
Plus de choix
Vous l'avez déjà ? Vendez votre exemplaire ici
Désolé, cet article n'est pas disponible en
Image non disponible pour la
couleur :
Image non disponible

 

Antics

Interpol CD
4.4 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (12 commentaires client)
Prix : EUR 12,89 Livraison gratuite dès EUR 25 d'achats. Détails
  Tous les prix incluent la TVA
o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o
Il ne reste plus que 4 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.

Vous cherchez un CD ou Vinyle ?

CD à petits prix et en promotion
Retrouvez nos promotions et CD à petits prix.

Offres spéciales et liens associés


Page Artiste Interpol

Discographie

Image de l'album de Interpol

Photos

Image de Interpol

Biographie

Formé à New York en 1998, le groupe a un lien très fort avec la Grande-Bretagne par le biais de son vocaliste et guitariste Paul Banks (alias Julian Plenti, né en 1978) en Angleterre et entouré d'amis nommés Daniel Kessler (à la guitare), Carlos Dengler (ou Carlos D., à la basse) et Samuel Fogarino (à la ... Plus de détails sur la Page Artiste Interpol

Visitez la Page Artiste Interpol
30 albums, 18 photos, discussions, et plus.

Produits fréquemment achetés ensemble

Antics + Turn on the Bright Lights + Our Love To Admire
Prix pour les trois: EUR 38,04

Certains de ces articles seront expédiés plus tôt que les autres.

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Les clients ayant acheté cet article ont également acheté


Détails sur le produit

  • CD (28 septembre 2004)
  • Nombre de disques: 1
  • Label: Mis
  • ASIN : B0002PD3HU
  • Autres éditions : CD  |  Album vinyle  |  Téléchargement MP3
  • Moyenne des commentaires client : 4.4 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (12 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 65.414 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


1. Next Exit
2. Evil
3. Narc
4. Take You On a Cruise
5. Slow Hands
6. Not Even Jail
7. Public Pervert
8. C'Mere
9. Length Of Love
10. A Time To Be So Small

Descriptions du produit

Critique

Les éléments qui avaient fait la réussite du premier album d’Interpol (notamment les guitares arachnéennes et la rythmique prédominante) sont à nouveau présents ici, mais un certain brio fait bel et bien la différence, ainsi qu’une atmosphère plus détendue, presque enjouée, qui baigne les chansons, où on entend avec ravissement des touches de tambourin ou des claviers : la formule patiemment élaborée par le groupe a fini par déclencher une alchimie entre ses membres.

« Narc », le troisième titre, s’impose dès la première écoute comme une composition tout à fait remarquable, la voix de Paul Banks s’étant faite faussement détachée, presque captivante, chacun des musiciens atteignant le top du top sur « Slow Hands », avec ses breaks retors et sa batterie presque funky. Rien n’est en trop ici, les chansons forment un ensemble cohérent et homogène, qui sera à nouveau très bien accueilli par la critique et les acheteurs et leur permettra de passer désormais en tête d’affiche, de remplir des Zénith et de donner à leur tour un coup de pouce à des copains.

Juste une bonne vieille histoire bien rock n’roll, en somme…





Frédéric Régent - Copyright 2014 Music Story

Descriptions du produit

Buoyant 2004 album from New York's besuited brooding rock boys! Includes "Slow Hands", "Evil" and "C'mere".

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Commentaires en ligne 

4.4 étoiles sur 5
4.4 étoiles sur 5
Commentaires client les plus utiles
27 internautes sur 31 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Une austère clarté 29 octobre 2004
Par zybine, amateur éclairé TOP 100 COMMENTATEURS
Format:CD
Le nouvel album d'Interpol suscite à la première écoute un sentiment ambivalent. Les lignes mélodiques sont plus simples, plus directes que sur Turn on the bright lights et sentent bon les chansons composées vite fait dans le car ou à l'hôtel lors de la tournée précédente. Plusieurs titres souffrent en conséquence de ce qui peut sembler un manque de finition dans l'écriture. Et pourtant le son emporte tout : il n'est guère besoin d'être un grand prophète pour voir que ce son va être copié, pompé, calqué, plagié. Tous les aspirants musiciens vont chercher le secret de la puissance de la section rythmique (avec la plus belle basse depuis Jah Wobble et PIL), de la netteté des parties de guitare, de l'émotion de ce chanteur qui sonne pour une oreille distraite comme Eddie Vedder de Pearl Jam et qui, moi, me procure les frissons d'un Ian Curtis. L'album est indubitablement sombre voire dépressif, mais assurément colérique plus que mélancolique. On ressort de son écoute avec une énergie incroyable.
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
20 internautes sur 23 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Le bonheur 15 octobre 2004
Par Blits VOIX VINE
Format:CD
Le meilleur groupe de rock du moment, pas seulement dans la catégorie "new wave revival". Il faut écouter cet album au casque au moins une fois, entendre le "grain" des guitares et de la fabuleuse basse de Carlos D., le grésillement des amplis et la chaine de la pédale de grosse caisse de Sam, l'un des batteurs les plus inventifs en activité. Paul Banks est un chanteur exceptionnel, son registre est considérable, outre ce timbre inouï qui fait de lui la plus belle réincarnation de Ian Curtis. "Antics" est un nouvel album parfait, il tape aussi fort que "Turn on the bright lights", mais leur son s'affine, se détache de leurs influences. "Narc" ou "Take you on a cruise" sont des sommet d'émotion pure, cette musique est belle à pleurer.
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
4 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Un bonheur régressif 17 janvier 2007
Par Leibniz le Chat TOP 1000 COMMENTATEURS VOIX VINE
Format:CD
Évidemment, on pense beaucoup à Joy Division et à la new wave en écoutant "Antics". Il faut pourtant reconnaître que beaucoup des compositions de cet album sont en soi excellentes, et admirablement servies par une interprétation et une production sans défaut. Mention spéciale aux cinq premiers titres, parfaitement enchaînés. Même s'il ne révolutionne rien, cet album est une vraie réussite !
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
2.0 étoiles sur 5 Next exit! 18 janvier 2014
Format:CD
Quasiment 10 ans après et au risque de paraître à contre courant, je dois bien avouer que j'ai toujours trouvé cet album très surcoté. Je resterai objectif en ne résumant pas là toute la discographie du groupe puisque je ne possède que ce CD (ça m'a refroidi pour la suite!). Je n'évoque pas seulement les commentaires effectués précédemment mais de l'avis général des critiques de l'époque qualifiant les quatre new-yorkais de nouveaux JOY DIVISION. Bon moi j'veux bien...!
Bien sûr qu'il y a des similitudes! L'accent mis sur une ambiance mélancolique, le désespoir, tout ça etc... Je dirais oui si ça s'arrêtait là, seulement le contenu est important aussi et selon moi "Antics" après maintes écoutes reste assez pauvre, peu mélodieux, plat, bref monotone ("Take you on a cruise", "C'mere", "Public pervert", "Not even jail",...). Seuls "Slow hands" et "Length of love" ne rentrent pas dans ces critères!
Mais attention! Je ne critique pas le fait qu'INTERPOL vogue sur cette ére post punk-cold wave de façon affichée! Aujourd'hui il est très dur de sortir un album sans être comparé voire même être désigné successeur, néanmoins j'en attendait plus. Je suis vraiment resté sur ma faim!
Pour finir sur une note positive, et à ceux qui m'ont trouvé peut-être un peu sévère, alors mettons ça juste sur le coup de la déception!
3,5/10*
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
14 internautes sur 19 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 la grande classe! 20 octobre 2004
Format:CD|Achat vérifié
N'y allons pas par 4 chemins, le nouvel album d'interpol s'avère encore meilleur que le pourtant très promettteur "turn on bright lights". Toujours cette voix hantée et cette basse ravageuse mais avec au moins 8 morceaux "à tomber" là ou le premier opus en comptait 3. Interpol montre qu'il est possible d'enthousiasmer sans révolutionner le genre.
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
3 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
Format:CD
Si vous ne l'avez pas encore acheté, ne remettez pas à demain : précipitez-vous sur votre carte bancaire. Vous allez découvrir 40 minutes de bonheur absolu. Cet album vous prend "aux tripes". Vous n'en sortez pas indemne. J'ai acheté beaucoup de CD depuis celui-là (depuis un an donc). Mais, ni The Killers, ni Kasabian, ni Arcade Fire, entre autres disques que j'aime beaucoup, ne me bouleversent autant que INTERPOL. Un internaute a écrit que c'est l'album de la décennie. Il a raison. Si vous ne vous laissez pas tenter, vous passerez à côté d'un chef d'oeuvre...
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
Commentaires client les plus récents
Rechercher des commentaires
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?