undrgrnd Cliquez ici KDPContest nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_PhotoM16 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

  • Après
  • Commentaires client

Commentaires client

3,4 sur 5 étoiles
17
3,4 sur 5 étoiles
Format: CD|Modifier
Prix:5,63 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 14 mai 2012
Malgré toute la sympathie que j'ai envers l'iguane, là, ce n'est pas possible. Et qu'est-ce que c'est que cette photo ? On dirait Jésus qui aurait braqué le manteau du pape ! Bon, il se fait plaisir, il a déjà joué les crooners, mais l'exercice des reprises est souvent assez vain...et Les Passantes est ma chanson culte de Brassens. Non, décidément, pour moi, ça ne passe pas, mais mon avis ne doit pas dégoûter ceux qui auront l'oreille plus tolérante. Je vais de ce pas réécouter I Wanna Be Your Dog !
0Commentaire| 7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 30 mai 2012
Je l'aimais beacoup ce disque, je suis un fan de Iggy rock et punk mais aussi comme crooner est originale et tres respectable. Je donne 5 stars pour l'emotion et parce que un disque comme ca est plus corageux de qu'il semble. La version de La vie en rose jazzy est surprendant, Michelle est la seule ou il va a chercher de refaire exactement le son de Beatles. La version de la Javanaise il plaira a Gainsbourg qu'il rira de plaisir de la haut. En tout le cas tres bien fait, excuse moi pour mon francais un peu approsimatif mais je pense vous avez moi compris.
11 commentaire| 9 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 15 mai 2012
Bzzzzzzzzz. Reveillez moi quand l'électricité sera revenue. Parfait pour ma grandmère (qui n'avait pas trop aimé Raw Power), et même mes parents (qui n'avait pas trop aimé Instinct), parfait pour ma voisine (qui n'aime pas trop Fun House). Quant à moi je retourne em***der ma gandmère, mes parents et ma voisine.
0Commentaire| 8 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
1000 PREMIERS RÉVISEURSle 14 septembre 2012
Ce disque"reprises",de notre iguane favoris,est tous simplement sublime!!!L'iguane reprend ici,certaines des plus belles chansons française et anglo-saxonne,de maniére tout à fait émouvante,honnéte et belle...tout simplement belle!!!J'avais adoré"préliminaires",voici la suite,logiquement nommée"aprés"...et une chose est sure,aprés l'écoute de ce disque,vous ne pourrez faire qu'une chose...faire replay!!!iggy nous a souvent démontré,ses talents de crooner,mais ici,ils sonts poussés à leurs paroxysmes,à tel point qu'il est impossible de ne pas étre émus par tant de virtuosités et de poésies musicale...ses reprises de joe dassin,serge gainsbourg(l'un de mes grands chanteur favoris),et george brassens sonts époustouflante,tous comme"michelle",que l'on croirais avoir étais écrite pour lui,tant iggy,se l'approprie de maniére fulgurante.Un track by track,ne sert à rien,tout est beau et émouvant dans ce disque,c'est réellement la suite , des sublimes"avenue b"et"préliminaires",mais en plus profond,car à moins d'étre totalement insensible,comment ne pas étre pris à la gorge par ce petit bijoux,signé par l'un des plus grands de tous les temps???En tous cas,moi j'adhére totalement,ce disque passe en boucle chez moi,et à chaque écoute, je suis sincérement submergé par une immense vague d'émotion pure.Aprés ceux qui pensent,que iggy se résume au formidable stooges,passeronts leurs chemins...et ceux qui comme moi,sonts fans à la fois de"instinct"et de "avenue b",adoreronts la démarche artistique,courageuse et intimiste de ce grand homme,qui décidemment n'a pas finis de nous surprendre!!!Long live iggy pop!!!18sur20!!!
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 17 août 2012
Iggy , l'ami Américain ? Certainement ! Voici un bout de temps maintenant que le parrain du Punk multiplie les appels du pied à la chanson française . A ce stade , c'est plus de l'amour , c'est de la rage . Et que ceux qui attendent l'Iguane déchaîné passent leur chemin .Iggy continue sur la lancée d' Avenue B : je croone donc j'Iggy !
Après avoir poussé la chansonnette chez la douce Francoise Hardy ( Clair obscur , rendu hommage à Houelebecq dans le superbe Preliminaires - Digipack où il reprenait les Feuilles Mortes et montré qui était le patron sur l'album du fils Gainsbourg From Gainsbourg To Lulu, Iggy se decide enfin à sortir un album de reprises en français .
L'objectif est de reprendre des chansons basées sur le rythme de la voix et non celui du coeur sur lequel , selon Iggy , toute la musique , du rock au rap est basée.
Iggy explique dans le livret que la musique française ayant résisté à l'invasion de la musique anglo saxonne permet de créer cette intimité avec l'auditeur .
Première bonne surprise la reprise de "Et si tu n'existais pas" que l'aimable Joe Dassin avait adapté d'un succès de Toto Cutugno. Les musiciens , globalement les mêmes que Préliminaires restituent une ambiance feutrée , moins mélancolique que l'opus précédent mais nostalgique quand même. Accompagné par Lucie Aimé aux choeurs qui imite parfaitement Vanessa Paradis , Iggy signe un petit bijou d'émotion et prouve que l'on peut aimer l'auteur de "l'Eté Indien" sans être un ringard absolu.

On enchaine avec "la Javanaise" . Sa reprise est moins inventive que " BB Initials" mais malgré son accent , l'Iguane s'approprie le phrasé de la chanson crée pour Juliette Greco . Sobre mais Efficace.

Seule composition originale du disque " Im Aoing Always Smiling" est signée ... Yoko Ono. La femme la plus haïe du rock signe une ballade magnifique où il est question du temps passé , du souvenir des émotions d'autrefois . La mélodie au piano est bouleversante , la voix virile d'Iggy ressuscite l'amour assassiné de John et Yoko. Emotion garantie .

Et puisqu'il est question d'amour après la mort , voici " La vie en Rose" orchestré version Louis Armstrong . La voix de notre idole est incroyablement douce , claire . L'ami Bowie peut-être jaloux ! S'attaquer à Piaf n'est pas à la portée du quidam !

Le défi du disque : reprendre " Les Passantes " de Brassens . Il est de notoriété publique que chanter le répertoire du moustachu à la pipe est un exercice périlleux . Iggy s'en sort bien , son phrasé est impeccable , contrairement à ses collègues , Iggy semble comprendre ce qu'il chante . L'accompagnement à la guitare rappelle les premiers Leonard Cohen . Brassens barde Folk ? Iggy le compare plutôt à un chanteur de country !

Après cet exercice de style , la reprise de "Syracuse " apparait superflue et convenue.

Enfin , c'est toujours avec plaisir d'écouter "Michelle" avec ses arrangements conformes à l'original , seule concession aux racines rock de l'ex Stooges .

Pourtant tout n'est pas parfait dans "Après" . Ce qui ne va pas , ce sont les chansons Américaine ! J'avoue être totalement hermétique à Cole Porter et allergique à Frank Sinatra . Ces morceaux soporifiques plombent un disque déjà composé de morceaux lents .

On peut déplorer également un manque d'audace de notre Iguane . 30 minutes et pusi s'en va . l'hommage d'Iggy est sincère mais il ne prend que peu de risques et est très incomplet : Et Dutronc que Pop vénère , et Françoise ? et Christophe ? et Brel ?

L'effort d'Iggy s'écoute très agréablement , son professionnalisme est indéniable mais flanche dans la dernière ligne droite . Pour info le tribute à la chanson française parfait existe ; il est interprété par la Petula Clark américaine April March : Paris in April.
55 commentaires| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 12 mars 2016
Iggy reprend du Joe Dassin. C'est pire qu'une trahison, c'est un crime!!! Jamais ce disque n'atterrira dans ma discothèque, et le purgatoire pour expier un tel crime risque d'être long...!
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 21 décembre 2014
Iggy un peu décevant en chanteur de charme
mais il y a les "patientes" de Brassens parfaite ! et quelques autres pépites
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 10 août 2012
Je connaissais Iggy Pop de nom mais je n'avais jamais écouté ces disques. En français sa voix est particulière j'ai été agréablement surprise par le choix et la qualité de la musique. Bravo donc à ce chanteur américain d'avoir repris ces belles chansons.Je recommande donc ce cd.
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 24 janvier 2013
On vante la voix de l'Iguane depuis tant d'années qu'il se laisse régulièrement tenter par l'exercice de style consistant à poser celle-ci sur des mélodies plus "classiques" que les brûlots stoogiens ou le rock lourd de sa carrière solo : pour le meilleur (on n'oubliera pas le magnifique "In the Death Car" de Bregovic) et aussi pour le pire (le terriblement ennuyeux "Avenue B"). Il présente en 2012 cet "après" comme une réhabilitation destinée au public rock/rap de musiques basées sur la mélodie et l'émotion, et pas sur le "beat", et nous offre un panachage assez incestueux entre variétés française - de haut niveau certes : Gainsbourg, Salvador, Brassens, Piaf… - et américaine - l'incontournable "Everybody's Talking", Cole Porter, etc. - avec quelques anomalies au milieu (Yoko Ono, les Beatles), le tout chanté avec un mélange paradoxal de respect et de bouffonnerie, sans doute involontaire (les trémolos dans la voix, le français ânonné phonétiquement…). Il est donc facile de classer "après", avec sa pochette hideuse, au rang des accidents industriels, surtout si l'on attache à l'interprétation, parfois limite, limite, livrée par les musiciens autour d'Iggy ("La Vie en Rose", brrrr…)… Pourtant, envers et contre tous les canons du bon goût, "après" est un disque qui fonctionne bien, et qui dépasse au fil des écoutes le statut de bizarrerie pour se loger bien au chaud dans notre vie quotidienne : parce qu'il contient une paire de vraies réussites (le "Si tu n'existais pas" de Joe Dassin en ouverture…) et surtout parce qu'Iggy, se présentant à nous ainsi seul et désolé, maladroit et mal à l'aise, semble baisser la garde pour la première fois, et nous touche directement au coeur. Et après ?
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 27 juillet 2012
Inutile ou comment dépenser 15 euros pour "un" rien... quand pour le même prix on a des perles comme Nils Landgren & Johan Norberg dans Chapter Two.
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles


Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)