Armin van Buuren

Les clients ont également acheté des articles de

ATB

Armin van Buuren : top des titres
Trier par:
Meilleures ventes
1-10 of 726
Titre Album  
30
30
30
30
30
30
30
30
30
30

Image de Armin van Buuren
Fourni par l'artiste ou son représentant

Biographie

Armin van Buuren voit le jour le 25 décembre 1976 à Leiden (Hollande-Méridionale), entre La Haye et Amsterdam. Il débute sa carrière de DJ dans sa ville natale, parallèlement à des études de droit. C'est a à peine vingt ans qu'Armin van Buuren produit « Push », son premier titre. A partir de 1999, Armin van Buuren commence à écumer le circuit international, établissant une solide réputation, en particulier en Angleterre et aux Etats-Unis.

Usant de différents alliasses, Armin van Buuren collabore avec Paul van Dyk ou DJ Tiestö. Le DJ s'essaye également au job de remixeur, avec nottament le ... Lire la suite

Armin van Buuren voit le jour le 25 décembre 1976 à Leiden (Hollande-Méridionale), entre La Haye et Amsterdam. Il débute sa carrière de DJ dans sa ville natale, parallèlement à des études de droit. C'est a à peine vingt ans qu'Armin van Buuren produit « Push », son premier titre. A partir de 1999, Armin van Buuren commence à écumer le circuit international, établissant une solide réputation, en particulier en Angleterre et aux Etats-Unis.

Usant de différents alliasses, Armin van Buuren collabore avec Paul van Dyk ou DJ Tiestö. Le DJ s'essaye également au job de remixeur, avec nottament le remix du tube de Warmdue Project, « King of My Castle » en 1999. Armin van Buuren produit également ses propres compilations, dont la série A State of Trance débutée en 2004. A State of Trance est également le nom d'un show radio, diffusé via son site sur internet depuis 2001.

Armin van Buuren sort son premier album original en 2003, intitulé 76 et fortement influencé par la musique électronique vintage de Vangelis et Jean-Michel Jarre. Shivers sort en 2005, tandis qu'Armin van Buuren se produit toujours intensivement dans les plus grands clubs internationaux. En 2007, il est classé n° 1 au classement annuel de DJ Magazine. Issu du vote d'environ 350.000 DJs à travers le monde, cette récompense suffit à montrer le niveau atteint par Armin van Buuren.

Au fil du temps, Armin van Buuren évolue d'un son trance vers des compositions de plus en plus orientées dancefloor. Dès lors il multiplie les tubes, dont le remarqué « In and Out of Love » en 2008 avec des vocaux de Sharon den Adel. Ce titre se retrouve sur l'album Imagine, sorti la même année. Armin van Buuren est de nouveau couronné DJ n° 1 de la planète en 2008 puis en 2009. Toujours à la pointe du son dance/trance, Armin van Buuren sort Mirage en septembre 2010. Ce nouvel album contient le titre « Not Giving Up on Love », collaboration avec la diva Sophie Ellis-Bextor. De nouveau classé au sommet de la hiérarchie des DJ en 2012, Armin van Buuren récompense le public avec Intense en 2013. Copyright 2014 Music Story François Alvarez

Armin van Buuren voit le jour le 25 décembre 1976 à Leiden (Hollande-Méridionale), entre La Haye et Amsterdam. Il débute sa carrière de DJ dans sa ville natale, parallèlement à des études de droit. C'est a à peine vingt ans qu'Armin van Buuren produit « Push », son premier titre. A partir de 1999, Armin van Buuren commence à écumer le circuit international, établissant une solide réputation, en particulier en Angleterre et aux Etats-Unis.

Usant de différents alliasses, Armin van Buuren collabore avec Paul van Dyk ou DJ Tiestö. Le DJ s'essaye également au job de remixeur, avec nottament le remix du tube de Warmdue Project, « King of My Castle » en 1999. Armin van Buuren produit également ses propres compilations, dont la série A State of Trance débutée en 2004. A State of Trance est également le nom d'un show radio, diffusé via son site sur internet depuis 2001.

Armin van Buuren sort son premier album original en 2003, intitulé 76 et fortement influencé par la musique électronique vintage de Vangelis et Jean-Michel Jarre. Shivers sort en 2005, tandis qu'Armin van Buuren se produit toujours intensivement dans les plus grands clubs internationaux. En 2007, il est classé n° 1 au classement annuel de DJ Magazine. Issu du vote d'environ 350.000 DJs à travers le monde, cette récompense suffit à montrer le niveau atteint par Armin van Buuren.

Au fil du temps, Armin van Buuren évolue d'un son trance vers des compositions de plus en plus orientées dancefloor. Dès lors il multiplie les tubes, dont le remarqué « In and Out of Love » en 2008 avec des vocaux de Sharon den Adel. Ce titre se retrouve sur l'album Imagine, sorti la même année. Armin van Buuren est de nouveau couronné DJ n° 1 de la planète en 2008 puis en 2009. Toujours à la pointe du son dance/trance, Armin van Buuren sort Mirage en septembre 2010. Ce nouvel album contient le titre « Not Giving Up on Love », collaboration avec la diva Sophie Ellis-Bextor. De nouveau classé au sommet de la hiérarchie des DJ en 2012, Armin van Buuren récompense le public avec Intense en 2013. Copyright 2014 Music Story François Alvarez

Armin van Buuren voit le jour le 25 décembre 1976 à Leiden (Hollande-Méridionale), entre La Haye et Amsterdam. Il débute sa carrière de DJ dans sa ville natale, parallèlement à des études de droit. C'est a à peine vingt ans qu'Armin van Buuren produit « Push », son premier titre. A partir de 1999, Armin van Buuren commence à écumer le circuit international, établissant une solide réputation, en particulier en Angleterre et aux Etats-Unis.

Usant de différents alliasses, Armin van Buuren collabore avec Paul van Dyk ou DJ Tiestö. Le DJ s'essaye également au job de remixeur, avec nottament le remix du tube de Warmdue Project, « King of My Castle » en 1999. Armin van Buuren produit également ses propres compilations, dont la série A State of Trance débutée en 2004. A State of Trance est également le nom d'un show radio, diffusé via son site sur internet depuis 2001.

Armin van Buuren sort son premier album original en 2003, intitulé 76 et fortement influencé par la musique électronique vintage de Vangelis et Jean-Michel Jarre. Shivers sort en 2005, tandis qu'Armin van Buuren se produit toujours intensivement dans les plus grands clubs internationaux. En 2007, il est classé n° 1 au classement annuel de DJ Magazine. Issu du vote d'environ 350.000 DJs à travers le monde, cette récompense suffit à montrer le niveau atteint par Armin van Buuren.

Au fil du temps, Armin van Buuren évolue d'un son trance vers des compositions de plus en plus orientées dancefloor. Dès lors il multiplie les tubes, dont le remarqué « In and Out of Love » en 2008 avec des vocaux de Sharon den Adel. Ce titre se retrouve sur l'album Imagine, sorti la même année. Armin van Buuren est de nouveau couronné DJ n° 1 de la planète en 2008 puis en 2009. Toujours à la pointe du son dance/trance, Armin van Buuren sort Mirage en septembre 2010. Ce nouvel album contient le titre « Not Giving Up on Love », collaboration avec la diva Sophie Ellis-Bextor. De nouveau classé au sommet de la hiérarchie des DJ en 2012, Armin van Buuren récompense le public avec Intense en 2013. Copyright 2014 Music Story François Alvarez


Améliorez le contenu de cette page

Si vous êtes l'artiste, le label ou le manager concerné, vous pouvez mettre à jour les informations sur cette page, telles que biographie, vidéos et plus encore sur Artist Central.

Commentaires

Visitez notre FAQ sur les Pages Artistes
Donnez-nous votre avis sur cette page